Des auto-portraits fantomatiques photographiés en pose longue se dégageant d’un paysage maritime paisible, le tout en noir et blanc ; c’est ce que l’on peut observer dans la série « Loneliness » du photographe Geoffroy Hauwen.

Le photographe originaire de Lille, habitué aux déambulations urbaines, explore le thème de la solitude avec « Loneliness ». Loin de l’aube des villes effervescentes, c’est dans un cadre calme, naturel et désert qu’il s’immerge pour explorer l’état de solitude à travers son objectif.

©Geoffroy Hauwen

« La photographie est pour moi le meilleur moyen de m’exprimer, en restituant différentes émotions. »

©Geoffroy Hauwen

Geoffroy Hauwen met la technique de la pose longue au service de ce sentiment, et sa propre silhouette. En se représentant deux fois, parfois trois fois sur la même image, il expérimente le dialogue intérieur propre à la solitude. À moitié présent, à moitié absent tandis que sa silhouette se dissipe sur la magnifique palette de gris de ces paysages maritimes ; ces auto-portraits laissent songeur à mi chemin entre la rêverie et la présence effective.

« J’ai réalisé cette série en N&B, car j’ai voulu retranscrire une certaine émotion et mélancolie », déclare Geoffroy Hauwen.« C’est une série sur la solitude d’un personnage sur un espace désert, j’aime beaucoup cette impression de présence/absence. »

Photographe autodidacte, Geoffroy Hauwen débute avec un Olympus SZ-10 et la macrophotographie. Il décide ensuite de lier sa passion pour le voyage et celle pour la photographie en parcourant les villes européennes comme Budapest, Berlin, Lille, Paris, Londres, Rotterdam et Venise. En recherche permanente de thèmes originaux qu’il lie à la technique photo et à la créativité, il passe ensuite beaucoup de temps sur Photoshop et Lightroom pour « « polir » ses photographies, créer une atmosphère et tenter de partager des émotions. »

©Geoffroy Hauwen

La série explore également le rapport entre la personne vivant le sentiment de solitude et son environnement. Les personnages se « fondent » littéralement dans le paysage, qui semble les transpercer. La lumière, les formes et les dégradés de noir et blanc renforcent la beauté des images du photographe et du sentiment de solitude.

©Geoffroy Hauwen

Pour en savoir plus sur Geoffroy Hauwen et son travail photographique, rendez-vous sur son site internet ou sur son Instagram.