Guides d’achat photo : les meilleurs appareils et films instantanés

Mise à jour le 23 février 2017

Depuis quelques années, il y a un important regain d’intérêt pour la photo instantanée (Polaroid, Instax ou bien encore impression instantanée). Ce type d’appareil existe depuis la fin des années 1940 mais le marché est en pleine expansion et attire de plus en plus les consommateurs, qu’ils soient professionnels ou n’ayant jamais tenu un appareil photo entre leurs mains. Un public jeune est également friand de ce retour à l’argentique dans sa plus simple expression.

Nous avons pu tester une importante partie des solutions disponibles, boitiers comme films instantanés. Voici donc notre guide d’achat de la photographie instantanée, pour vous aider à faire le meilleur choix en fonction de votre besoin et de votre budget.

Pourquoi acheter un appareil instantané ?

S’équiper d’un appareil photo instantané vous permet de partager rapidement vos images avec quelqu’un, mais également de garder une trace “palpable” d’un moment vécu. Vous pouvez par exemple illustrer facilement un carnet de voyage papier, offrir un rapide tirage à une personne photographiée, etc.

Lors de soirées ou d’un mariage, une photo instantanée sera également un moyen ludique de garder des souvenirs de l’événement et de faire participer tout le monde.

Si vous avez déjà un ancien boîtier Polaroid, Impossible Project vous permet de le faire renaître grâce à sa large gamme de films adaptables. D’autres acteurs, comme Fujifilm ou Lomography se sont également déjà fait une place sur ce marché ressuscité avec tout un écosystème de boîtiers et de films.


Différents types de films instantanés

En photographie instantanée, il existe de nombreux appareils mais seulement quelques types de films utilisables.

guide-achat-phototrend-instantane-films-fujifilm-instax-mini-impossible

Aujourd’hui, le plus répandu sur le segment est le Fujifilm Instax Mini. De la taille d’une carte de visite ou CB, ce format a remplacé le traditionnel film Polaroid, pour être utilisé par l’ensemble de la gamme d’instantanés Fujifilm, mais également les boitiers de marques comme Lomography ou Leica Sofort. Un format Fujifilm Instax Wide, plus large, est également disponible sur certains appareils pour se rapprocher du format original du Polaroid.

Les possesseurs d’appareils Polaroid peuvent à nouveau trouver leur bonheur avec les films Impossible Project qui reprennent le format des appareils originaux Polaroid. Un film qui reste encore coûteux, mais dont la chimie s’améliore régulièrement.

phototrend-guide-achat-instantanes-tailles-des-differents-films

Les films Fujifilm Instax

Disponibles en 2 tailles, les films Fuji Instax sont utilisables sur une multitude de boitiers compatibles.

Le format Mini (54 x 86mm), semblable à la taille d’une carte bleue, est disponible en Noir & Blanc et couleurs. Plusieurs finitions sont possibles pour les films couleur, contour noir, fantaisie, etc.

De nombreuses finitions de contour sont disponibles pour le format mini

De nombreuses finitions de contour sont disponibles pour le format mini

Le format Wide (108 x 86mm) correspond à deux Instax Mini en largeur.

phototrend-guide-achat-instantanes-fuji-instax-wide

Prix : à partir de 11,90€ les 10 ou 16,90€ les 20 films

Les films Impossible Project

guide-achat-phototrend-instantane-impossible-films-BWEn 2008, la production de films Polaroid a été relancée par Impossible Project, en conservant une partie du cahier des charges Polaroid tout en proposant une nouvelle solution de chimie.

Ces films permettent de faire revivre les appareils Polaroid d’avant, comme le SX–70 ou 600, avec une large solution de films de qualité, mais nécessitent de mettre la main au portefeuille.

Disponible également pour des chambres instantanées 8×10, Impossible Project recréée et améliore des solutions argentiques, qui ont fait l’histoire de la photographie.

