Mise à jour du 23 février 2021 : le Xiaomi Mi 11 est disponible en précommande à partir de 799 €, et sera expédié à partir du 9 mars. 

En ce début d’année 2021, Xiaomi revient sur le devant de la scène et dévoile le Xiaomi Mi 11. Ce nouveau smartphone mise notamment sur un capteur photo de 108 Mpx et vise sans ambiguïté à détrôner ses concurrents pour la photo et la vidéo. Retour sur toutes ses caractéristiques.

Xiaomi : l’étoile montante

11 mois après la sortie des Mi 10, 10 Pro et 10 Lite, Xiaomi revient sous les projecteurs et présente son Mi 11. Ce dernier semble incarner parfaitement l’état d’esprit « flagship killer », qui a fait la renommée de Xiaomi depuis son arrivée en France, il y a presque 3 ans. Il vise à proposer un niveau de prestation très élevé pour un tarif plus accessible que ses concurrents (Samsung ou Apple notamment).

À l’international, Xiaomi est l’une des marques les plus dynamiques, ayant récemment conquis la 3e place du classement mondial des constructeurs de smartphones – détrônant ainsi Apple, relégué à la 4e place.

Dans un événement s’étant tenu (en ligne) le 8 janvier, la marque chinoise à levé le voile sur son Mi 11. En revanche, elle garde le mystère sur une version plus haut de gamme (Mi 11 Ultra ?), qui pourrait prochainement faire son apparition.

Xiaomi Mi 11 : des caractéristiques dignes d’un haut de gamme

Le smartphone Mi 11 de Xiaomi adopte des mensurations plutôt généreuses. Mesurant 16,4 cm de haut, 7,4 cm de large (mais seulement 8,1 mm d’épaisseur), il se dote d’un écran géant de 6,81 pouces, aux bords légèrement incurvés. Cet écran, de type AMOLED, possède une résolution très élevée de 1440 x 3200 pixels – et une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz. Il est également compatible avec le standard HDR10+. Notons aussi le petit poinçon destiné à la caméra selfie, qui se range sur le côté gauche de la face avant.

Pour propulser son nouveau terminal, Xiaomi a intégré une puce Snapdragon 888 de dernière génération. Compatible 5G, et gravée en 5 nm, elle offre un très haut niveau de performances tout en préservant la durée de vie de la batterie.

Ce processeur est couplé à 8 Go de RAM et à 128 ou 256 Go de stockage (hélas non-extensible). En parlant de batterie, le Mi 11 s’équipe d’un accumulateur de 4600 mAh. Il se dote également de la recharge rapide filaire 55W, mais aussi de la charge sans-fil 50W.

108 Mpx sinon rien

Côté photo, le Xiaomi Mi 11 opte pour un triple module photo dorsal. Les 3 capteurs sont regroupés au sein d’un carré aux bords arrondis – ce qui n’est pas totalement sans analogie avec les derniers modèles d’Apple, soit dit en passant. À la manœuvre, on retrouve donc :

  • Un capteur principal de 108 Mpx mesurant 1/1,33 pouce (pixels de 0,8 µm), surmonté par une optique « standard » 26 mm stabilisée, ouvrant à f/1,9, et avec AF à détection de phase ;
  • Un capteur secondaire de 13 Mpx mesurant 1/3,06 » destiné à une optique ultra grand-angle, offrant un angle de champ de 123° avec ouverture à f/2,4 ;
  • Un troisième capteur comptant 5 Mpx mesurant 1/5 » muni d’une optique macro ouvrant à f/2,4.

Plusieurs éléments sont ici à noter. D’une part, on retrouve un capteur principal de 108 Mpx. Ce dernier est très probablement un dérivé du capteur ISOCELL Bright HMX, développé conjointement par Xiaomi et Samsung. Mesurant 1/1,33 », ce capteur de grande taille dispose d’un mécanisme de regroupement matriciel nommé « Super Pixel » par Xiaomi. Ainsi, 4 photosites sont combinés en un seul, format des pixels de 1,6 µm.

Au-delà, on notera surtout l’absence de téléobjectif sur ce Xiaomi Mi 11. En effet, le smartphone se repose sur le capteur principal de 108 Mpx, et vient recadrer à l’intérieur de l’image pour simuler un zoom. Cette utilisation du zoom numérique est intéressante, puisqu’elle permet à Xiaomi de faire l’économie d’un capteur et d’une optique dédiés au téléobjectif.

Néanmoins, il est à craindre que cette méthode ne vienne dégrader fortement la qualité d’image au fur et à mesure que l’on zoome dans l’image. Notons aussi que Xiaomi n’a pas communiqué sur le zoom maximal qu’il est possible d’atteindre.

Du côté de l’ultra grand-angle, Xiaomi a opté pour un capteur de 13 Mpx – mesurant 1/3,06 » – couplé à une optique ouvrant à f/2,4. De par la petite taille de ce capteur et l’ouverture assez faible de l’objectif, on peut légitimement redouter que cet UGA ne soit pas très à l’aise la nuit – même si ce paramètre devra évidemment être vérifié sur le terrain.

Enfin, mentionnons le 3e capteur, dédié à la macrophotographie. Ce dernier doit permettre de capturer des objets situés à une distance de 3 à 10 cm. À ce titre, on notera la très petite taille de ce capteur : 1/5 » seulement ! On privilégiera donc les environnements très lumineux avec cet objectif macro.

