Adobe MAX, la conférence « créative » d’Adobe 100% en ligne (et gratuitement) cette année en raison de la crise sanitaire de la Covid-19 a été lancée hier. Du 20 au 22 octobre, l’éditeur californien présente toutes ses nouveautés dans le domaine des logiciels et offre la possibilité aux créatifs du monde entier de se former et de « recharger leur créativité ».

A l’occasion de cette conférence, Adobe a présenté les dernières mises à jour de ses logiciels photo que sont Lightroom Classic (10.0), Lightroom pour bureau (4.0), pour iOS et iPadOS (6.0) ainsi qu’Android (6.0) mais aussi Photoshop pour iPad (2.0) et Photoshop 2021 (22.0) tout en mettant un accent tout particulier sur la collaboration.

Creative Cloud : quand la Covid-19 pousse à la collaboration

Cette édition d’Adobe MAX fait la part belle à la collaboration et cherche à rendre la vie plus facile pour les créatifs. Adobe semble vraiment profiter de la pandémie de Covid-19 et les nouvelles organisations – avec davantage de télétravail – pour intégrer de nouvelles fonctionnalités de collaboration dans l’ensemble de ses logiciels, de la création graphique au wireframe en passant par le dessin et le partage de documents.

Ainsi, il devient plus facile de travailler de manière fluide et transparente à partir de différents appareils grâce à Cloud Documents. Obtenir des retours et du feedback sur ses créations n’a jamais été aussi facile, avec la possibilité de partager un lien public vers un fichier de travail directement depuis un logiciel comme Photoshop. Adobe n’oublie pas les utilisateurs qui n’ont pas un accès permanent au réseau, avec la possibilité de télécharger des fichiers hors-ligne pour travailler sans connexion. Enfin, l’éditeur tisse des liens de plus en plus forts entre ses logiciels, toujours grâce au Cloud Documents, en offrant la possibilité d’utiliser ses propres médias ou des assets provenant de banques d’images comme Adobe Stock.

D’autre part, Adobe intègre de plus en plus de fonctions communautaires et des ressources éducatives à ses logiciels, comme les tutoriaux ou livestreamings suggérés à partir de vos images dans Photoshop, ou la section « Formation » dans Lightroom Mobile.

Bref, cette édition d’Adobe MAX semble marquer un point d’ancrage important pour l’éditeur qui, presque 10 ans après le lancement de Creative Cloud, se repose plus que jamais sur le cloud pour aider les créatifs, en profitant au passage pour imposer son système de facturation par abonnement très juteux.

Les nouveautés Adobe Lightroom et Lightroom Classic

Lightroom et Lightroom Classic recoivent plusieurs améliorations et nouveautés, dont certaines ont déjà été dévoilées il y a quelques semaines.

Pour rappel, Lightroom CC s’appelle désormais Lightroom et la version bureau historique de Lightroom porte le nom de Lightroom Classic. Ainsi, vous y verrez plus clair dans les nouveautés annoncées.

Nouvelle fonction de Color Grading dans Lightroom et Lightroom Classic

Présentée en septembre dernier sous forme de teasing, une nouvelle fonctionnalité d’étalonnage colorimétrique apparaît dans Lightroom (Lightroom Classic, Lightroom sur Mac, iOS, Android et Web ainsi que Camera RAW). Estampillée Color Grading, cette fonction permet d’utiliser des roues chromatiques pour régler finement la température de son image.

Cette fonctionnalité photo est inspirée de la fonction Lumetri présente dans Premiere Pro et vient remplacer l’outil virage partiel.

L’outil permet de contrôler la colorimétrie des tons moyens, des ombres et des hautes lumières de manière simple. Vous pouvez choisir finement la couleur de ces éléments ainsi que la saturation pour obtenir un rendu plus ou moins fort. Chaque roue dispose d’une réglette pour régler la luminance – la luminosité d’une couleur. Une roue globale permet également de gérer plus finement la balance des blancs.

