Derniers articles

Voir tous les articles

Samyang AF 24 mm f/1,8 FE : l’astrophotographie en ligne de mire

Le constructeur coréen Samyang dévoile aujourd'hui un nouvel objectif de la gamme "Tiny", le Samyang AF 24 mm f/1,8 en monture Sony E. Cet objectif, teasé il y a quelques jours par la marque sur les réseaux sociaux, offre une focale fixe lumineuse et adaptée à l'astrophotographie grâce à un système de mise au point à l'infini astucieux.

Mercredi Pratique

Voir tous les Mercredi Pratique

Zoom photographe

Voir tous les zooms photographe

Zoom photographe : Gilles Caron

Sa carrière sera de courte durée, puisqu’il disparaîtra mystérieusement au Cambodge en 1970, alors âgé de 30 ans. Pourtant, les 5 années de photo-reportages de Gilles Caron reflètent un regard talentueux et incisif, qui a couvert les principaux conflits de l’époque. Animé par un conflit intérieur quant au métier, il voulait montrer le revers de la guerre : le vécu des populations prises dans son engrenage.

Inspiration

Voir toutes les inspirations

Graciela Iturbide

Graciela Iturbide : La création d’une identité visuelle forte du Mexique

Créatrice d’un récit unique sur le Mexique depuis les année 70, elle fait partie des plus grands et des plus prolifiques photographes latino-américains. Le témoignage visuel que livre Graciela Iturbide, est célébré pour avoir contribué à la définition de l’identité visuelle du Mexique. Focus sur une photographe qui explore la complexité et les contradictions de son pays, révélant des cheminements entre réel et spirituel.

Tous les articles

Samyang AF 24 mm f/1,8 FE : l’astrophotographie en ligne de mire

Le constructeur coréen Samyang dévoile aujourd'hui un nouvel objectif de la gamme "Tiny", le Samyang AF 24 mm f/1,8 en monture Sony E. Cet objectif, teasé il y a quelques jours par la marque sur les réseaux sociaux, offre une focale fixe lumineuse et adaptée à l'astrophotographie grâce à un système de mise au point à l'infini astucieux.

Zoom photographe : Gilles Caron

Sa carrière sera de courte durée, puisqu’il disparaîtra mystérieusement au Cambodge en 1970, alors âgé de 30 ans. Pourtant, les 5 années de photo-reportages de Gilles Caron reflètent un regard talentueux et incisif, qui a couvert les principaux conflits de l’époque. Animé par un conflit intérieur quant au métier, il voulait montrer le revers de la guerre : le vécu des populations prises dans son engrenage.