Selon The Luminous Landscape, DJI aurait pris une part majoritaire dans Hasselblad. Cette information n’a pas été confirmée par Hasselblad ou DJI, mais des personnes du secteur l’ont confirmé à TechCrunch.

Fin 2015, DJI est entré au capital du constructeur photo suédois Hasselblad avec une part minoritaire. Aujourd’hui, le constructeur chinois aurait continué ses emplettes pour devenir actionnaire majoritaire, passant Hasselblad dans le giron chinois de DJI.

Hasselblad est un constructeur photo qui a fait l’histoire de la photographie. Créé en 1841, Hasselblad s’est très vite spécialisé dans l’importation puis la fabrication de matériel photo, dont des appareils moyen format réputés pour leur qualité. Ces appareils, dont les fameux Hasselblad série 500, ont été utilisés pour réaliser certaines des photos les plus célèbres de l’histoire, parmi elles les premier pas de l’homme sur la Lune en 1969 lors de la mission Apollo 11.

Hasselblad-500-CM

Cette acquisition ferait suite à un partenariat déjà existant. Après avoir acquis une part minoritaire dans Hasselblad en 2015, DJI avait lancé le pack A5D-M600 : un drone M600 équipé d’un boîtier moyen format A5D d’Hasselblad et compatible avec le Ronin-MX, destiné aux photographes aériens professionnels. D’autres produits de cet acabit seront sûrement proposés prochainement.

dji-m600-drone-hasselblad-a5d

DJI et Hasselblad : un choix stratégique

Pour quelle(s) raison(s) DJI a-t-il décidé de racheter Hasselblad ? Tant que la nouvelle n’est pas officielle, nous ignorons les véritables raisons, mais ce rachat pourrait avoir plusieurs raisons stratégiques.

Hasselblad et son historique photo pourraient être un atout de taille pour DJI afin de séduire les photographes professionnels. En combinant sa technologie de drone avec la qualité de l’équipement photographique Hasselblad, DJI pourrait créer des produits intégrés de qualité destinés aux photographes et cinéastes professionnels. Et il ne faut pas oublier la force du nom : évoquez Hasselblad à un photographe et vous remplissez son esprit de rêves.

Hasselblad dans les airs, un peu d’histoire

Anecdote intéressante : Hasselblad racheté par DJI, c’est un peu un retour à l’histoire. En effet, dans les années 1940, en pleine Seconde Guerre mondiale, le gouvernement suédois avait demandé à Victor Hasselblad de concevoir des appareils photo pour l’armée de l’air.

Hasselblad a aussi été l’appareil photo des astronautes. Plusieurs appareils photo Hasselblad modifiés ont accompagné l’équipage de la NASA pour différentes missions spatiales, dont Project Mercury, Gemini 9, Apollo 8, Apollo 11 et Apollo 15. D’ailleurs, au fil des missions, plusieurs appareils Hasselblad sont restés sur la Lune. Le compte actuel serait de 12 appareils.

man-on-the-moon

5rHcCHNg

Le drone pourrait être une suite logique pour cette évolution, surtout que hormis quelques photographes professionnels, Hasselblad ne réussit pas à séduire le grand public avec ses produits élitistes et inaccessibles, comme les derniers hybrides et compacts Lunar ou le Stellar basés sur des technologies Sony. Brandés Hasselblad avec l’ajout de finitions de luxe, ces produits ne brillent pas par leur technologie, mais sont vendus 4 à 5 fois plus cher que l’appareil Sony, une route dénoncée par de nombreux photographes.