En vidéo, le Xiaomi Mi 11 est capable de filmer en 8K à 24 i/s, grâce à son capteur de 108 Mpx. Il permet cependant de capturer des séquences en 4K à 60 i/s, et offre également un mode de ralenti à 120 i/s. Ce faisant, il nous rappelle le Samsung Galaxy S21 Ultra, doté d’un capteur 108 Mpx similaire.

Samsung Galaxy S21, S21+ et S21 Ultra : les trois nouveaux fleurons du géant sud-coréen

Des modes de prise de vue à foison

Xiaomi mise également beaucoup sur ses modes de prise de vue dopés aux algorithmes. En vidéo, la marque chinoise a mis à l’accent sur son mode Ultra Night Video. Ainsi, le Mi 11 doit être capable de produire des séquences d’excellente qualité, même lorsque la lumière diminue fortement. À ce titre, mentionnons les très belles images tournées par la marque à Budapest.

Xiaomi met également en exergue 6 fonctionnalités Cinéma IA. Elles doivent permettre d’obtenir en un clic des rendus ludiques. Ainsi, Parallel World permet de créer un effet miroir en dupliquant et en inversant les prises de vue. De même, une option Freeze Frame Video permet de figer une partie de la scène, tout en conservant les mouvements d’une personne ou d’un objet. Enfin, notons le mode Magic Zoom, qui vient reproduire l’effet « Dolly Zoom » des films de Hitchcock.

Mentionnons aussi l’arrivée d’un nouveau mode Time-Lapse Pro, qui vous laisse reprendre la main sur la vitesse d’obturation, la sensibilité ISO, l’ouverture et la valeur d’exposition, afin de produire des séquences accélérées même en cas d’éclairages complexes.

Côté photo, le Mi 11 autorise l’activation du mode nuit sur tous les capteurs, y compris avec la caméra frontale de 20 Mpx. Le module photo principal doit aussi se montrer jusqu’à 30 % plus rapide que par le passé, selon les dires de la marque.

Interface Miui 12.5 et Android 11… avec les services de Google

Comme ses prédécesseurs, le Xiaomi Mi 11 mise sur l’interface Miui, la surcouche logicielle conçue par la marque chinoise. Cette dernière passe en version 12.5, et doit gagner en fluidité au quotidien. Le terminal tourne sous Android 11, la dernière version de l’OS de Google.

À ce titre, notons que les smartphones de Xiaomi ne sont (pour le moment) pas affectés par les sanctions américaines. Contrairement aux terminaux de Huawei, ils disposent donc des services mobiles de Google. Ils sont donc équipés de Gmail, Youtube, Google Maps… et accèdent aussi à la boutique d’applications Google Play, vous permettant de télécharger à l’envi vos applications préférées (y compris Facebook, Instagram, Snapchat ou Whatsapp).

Prix et disponibilité du Xiaomi Mi 11

Pour l’heure, les tarifs officiels du Xiaomi Mi 11 pour la France demeurent inconnus. Cependant, la marque chinoise a évoqué un tarif de 749 € pour la version équipée de 128 Go de stockage, et de 799 € pour la version dotée de 256 Go. Le Xiaomi Mi 11 sera disponible en trois coloris : bleu, blanc et noir.

Mise à jour du 23 février 2021 : le Xiaomi Mi 11 est proposé en précommande au tarif de 799 € pour la version comprenant 8 Go de RAM et 256 Go de stockage. Les expéditions débuteront à partir du 9 mars prochain.

Dans tous les cas, les tarifs du Xiaomi Mi 11 sont dans la droite lignée du Xiaomi Mi 10, lancé l’an passé. Ce dernier représentait une importante montée en gamme pour la marque chinoise, qui s’éloignait quelque peu de son positionnement tarifaire d’antan, situé aux alentours des 500 € (499 € pour le Mi 9, ou 549 € pour le Mi Note 10, lui aussi équipé d’un capteur de 108 Mpx).

Notre premier avis sur le Xiaomi Mi 11

Avec ce nouveau terminal, Xiaomi montre clairement ses ambitions : concurrencer frontalement Samsung et Apple et proposer un terminal mieux équipé que ses rivaux pour le même prix. Visant implicitement le Samsung Galaxy S21 et l’iPhone 12, ce Mi 11 affiche donc une solide fiche technique – sans oublier un design léché.

Côté photo et vidéo, le Mi 11 présente des caractéristiques notables : capteur ultra-défini de 108 Mpx… mais pas de télézoom. Le capteur principal joue donc le rôle de « capteur à tout faire » (ou presque). Il faudra donc vérifier sur le terrain si ce terminal se montre à la hauteur de ses (grandes) ambitions.

Enfin, notons que Xiaomi n’a pas encore fait mentions d’autres modèles de la gamme Mi 11. Pourtant, selon plusieurs rumeurs de plus en plus précises, la marque pourrait prochainement annoncer un Mi 11 Ultra, aux caractéristiques (très) haut de gamme, notamment sur la partie photo et vidéo. Il nous faudra donc encore attendre un petit peu avant de découvrir ce modèle, qui vise sans ambages à devenir le meilleur photophone de ce premier semestre 2021.