Panasonic vient de dévoiler le nouveau Lumix S5, un boîtier hybride plein format photo et vidéo plus léger, plus compact et également plus abordable. Résolument orienté vidéo, le Lumix S5 vient s’insérer entre l’hybride micro 4/3 GH5 et l’hybride plein format S1H, afin d’offrir une porte d’entrée aux créateurs d’images vers le plein format, notamment pour la vidéo. Avec un prix plancher de 1999 €, le Lumix S5 se présente déjà comme un mini S1H. Retour sur toutes ses caractéristiques.

2020, l’année de l’hybride plein format plus accessible

Après l’EOS RP de Canon sorti en 2019, 2020 semble être l’année de sortie des appareils photo hybrides plein format plus accessibles. Panasonic emboîte ainsi le pas à Nikon et son Z5 en dévoilant le Lumix S5, un boîtier hybride plein format à monture L proposé à moins de 2000 € nu. On attend toujours Sony et son hypothétique A5 et la boucle sera bouclée.

Les rumeurs sur le Lumix S5, dévoilées par le site Nokishita, faisaient part d’un boitier plus compact, plus léger et également moins avancé que le S1, ce qui est le cas, mais avec des performances vidéos avancées. Panasonic n’a d’ailleurs pas manqué de faire l’analogie entre le GH5 et le S5 dans sa présentation pour prouver l’appartenance au monde vidéo.

Le Lumix S5 vient ainsi compléter les Lumix S1, S1R et S1H avec un positionnement pour de la vidéo plus abordable qu’un S1H, toujours en plein format et avec les objectifs à monture L.

Les organes d’un Lumix S1

Le Lumix S5 dispose d’un capteur CMOS plein format de 24,2 Mpx sans filtre passe-bas, tout comme son grand frère le Lumix S1. Il est épaulé par le même processeur Venus Engine, ce qui laisse présager d’une qualité d’image photo très proche. La plage de sensibilité va ainsi de 50 à 51 200 ISO en photo.

L’appareil tire profit du Double ISO natif introduit sur le S1H (640 et 4000 en mode V-Log) pour une qualité d’image vidéo améliorée. Cette technique permet notamment de réduire le bruit en vidéo.

Tout comme le S1, le S5 dispose d’une stabilisation du boîtier sur 5 axes qui peut être couplée à la stabilisation de l’optique sur 2 axes pour une Double Stabilisation (Dual I.S.2) qui permet de gagner 6,5 stops (contre 7 stops pour le S1, S1R et S1H). Ceci devrait permettre des plans photo et vidéo nets et fluides, même avec des optiques non stabilisées.

Rafale jusqu’à 7 i/s, Photo 6K et Live Composite

Côté performances, l’appareil est capable de déclencher jusqu’à 1/8000 s et d’enregistrer des rafales jusqu’à 7 i/s (en AF-S) et 5 i/s en AF-C avec un tampon de 24 images en RAW ou RAW+JPEG et 999 images en JPEG. Il est ainsi moins véloce et endurant que le S1 qui monte à 9 i/s avec un tampon jusqu’à 60 images en RAW.

L’appareil dispose des modes habituels Photo 6K et 4K avec des rafales respectivement jusqu’à 30 i/s et 60 i/s et bénéficie également du mode pré-rafale 6K et 4K pour capturer une scène avant le déclenchement.

Un nouveau mode Live Composite, que les utilisateurs Olympus connaissent bien, fait son apparition en photo. Ce dernier permet de voir l’image se créer sur l’écran arrière de l’appareil, ce qui sera très utile en pose longue.

Autofocus amélioré pour le Lumix S5, bientôt sur les S1, S1R et S1R

Côté autofocus, le Lumix S5 reprend la détection de contraste avec technologie Depth from Defocus (DFD) avec 225 points AF, sensibles à -3EV (et jusqu’à -6 EV en mode AF basse lumière), tout comme les autres boîtiers de la gamme Lumix S. Panasonic indique avoir effectué un gros travail sur le système autofocus du Lumix S5, avec une mise au point effectuée en 0,08 sec avec optique Lumix S.

