Samsung vient de présenter ses trois nouveaux smartphones haut de gamme, les Galaxy S21, S21 Plus et S21 Ultra, mettant fin à d’innombrables rumeurs et fuites et tout genre. Écran géant, capteur photo de 12, 64 ou 108 Mpx, téléobjectif « périscopique », « Space Zoom », vidéo 8K… Décryptons ensemble toutes les caractéristiques techniques des nouvelles vedettes du géant sud-coréen.

De gauche à droite : Samsung Galaxy S21 Ultra, Galaxy S21+ et Galaxy S21

La 12e génération de Galaxy S

Le tout premier Samsung Galaxy S a fait son apparition en 2010. Connaissant un grand succès commercial et critique, il a donné naissance à l’une des 2 lignées phares de Samsung – aux côtés de la gamme Galaxy Note.

Samsung Galaxy S (2010) : il a déjà tout d’un grand !

Avec la série Galaxy S, Samsung expose son savoir-faire technologique. Ces modèles haut de gamme sont ainsi essentiels pour le constructeur, tant en termes de ventes que d’image de marque. Numéro 1 des ventes de smartphones, Samsung est confronté à la montée en puissance des acteurs chinois : Xiaomi, le groupe BBK Electronics (Oppo, Vivo, Realme, OnePlus…) ou encore Huawei (et ce, malgré les sanctions américaines).

Sur le marché hautement concurrentiel des smartphones haut de gamme, Samsung doit également faire face aux récents iPhone 12, 12 Mini, 12 Pro et 12 Pro Max, lancés en novembre dernier – et qui remportent un succès indéniable.

De fait, les nouveaux Galaxy S21, S21 Plus et S21 Ultra misent sur un design léché et des caractéristiques techniques solides pour s’imposer comme la nouvelle référence de ce premier semestre 2021. Au passage, notons le retour à la nomenclature « traditionnelle » : il s’agit bien des Galaxy S21 – et non des Galaxy S30. Le saut « n+10 » fut donc réservé aux trio de Galaxy S20 de l’année dernière, afin de marquer le saut technologique par rapport à leurs aînés mais aussi faire référence à 2020.

Galaxy S21, S21+ et S21 Ultra : de (très) grands écrans

Le Galaxy S21 est le plus petit de ce trio, et s’équipe d’une dalle de 6,2’’. Ses mensurations ne le rangent pas vraiment dans la catégorie des smartphones compacts : comptez 15,1 cm de haut, 7,1 cm de large et 7,9 mm d’épaisseur, pour un poids de 172 g.

Le Samsung Galaxy S21

De leur côté, les Galaxy S21+ et Galaxy S21 Ultra optent pour un gabarit similaire. En effet, ils mesurent tous les deux 16,5 cm de haut et 7,6 cm de large. Toutefois, la version « Ultra » est légèrement plus épaisse et plus lourde que le S21+ (7,8 mm vs 8,9 mm, 202 g vs 228 g). La faute, sans doute, à un bloc optique plus imposant. Leur taille d’écran diffère également : le S21+ opte pour une dalle de 6,7’’ alors que le S21 Ultra utilise une dalle un peu plus grande de 6,8’’.

Le Samsung Galaxy S21+

Mais la principale différence entre le Galaxy S21 Ultra et les 2 autres modèles se situe au niveau du design de leur écran. En effet, seule la version « Ultra » arbore une dalle aux bords arrondis. De leur côté, les Galaxy S21 et S21+ doivent se contenter d’un écran plat avec de très fines bordures… ce qui rappelle légèrement les récents iPhone 12 Pro et 12 Pro Max. Après avoir popularisé les écrans incurvés (dès le Galaxy S6 Edge, sorti en 2015), Samsung semble quelque peu délaisser cette technologie, la cantonnant aux versions les plus élitistes ; ce fut d’ailleurs le cas avec le Galaxy Note 20 Ultra.

Le Samsung Galaxy S21 Ultra : un superbe rectangle aux lignes ultra-épurées

Les trois modèles disposent d’un écran Dynamic AMOLED 2X, certifié HDR10+ pour une reproduction fidèle des couleurs et des contrastes. Il dispose d’un verre renforcé Gorilla Glass Victus qui permet de le protéger des chutes (jusqu’à 2 m) et des rayures. Ces 3 écrans disposent d’une fréquence de rafraîchissement pouvant atteindre 120 Hz. À la clé, des animations plus fluides, notamment en utilisant des jeux compatibles.