À partir de 15€ la boite de 8 films, de nombreux films sont disponibles selon le modèle de votre Polaroid :


Le meilleur appareil photo instantané pour débuter

Fujifilm Instax Mini 8

guide-achat-phototrend-instantane-fujifilm-instax-mini8

Simple d’utilisation, le Instax Mini 8 de Fujifilm est l’appareil le plus simple à prendre en main. 4 modes de réglages vous permettront d’ajuster la puissance du flash (qui se déclenche automatiquement) lors de la prise de vue en suivant la recommandation du boitier. Alimenté par 2 piles CR2, le Mini 8 sera capable de sortir 100 films avant de manquer d’énergie. Il pèse 307 grammes, sans film, piles et sangle.

Disponible à moins de 75€, ce boitier sera parfait pour vous initier à cette discipline, qui demande un minimum de pratique pour en maîtriser les subtilités.

Fonctionne avec les films suivants :


L’appareil instantané plus polyvalent

Fujifilm Instax Mini 90 Neo Classic

Fujifilm Mini 90 Neo Classic

Fujifilm Instax Mini 90 Neo Classic

Le Instax Mini 90 Neo Classic adopte un design rétro très apprécié. Il fonctionne avec une batterie Lithium rechargeable, un avantage de taille qui lui permet d’assurer une bonne autonomie, plus qu’un seul pack de 10 films (autonomie annoncée par le constructeur).

Il possède des fonctions créatives comme le mode pose B, double exposition, des modes soirée, enfants, paysage, portrait, macro, activables au dos de l’appareil ou via la bague de sélection de mode qui est présente autour de l’objectif rétractable.

La qualité des tirages est très bonne, avec un bon contraste et des détails nets, à condition d’avoir bien maîtrisé les réglages en faisant des tests au préalable. Une cartouche de 10 films devrait vous permettre de déjà bien prendre en main l’appareil.

Le flash est désactivable et la correction de l’exposition autorisera même des effets Low-key et High-key. Il pèse 296 grammes, sans films, batterie et courroie.

Disponible à 130€ environ, le Mini 90 Neo Classic saura vous accompagner longtemps grâce à ses nombreuses fonctionnalités.

Fonctionne avec les films suivants :


Les grands formats

Fujifilm Instax Wide 300

Fujifilm Instax Wide 300

Fujifilm Instax Wide 300

Avec son design proche du Mini 90, l’Instax Wide 300 utilise un film deux fois plus grand, le film Instax Wide. Bien plus imposant/encombrant, le boitier n’hérite cependant pas de tous les modes de prise de vue. Une correction de l’exposition et du flash est le seul réglage sur ce boitier destiné davantage à des photos en extérieur et au paysage. Le boîtier nécessite 4 piles AA et pèse 612g.

Proposé à moins de 120€, la version grand format de Fujifilm propose une solution sérieuse pour un plus grand format, dont les films sont disponibles au même prix que la version standard.

Fonctionne avec les films suivants :


Lomo’Instant Wide

Lomo'Instant Wide de Lomography

Lomo’Instant Wide de Lomography

Le Lomo’instant Wide reprend le grand format du Fujifilm Instax Wide 300 et ajoute des modes de prise de vue pose B, multiple exposition, accompagné de lentilles amovibles (en option selon la version) pour des images toujours plus créatives. Un objectif grand angle (équivalent 21mm) avec son viseur, un objectif macro et une lentille Splitzer composent le pack d’accessoires (vendu 59,90€ seul). Tout comme le Instax Wide, l’appareil nécessite 4 piles AA. Il pèse 639g.

Vendu 200€ sans le pack d’accessoires, le Lomo’Instant Wide reste réservé à celles et ceux qui souhaitent avoir un appareil moins conventionnel, accueillant de nombreux accessoires créatifs. Il est également disponible à 239,90€ avec le pack d’accessoires.

Fonctionne avec les films :


Les appareils instantanés haut de gamme

Impossible Project I–1

Test-Phototrend-Impossible-I1_17

Testé par la rédaction lors de sa sortie, l’Impossible I–1 est le premier boitier de la marque The Impossible Project à intégrer la technologie numérique à l’argentique instantané. La promesse est plaisante, pas de piles dans les recharges de films mais une batterie interne, de la connectivité Bluetooth, un flash annulaire, de nombreux modes et réglages via l’application smartphone.