La reconnaissance et le suivi de sujets, comme les humains et animaux en mouvement, tout comme l’oeil, le visage ou le corps, ont fait l’objet de nettes améliorations. Le Lumix S5 est ainsi capable de garder le suivi sur un sujet même si ce dernier tourne le dos à l’appareil, se déplace rapidement ou s’éloigne. Le mode AF-C offre également un suivi des petits sujets ou en déplacement rapide amélioré par rapport aux autres boîtiers de la série Lumix S.

Bonne nouvelle pour les possesseurs de S1, S1R et S1H, une mise à jour gratuite de firmware sera proposée d’ici fin 2020 pour profiter de ces améliorations autofocus.

Gabarit mini, résistance maxi, mais caractéristiques en retrait par rapport au Lumix S1

Le Lumix S5 est le plus compact et le plus léger des boitiers hybrides Lumix S. Avec des dimensions de 132,6 x 97,1 x 81,9 mm pour un poids de 714 g avec batterie et carte SD, il est plus compact qu’un Lumix GH5, le boîtier micro 4/3 de référence chez Panasonic pour la vidéo et est 30% plus léger qu’un Lumix S1.

Il dispose toujours d’une construction en alliage de magnésium et est tropicalisé grâce à de nombreux joints d’étanchéité pour résister aux éclaboussures et à la poussière. Le boîtier pourra ainsi être utilisé sans encombre sur le terrain, l’une des forces de la série Lumix S. L’appareil peut également fonctionner jusqu’à -10°C et est annoncé comme résistant au gel.

Le boîtier dispose d’un viseur OLED de 2,36 millions de points avec un rapport de grossissement d’environ 0,74x et un dégagement oculaire de 20 mm. Il est ainsi bien moins défini que le viseur du S1 qui dispose de 5,76 millions de points, mais cela peut se justifier par son orientation plus vidéo qui fait principalement usage de l’écran arrière. Le Lumix S5 est équipé d’un écran LCD 3 pouces tactile de 1,84 millions de points (format 3:2) monté sur rotule pour un usage vidéo.

Au niveau ergonomique, le Lumix S5, bien que plus compact, conserve une bonne ergonomie avec un grip prononcé pour une bonne préhension et de nombreux boutons. L’appareil ne reprend cependant pas l’écran LCD de contrôle sur la tranche supérieure de l’appareil.

Mode vidéo 4K 60p / 30p 10 bits interne

Si le Lumix S5 semble constituer un bon appareil photo, ce dernier se démarque surtout par ses caractéristiques vidéo, très avancées pour un boîtier plein format aussi abordable.

Ainsi, le Lumix S5 tire son ADN du Lumix GH5 et est capable de filmer en 4K 60/50p 4:2:0 10bits et 4K 30/25p 4:2:2 10bits en interne. On notera que la vidéo sera recadrée pour la 4K 60/50p.

Si vous utilisez un enregistreur externe, il est possible de capturer des vidéos en 4K 60/50p 4:2:2 10bits. Le boîtier dispose également d’un mode anamorphique 4K et propose l’enregistrement en V-Log/V-Gamut pour une plage dynamique jusqu’à 14 stops en vidéo. Sans oublier le HLG (Hybrid Log Gamma) pour un enregistrement vidéo HDR en 4K.

Pour les amateurs de vidéo au ralenti, Panasonic propose un mode Slow & Quick Motion pouvant aller jusqu’à 180p en Full HD (au prix d’un recadrage).

Face au débat ambiant sur la surchauffe de récents boîtiers hybrides plein format dotés de fonctions vidéo, Panasonic indique que le boîtier est capable de filmer de manière continue et stable sur « une longue période ». En 4K 30/25p 4:2:0 8bits, l’enregistrement vidéo est illimité. Dans tous les autres modes 10 bits, l’enregistrement s’arrête après 30 minutes.

L’appareil dispose également de plusieurs outils pratiques pour la vidéo : les waveform, un assistant de visualisation V-Log, un marqueur de cadre, un cadre rouge sur l’écran pour indiquer l’enregistrement vidéo ainsi qu’un nouveau mode vertical pour réaliser des vidéos à destination des réseaux sociaux.