Pour en savoir plus sur le Color Grading dans Lightroom, voici un article de Max Wendt complet – en anglais – sur le sujet.

Plus de souplesse dans le zoom

Toutes les versions de Lightroom (Lightroom et Lightroom Classic) disposent désormais d’une fonction de zoom améliorée, qui offre davantage de contrôle. Jusqu’alors, vous n’aviez que le choix entre certains niveaux de zooms (adapter, remplir, 1:1, 2:1, etc.).

Désormais, deux nouveaux modes de zoom sont disponibles :

  • un zoom en maintenant la touche Shift et en déplacer la souris vers la droite ou la gauche pour zoom et dézooomer
  • un zoom en maintenant la touche Control (Windows) ou Command (Mac) et en dessinant un rectangle dans l’image pour zoomer sur la partie sélectionnée

Au final, le niveau de zoom n’est d’ailleurs plus exprimé sous la forme de ratio, mais sous la forme de pourcentage de zoom, de 6% à 1600%.

Un mode Live View avec certains appareils Canon

A l’instar des modes connectés, Lightroom Classic prend désormais en charge un nouveau mode Live View avec certains appareils photo Canon. Lorsque ce mode est activé, l’écran Live View de l’appareil est visible dans une fenêtre indépendante sur votre ordinateur. Ainsi, le photographe n’a plus besoin d’utiliser le viseur de son appareil photo pour sa composition et devrait ravir les équipes de production.

Les commandes de l’appareil comme la vitesse d’obturation, l’ouverture, les ISO et la balance des blancs sont disponibles, tout comme l’autofocus.

Les appareils supportés pour cette version sont les Canon EOS 5D Mark III,  EOS 5D Mark IV, EOS 6D, EOS 5D Mark II,  EOS 7D, EOS 80D et EOS 5DS. D’autres appareils devraient être compatibles dans un futur proche.

Des performances améliorées pour Lightroom Classic

Dans Lightroom Classic 10, certains ajustements locaux comme les dégradés et les pinceaux d’ajustement utilisent désormais l’accélération GPU, ce qui permet, pour les ordinateurs équipés d’une carte graphique dédiée, d’offrir des performances plus fluides et un rendu plus rapide.

Le défilement dans la bibliothèque, les dossiers et les collections en vue grille a également été optimisé, notamment pour de grands catalogues ou de grandes listes.

Support des derniers boîtiers photo

Lightroom Classic 10.0 prend désormais en charge de nouveaux boîtiers comme le Fujifilm X-S10, le Panasonic Lumix S5, le Sony A7C ainsi que le Sony A7S III ainsi que de nouvelles optiques Sigma et Voigtlander, comme le SIGMA 100-400mm F5-6.3 DG DN OS en monture FE et L.

Lightroom sur Mac, Windows et Mobile : un filigrane sous forme d’image

Même s’il n’est pas du goût de tous les photographes, le filigrane est parfois nécessaire pour protéger ses images ou ajouter une signature. Désormais, dans Lightroom, il est possible d’ajouter un filigrane sous forme d’image, comme par exemple un logo.

Cette fonction est disponible sur Lightroom sur Mac, Windows, iOS, iPad OS ainsi que sur Android et Chrome OS. Les réglages du filigrane sont également synchronisés entre tous vos appareils pour plus de simplicité.

Création de versions automatiques pour vos retouches d’image

Disponible depuis bien longtemps dans Lightroom Classic avec la fonction « Instantanés » qui permet de sauvegarder une version d’une photo avec une certaine retouche, cette fonction fait peu à peu son apparition dans la version cloud de Lightroom. Après l’ajout d’un outil de versions dans la mise à jour de juin, Adobe ajoute une fonction « Auto Versions » qui va sauvegarder de manière automatique des versions de vos retouches à des moments clés, et disponibles sur tous vos appareils.