Les Galaxy S21 et S21+ disposent d’une définition d’écran de 1080 x 2400 pixels (FHD+), tandis que le Galaxy S21 Ultra opte pour une définition encore plus élevée : 1440 x 3200 pixels (WQHD+).

Sur les trois modèles, l’écran occupe la quasi-totalité de la face avant et seul un petit poinçon – pour la caméra frontale – apparaît au milieu de la partie supérieure. Contrairement aux Galaxy Note 20 Ultra, ces nouveaux modèles optent pour un design aux lignes plus douces, plus arrondies. Une manière de différencier visuellement les membres de gammes Galaxy S et Note, qui tendent à converger de plus en plus.

Le poinçon destiné à la caméra frontale se fait de plus en plus petit… et pourrait bien disparaître sur les prochaines versions.

On notera cependant la grande taille du bloc optique arrière (et plus particulièrement sur le S21 Ultra). Les différents capteurs sont regroupés au sein d’un rectangle aux bords arrondis, dont le pourtour déborde sur la tranche. Par ailleurs, les trois modèles sont certifiés IP68, pour une résistance accrue à l’eau et à la poussière. Détail important : le S21 dispose d’un dos en glastic, un plastique renforcé en fibre de verre.

Le cadre autour du bloc optique est d’une couleur légèrement cuivrée (sur les versions rose et violet). Ce rectangle aux bords arrondis « déborde » sur la tranche de l’appareil

Enfin, mentionnons le lecteur d’empreinte sous l’écran. Ce dernier doit être 1,7x plus grand que sur les modèles précédents. Fonctionnant grâce à des ultrasons, il doit offrir un déverrouillage rapide et sécurisé des terminaux.

Sur le Galaxy S21 Ultra, le bloc optique est particulièrement imposant

Voici les caractéristiques techniques des Samsung Galaxy S21, S21+ et S21 Ultra : 

 Galaxy S21Galaxy S21+Galaxy S21 Ultra
Écran6,2 pouces6,7 pouces6,8 pouces
Résolution1080 x 2400 pixels (421 ppi)1080 x 2400 pixels (394 ppi)1440 x 3200 pixels (515 ppi)
Appareil photo principal12 Mpx, (1/1,76 pouce), 26 mm, f/1,8, Dual Pixel AF, OIS12 Mpx, (1/1,76 pouce), 26 mm, f/1,8, Dual Pixel AF, OIS108 Mpx (1/1,33 pouce), 26 mm, f/1,8, Dual Pixel AF, Laser AF, OIS
Ultra grand-angle12 Mpx (1/2,55 pouce), 13 mm, f/2,2, Super Steady Video12 Mpx (1/2,55 pouce), 13 mm, f/2,2, Super Steady Video12 Mpx (1/2,55 pouce), 13 mm, f/2,2, Dual Pixel AF, Super Steady Video
Téléobjectif64 Mpx (1/1,76 pouce), 28 mm, f/2,0, OIS64 Mpx (1/1,76 pouce), 28 mm, f/2,0, OIS10 Mpx, (1/3,24 pouce), 70 mm, f/2,4, Dual Pixel AF, OIS
Téléobjectif secondaire (périscopique)N.A.N.A.10 Mpx (1/3,24 pouce), 240 mm, f/4,9, Dual Pixel AF, OIS
Appareil photo frontal10 Mpx (1/1,34 pouce), 26 mm, f/2,2, Dual Pixel AF10 Mpx (1/1,34 pouce), 26 mm, f/2,2, Dual Pixel AF40 Mpx (1/2,8 pouce), 26 m, f/2,2, Dual Pixel AF
Vidéo8K (30 i/s), 4K (60 i/s), FHD (120 i/s), 720p (960 i/s)8K (30 i/s), 4K (60 i/s), FHD (120 i/s), 720p (960 i/s)8K (30 i/s), 4K (60 i/s), FHD (240 i/s), 720p (960 i/s)
OSAndroid 11, surcouche OneUI 3.1Android 11, surcouche OneUI 3.1Android 11, surcouche OneUI 3.1
ProcesseurExynos 2100Exynos 2100Exynos 2100
Mémoire vive8 Go8 Go12 ou 16 Go
Batterie4000 mAh4800 mAh5000 mAh
Stockage128 ou 256 Go128 ou 256 Go128, 256 ou 512 Go
Dimensions71,2 x 151,7 x 7,9 mm75,6 x 161,5 x 7,8 mm75,6 x 165,1 x 8,9 mm
Poids172 g202 g228 g
Tarifà partir de 849 €à partir de 1049 €à partir de 1249 €

