Ça y est, il sont (enfin) là. Après plusieurs mois de rumeurs et de fuites en tout genre, Apple vient d’officialiser pas moins de 4 nouveaux smartphones lors de son Apple Event en ligne. iPhone 12 Mini, iPhone 12, iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max : retour sur les caractéristiques photo de ce cru 2020.

iPhone 12 Mini, iPhone 12, iPhone 12 Pro et iPhone 12 Max : le quatuor à la pomme croquée

Un an après les iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max, Apple revient sur le devant de la scène, et dévoile pas moins de 4 modèles différents.

Côté design, ces nouveaux iPhone reprennent les codes stylistiques inaugurés par l’iPhone X il y a 3 ans. Toutefois, ces nouveaux terminaux se distinguent par leurs bordures droites, qui rappellent furieusement le glorieux temps de l’iPhone 4. Les observateurs les plus attentifs noteront aussi une (très) légère réduction de la taille de la « fameuse » encoche frontale, où siège toujours Face ID.

Mais la plus grande nouveauté de cette année tient certainement au nombre de modèles dévoilés. Ainsi, ce sont pas moins de 4 modèles qu’Apple a présenté au cours de sa conférence du 13 septembre dernier. L’iPhone 12 semble au cœur de cette nouvelle gamme d’iPhone, et est accompagné d’un modèle « Mini » qui reprend l’intégralité de ses caractéristiques dans un boîtier ultra-compact. De leur côté, les modèles estampillés Pro creusent l’écart, notamment au niveau de la photo.

Naturellement, l’arrivée de la 5G a tenu une bonne place dans les annonces d’Apple. Temps de téléchargement et d’upload survitaminés, meilleure stabilité de la connexion… la firme à la pomme croquée n’a pas manqué de superlatifs à propos de cette nouvelle norme – que l’on attend toujours sous nos contrées.

Voici les caractéristiques détaillés des différents modèles d’iPhone 12 dévoilés :

 iPhone 12 MiniiPhone 12iPhone 12 ProiPhone 12 Pro Max
ÉcranOLED, 5,4 poucesOLED, 6,1 poucesOLED, 6,1 poucesOLED, 6,7 pouces
Résolution1080 x 2340 pixels1170 x 2532 pixels1170 x 2532 pixels1284 x 2778 pixels
Appareil photo principal12 Mpx, 26 mm, f/1,6, PDAF, OIS12 Mpx, 26 mm, f/1,6, PDAF, OIS12 Mpx, 26 mm, f/1,6, PDAF, OIS12 Mpx, 26 mm, f/1,6, PDAF, IBIS
Ultra grand-angle12 Mpx, 13 mm, f/2,412 Mpx, 13 mm, f/2,412 Mpx, 13 mm, f/2,012 Mpx, 13 mm, f/2,4
TéléobjectifNonNon12 Mpx, 52 mm, f/2,4, PDAF, OIS12 Mpx, 65 mm f/2,2, PDAF, OIS
Capteur LiDARNonNonOuiOui
Appareil photo frontal12 Mpx, 23 mm, f/2,212 Mpx, 23 mm, f/2,212 Mpx, 23 mm, f/2,212 Mpx, 23 mm, f/2,2
Vidéo4K 60 i/s, Full HD jusqu’à 240 i/s4K 60 i/s, Full HD jusqu’à 240 i/s4K 60 i/s, Full HD jusqu’à 240 i/s4K 60 i/s, Full HD jusqu’à 240 i/s
OSiOS 14iOS 14iOS 14iOS 14
ProcesseurA14 BionicA14 BionicA14 BionicA14 Bionic
Stockage64, 128 ou 256 Go64, 128 ou 256 Go128, 256, 512 Go128, 256, 512 Go
Résistance à l’eauIP 68IP 68IP 68IP 68
Dimensions131.5 x 64.2 x 7.4 mm146.7 x 71.5 x 7.4 mm146.7 x 71.5 x 7.4 mm160.8 x 78.1 x 7.4 mm
Poids135 g164 g189 g228 g

iPhone 12 : l’équilibre

D’une manière parfaitement logique, l’iPhone 12 vient succéder à l’iPhone 11, qui lui-même descendait de l’iPhone Xr, dévoilé en 2018. Comme son prédécesseur, l’iPhone 11 avait rencontré un succès considérable – notamment grâce à son positionnement tarifaire, inférieur à celui des modèles « Pro ».

