L’opticien allemand Zeiss et la marque chinoise de smartphones Vivo viennent de signer un nouveau partenariat. Une alliance historique qui permettra aux futurs modèles du constructeur chinois de tirer parti du savoir-faire de la marque allemande. Deux nouveaux terminaux, les Vivo X60 et X60 Pro, viennent d’ailleurs d’être présentés et sont les premiers à bénéficier de cette nouvelle alliance.

Vivo et Zeiss : un nouveau partenariat stratégique

Cela n’aura échappé à personne : la photographie est désormais l’un des principaux atouts différenciateurs des smartphones haut de gamme. Ainsi, plusieurs constructeurs se sont associés à de grands noms de la photographie. Ceci afin de bénéficier de leur savoir-faire… mais aussi – en vue d’asseoir leur légitimité.

C’est ainsi que le constructeur chinois Vivo s’est associé à l’opticien allemand Zeiss. Vivo occupe la 5e place du classement des constructeurs de smartphones. Au 3e trimestre 2020, Vivo s’est arrogé pas moins de 9,1 % de parts de marché, porté par une forte croissance en Inde. En France, la marque est toutefois peu connue, s’étant lancée sous nos contrées en octobre 2020.

À noter que Vivo fait partie du tentaculaire groupe BBK Electronics, qui possède les marques Oppo, OnePlus ou Realme.

Officialisé le 17 décembre, ce partenariat doit permettre à Vivo et Zeiss de « tirer parti de leurs atouts respectifs et de faire progresser la technologie de la photographie mobile ». Dans la pratique, les modèles haut de gamme de Vivo pourront bénéficier d’objectifs conçus par Zeiss. À la clé, de meilleures performances optiques pour des photos de meilleure facture. On pense notamment aux bords des images capturées avec l’ultra grand-angle.

Selon un récent communiqué, ce nouveau partenariat doit se concrétiser par la création d’un programme commun de R&D, nommé Zeiss Imaging Lab. De même, une campagne de communication « Vivo Zeiss Master Photography » devrait prochainement voir le jour. Dans la pratique, il n’est pas dit que les lentilles des smartphones de Vivo soient fabriquées par Zeiss. En revanche, la marque chinoise devra sans doute suivre un cahier des charges très strict, établi par le constructeur allemand.

Enfin, on ignore pour le moment si Zeiss et Vivo collaboreront sur l’ensemble des éléments déterminants pour la capture et l’affichage des photo : logiciel, écran, optimisation du couple capteur/optique…

Le bloc optique du Vivo X60 Pro, conçu en partenariat avec Zeiss

Après Leica et Huawei, voici Zeiss feat Vivo

Ce type de partenariat devrait être bénéfique pour les 2 parties. Ainsi, cette alliance permet à Zeiss de bénéficier d’un nouveau débouché commercial. La marque allemande pourrait également tirer parti de la très bonne implantation de la marque chinoise sur le marché des smartphones, en Asie et maintenant en Europe. De la même manière, Vivo pourrait ainsi « hériter » de l’image de marque et du prestige dont jouit Zeiss, acteur historique de la photographie.

Cette nouvelle alliance fait immédiatement penser au partenariat noué en 2016 entre le chinois Huawei et l’allemand Leica. Ainsi, le Huawei P9 et ses successeurs – dont le dernier Mate 40 Pro – bénéficient d’un bloc optique signé Leica.

Notons aussi que Leica propose ses services à différentes entreprises chinoises de la high-tech chinoise. Au-delà de Huawei, la firme collabore avec des marques comme Yuneec ou insta360.

De la même manière, des rumeurs avaient circulé début 2020 quant à une potentielle alliance entre Xiaomi et Canon, Nikon ou Hasselblad – ce dernier étant passé sous pavillon chinois depuis son rachat par DJI en 2017.

Le constructeur de drone chinois DJI rachète le suédois Hasselblad

Enfin, soulignons que ce partenariat est loin d’être la première incursion de Zeiss dans l’univers des smartphones. On se souvient par exemple de modèles Nokia surmontés d’une optique Zeiss, à l’instar des N95 ou Lumia 950 (doté d’un capteur de 41 Mpx, rien que moins).

Sans oublier l’alliance entre Zeiss et Sony : depuis 1995, le constructeur allemand a fourni de nombreuses optiques pour appareils photo, mais aussi pour smartphones, à l’instar du récent Xperia 1 II.

Le Sony Xperia 1 II, doté d’un trio d’optiques signé Zeiss

Enfin, Zeiss avait même fait une incursion dans le monde des compléments optiques pour smartphones en collaborant avec la société Fellowes pour ses ExoLens Pro, mais depuis la marque a jeté l’éponge.

Les Vivo X60 et X60 Pro, premiers smartphones à tirer parti de cette nouvelle alliance

Les nouveaux Vivo X60 et X60 Pro, dévoilés le 29 décembre dernier par le constructeur chinois, sont les premiers modèles à profiter d’une optique signée Zeiss.

Ces 2 modèlent se parent de caractéristiques alléchantes. On notera ainsi la présence d’un très grand écran AMOLED de 6,56 pouces sans bordures. Mais aussi la toute dernière puce Exynos 1080 de Samsung. Sans oublier une compatibilité avec les réseaux 5G.

Le Vivo X60 et sa variante « Pro » disposent tous les deux d’un capteur photo de 48 Mpx. À noter que ce dernier est équipé d’un système gimbal – destiné à réduire sensiblement les tremblements de son propriétaire. En complément, Vivo ajoute 2 capteurs de 13 Mpx, le premier étant destiné aux portraits (zoom x2), le second étant alloué à l’ultra grand-angle.

Enfin, le Vivo X60 Pro se différencie en optant pour un zoom « périscopique » x5, mû par un capteur de 8 Mpx. Un procédé inauguré, on s’en souvient, par l’excellent Huawei P30 Pro.

Le Vivo X60 est disponible à partir de 3498 yuans (environ 440 €), tandis que le X60 Pro est proposé à partir de 4498 yuans (environ 570 €). Pour l’heure, ces deux modèles sont réservés à la Chine, mais il est probable que la marque les commercialise prochainement en Europe. Grâce à ces tarifs très attractifs – et à ce nouveau partenariat avec Zeiss – la marque chinoise montre ses ambitions et entend bien accroître sa part de marché sous nos contrées.