Autoportrait

Johnny Tang ou celui qui se clone lui-même pour réaliser des autoportraits surréalistes

L’artiste-photographe américano-taïwanais, Johnny Tang, vivant aujourd’hui à Brooklyn, a travaillé depuis 2010 sur une série unique d’autoportraits dans lesquels il se démultiplie librement. Dans sa série "World of One", il met en scène plusieurs "lui-même" dans des photos combinant argentique et numérique qui offrent un rendu à la fois authentique et surréaliste.