Ainsi, l’iPhone 12 de cette année 2020 reprend donc un certain nombre de caractéristiques de son aîné… tout en les remettant au goût du jour. Son tarif démarre cependant 100 € plus cher.

L’un des plus gros changements introduits par l’iPhone 12 se situe au niveau de son écran : exit la dalle IPS, aux bordures assez épaisses, place à une nouvelle dalle « Super Retina XDR », de type OLED. Compatible HDR, cet écran possède une résolution de 1170 x 2532 pixels. L’arrivée d’un écran OLED, très attendu par les fans d’Apple, offre un meilleur affichage des noirs – et sera fort apprécié pour le mode sombre de l’interface. La réduction des bordures de l’écran a également permis à Apple d’offrir un gabarit légèrement plus compact, tout en conservant une taille d’écran inchangée (6,1 pouces).

Côté photo, la recette demeure quasi-inchangée. On retrouve ainsi 2 capteurs de 12 Mpx, un objectif standard et un ultra grand-angle. Apple continue de réserver le zoom optique aux versions plus haut de gamme, estampillées « Pro ». Le principal changement se situe au niveau de l’ouverture plus lumineuse des 2 optiques. Aussi, l’iPhone 12 intrègre :

  • Un capteur principal de 12 Mpx de 1/1,76 pouce avec photosites de 1,4 µm, surmonté par une optique grand-angle (équivalent 26 mm) doté de 7 lentilles, ouvrant à f/1,6, Dual Pixel AF et stabilisation optique
  • Un 2e capteur de 12 Mpx de 1/3,4 pouce avec photosites de 1 µm, muni d’un objectif ultra grand-angle (équivalent 13 mm) doté de 5 lentilles, ouvrant à f/2,4

Niveau logiciel, Apple indique avoir amélioré ses algorithmes de fusion HDR, pour des photos encore mieux exposées. Deep Fusion doit également se montrer encore plus précis, pour des images encore plus détaillées. Enfin, le mode Nuit est maintenant disponible avec l’ultra grand-angle dans tous les modes. De quoi faire plaisir aux portraitistes comme aux photographes de paysage.

À l’avant, Apple reste fidèle au capteur de 12 Mpx, surmonté d’une optique grand-angle (23 mm) ouvrant à f/2,2.

Côté vidéo, l’iPhone 12 fait jeu égal avec son aîné. Il permet ainsi de capturer des séquences en 4K à 60 i/s, et offre 2 modes de slow motion à 120 ou 140 i/s en Full HD. Toutefois, l’iPhone 12 est maintenant capable de capturer – et d’éditer – des vidéos au format Dolby Vision HDR 10-bit, chose inédite sur un smartphone.

L’iPhone 12 se pare du nouveau processeur développé par Apple, nommé A14 Bionic. Et du côté de la batterie, le terminal se dote d’un nouveau système nommé MagSafe. Nous reviendrons sur ces 2 nouveautés – communes aux 4 nouveaux modèles – dans la suite de ce dossier.

Fidèle à ses bonnes habitudes, l’iPhone 12 se décline en différentes saveurs : blanc, noir, vert acidulé, rouge Product (Red) et une nouvelle nuance de bleu foncé.

Du côté du positionnement tarifaire, l’iPhone 12 est 100 € plus cher que son prédécesseur au moment de sa sortie. Mentionnons aussi le très faible écart entre les versions intégrant 64 et 128 Go de stockage. L’iPhone 12 sera donc disponible aux tarifs suivants :

  • 909 € pour la version intégrant 64 Go de stockage,
  • 959 € pour celle doté de 128 Go de stockage,
  • 1079 € pour celle munie de 256 Go de stockage.

Les précommandes débuteront le 16 octobre prochain. Il sera livré une semaine plus tard, le 23 octobre.

L’arrivée de l’iPhone 12 entraîne également une baisse de prix de l’excellent iPhone 11. Ce dernier est ainsi proposé à partir de 689 € avec 64 Go de stockage.

