Xiaomi s’apprêterait-il à conclure un nouveau partenariat stratégique avec un constructeur photo historique ? C’est en tout cas ce que pourrait laisser penser un récent sondage publié par la marque chinoise sur Weibo. Canon, Nikon ou Hasselblad : les internautes ont tranché. Simple effet d’annonce ou réelle ambition de la marque, il est toutefois trop tôt pour le dire.

La photographie s’impose nettement comme le principal atout différenciateur entre les différents smartphones du marché. Nombre de pixels et de capteurs photo, amplitude du zoom, recours à l’intelligence artificielle… les constructeurs rivalisent d’ingéniosité pour tenter de séduire les amateurs de photo.

Depuis quelques années, un nombre croissant d’entreprises de la high-tech chinoise ont noué des partenariats stratégiques avec différents acteurs historiques de la photographie. On pense ainsi à l’allemand Leica, qui propose ses services à Huawei, Yuneec ou encore insta360. Ou au partenariat (certes éphémère) entre Hasselblad et Motorola.

Leica officialise un nouveau partenariat avec Insta360 et dévoile un module pour la nouvelle caméra Insta360 ONE R

C’est dans ce contexte que le constructeur chinois Xiaomi a lancé un sondage sur Weibo pour demander à ses fans avec quel constructeur photo elle devrait conclure un partenariat stratégique. Parmi les marques proposées, on retrouvait ainsi les noms de Canon, Nikon et… Hasselblad, qui est passé sous pavillon chinois depuis son rachat par DJI en 2017. Coïncidence ou non, c’est donc Hasselblad qui a recueilli les faveurs des internautes chinois avec 1930 votes, devançant largement Canon (1059 votes) et Nikon (269 votes seulement).

Une telle alliance – si elle devient un jour une réalité – pourrait s’avérer fort judicieuse pour Xiaomi. La marque profiterait ainsi du savoir-faire de Canon, Nikon ou Hasselblad en matière d’optiques et de traitement de l’image. Du côté des capteurs, on se souvient que Xiaomi avait inauguré un partenariat avec Samsung pour le développement du capteur ISOCELL Bright HMX, comptant 108 millions de pixels. Le Xiaomi Mi Note 10, lancé fin 2019, est ainsi le premier smartphone à bénéficier de ce capteur ultra-défini. Ce modèle s’est d’ailleurs emparé de la quatrième marche du classement de DxOMark des meilleurs photophones.

Xiaomi Mi Note 10 : 5 capteurs photo et 108 millions de pixels

Par ailleurs, le constructeur historique choisi par Xiaomi bénéficierait d’un nouveau débouché commercial et pourrait tirer profit de l’excellente implantation de la marque chinoise sur le marché des smartphones, notamment en Asie.

Enfin, Xiaomi « hériterait » de l’image de marque et du prestige dont peuvent jouir Canon, Nikon ou Hasselblad : nul doute que Xiaomi tenterait de jouer sur cet axe pour séduire les amateurs de photographie, comme l’a fait Huawei avec son partenariat avec Leica, débuté en 2016.

Le quadruple module photo dorsal du Huawei P30 Pro, conçu en partenariat avec Leica

Pour l’heure, il est encore trop tôt pour savoir si cette (hypothétique) alliance deviendra une réalité – ni sous quelle forme elle sera concrétisée. Toutefois, cette initiative montre les ambitions de Xiaomi en matière de photographie. Et, plus globalement, sur le marché des smartphones, où la marque occupe actuellement la quatrième place derrière Samsung, Huawei et Apple.