Petite révolution dans l’univers de la photographie et des drones : Leica vient d’annoncer un nouveau partenariat avec Yuneec, marque chinoise de drones grand public et professionnels. Fruit de cette nouvelle alliance, les deux entreprises viennent de dévoiler une nouvelle caméra, nommée ION L1 Pro, et qui sera proposée avec le drone Yuneec Typhoon H3 Multicopter.

Un nouveau partenariat stratégique pour Leica

En 2016, la marque allemande avait fait couler beaucoup d’encre en annonçant un partenariat historique avec le constructeur de smartphones Huawei. Cette collaboration avait donné naissance au Huawei P9, premier smartphone doté d’un double module photo dorsal – et dont le P30 Pro est l’héritier.

De son côté, le constructeur chinois DJI (numéro 1 des drones grand public) avait racheté le suédois Hasselblad en 2017. Le résultat le plus récent de ce rachat est incarné par le DJI Mavic 2 Pro, qui est équipé d’une caméra Hasselblad de 20 Mpx.

Le constructeur de drone chinois DJI rachète le suédois Hasselblad

Ce nouveau partenariat entre Leica et Yuneec est ainsi la seconde alliance entre un acteur historique de la photographie et une entreprise high-tech chinoise. D’après un récent communiqué de Leica, cette nouvelle alliance devrait bénéficier aux deux entreprises : le constructeur chinois peut ainsi tirer parti du savoir-faire histoire de Leica et sa maîtrise globale de la conception et de la fabrication d’optiques d’excellente qualité. De son côté, le constructeur allemand bénéficie d’un nouveau débouché commercial et peut tirer parti de l’implantation de Yuneec sur le marché – très concurrentiel – des drones haut de gamme.

« La partie développée en coopération est assortie d’un protocole organisationnel spécialement créé pour les projets menés en collaboration avec des partenaires », indique Leica.

« Dans le cadre du partenariat avec Yuneec, Leica peut se concentrer pleinement sur ses compétences clés en optique et en imagerie numérique tout en se positionnant dans ce segment d’activité innovant et attractif. Cet engagement permet aux photographes du monde entier de découvrir la photographie Leica sous des perspectives totalement nouvelles », a ainsi déclaré Matthias Harsch, PDG de Leica Camera AG.

Nouvel appareil photo ION L1 Pro, fruit de la collaboration des deux marques

Cette nouvelle caméra ION L1 Pro (qui comprend également la nacelle permettant de la monter sur le drone) a été spécialement conçue pour le drone Yuneec Typhoon H3 Multicopter. D’après Leica, l’appareil est censé disposer d’un traitement spécifique visant à réduire l’apparition d’images fantôme et de reflets parasites. La marque indique également avoir mis l’accent sur la partie logicielle afin d’optimiser la restitution des couleurs ainsi que la netteté, le contraste et la distorsion.

Cette caméra est dotée capteur CMOS 1 pouce de 20 millions de pixels permettant de capturer des photos d’une définition maximale de 5472 x 3648 pixels. En vidéo, cet appareil est capable de filmer en 4K jusqu’à 60 fps avec un débit de 100 Mbits. 

La caméra est équipée d’un objectif Elmarit-D d’une longueur focale équivalent à 23 mm, doté d’un ensemble de lentilles asphériques et d’une ouverture à f/2,8.

D’après le constructeur allemand, « la conception commune de l’appareil ION L1 Pro ne constitue que la première étape de la collaboration entre Leica et Yuneec ».

Yuneec Typhoon H3 Leica

Du côté des fonctionnalités, la caméra ION L1 Pro doit permettre aux photographes de shooter en RAW et/ou en JPEG. Par ailleurs, elle devrait offrir une plage dynamique étendue (WBR) et un mode semi-automatique (permettant de reprendre le main sur l’exposition, l’ouverture ou encore la sensibilité du capteur). Notons aussi la présence d’un zoom numérique « sans perte« , qui devrait (en théorie) reconstituer les pixels manquants et offrir une image de meilleure facture qu’avec un zoom numérique classique.

L’appareil propose également un mode bracketing HDR, et enregistrerait les vidéos en Log 10 Bits – idéal pour de la vidéo professionnelle. Enfin, Leica indique avoir inclus un profil Adobe RAW spécifique pour une meilleure intégration à Lightroom et Photoshop.

Cette nouvelle caméra développée conjointement par Leica et Yuneec sera montée sur une nacelle stabilisée sur 3 axes et pourrait pivoter sur elle-même à 360 degrés. Elle viendrait prendre place sur le drone Yuneec Typhoon H3, un drone professionnel dont la taille et le système de train d’atterrissage rétractable ne sont pas sans analogie avec le DJI Inspire 2.

Mais contrairement à son concurrent, le Typhoon H3 est doté de 6 hélices, lui assurant une vitesse maximale en vol plus élevée ainsi qu’une plus grande stabilité en cas de vents forts. Disposant d’une autonomie en vol de 25 minutes, il peut également voler sur 5 rotors en cas de panne de l’un des moteurs.

A l’image des modèles de DJI, ce drone dispose de nombreux modes de vol automatique (Follow Me, Orbit, trajectoire linéaire, vol à l’aveugle, hyperlapses…).

La télécommande du Typhoon H3 tourne sous Android et est munie d’un écran tactile de 7 pouces et affiche le retour vidéo du drone en 720p. Elle dispose toutefois d’une sortie HDMI pour transmettre le flux vidéo à un moniteur externe.

Prix et disponibilité du Yuneec Pro H3

D’après les informations communiquées par Leica, le Yuneec Pro H3 associé à l’appareil ION L1 Pro devrait être disponible vers la fin du mois d’octobre 2019.

Les tarifs devraient se montrer à la hauteur de la réputation du constructeur allemand : comptez 2 399 €.

On reste toutefois en-dessous de ce que propose son concurrent DJI, dont l’Inspire 2 est disponible à partir de 3 399 € et peut grimper jusqu’à plus de 14 250 € en fonction de la caméra embarquée.