Côté photo : 12, 64 voire même 108 Mpx

Comme l’an dernier, Samsung joue la surenchère en photo. 12, 64 et même 108 millions de pixels : le géant sud-coréen met les petits plats dans les grands.

Toutefois, les Galaxy S21, S21+ et S21 Ultra n’intègrent pas le même module photo dorsal. Attardons-nous donc en détail sur leurs caractéristiques techniques.

Samsung Galaxy S21 Ultra : 108 Mpx, rien de moins

En premier lieu, examinons le terminal le plus haut de gamme de ce trio. Assurément, le Galaxy S21 Ultra opte pour un modèle photo de tous les superlatifs, centré autour de 4 objectifs distincts. On retrouve donc :

  • Un capteur principal haute résolution de 108 Mpx (2e génération) mesurant 1/1,33’’ – avec des photosites de 0,8 µm – muni d’une optique standard 26 mm stabilisée ouvrant à f/1,8 et autofocus à détection de phase
  • Un capteur secondaire de 12 Mpx mesurant 1/2,55’’ – avec des photosites de 1,4 µm – surmonté d’un ultra grand-angle équivalent 13 mm ouvrant à f/2,2 et équipé d’une stabilisation électronique (Super Steady Video) et un autofocus à détection de phase
  • Un troisième capteur de 10 Mpx mesurant 1/3,24’’ – avec des photosites de 1,22 µm – surmonté d’un téléobjectif « standard » équivalent 70 mm ouvrant à f/2,4, et équipé d’un autofocus à détection de phase et d’une stabilisation optique (OIS)
  • Un quatrième capteur de 10 Mpx mesurant 1/3,24’’ – avec des photosites de 1,22 µm – surmonté d’un téléobjectif « périscopique » équivalent 240 mm et ouvrant à f/4,9, et équipé d’un autofocus à détection de phase et d’une stabilisation optique (OIS)
  • Un capteur « Laser AF », dédié aider le capteur principal pour la mise au point.

Plusieurs éléments sont ici à noter. D’une part, ce capteur principal de 108 Mpx ne nous est pas totalement inconnu. Il s’agit de la 2e génération du capteur Samsung ISOCELL Bright HMX. Ce capteur de grande taille (pour un smartphone) mesure 1/1,33’’.

Grâce à la technologie Nonacell, le capteur génère des images de 12 Mpx en regroupant neuf pixels en un seul. Le but : capturer plus de lumière, accroître la quantité de détails des images tout en réduisant le bruit numérique.

Côté autofocus, le capteur principal du Galaxy S21 Ultra est assisté d’un capteur laser AF dédié à la mise au point – comme sur le Galaxy Note 20 Ultra.

Le capteur principal de 108 Mpx du Samsung Galaxy S21 Ultra utilise la technologie « nonacell » pour combiner 9 pixels en un et générer des images de 12 Mpx

Mentionnons aussi le capteur secondaire de 12 Mpx dédié à l’ultra grand-angle. Ce dernier mesure 1/2,55’’ et est donc assez petit. Couplé à une optique ouvrant à f/2,4, ce module devrait être plus à l’aise en pleine journée qu’en basse lumière. Cependant, sa longueur focale équivalente à 13 mm permettra de capturer des plans très larges : idéal pour les photos de groupe ou les fans d’architecture.

Enfin, on s’attardera surtout sur ce double téléobjectif, exclusif au Galaxy S21 Ultra. En effet, ce modèle innove en offrant deux objectifs télé sur un même smartphone (un zoom x3 et un zoom x10). La longueur focale du 1er téléobjectif est assez standard (70 mm) ; en revanche, celle du 2e est assez impressionnante et atteint les 240 mm. Curieusement, cette configuration est très similaire à celle d’un certain Huawei P40 Pro +.