Dans sa démonstration, Adobe montre par exemple que Lightroom va sauvegarder une version lorsque vous passez de la vue Développement à la vue Bibliothèque, interprétant ce changement d’espace de travail comme un moment où vous êtes satisfait avec la retouche.

Il est bien entendu possible de revenir sur des versions précédentes et les renommer, afin de tenter de nouvelles retouches créatives sans risquer de perdre les réglages.

Une dose de communauté dans Lightroom

S’il était déjà possible de découvrir des photographes et leurs tutoriaux dans Lightroom sur mobile ou tablette, Adobe en remet une couche dans cette nouvelle version avec la possibilité de suivre ces photographes pour ne rien manquer de leurs travaux. Cette fonction, disponible en juin dernier sur Lightroom Windows, Mac et Web, est désormais disponible sur les versions Lightroom mobile et tablette.

De même, afin de vous apporter toujours plus de contenu personnalisé, Adobe propose maintenant dans les sections Formation et Découvrir de Lightroom des recommandations basées sur votre activité Lightroom. Cette nouvelle fonctionnalité est disponible sur Lightroom Web, mobile et tablette et arrivera bientôt sur ordinateur.

Lightroom vous aide à trouver les meilleures photos

Grâce à l’intelligence artificielle Adobe Sensei, Lightroom iOS, iPad OS, Android et Web est désormais capable d’analyser vos photos et de faire une sélection des « meilleures photos » pour vous faciliter le tri et le partage de vos images.

Adobe explique comment il s’y prend : « cela fonctionne en identifiant et en regroupant d’abord les photos similaires au sein de votre sélection. Dans chaque groupe de photos similaires, la meilleure photo est sélectionnée en fonction de plusieurs critères, notamment les aspects techniques (mise au point, exposition), le sujet (personne présente, visage vers l’avant, yeux ouverts), ainsi que l’esthétique générale (cadrage, sujet présent). Enfin, vous pouvez décider du pourcentage de photos retenues en basculant le curseur du seuil de qualité ».

Une fois la sélection faite, il est possible d’ajouter les photos retenues à un nouvel album, ou bien de leur appliquer un drapeau « retenu » ou encore de les partager, mais aussi de marquer comme « rejetées » les photos que l’algorithme n’aura pas considérées dignes d’intérêt…

Cette nouvelle fonctionnalité est pour le moment disponible uniquement sur Lightroom mobile (iOS, Android et iPadOS) ainsi que sur le Web et devrait ravir ceux qui souhaitent faire une pré-selection rapide pour un partage immédiat d’un album photo.

Les nouveautés de Photoshop sur ordinateur et iPad

Adobe profite également d’Adobe MAX pour proposer une grosse mise à jour de Photoshop sur ordinateur ainsi que sur iPad, en intégrant de nouvelles fonctionnalités basées sur l’intelligence artificielle. Adobe Sensei, l’IA de l’éditeur, est de plus en plus intégré à Photoshop, au point qu’Adobe présente Photoshop comme « l’application IA la plus avancée au monde pour les créatifs ».

Photoshop bureau : le plein de nouveautés

Photoshop 22.0 est sûrement le logiciel photo qui a reçu le plus de mises à jour importantes en ce mois d’octobre. Adobe n’a pas été avare de nouveautés et propose ainsi plus d’une quinzaine de nouveautés. Voici les principales innovations présentes dans cette nouvelle version de Photoshop sur ordinateur

Neural Filters : l’IA Adobe Sensei au service de la retouche d’image

La nouveauté majeure dans Photoshop est l’ajout d’un nouvel espace de travail « Neural Filters » qui tire parti des travaux de recherche d’Adobe en intelligence artificielle et machine learning. Dans ce nouvel espace, on retrouve de nouveaux filtres qui permettent de retoucher ses photos de manière simple et créative.