De la même manière, l’iPhone Xr, lancé en 2018, voit son tarif fondre comme neige au soleil, et est maintenant disponible à partir de 589 € (avec 64 Go de stockage).

iPhone 12 Mini : pour les fans de smartphones compacts

Alors que de plus en plus de smartphones affichent des tailles démesurées, bon nombre de consommateurs restent fidèle au format compact. Un point qu’Apple a parfaitement compris : ainsi, la marque californienne dévoile son iPhone 12 Mini, une version plus compacte de l’iPhone 12.

L’iPhone 12 Mini se pare d’un écran de 5,4 pouces (contre 6,1 pouces pour l’iPhone 12). Ses mensurations sont particulièrement réduites : comptez 13,1 cm de haut, 6,4 cm de large et 7,4 mm d’épaisseur. Ce faisant, l’iPhone 12 Mini se paye le luxe d’être encore plus petit que l’iPhone SE, lancé au printemps dernier. Mais il bénéficie d’un écran largement plus grand (5,4 vs 4,7 pouces) grâce à son design plus moderne, et à la suppression des bordures et du bouton Home.

Test iPhone SE 2020 : la photo abordable chez Apple

Comme sur l’iPhone 12, l’écran est de type OLED (Super Retina XDR). La résolution d’écran n’est pas extrêmement élevée (1080 x 2340), mais reste suffisante pour la plupart des usages.

Du reste, l’iPhone 12 Mini est une copie conforme de l’iPhone 12. On retrouve ainsi la même puce A14 Bionic, la même certification IP 68 (résistance à l’eau et à la poussière). Mais aussi le double-capteur photo à l’arrière, composé d’un grand-angle et d’un ultra grand-angle.

L’iPhone 12 Mini est disponible dans les mêmes coloris que l’iPhone 12 : blanc, noir, bleu, vert et rouge.

Côté tarifs, on notera que ce modèle « mini » reprend à l’identique les tarifs de l’iPhone 11, avec un tarif plancher à 809 €. Trois capacités de stockage sont proposées : 64, 128 et 256 Go. Ainsi, l’iPhone 12 Mini sera proposé aux tarifs suivants :

  • 809 € pour la version intégrant 64 Go de stockage,
  • 859 € pour celle doté de 128 Go de stockage,
  • 979 € pour celle munie de 256 Go de stockage.

Les précommandes de ce modèle débuteront le 6 novembre, avec une disponibilité à partir du 13 novembre.

iPhone 12 Pro : taille compacte, haut niveau de performances

L’iPhone 12 Pro s’inscrit dans la droite lignée de son prédécesseur… tout en apportant un certain nombre de nouveautés.

Tout d’abord, notons une différence au niveau de la taille du smartphone, et de son écran. Pour la 1e fois, le modèle « standard » et le « Pro » affichent la même taille d’écran : 6,1 pouces.

Cependant, la taille du smartphone reste quasi-inchangée : comptez 14,6 cm de haut, 7,1 cm de large et 7,4 mm d’épaisseur (contre 14,4 cm de haut, 7,1 cm de large et 8,1 mm d’épaisseur pour l’iPhone 11 Pro).

L’iPhone 12 Pro embarque lui aussi un écran OLED, estampillé « Super Retina XDR OLED« . Compatible HDR, il affiche une résolution de 1170 x 2532 pixels.

Côté photo, l’iPhone 12 conserve peu ou prou la même recette que son prédécesseur. On retrouve ainsi un grand-angle (26 mm), un ultra grand-angle (13 mm) et un zoom x2 (52 mm). La résolution des 3 capteurs reste inchangée, et affiche 12 Mpx. Apple reste ainsi à l’écart de la course aux pixels dans laquelle se sont lancés certains constructeurs, avec des capteurs de 48, 64 voire 108 Mpx.

On notera cependant l’arrivée d’un 4e capteur LiDAR, introduit au printemps dernier avec la dernière génération d’iPad Pro. Derrière cet acronyme se cache en réalité un capteur ToF (Time of Flight), destiné à la mesure de la profondeur de champ. Dans la pratique, le LiDAR utilise la réverbération des ondes sur les objets pour modéliser l’environnement de l’utilisateur. Ainsi, il pourra être utilisé pour améliorer le mode Portrait (notamment en basse lumière), mais aussi (et surtout) pour la réalité augmentée.