Proposer 2 téléobjectifs au lieu d’un seul est particulièrement judicieux. D’une part, le Galaxy S21 Ultra vient doubler la longueur focale de son prédécesseur, le S20 Ultra (240 mm contre 120 mm l’année dernière).

D’autre part, le zoom x3 « intermédiaire » à 70 mm vient combler le « vide » entre la focale standard de 26 mm et le télézoom x10 de 240 mm – corrigeant ainsi un défaut du Galaxy S20 Ultra, où l’écart entre la focale principale et le zoom x5 forçait à recourir au zoom numérique.

Last but not least, notons que ce zoom x10 est un objectif « périscopique ». Déjà croisé sur le Huawei P30 Pro, ce procédé était également présent sur le S20 Ultra. Les lentilles sont montées perpendiculairement au dos de l’appareil, offrant un niveau de zoom largement supérieur. Ainsi paré, le Galaxy S21 Ultra doit être en mesure de capturer aisément les sujets les plus lointains.

Avec un objectif « périscopique », les lentilles sont montées à la perpendiculaire, évitant que le bloc optique ne soit trop épais

Seul bémol : ce téléobjectif x10 est couplé à un capteur de petite taille (1/3,24’’ seulement), mais aussi à une optique très peu lumineuse, ouvrant à f/4,9 (!). Espérons que Samsung ait trouvé une parade logicielle afin de permettra la capture d’images nocturnes de qualité avec ce module.

Pour aller encore plus loin, Samsung propose à nouveau son « Space Zoom », qui offre un zoom x100 (rien que ça !). Déjà présent sur le Galaxy S20 Ultra (mais pas sur le Galaxy Note 20 Ultra), il tire parti des 108 Mpx du capteur principal et des algorithmes développés par Samsung.

Une fonctionnalité « Zoom Lock » fait également son apparition : elle permet de diminuer sensiblement les vibrations liées à l’utilisation d’une très grande longueur focale et affiche un petit cadre pour mieux cadrer sa photo. Enfin, mentionnons la possibilité de rogner une photo de 108 Mpx pour obtenir une photo « zoomée ».

Avec la fonction « Zoom lock », l’appareil affiche un petit cadre, permettant de cadrer plus précisément l’image tout en réduisant les vibrations

Samsung Galaxy S21 et S21+ : 64 Mpx et zoom « hybride »

Les Galaxy S21 et Galaxy S21+ sont équipés du même module photo, centré autour d’un capteur principal de 64 Mpx. On retrouve donc :

  • Un capteur principal de « seulement » 12 Mpx de 1/1,76’’ – avec des photosites de 1,8 µm et autofocus à détection de phase – surmonté par une optique stabilisée équivalent 26 mm ouvrant à f/1,8
  • Un capteur secondaire de 64 Mpx de 1/1,76’’ – dont les photosites mesurent 0,8 µm – muni d’une optique équivalent 28 mm ouvrant à f/2 avec stabilisation optique et électronique (Super Steady Video)
  • Un troisième capteur de 12 Mpx de 1/2,55’’ – dont les photosites mesurent 1,4 µm – avec AF à détection de phase, équipé d’un ultra grand-angle équivalent 13 mm ouvrant à f/1,8

Point notable, Samsung a choisi de supprimer le traditionnel zoom optique, et de le remplacer par un zoom « hybride », grâce au capteur de 64 Mpx (contre 12 Mpx pour le capteur principal). Un point que nous observions déjà avec les Samsung Galaxy S20 et S20+, mais aussi avec le Galaxy Note 20.

Contrairement à tous les autres terminaux du marché (et au Galaxy S21 Ultra), le zoom des Galaxy S21 et S21+ repose sur une optique équivalent 28 mm – soit 2 mm de plus que l’optique principale.

De fait, lors de l’utilisation du zoom, les Galaxy S21 et S21+ capturent une image de 64 Mpx, qui est recadrée et sans doute compressée pour générer l’image finale avec un niveau de zoom x3.

De (très) nombreux modes de prise de vue

Fidèle à ses habitudes, Samsung continue d’intégrer un très grand nombre de modes de prise de vue. Le but : offrir aux utilisateurs une expérience ultra-complète via l’application photo et vidéo.

