Mise à jour 21 avril : une version Apple M1 de Capture One sortira en mai prochain.

En décembre dernier, Capture One passait à la version 21, avec un workflow plus rapide et plus efficace, que ce soit pour naviguer dans vos photos ou les retoucher, notamment avec le Speed Edit. Dans la nouvelle version 14.1, l’éditeur améliore quelques parties du logiciel, avec notamment une nouvelle fenêtre d’importation et l’ajout d’une fonction Style Brush qui permet d’appliquer des corrections de manière localisées à l’aide de pinceaux et calques.

Nouvelle fenêtre d’importation pour vos photos

La première nouveauté de Capture One 21 (14.1) se trouve au moment d’importer vos photos. Si la précédente version avait amélioré cette étape, Capture One permet désormais de voir les images à importer en grand et non plus seulement en miniature. Cela permet ainsi de sélectionner plus facilement les images à importer à son catalogue.

Le chargement des aperçus des fichiers RAW est également accéléré grâce à l’usage des aperçus JPEG intégrés aux fichiers RAW. Enfin, lors de cette étape il est possible de sélectionner rapidement les photos retenues avant l’importation grâce aux raccourcis claviers. De quoi permettre de faire un pré-tri et de gagner un temps précieux avant d’ajouter les photos au catalogue.

Style Brush : faciliter les ajustements locaux au pinceau

Capture One 21 (14.1) intègre un tout nouvel outil nommé Style Brush. Ce dernier, dénommé « Style de pinceaux » dans la version française de Capture One, permet de simplifier les ajustements locaux sur une image. Au lieu de créer un calque par dessus l’image – ce que permet déjà de faire Capture One – puis de créer un masque et ensuite appliquer des réglages à ce masque, ces pinceaux de style permettent d’appliquer un effet en un clic, selon le pinceau sélectionné.

Il existe trois types de pinceaux prédéfinis : couleur, lumière & contraste et améliorations. A chaque fois que vous utilisez un pinceau, un nouveau calque dédié est créé, ce qui permet de facilement choisir la retouche localisée à modifier ou affiner.

Ainsi, l’outil permet de facilement faire du dodge and burn, de réduire la luminosité de manière locale, ou encore d’améliorer le ciel grâce à un pinceau « deep sky » qui permet d’ajouter du punch à un ciel bleu. Un pinceau permet également de réduire la rougeur d’un visage, ou d’améliorer l’iris de l’oeil, ou encore de réduire le voile atmosphérique.

Il est également possible de créer vos propres Style Brush pour appliquer des ajustements personnalisés à vos images.

Avec Style Brush, on voit que Capture One prend la direction opposée de certains logiciels misant sur l’assistance de l’IA pour ajuster automatiquement le rendu d’une photo. Ici, le logiciel veut laisser la main aux retoucheurs habitués à utiliser les masques et pinceaux, tout en accélérant leur workflow, ce qui est une très bonne nouvelle.

Nouveaux appareils photo supportés

Capture One 21 (14.1 et 14.1.1 permet également d’ouvrir les fichiers RAW de nouveaux appareils photo. Parmi eux, les Sony A1 et Sony FX3, les Fujifilm GFX100s et X-E4, l’Olympus E-M10 Mark IV, le Sigma fp L, le Canon SX70 HS ainsi que les Panasonic GX800, GX850, GX880, GF10, GF90 et GF9 sont désormais supporté.

Avec cette nouvelle version, de nouveaux profils ProStandard sont également disponibles. Introduits dans Capture One 21, ces profils permettraient d’offrir un rendu des couleurs plus naturel, avec notamment une meilleure préservation des couleurs dans les dégradés, des couleurs plus naturelles des ombres aux hautes lumières, mais aussi des couleurs plus standardisées selon différents modèles d’appareil photo.

Cette version étend ainsi la compatibilité avec de nombreux boîtiers hybrides Sony et Canon, reflex Nikon ainsi que les Olympus E-M1 Mark II et Phase One IQ4 150.

Le mode Live View est également disponible avec les boîtiers Leica SL, SL2, SL2-S, S (Typ 007) et S3.

Améliorations diverses et corrections de bug

Capture One a également corrigé plusieurs bugs dans cette nouvelle version, et fait quelques petites améliorations. Il est ainsi possible de zoomer jusqu’à 1600% (contre 400%), utile pour les écrans haute résolution. L’outil KeyStone permettant de corriger les perspectives offre des lignes plus visibles, il est désormais possible de lier un pinceau à un calque.

Version Apple M1 à venir

Durant son annonce, Capture One a également indiqué que Capture One était en train de travailler sur la version optimisée Apple M1. A l’ouverture du logiciel à jour, on peut ainsi voir que d’ici 4 mois, l’éditeur dévoilera une version 100% optimisé avec les Mac dotés de puce Apple Silicon. En attendant, Capture One fonctionne avec Rosetta 2, et propose tout de même de bonnes performances.

Mise à jour : Capture One indique sur Twitter qu’une version de Capture One 21 avec support natif des Mac M1 sortira en mai 2021.

Prix et disponibilité de Capture One 21 (14.1)

Cette mise à jour est gratuite pour les utilisateurs de Capture One 21.

Capture One 21 est disponible en plusieurs versions : une version complète Capture One Pro 21 qui prend en charge la majorité des appareils photo ainsi que trois versions spécifiques « Capture One 21 » dédiées aux possesseurs de boîtiers Fujifilm, Sony et Nikon qui prennent en charge uniquement les appareils des fabricants respectifs.

Le logiciel est disponible en licence perpétuelle pour 349€, ou 149€ pour les versions dédiées Fujifilm, Sony et Nikon. Des remises sont proposées aux possesseurs de Capture One 20.

Capture One 21 est également disponible par abonnement à partir de 24€ par mois en version globale, ou 11€ par mois en version pour Fujifilm, Sony et Nikon.

Une version Capture One Express est également gratuite pour les utilisateurs Sony et Fujifilm, à télécharger ici.

On notera que la version d’essai de Capture One 21 a été remise à zéro, permettant aux personnes ayant déjà téléchargé la version d’essai 30 jours de pouvoir de nouveau tester le logiciel.