Capteur LiDAR pour enregistrer les données de profondeur

Dans les faits, l’iPhone 12 Pro intègre donc :

  • Un capteur principal de 12 Mpx avec photosites de 1,4 µm, surmonté d’une optique grand-angle (équivalent 26 mm) ouvrant à f/1,6, Dual Pixel AF et stabilisation optique
  • Un 2e capteur de 12 Mpx de 1/3,4 pouce avec photosites de 1 µm, muni d’un téléobjectif équivalent 52 mm ouvrant à f/2 (zoom optique x2), avec Dual Pixel AF et stabilisation optique
  • Un 3e capteur de 12 Mpx de 1/3,6 pouce, équipé d’un objectif ultra grand-angle (équivalent 13 mm) ouvrant à f/2,4
  • Ledit capteur LiDAR, destiné à la mesure de la profondeur de champ.

Ainsi, la copie rendue par Apple ressemble beaucoup à celle de l’iPhone 11 Pro, malgré une optique principale un poil plus lumineuse (f/1,6). Malgré tout, le téléobjectif reste inchangé : 52 mm, ouverture à f/2,0. Pour les véritables nouveautés, il faudra se diriger vers l’iPhone 12 Pro Max, mieux pourvu que son petit frère.

En vidéo, l’iPhone 12 Pro permet de filmer en 4K à 60 i/s, et possède (lui aussi) 2 modes de ralenti à 120 et 240 i/s. La vraie nouveauté se situe au niveau de la capture en Dolby Vision HDR 10-bit. Comme l’indique fièrement Apple, le terminal est ainsi capable d’enregistrer, d’éditer et de partager les vidéos dans ce format, offrant une plus grande latitude aux vidéastes en matière de gestion des couleurs.

À l’instar de ses frères jumeaux, l’iPhone 12 Pro bénéficie de la puce A14 Bionic, ainsi que du nouveau système de recharge MagSafe (voir ci-après).

Il se décline en 4 coloris : graphite, argent, bleu pacifique et une finition dorée un tantinet clinquante (qui a dit bling-bling ?).

Les prix de l’iPhone 12 Pro demeurent inchangés par rapport à son prédécesseur. Cependant, la capacité de stockage minimale est en hausse, et passe de 64 à 128 Go. L’iPhone 12 Pro est donc proposé aux tarifs suivants :

  • 1159 € pour la version intégrant 128 Go de stockage
  • 1279 € pour celle doté de 256 Go de stockage
  • 1509 € pour celle munie de 512 Go de stockage.

Les précommandes de ce modèle débuteront le 16 octobre, avec une disponibilité à partir du 23 octobre.

Enfin, notons que l’arrivée de l’iPhone 12 Pro entraîne la fin de la commercialisation de l’iPhone 11 Pro, dont la carrière aura été relativement courte.

iPhone 12 Pro Max : le boss

Pour son iPhone 12 Pro Max, Apple n’a pas été avare en nouveautés. En premier lieu, notons son très grand écran de 6,7 pouces. Il s’agit là du plus grand écran proposé par Apple, l’iPhone 11 Pro Max plafonnant à « seulement » 6,5 pouces.

Pourtant, les dimensions des 2 terminaux demeurent très similaires : comptez 16 cm de haut, 7,8 cm de large et 7,4 mm d’épaisseur.

À l’image de ses confrères, l’iPhone 12 Pro Max intègre un écran OLED (Super Retina XDR), doté d’une résolution de 1284 x 2778 pixels.