Voici un court film réalisé par Romain Sarret, ambassadeur Panasonic, avec le nouveau Lumix S5 et les optiques suivantes :

  • Lumix S 24-105mm F.4
  • Lumix S Pro 50mm F1.4
  • Sigma 100-400mm F5.0-6.3 DG OS HSM | Contemporary
  • Anamorphique – Helios 44-2 & Kowa 16H

 

La vidéo RAW 5,9K à venir d’ici fin 2020

Le Lumix S5 fera également l’objet d’une mise à jour fin 2020 pour offrir l’enregistrement vidéo RAW en 5,9K vers un moniteur enregistreur Atomos Ninja V en HDMI, ainsi que l’enregistrement vidéo C4K mais aussi l’enregistrement RAW 4K 60/50p et Anamorphique 3,5K 50p. Cette fonction, déjà présente sur le S1H, devrait ravir les vidéastes. Un mode L Monochrome S, pour réaliser des vidéos noir et blanc, sera également proposé sur le Lumix S5.

Double slot SD, connectivité et autonomie

Côté connectique, le Lumix S5 utilise un double emplacement pour cartes mémoires SD, avec le support de l’UHS-II sur un seul slot. L’appareil dispose d’une prise casque et d’une prise micro 3,5 mm, d’une prise microHDMI TypeD ainsi que d’un port USB3.1 Type-C qui permet la recharge par USB ainsi que l’alimentation directe même lors de l’utilisation de l’appareil. Une entrée télécommande 2,5 mm est également présente.

Un microphone (DMW-XLR1) ainsi qu’un adaptateur pour micro XLR permet d’enregistrer un son stéréo de meilleure qualité.

Le Lumix S5 dispose également du Bluetooth Low Energy (4.2) ainsi que du Wifi 2,4 et 5 GHz pour une connectivité facilitée avec un smartphone ou une tablette afin d’effectuer un transfert de données ou prendre le contrôle de l’appareil à distance via l’appli Lumix Sync. On notera que les réglages du S5 peuvent être transmis sans fil à d’autres S5.

L’appareil dispose d’une nouvelle batterie et l’autonomie annoncée est d’environ 470 images (avec viseur), 400 images (avec écran) et jusqu’à 1500 images en mode ECO 1s. Le Lumix S5 devient donc le boîtier le plus endurant de la série Lumix S. Un grip batterie (DMW-BGS5) permet de doubler l’autonomie du boîtier jusqu’à 940 images (ou 3000 avec le mode économie d’énergie du viseur) grâce à une batterie supplémentaire.

Prix et disponibilité du Panasonic Lumix S5

Le Lumix S5 de Panasonic sera disponible début octobre 2020. Il est proposé nu au tarif de 1999 € et en kit avec le 20-60mm f/3,5-5,6 pour 2299 €. Le grip batterie est vendu à 349 €.

Pour le lancement, Panasonic propose deux offres de précommande du 2 au 30 septembre 2020 :

  • une optique Sigma 45 mm f/2.8 offerte (d’une valeur de 569 €) pour l’achat d’un Lumix S5
  • une offre « créez votre kit » avec jusqu’à 900 € remboursés pour l’achat d’une optique Lumix S (conditions sur le site panasonic.com onglet « Promotions »). Cette offre est cumulable avec plusieurs optiques.

Notre premier avis sur le Panasonic Lumix S5

Avec le Lumix S5, Panasonic présente son boîtier plein format le plus compact et le plus léger, ce qui devrait intéresser les photographes et vidéastes à la recherche d’une solution transportable. L’ADN vidéo de Panasonic – qui sauve les ventes de ses boîtiers micro 4/3 face à une concurrence accrue des smartphones – transparaît dans ce boîtier aux capacités poussées pour les vidéastes.

Avec une ergonomie et une construction renforcée, le Lumix S5 plaira aux baroudeurs à la recherche d’un capteur plein format qui désirent capturer à la fois des photos et des vidéos. Est-ce que les utilisateurs de GH5 switcheront en masse ? Cela ne semble pas être le plan pour Panasonic, qui nous a confirmé travailler sur un nouveau boîtier de la série GH.

Panasonic a également profité de cette annonce pour dévoiler une nouvelle roadmap d’objectifs avec 7 nouvelles optiques en monture L :

Nouvelle roadmap Lumix S : 7 nouvelles optiques plein format en monture L en approche