Capture One vient de dévoiler une nouvelle version de son logiciel d’édition photo. Place à Capture One 21 (version 14.0.0) qui apporte plusieurs nouvelles fonctionnalités et améliorations intéressantes pour faciliter la retouche de vos photos et développer votre créativité avec un workflow facile et efficace.

Offre lecteur : -10 % sur Capture One avec le code PHOTOTREND10

Speed Edit, une nouvelle façon de retoucher vos photos

L’une des nouveautés majeures de Capture One 21 est un nouveau mode « Speed Edit » (Edition rapide en français) qui permet d’appliquer des corrections sans toucher aucune réglette, à l’aide des touches de votre clavier et de votre souris/trackpad ou du pavé directionnel.

Par exemple, pour modifier l’exposition, vous pouvez maintenir la touche Q et un slider apparait en bas de l’écran : cliquez/déplacer avec la souris vers la gauche pour assombrir ou vers la droite pour éclaircir votre image. Il est ainsi possible de régler très rapidement les paramètres d’exposition, de HDR, la balance des blancs, la correction du voile, la clarté, les niveaux, etc. sans quitter votre clavier.

Cette nouvelle fonctionnalité devrait plaire aux photographes qui utilisent les raccourcis clavier à tout va pour accélérer leur flux de travail. Il est possible de travailler sur plusieurs images à la fois, régler la sensibilité de l’outil ainsi que d’assigner des touches personnalisées.

Dehaze, pour réduire le voile atmosphérique

Cette nouvelle version de Capture One intègre désormais un outil de réduction du voile atmosphérique accessible depuis le panneau Exposition.

Il permet, comme dans d’autres logiciels comme Lightroom, de réduire ce phénomène de brume sur une image et ainsi augmenter la saturation et le contraste de l’image, ou à l’inverse l’accentuer. Cet outil peut être utilisé de manière global ou appliqué à l’aide d’un masque pour n’impacter qu’une partie de l’image.

Des profils ProStandard pour des couleurs plus naturelles

En plus des profils colorimétriques constructeurs et ceux de Capture One, la version 21 intègre désormais des profils ProStandard pour certains appareils photo récents, offrant, selon l’éditeur, « un rendu des couleurs plus naturel ». Ces profils permettraient une meilleur préservation des couleurs dans les dégradés, offrant des couleurs plus naturelles des ombres aux hautes lumières, mais aussi des couleurs plus standardisées selon différents modèles d’appareil photo.

Pour le moment, Capture One n’en dit pas plus, et seuls certains appareils sont pris en charge. Parmi eux, les derniers boîtiers Sony Alpha A7 III, A7R III, A7R IV, A7c et A6000, A6300, les Nikon Z 6, Z 7 ainsi que deux reflex D810 et D850.

On notera que du côté de Canon, les EOS 5D depuis le Mark II disposent d’un profil ProStandard, signe peut-être que ces nouveaux profils ont été fait pour Canon – en plus des 5DS R et R5 et R6. Les IQ3 100 MP et IQ4 150 MP de Phase One ainsi que les Leica S3 et SL2 sont également concernés.

Performances en hausse et améliorations diverses

Si Capture One 21 ne propose pas (encore) de version optimisée pour les derniers Mac M1, l’éditeur indique tout de même des performances en hausse dans différents domaines. Sur Mac, l’ouverture des catalogues et des sessions serait plus rapide, tout comme l’importation des photos et la navigation. La localisation de photos hors-ligne serait également 4x plus rapide.

https://player.vimeo.com/video/486067713?title=0&byline=0&portrait=0&muted=1&autoplay=1&autopause=0&loop=1&quality=720p&app_id=122963

Sur Windows, Capture One 21 indique également une navigation plus rapide dans les catalogues et sessions ainsi qu’une suppression des images jusqu’à 10x plus rapide. Le support de CPUs multi-coeurs permet également une recherche dans les Collections jusqu’à 7x plus rapide.

Le module d’importation a été amélioré. Il est par exemple possible de voir les miniatures dans une meilleure résolution ou d’importer des images depuis plusieurs dossiers à la fois.

Bonne nouvelle pour les photographes qui utilisent beaucoup les masques. L’outil pinceau est plus facilement paramétrable, grâce à des touches modification qui permet de modifier plus facilement la taille, dureté, opacité et le flux du pinceau. Cela devrait être notamment utile pour les utilisateurs de tablettes et stylets.

Cette version apporte également son lot de correctifs de bugs en tout genre.