Ainsi, les Galaxy S21 inaugurent une nouvelle version du mode Single Take. Entièrement basé sur l’intelligence artificielle, il repose sur la capture d’un très grand nombre de clichés pendant 5 à 15 secondes. L’appareil propose ensuite une sélection des meilleurs clichés, ainsi qu’une petite vidéo avec des effets de ralentis très stylisés.

Par ailleurs, les trois modèles sont maintenant équipés du « Night Mode », qui permet de capturer des clichés en (très) basse luminosité grâce à la capture (et à la fusion) d’un grand nombre de clichés.

Les amateurs de selfie seront également ravis de l’arrivée du mode Portrait avec la caméra frontale, offrant un flou d’arrière-plan plus esthétique.

Sans oublier la fonction « Zoom Lock » évoquée ci-dessus, et qui vient stabiliser l’image pendant la prise de vue en cas d’utilisation d’un zoom x30 ou plus.

Vidéo : 8K à tous les étages

Comme les Galaxy S20 avant eux, les nouveaux Galaxy S21, S21+ et S21 Ultra sont capables de filmer en 8K à 24 i/s. Les images ainsi capturées font 7680 x 4329 pixels. Par défaut, les images sont capturées en Full HD ; toutefois, l’application permet de passer à la capture en 4K à 60 i/s avec tous les capteurs. Les images peuvent être enregistrées en HDR pour une plage dynamique plus large.

Là encore, la version Ultra creuse l’écart en offrant un mode de « super ralenti » à 960 i/s, là où ses 2 frères se cantonneraient à un mode « slow motion » à 120 i/s.

Notons aussi l’arrivée d’un mode « Director’s View » : il permet d’utiliser simultanément tous les capteurs du smartphone (caméra selfie incluse). Un procédé analogue à ce que propose l’application Filmic Pro pour l’iPhone.

Grâce à son nouveau processeur Exynos 2100, les Samsung Galaxy S21, S21+ et S21 Ultra sont capables d’afficher et d’enregistrer des vidéos en utilisant jusqu’4 capteurs simultanément

Enfin, le mode « Super Steady Video » doit se montrer encore plus efficace par le passé. Basé sur l’IA (au prix d’un léger rognage de l’image), il doit permettre d’obtenir des séquences extrêmement fluides, en dépit des tremblements de l’utilisateur.

Processeur Exynos 2100 à grande vitesse

Les Samsung Galaxy S21, S21+ et S21 Ultra inaugurent la toute nouvelle puce Samsung Exynos 2100 (sauf aux États-Unis). Ce nouveau processeur, gravé en 5 nm, repose sur la nouvelle architecture ARM X1. Conçue pour concurrencer frontalement la puce A14 Bionic d’Apple, elle doit offrir un excellent niveau de performances et intègre un modem compatible avec les réseaux 5G.

Dotée d’un quadruple ISP (Image Signal Processor), cette puce doit être capable d’exploiter les 4 capteurs photo simultanément – notamment pour la fonctionnalité « Director’s View » évoquée précédemment.

Grâce à la fonction Director’s View, il est possible d’enregistrer le flux de 4 capteurs simultanément : ultra grand-angle, grand-angle « standard », téléobjectif et caméra selfie

Selon Samsung, les performances graphiques seraient jusqu’à 40 % supérieures avec cette nouvelle puce – un point qu’il faudra évidemment vérifier sur le terrain.

Du côté de la mémoire vive, Samsung équipe les Galaxy S21 et S21+ de 8 Go de RAM. La version Ultra, quant à elle, est dotée de 12 voire même 16 Go de RAM (!).

Enfin, côté stockage, les Galaxy S21 et S21+ sont livrés avec 128 ou 256 Go. La version « Ultra », quant à elle, peut bénéficier de 512 Go. Malheureusement, les trois modèles font l’impasse sur le slot pour carte SD.

Les derniers-nés de Samsung sont propulsés par Android 11, dernière version en date de l’OS de Google. Bien sûr, le sud-coréen continue de proposer son interface OneUI. Cette dernière passe en version 3.1, et propose toujours de (très) nombreuses fonctionnalités supplémentaires.

À ce titre, notons que le Galaxy S21 Ultra est compatible avec le S Pen – autrefois réservé aux smartphones de la gamme Galaxy Note. Cependant, le S Pen ne sera pas fourni avec le Galaxy S21 Ultra, et sera seulement proposé en option. De même, une coque spéciale sera vendue à part pour abriter le stylet.