Malgré cela, la qualité de l’image n’est pas supérieure à ce que l’on pouvait avoir sur les boitier Polaroid, et nécessite quelques essais avant de prendre en main l’appareil et sa mise au point capricieuse.

Dans le haut de gamme, Impossible souhaite faire sa place, mais nous ne recommandons pas ce boîtier pour le moment, en espérant une V2 plus convaincante.

L’Impossible I–1 est disponible à 280€, auxquels s’ajouterons les 18€ en moyenne pour une boite de 8 films couleur ou noir et blanc.

Fonctionne avec les films suivants :

Nota : Nous faisons le choix de ne pas sélectionner le Leica Sofort dans notre guide. Il ne se démarque pas suffisamment selon nous de l’Instax Neo Classic 90, hormis sur le terrain du prix.


Les imprimantes instantanées

La photo instantanée passe également par les imprimantes portables. Elles impriment des images prises depuis un smartphone en se connectant par connexion WiFi.

À ce jour, seul Fujifilm propose une solution simple et compatible avec ses films Instax Mini. The Impossible Project propose également une solution d’impression instantanée via Smartphone avec l’Instant Lab. Ici l’appareil transfert l’image affichée à l’écran sur un film Impossible et nécessite d’être bien installé, pour un résultat final approximatif.

 

phototrend-guide-achat-instantanes-impossible-project-instant-lab

L’Instant Lab de The Impossible Project

Il existe également les imprimantes à sublimation thermique comme les imprimantes Kodak que nous avons testé, mais qui ne sont pas vraiment de l’impression instantanée et ne sont pas aussi nomade que la solution de Fujifilm par exemple.

La meilleure imprimante instantanée : Instax Share SP–2

phototrend-guide-achat-instantanes-fuji-instax-share-sp2-3

Plus récente que sa petite soeur la SP–1, la Instax Share SP–2 possède une définition d’impression supérieure (800 x 600 points à 320 dpi) et une alimentation par batterie rechargeable par USB, là ou la SP–1 nécessitait des piles CR2, peu répandues dans le commerce.

L’Instax Share SP-2 possède une bonne autonomie (environ 50 photos) et utilise les films Instax Mini, accessibles et faciles à se procurer. Il est possible d’imprimer depuis l’application mobile Instax Share mais également depuis les appareils photo Fujifilm compatibles (X100T, X-T2, X-Pro2, ainsi que tous les appareils Fuji disposant du Wifi).

Vendue 188€, l’imprimante Fujifilm Instax Share SP-2 est une alternative aux appareils instantanés et offre une meilleure qualité d’image que les appareils Instax.

Fonctionne avec les films suivants :


Photo instantanée, combien ça coûte ?

phototend-guide-achat-instantane-illustration

Vendus par lot de 8 ou 10 photos, les films instantanés ont un coût par image encore élevé, bien supérieur à la photographie argentique traditionnelle.

The Impossible Project propose ses films autour des 18€ les 8 selon le type de film et d’appareil utilisé, ce qui place le coût à la photo à 2,25€. Fujifilm vend sa boite de 20 films, selon le revendeur, à 16,90€ le jour où nous publions ce test, soit 0,85€ par photo.

Un très bon point pour Fuji qui, en plus de pratiquer un prix tout à fait correct pour la qualité des tirages, pratique un prix identique quelque soit la taille de film utilisé.

L’Instax Mini ou Wide reste donc la solution la moins onéreuse pour pratiquer la photographie instantanée. En fonction de sa pratique et des éventuels boitiers Polaroïd que l’on peut déjà posséder, on pourra se tourner vers les films Impossible qui permettent de faire revivre des boitiers vintages.

Il est très clair que Fujifilm tient une place importante sur le marché de l’instantané.

Proposant des appareils et des films de bonne qualité à des prix raisonnables, la marque sort régulièrement de nouveaux paquets de films fantaisie et prépare pour le Printemps un nouveau format carré, l’Instax Square.


Notre guide d’achat sur les appareils photo instantanés se termine. Pour rappel, ces guides ne se veulent pas exhaustifs et certains bons appareils risquent de ne pas y figurer. C’est à la fois un choix éditorial mais aussi l’impossibilité de tous les connaître.

Les autres guides d’achat photo