Côté photo, l’iPhone 12 Pro Max connaît plusieurs évolutions importantes. Le nouveau modèle haut de gamme d’Apple intègre donc :

  • Un capteur principal de 12 Mpx avec photosites de 1,7 µm, surmonté par une optique grand-angle (équivalent 26 mm) ouvrant à f/1,6, Dual Pixel AF et stabilisation du capteur
  • Un 2e capteur de 12 Mpx de 1/3,4 pouce avec photosites de 1 µm, muni d’un téléobjectif équivalent 65 mm ouvrant à f/2,2 (zoom optique 2,5x), avec Dual Pixel AF et stabilisation optique
  • Un 3e capteur de 12 Mpx (taille inconnue), équipé d’un objectif ultra grand-angle (équivalent 13 mm) ouvrant à f/2,4
  • Un capteur LiDAR, destiné à la mesure de la profondeur de champ.

Plusieurs choses sont ici à noter. D’une part, le capteur principal s’équipe de photosites plus grands, atteignent 1,7 µm. De même, la surface du capteur est en hausse de 47 %, selon Apple – qui se garde bien de communiquer la taille réelle du capteur.

Au-delà d’une optique plus lumineuse (f/1,6), on notera surtout l’arrivée d’un mécanisme de stabilisation du capteur, peu commun pour un smartphone. Le premier à en avoir été équipé fut le Nokia Lumia 920 sorti en 2012.

De la même manière que bon nombre de boîtiers photo hybrides, le capteur principal de l’iPhone 12 Pro Max est stabilisé, offrant des images nettes, même avec une vitesse d’obturation très lente. Associée à la stabilisation de l’optique, le système doit permettre de capturer des images nettes avec 2 secondes de temps de pose, d’après Apple. La formule optique de l’objectif principal a également été revue, passant de 6 à 7 éléments optiques.

Le téléobjectif a également été revu. Là où celui de l’iPhone 12 Pro plafonne à 52 mm (zoom x2), celui de l’iPhone 12 Pro Max atteint… 65 mm – soit un zoom x2,5 ! Pas une révolution donc, mais un léger accroissement du zoom. Cependant, Apple reste (très) loin des prouesses accomplies, par exemple, par le Huawei P40 Pro +, qui s’équipe d’un zoom équivalent 80 mm… et d’un second zoom 240 mm.

Enfin, notons la présence du module LiDAR, destiné à la modélisation 3D de l’environnement de l’utilisateur. Ce capteur supplémentaire devrait se montrer fort utile pour accroître les performances AF en basse lumière – un scénario qui soumet l’autofocus à rude épreuve.

Côté vidéo, Apple met en exergue les meilleures performances de la stabilisation – grâce à la stabilisation du capteur, évoquée ci-dessus. L’iPhone 12 Pro Max est capable de filmer en 4K à 60 i/s, et embarque lui aussi 2 modes de ralenti à 120 et 240 i/s. À l’instar de ses petits frères, il bénéficie également de la capture en Dolby Vision HDR 10-bit.

Au-delà de la nouvelle puce A14 Bionic (voir ci-dessous), l’iPhone 12 Pro Max se décline dans les mêmes coloris que l’iPhone 12 Pro : graphite, argent, or et bleu pacifique.

3 capacités de stockage sont proposées : 128, 256 et 512 Go. Les tarifs de l’iPhone 12 Pro Max restent inchangés par rapport à son prédécesseur – même si Apple double la capacité de stockage. Ce faisant, l’iPhone 12 Pro Max est disponible aux tarifs suivants :

  • 1259 € pour la version intégrant 128 Go de stockage
  • 1379 € pour celle doté de 256 Go de stockage
  • 1609 € pour celle munie de 512 Go de stockage.

Les précommandes débuteront le 6 novembre, avec une arrivée en rayon à partir du 13 novembre 2020.

À l’image de l’iPhone 11 Pro, la version « Pro Max » de l’an passé cesse d’être commercialisé par Apple.

Nouvelle puce A14 Bionic

Comme chaque année, Apple dévoile une nouvelle puce mobile. Nommé A14 Bionic, ce nouveau processeur est le premier du marché à être gravé en 5 nm. À la clé, de meilleures performances, mais aussi une meilleure gestion de l’autonomie.

Cette nouvelle puce ne vous est peut-être pas inconnue : elle équipe déjà la dernière génération d’iPad Air, dévoilée en septembre dernier.

