Adobe vient de dévoiler Photoshop sur iPad, après de nombreux mois de teasing et la confirmation l’an dernier à Adobe Max qu’une version pour la tablette d’Apple arrivait en 2019. Qu’est-il possible de faire aujourd’hui avec cette première version de Photoshop sur iPad ? Réponse dans notre première prise en main.

Une base de code commune avec Photoshop sur ordinateur

Première chose étonnante, Photoshop pour iPad utilise la même base de code que le logiciel Photoshop CC sur ordinateur. Adobe n’a pas jugé intéressant de se baser sur une bibliothèque de code plus adaptée à l’iPad pour une raison qui peut sembler valide : offrir la même puissance et flexibilité que la version ordinateur, mais sur une tablette. Cette version doit ainsi être compatible avec un écran tactile et le stylet d’Apple.

Photoshop est désormais multi-plateformes

Ainsi, Photoshop pour iPad devrait ouvrir tous les fichiers PSD créés avec Photoshop sur macOS ou Windows, même ceux composés de nombreux calques, et l’expérience devrait être « sans couture ». Malgré tout, il arrivera forcément qu’à l’ouverture du fichier vous ayez un message d’erreur « Ce document en ligne contient des caractéristiques non prises en charge », qui ne vous empêche pas d’ouvrir le fichier mais qui limitera forcément la compatibilité avec certaines fonctions pas encore disponibles. Ainsi, Photoshop sur iPad ne gère pas encore les objets dynamiques et certains effets, comme nous le verrons plus bas dans l’article.

Interface « à la Photoshop »

Photoshop pour iPad réussi, sur une surface bien plus compacte qu’un écran d’ordinateur, à garder une interface relativement compréhensible : à gauche, on retrouve la fameuse barre d’outils, qui a été quelque peu modernisée – et épurée – pour s’adapter aux commandes tactiles.

On retrouve pour le moment les outils simples de Photoshop : transformation d’un calque, sélection (lasso, sélection rapide), gomme, pinceau (avec la gestion de l’angle et du flux possibles avec l’Apple Pencil), correcteur localisé, tampon duplication, recadrage, texte et ajout d’images (depuis l’iPad, vos fichiers iCloud mais aussi votre bibliothèque Creative Cloud.

A droite, on retrouve les fenêtres de calques, avec une vue compacte permettant d’afficher un aperçu des calques, ainsi qu’une vue plus complète avec les masques de fusion, etc. Photoshop sur iPad gère ainsi les masques, les modes de fusion, les masques d’écrêtages (luminosité, contraste, noir et blanc, balance des couleurs, exposition, teinte / saturation, niveaux, vibrance). Des options d’effets et filtres dynamiques sont visibles dans l’application mais ne semble pas être (encore) être activées.

Vos fichiers enregistrés automatiquement et synchronisés dans le Cloud Adobe

Une fois ouverts dans Photoshop sur iPad, vos fichiers sont sauvegardées dans le Cloud d’Adobe dans une sélection « Votre travail + Fichiers » qui regroupe vos documents en ligne.

Après avoir mis à jour Photoshop CC, vous pouvez accéder directement à ces fichiers dans l’application grâce à l’intégration des documents Cloud. On notera que l’intitulé des fichiers passés par ce Cloud sont des PSDC (Document Cloud PS). Est-ce

Un outil de versioning avec un historique de 30 jours est disponible pour ces images, un point de sauvegarde étant créé à chaque fois que l’application enregistre votre travail. Si vous souhaitez garder une copie du fichier à un état spécifique, il suffit de la marquer dans l’historique.

Des fonctions ajoutées au compte goutte

Cette version 1 de Photoshop sur iPad est présentée comme « intuitive et accessible pour les néophytes » par Adobe, notamment en raison de sa simplicité. Si vous pensiez pouvoir abandonner votre ordinateur, passez votre chemin : Photoshop sur iPad est une première version qui ne souhaite qu’être complétée.

Ici, Adobe a concentré ses efforts sur les fonctions de base permettent de réaliser des compositions simples, des retouches basiques et des masques, « des tâches courantes et un flux de travail que nous savons utiles pour la plupart des utilisateurs de Photoshop » indique Adobe.

En termes de compatibilité avec les formats RAW, Adobe n’a pas encore dévoilé la liste des appareils supportés.

Au fil des prochaines versions, Adobe ajoutera plus de possibilités à sa version tablette de Photoshop afin d’étendre la puissance du logiciel, un peu à la manière de ce que l’éditeur a fait avec Lightroom CC qui désormais propose de nombreuses fonctionnalités de Lightroom Classic sur ordinateur.

Adobe indique que des mises à jour rapides seront proposées pour Photoshop sur iPad, avec notamment les fonctions sélection du sujet, pivoter l’espace de travail, objets dynamiques, courbes et nuanciers, formes et trajectoires, etc.

A l’intérieur de l’application, Adobe tease ses prochaines fonctionnalités

Photoshop sur iPad fonctionne à partir d’iPadOS 13.1 et il vous faudra au minimum un iPad Air 2, iPad 5, iPad mini 4 ou un iPad Pro pour pouvoir utiliser l’application.

L’application est disponible dans un mode clair et un mode sombre, mais ne fait pas le changement automatiquement en fonction des réglages d’iPadOS.

Photoshop en mode clair

Comment obtenir Photoshop sur iPad ?

Dernier point, et pas des moindre. Fidèle à sa stratégie d’abonnement, Photoshop sur iPad ne sera disponible qu’à travers l’une des offres d’abonnement d’Adobe.

Jusqu’au 31 janvier 2020, vous pouvez profiter de Photoshop sur iPad dans le cadre de l’offre Creative Cloud pour la Photographie (20 Go) à 11,99€ /mois qui comprend également Lightroom Classic et Photoshop sur ordinateur et Lightroom sur toutes les plateformes, avec 20 Go de stockage.

Photoshop sur iPad est également disponible avec les offres Creative Cloud Adobe Photoshop (23,99€/mois) qui donne accès à Photoshop sur ordinateur et tablette ainsi que 100 Go de stockage cloud et un accès à Adobe Fresco. Enfin, Photoshop sur iPad est également proposé avec l’offre Creative Cloud toutes les applications proposées à 59,99€ par mois.

Une version d’essai de 7 jours est disponible sur le site d’Adobe et si vous passez par l’App Store d’Apple, 30 jours d’essai gratuit sont proposés.

Notre premier avis sur Photoshop pour iPad

Adobe a pris son temps pour se lancer sur iPad, et cette première version de Photoshop sur tablette est assez timide, en ne proposant rien que d’autres logiciels comme Affinity Photo ou Pixelmator Photo ne proposent déjà.

Mais Adobe a d’autres ambitions : proposer la même expérience que sur ordinateur, avec des outils complexes. Pour le moment, cette première mouture n’est bonne qu’à éditer ses photos pour des retouches légères, mais partir de rien au sein de l’application sera réservé aux plus expérimentés. Patience donc, Adobe promet des mises à jour rapides pour vite étoffer les fonctionnalités de son application de création graphique phare qui entre aujourd’hui dans une nouvel ère.

Reste à Adobe de faire un peu le ménage parmi toutes ses applications « Photoshop » sur iPad – Photoshop Mix, Photoshop Sketch, Photoshop Fix – sans pour autant laisser une entrée gratuite aux éditeurs d’images en herbe.