Peter Lindbergh, Hommage à Pina Bausch, Paris 1997

« Devenir. Peter Lindbergh » : rétrospective à Montpellier sur le photographe qui a libéré la beauté des femmes

Au Pavillon Populaire de Montpellier, la rétrospective Devenir. Peter Lindbergh présente du 23 juin au 25 septembre 2022 une collection de 140 tirages, films et vidéos. L’occasion de redécouvrir l’oeuvre de Peter Lindbergh qui a révolutionné les codes du genre et a inventé une nouvelle manière de penser la mode.

Peter Lindbergh, Kate Moss, Paris, 2014

Cette exposition rend hommage aux portraits en noir et blanc de modèles féminins célèbres, la partie la plus notable de l’œuvre de Peter Lindbergh. Dans une approche qui frôle le photojournalisme, il a pour conviction de saisir une forme de vérité chez les femmes qu’il photographie : tout en réalisme et sans artifice, les visages et les corps se révèlent simplement et sans contrefaçon.

Peter Lindbergh, Amber Valletta, New-York, 1993

« Devenir », parce qu’à côté de ses clichés se déroule un autre discours sur ce qui a été son travail des années 1980 jusqu’aux années 2010, un dialogue avec les autres formes artistiques qui l’ont inspiré et les personnes qui l’ont forgé en tant qu’artiste singulier. L’exposition donne attention à retracer l’évolution de Peter Lindbergh à partir de ses propres propos, de ses collaborations (notamment avec la cinéaste Holly Fisher et la chorégraphe Pina Bauch) et de ses nombreuses interviews qu’il a pu donner jusqu’à la fin de sa vie.

Peter Lindbergh, Charlotte Rampling, Paris, 1987

La mythique Charlotte Rampling, l’insaisissable Naomi Campbell, l’intemporelle Kate Moss… elles se sont hissées sur les podiums et se sont imposées sur les couvertures de magazines, Peter Lindbergh les a toutes photographiées. Sur une structure métallique au-dessus de la ville, comme conquérante, penchée sur un toit ou vêtue d’une simple salopette, c’est davantage le corps situé, authentique et poétique de la femme qui est dépeint que ce qu’elle porte. À travers son objectif, la femme objet devient femme sujet, libérée et initiatrice de son mouvement d’émancipation.

Peter Lindbergh, Annie Morton, New-York, 1996

« Devenir »… parce que l’exposition s’ouvre sur un départ, celui de Peter Lindbergh, encore jeune peintre et passionné par le travail de Van Gogh, vers le sud de la France, et s’achève sur le sillage qu’il a pu laisser son passage, les portes qu’il a ouvertes dans la photographie de mode pour les générations suivantes. Peter Lindbergh s’est éteint à Paris à l’âge de 74 ans en 2019.

Informations pratiques :
Devenir. Peter Lindbergh
Pavillon Populaire de Montpellier
Du 23 juin au 25 septembre 2022
Esplanade Charles-de-Gaulle, 34000 Montpellier
Du mardi au dimanche de 11h à 13h et de 14h à 19h
Entrée libre

Advertisement