Cette puce se dote d’un CPU avec 6 cœurs : 2 cœurs haute performance, et 4 cœurs plus économes en énergie. Selon les dires d’Apple, cette puce se montre 50 % plus rapide que ses concurrents, tant sur la partie processeur que sur la partie graphique, qui intègre 4 coeurs.

La puce A14 Bionic doit également être mieux parée pour les opérations de machine learning. Ce faisant, elle permettra à des applications comme Pixelmator Photo d’effectuer les calculs nécessaires à l’agrandissement d’une photo – ce que l’app permet déjà de faire avec l’iPad Air équipé de la même puce.

Cette puce s’équipe également d’un nouvel ISP (Image Signal Processor). Ce dernier doit traiter plus rapidement les informations fournies par les capteurs photo, offrant une meilleure réactivité générale à l’appareil photo.

Nouveau format d’images Apple ProRAW

À l’occasion du lancement des nouveaux iPhone, Apple dévoile un nouveau format pour la capture des photos, nommé Apple ProRAW. Le principe : bénéficier du HDR et de Deep Fusion – tout en profitant de la flexibilité offerte par un fichier RAW.

Ainsi, l’appareil capture plusieurs images simultanément, qui sont fusionnées en un seul fichier RAW. Différentes informations complémentaires sont associées au RAW : les données relatives à la profondeur de champ, à la balance des blancs, au tone mapping, au mélangeur de couches et aux niveaux de luminosité.

Les images ainsi capturées peuvent être éditées sur l’iPhone, mais devraient également être modifiables depuis « d’autres applications de retouche photo », selon Apple.

Ce nouveau format ne sera pas immédiatement disponible, mais sera inclus dans une prochaine mise à jour d’iOS 14.

Nouveau mécanisme MagSafe pour une recharge sans fil efficace

Les iPhone 12, 12 Mini, 12 Pro et 12 Pro Max inaugurent également un nouveau système lié à la recharge sans fil. Baptisé MagSafe, il fait immédiatement penser au connecteur aimanté qui équipait les Macbook jusqu’en 2017.

Le principe est similaire : l’iPhone incorpore un jeu d’aimants, qui permettent de positionner correctement le chargeur sans fil au dos de l’appareil. À la clé, une recharge plus efficace, occasionnant une moindre perte d’énergie.

Ce système permet également de connecter différents accessoires plus facilement : coques, porte-cartes, etc.

À ce titre, mentionnons aussi la disparition du chargeur et des écouteurs de la boîte des nouveaux iPhone de manière générale. Heureusement, la réglementation en France (article L34–9 du Code des postes et des communications électroniques) empêche Apple de faire l’impasse sur le kit main-libres obligatoire. Les EarPods sont donc toujours présents pour les clients français.

Selon Apple, les utilisateurs disposent déjà de nombreux chargeurs et écouteurs. Entre préoccupation écologique et volonté de pousser les utilisateurs à passer à la caisse, la réalité se trouve probablement entre les deux.

Notre premier avis sur les iPhone 12, iPhone 12 Mini, iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max

Avec ces 4 nouveaux terminaux, Apple semble jouer la carte de la prudence. Ces iPhone 12 s’inscrivent globalement dans la continuité de leurs prédécesseurs… tout en présentant quelques nouveautés intéressantes.

On pense notamment au nouveau format « Mini », qui devrait ravir les amateurs de smartphones compacts.

Au-delà, on notera l’écart entre l’iPhone 12 Pro et son grand-frère, l’iPhone 12 Pro Max. Sur les précédentes générations, les 2 modèles intégraient le même module photo, la seule différence se situant au niveau de la taille de l’écran. Ici, l’iPhone 12 Pro Max est clairement mieux équipé, avec une plus grande amplitude du zoom, ainsi qu’une stabilisation du capteur principal inédite.

Comme à son habitude, Apple livre une copie particulièrement équilibrée. Cependant, la marque continue de faire preuve d’un certain conservatisme, là où la concurrence se distingue en proposant notamment des zooms plus étendus.

Toutefois, ces 4 nouveaux modèles peuvent compter sur une expérience globale d’une rare cohérence, ainsi que sur l’écosystème Apple, et devraient sans doute s’imposer comme la nouvelle référence des smartphones, notamment sur la partie photo et vidéo.