Après vous avoir présenté la série de Babycakes Romero sur notre addiction croissante au smartphone, les photomontages du photographe français Antoine Geiger font office de piqure de rappel.

Sur-fake-photo–7

© Antoine Geiger

Dans sa série baptisée SUR-FAKE, le photographe représente le smartphone comme un objet qui capture toute notre attention jusqu’à absorber notre visage. Que l’on soit d’accord ou pas avec cette vision, les montages d’Antoine Geiger illustrent bien le point en montrant les visages d’utilisateurs de smartphones et tablettes littéralement absorbés par leurs appareils.

Sur-fake-photo–6

© Antoine Geiger

Sur-fake-photo–5

© Antoine Geiger

Sur-fake-photo–4

© Antoine Geiger

Sur-fake-photo–3

© Antoine Geiger

Sur-fake-photo–1

© Antoine Geiger

Cette métaphore arrive ainsi à mettre une image sur ce phénomène de déconnexion du réel (et surconnexion avec son cercle d’amis via Internet) et ce ne sont pas les lunettes de réalité augmentée qui vont arranger les choses.

Dans la même idée, vous pouvez découvrir la série de Max Cavallari intitulée Loneliness et qui contient des photos prises dans les transports en commun, ce lieu où il y a foule mais pourtant tout le monde semble absent, absorbé par son smartphone.

Découvrez la série complète sur le site d’Antoine Geiger.