Le Galaxy S21 Ultra est compatible avec le stylet S-Pen, autrefois réservé aux Galaxy Note.

Quelle batterie pour les Galaxy S21, Galaxy S21+ et Galaxy S21 Ultra ?

Comme à l’accoutumée, Samsung équipe ses terminaux d’accumulateurs haute capacité. Ainsi, le Galaxy S21, S21+ et S21 Ultra se dotent d’une batterie de 4000, 4800 et 5000 mAh.

Par ailleurs, les trois modèles sont équipés de la recharge rapide 25 W (filaire), ainsi que de la charge rapide 15W réversible sans fil. De quoi redonner rapidement des couleurs à votre terminal, mais aussi alimenter des accessoires en les posant au dos du smartphone.

Cependant, on notera la disparition du bloc secteur et des écouteurs de la boîte des nouveaux Galaxy S21. De ce point de vue, Samsung emboîte le pas à Apple, qui avait déjà fait de même avec ses derniers iPhone. Heureusement, la réglementation française (article L34-9 du Code des postes et des communications électroniques) empêche Samsung de faire l’impasse sur le kit main-libre obligatoire.

Selon Samsung, les utilisateurs disposent déjà de nombreux chargeurs et écouteurs : entre préoccupation écologique et volonté de pousser les consommateurs à passer à la caisse, la réalité se trouve (très) probablement entre les deux.

Le Samsung Galaxy S21 Ultra aux côtés des nouveaux écouteurs sans fil Galaxy Buds Pro et de la montre Galaxy Watch 3

Prix et disponibilité des Samsung Galaxy S21, Galaxy S21+ et Galaxy S21 Ultra

Les trois nouveaux smartphones de Samsung sont actuellement proposés en précommande, et seront disponibles en rayon à partir du 29 janvier.

Le Samsung Galaxy S21 est proposé à partir de 859 € (128 Go de stockage) et de 909 € (256 Go de stockage). Quatre coloris sont proposés : noir, blanc, violet et rose.

Son jumeau, le Samsung Galaxy S21+, est commercialisé à partir de 1059 € (128 Go de mémoire), et de 1109 € (256 Go de stockage). Trois coloris sont disponibles : noir, argent et violet (mais pas rose).

Enfin, le Samsung Galaxy S21 Ultra est disponible à partir de 1259 (128 Go de stockage), de 1309 € (256 Go) ou de 1439 € (512 Go de stockage, 16 Go de RAM) . Deux coloris seulement sont proposés : noir et argent.

Pendant toute la période de précommande (soit entre le 14 et le 28 janvier), vous recevrez un Galaxy SmartTag et une paire d’écouteurs sans fil Samsung Galaxy Buds live pour tout achat d’un Samsung Galaxy S21 et S21+

Et pour toute commande d’un Galaxy S21 Ultra, vous pourrez recevoir un SmartTag et une paire des nouveaux écouteurs Galaxy Buds Pro.

Les Galaxy S21 Ultra, S21+ et S21 dans leurs coloris respectifs

Notre premier avis sur les Samsung Galaxy S21, Galaxy S21+ et Galaxy S21 Ultra

Avec ces trois nouveaux modèles, Samsung montre ses muscles et affiche clairement ses ambitions : demeurer n°1 au classement des constructeurs de smartphones.

Résolument haut de gamme, ces trois terminaux s’avèrent particulièrement séduisants. Côté photo, on notera particulièrement le double-télézoom du Galaxy S21 Ultra – sans oublier son capteur principal de 108 Mpx.

Si la démesure semble de mise côté technique, on appréciera la (relative) retenue côté tarif. Si la version « Ultra » fait jeu égal avec l’iPhone 12 Pro Max, le Galaxy S21 opte pour un positionnement tarifaire judicieux. Il se paye même le luxe d’être 10 € moins cher que l’iPhone 12 Mini, pourtant plus petit et doté de « seulement » 2 capteurs photo.

Au final, nous faisons le même constant qu’en 2020 : une fois encore, Samsung livre les smartphones avec la fiche technique la plus dithyrambique. Mais peuvent-ils prétendre au titre de meilleurs photophones de ce début d’année ? La question demeure, d’autant que le nombre de pixels ne fait pas la qualité d’une photo ou d’une vidéo.