Accès aux tutoriaux et info bulles pour maîtriser Capture One 21

Adapter un nouveau logiciel de retouche photo ou maîtriser celui que l’on utilise demande souvent du temps et des recherches. Ici, Capture One semble vouloir aplanir la courbe d’apprentissage de son logiciel avec l’ajout d’info-bulles graphiques dans le logiciel.

En passant la souris par-dessus le nom d’un outil dans la barre d’outils supérieure ou bien dans les panneaux latéraux, Capture One vous donne une description de l’outil, une image d’exemple ainsi que le raccourci clavier associé. Un lien vers une vidéo explicative peut être également proposé. Il est bien entendu possible de désactiver cette fonction si vous ne souhaitez pas l’utiliser.

En plus de cela, un nouveau bouton « Apprendre » a été ajouté à la barre d’outils pour accéder facilement aux nombreux tutoriaux sur le logiciel Capture One.

Nouveaux boîtiers et objectifs pris en charge

Cette version 14.0.0 prend en charge de nouveaux boîtiers : Fujifilm X-S10, Leica SL2 (compatible également en mode connecté), Leica S3, Sony A7c, Sony A7S III (en mode connecté et live view). Il faudra encore attendre pour le support de boîtiers comme les Nikon Z 6II et Z7 II, même si Capture One prend en charge les RAW de plus de 500 appareils photo.

Avec Capture One 21, Leica et Capture One débutent une collaboration. Le logiciel offre ainsi la prise de vue en mode connecté avec les Leica S3 et SL2 et une mise à jour prochaine prendra en charge les Leica S (Typ 007) et SL (Typ 601), avec le support du Live View à venir en 2021.

Plusieurs objectifs Leica sont également désormais pris en charge pour les corrections, comme le Leica Super-Elmar-S 24mm f/3.5 ASPH ou le Leica Summicron-S 100mm f/2 ASPH.

Support du format HEIC/HEIF

En plus des formats RAW et JPEG des derniers boîtiers présentés plus haut, Capture One 21 supporte également les fichiers HEIC/HEIF en 8-bits. Ces derniers sont notamment utilisés par les iPhone d’Apple ou bien encore certaines caméras comme les Canon EOS 1D X Mark III ou EOS R5 et offrent une qualité d’image supérieure au JPEG pour un poids identiques, ou bien permet de réduire la taille du fichier à qualité comparable.

A noter que sur Windows, deux extensions systèmes « HEVC Video Extensions” et “HEIF Image Extensions » seront nécessaires pour lire les fichiers dans Capture One 21.

Prix et disponibilité de Capture One 21

Capture One 21 est disponible en plusieurs versions : une version complète Capture One Pro 21 qui prend en charge la majorité des appareils photo ainsi que trois versions spécifiques « Capture One 21 » dédiées aux possesseurs de boîtiers Fujifilm, Sony et Nikon qui prennent en charge uniquement les appareils des fabricants respectifs.

Le logiciel est disponible en licence perpétuelle pour 349€, ou 149€ pour les versions dédiées Fujifilm, Sony et Nikon. Des remises sont proposées aux possesseurs de Capture One 20.

Capture One 21 est également disponible par abonnement à partir de 24€ par mois en version globale, ou 11€ par mois en version pour Fujifilm, Sony et Nikon.

Une version Capture One Express est également gratuite pour les utilisateurs Sony et Fujifilm, à télécharger ici.

Offre lecteur : -10 % sur Capture One avec le code PHOTOTREND10

Une version complète d’essai de Capture One 21 est disponible gratuitement pendant 30 jours sur le site du fabricant.

Notre premier avis sur Capture One 21

Nous avons eu l’occasion de prendre en main la nouvelle version de Capture One 21 quelques instants et une chose est certaine : l’éditeur a fait beaucoup d’efforts pour rendre son logiciel plus rapide et également plus accessible, notamment pour qui vient d’un univers différent – Adobe, suivez mon regard. Ainsi, Capture One propose davantage d’aides pour comprendre son fonctionnement, à commencer par une fenêtre au premier lancement qui propose de choisir où placer les panneaux.

Avec l’Edition rapide, Capture One 21 s’adresse aux power users adeptes du clavier. L’outil Dehaze fait enfin son apparition et le support du format HEIF est un très bon point. Capture One et Leica initient également une collaboration qui permet d’utiliser les derniers boîtiers comme le SL2 et S3 en mode connecté. Sans oublier les profils ProStandard qui montrent une fois encore l’attention à la colorimétrie portée par Capture One.