Parmi eux, deux filtres sont déjà parfaitement fonctionnels selon Adobe. Il s’agit du filtre « lissage de la peau » et « transfert de style« . Ces derniers permettent respectivement d’adoucir la peau d’un sujet tout en conservant une partie des imperfections et de répliquer le style d’une image sur une autre photo dans Photoshop, le tout en un clic et quelques secondes de calcul.

Portrait intelligent

Adobe propose également 6 nouveaux filtres Neural Filters en beta. L’éditeur indique que ces derniers sont des projets ambitieux et qu’ils ne peuvent ainsi pas forcément fonctionner tout de suite. Voici les six filtres en question :

  • Portrait intelligent : il permet de modifier les caractéristiques d’un visage, ses expressions, le rajeunir ou le vieillir, modifier l’épaisseur de ses cheveux, l’orientation de sa tête ou encore par exemple la direction de la lumière.
  • Transfert de maquillage : pour appliquer le maquillage d’une personne à une autre personne
  • Coloriser : pour recoloriser une image en noir et blanc
  • Super Zoom : Photoshop permet de faire un zoom dans l’image et d’ajouter des détails pour compenser la perte de résolution
  • Voile tenant compte de la profondeur : pour ajouter une brume en arrière-plan d’une image sans avoir à détourer l’image ni fournir de données de profondeur de champ
  • Suppression des artefacts JPEG : pour réduire les artefacts générés par la compression Jpeg d’une image

Vieillissement du visage

Exemple du filtre Transfert de maquillage

Pour certains de ces filtres, Adobe pourra passer par le Cloud en plus du processeur graphique de l’ordinateur afin d’accélérer le traitement, car celui-ci repose sur l’analyse d’une quantité importante de données. Une fois le résultat obtenu, il est possible de l’appliquer sous forme de filtre dynamique pour un processus non-destructif ou bien comme nouveau calque. Attention si vous travaillez sur un ordinateur portable, l’autonomie peut vite en prendre un coup.

Adobe a également présenté d’autres filtres Neural Filters qui ne sont toutefois pas encore disponibles, mais montrent les possibilités de ces nouveaux filtres basés sur l’IA. Parmi eux, un nouveau filtre pour restaurer de vieilles photos, enlever les poussières ou éraflures d’une ancienne photo, réduire le bruit, améliorer les portraits, transformer une photo en dessin, ou l’inverse, etc.

Avec ce nouvel espace « Neural Filters », Adobe indique qu’il est prêt à se mettre à l’IA et faciliter la création de filtres basés sur les réseaux neuronaux convolutifs. En la matière, l’éditeur devra rattraper le retard pris face à d’autres éditeurs comme Skylum (avec Luminar AI) ou encore Topaz Labs et ses nombreux plugins pour améliorer l’image. Adobe annonce avoir collaboré avec Nvidia pour la création des ces Neural Filters, qui fonctionneront sur tous les ordinateurs avec un OS récent mais seront plus rapides avec des ordinateurs dotés d’une accélération graphique.

Pour en savoir plus sur les filtres Neural Filters, rendez-vous sur le site d’Adobe.

Le remplacement du ciel, disponible dans Photoshop

Présentée fin septembre, la fonction de remplacement du ciel (Sky replacement) fait don son apparition sur Photoshop 2021.

Cette fonction ne vous est sûrement pas inconnue si vous avez utilisé Luminar 4. Basée sur Adobe Sensei, elle permet de remplacer très facilement et rapidement le ciel dans une image de manière réaliste grâce au Machine Learning qui analyse le contenu de l’image et ne remplace que la zone de ciel.

Pour les photographes qui ne souhaitent pas utiliser cette fonction mais souhaitent tout de même corriger le ciel ou le remplacer de manière manuelle, Photoshop permet de faire une sélection automatique du ciel.

Autres nouveautés de Photoshop

Photoshop 2021 intègre bien d’autres nouveautés, comme un mode d’aperçu du motif, utile si votre image doit être pensée en tant que motif.

