revue de livre

7.8

Revue de livre : Afghanistan de Steve McCurry

Edité chez Taschen, Afghanistan est une nouvelle monographie consacrée au travail de long-terme de Steve McCurry dans ce qui est surnomme "le pays de la rébellion". L'ayant sillonné pendant plus de 40 ans, il recueille de nombreuses images dont plus de 140 sont compilées dans les 256 pages de cet imposant ouvrage qui fait office d'un panorama complet.
8

Revue de livre : Generation Wealth de Lauren Greenfield

Après avoir mené son projet documentaire sur la population américaine (mais pas seulement) obsédée par la quête de fortune et de célébrité pendant 25 ans, Lauren Greenfield publie une impressionnante monographie de plus de 500 pages et de plus de 3 kg (!), intitulée Generation Wealth, qui compte au total 672 photographes et 150 témoignages.
7.3

Revue de livre : Mes photos au smartphone, shootez / traitez / partagez d’Agnès Colombo

Faire un livre photo en forme d’iPhone géant pour parler de la photo au smartphone, il fallait oser. Eyrolles et la photographe Agnès Colombo l’ont fait, avec « Mes photos au smartphone, shootez / traitez / partagez », un nouveau livre pour nous expliquer comment photographier au smartphone et tirer entièrement profit de cet objet technologique qui traine au fond de nos poches ou sacs.
8.5

Revue de livre : Small World d’Anne Geddes, des amours de bébé

Anne Geddes est sûrement l’une des photographes les plus connues et appréciées au monde, notamment en raison de ses nombreux clichés de bébés déclinés en cartes de voeux, calendriers et livres photo. Pour célébrer ses 30 années de photographie, la maison d’édition Taschen a édité une rétrospective géante des photographies d’Anne Geddes, la photographe de la maternité et de l’enfance.
8

Revue de livre : les « Instants dérobés » de Willy Ronis

"Willy Ronis, Instants dérobés" livre une rétrospective de l'oeuvre du photographe français du milieu des années 1920 à la fin des années 1990. Emblématique de la photographie humaniste aux côtés de Robert Doisneau ou encore Henri Cartier-Bresson, Willy Ronis offre des images empreintes de sensibilité et de passion pour la "poésie du quotidien".