Photoshop intégre également un nouveau panneau Découverte qui permet de faciliter l’accès aux tutoriels pas-à-pas, aux nouveautés, mais aussi aux actions rapides que Photoshop peut vous recommander selon le sujet de la photo, par exemple pour supprimer l’arrière-plan d’un sujet.

Depuis quelques versions, il est possible d’enregistrer ses documents Photoshop dans le Cloud. Avec Photoshop 2021, la gestion des versions de document en ligne est désormais disponible directement dans Photoshop. Il est également possible de travailler sur ces documents sans connexion à internet grâce à un mode « hors-ligne » pour effectuer des modifications en déplacement.

Adobe a également amélioré la création de formes dynamiques, la réinitialisation des objets dynamiques pour rétablir leur état d’origine – utile pour des rotations ou déformations d’une image.

De nouveaux plugins et modules externes ont également été ajoutés à Photoshop 2021, comme Slack et Trello. Adobe a également ajouté à l’application Creative Cloud un espace pour retrouver tous les plugins et faciliter leur installation.

D’autres nouveautés comme l’amélioration d’un masque de sélection – notamment pour les cheveux –, la recherche parmi les paramètres prédéfinis ou les palettes de couleur, le Color Grading grâce à Camera RAW ainsi qu’une fonction qui permet de prévisualiser la taille réelle d’un document, utile si vous comptez imprimer une affiche par exemple et avoir un aperçu réaliste de sa taille.

Photoshop sur iPad 2.0

Lancée fin 2019, Photoshop sur iPad n’a même pas un an. Et pourtant, Adobe travaille d’arrache pied pour ajouter chaque mois de nouvelles fonctionnalités à son application phare pour la rendre incontournable pour une nouvelle génération de créatifs.

Modifier la taille d’une image dans Photoshop

Dans cette nouvelle version (2.0), Adobe permet désormais de modifier la taille d’une image, comme sur Photoshop pour ordinateur. Il est maintenant possible de modifier les dimensions, la résolution et l’échantillonnage de son image afin de l’adapter à un format de sortie voulu.

Streamer en live depuis Photoshop sur iPad

D’autre part, Photoshop devient plus interactif sur iPad avec la possibilité de réaliser des livestreams depuis l’application. Pour cela, Adobe s’appuie sur sa plateforme Behance – rachetée en 2013 – et utilise la caméra avant de l’iPad pour filmer le créateur, avec également un chat pour interagir avec les utilisateurs de Behance. Le livestreaming se lance depuis le menu « Exporter » sur l’iPad et peuvent être mis à disposition sur Behance une fois terminés.

Si vous avez du talent, votre live peut même se retrouver dans l’application Photoshop sur iPad ou bien dans la galerie Behance, aux côtés d’autres artistes.

Un point sur Adobe Content Authenticity, un standard d’authenticité des contenus

L’an dernier, Adobe avait présenté la Content Authenticity Initiative, un projet qui consiste à créer un outil de certification des contenus et système d’attribution des droits d’auteurs. En partenariat avec Twitter et The New York Times, l’éditeur souhaite créer une plateforme ouverte qui permet de suivre les informations essentielles d’une photo ou d’une vidéo, comme l’auteur de cette image ainsi que les modifications apportées, afin de protéger le droit d’auteur.

Cette année, Adobe devrait lancer une beta privée de cette plateforme au sein de Photoshop. En attendant, vous pouvez découvrir l’initiative sur contentauthenticity.org.

Disponibilité des nouvelles versions de Lightroom, Lightroom Classic, Photoshop pour iPad et Photoshop

La version 4 de Lightroom, la version 10 de Lightroom Classic et la version 22.0 de Photoshop 2021 sont disponibles dès maintenant via l’application Adobe Creative Cloud pour les utilisateurs de Creative Cloud pour la photographie ainsi que les abonnés à la suite complète.

De leur côté, la version 6 de Lightroom pour iOSiPadOS et Android et la nouvelle version dePhotoshop sur iPad sont à télécharger depuis l’App Store et Google Play.