L’éditeur lituanien Pixelmator dévoile une nouvelle version de son application photo pour iPad, Pixelmator Photo 1.4. Au programme, l’arrivée de la fonction ML Super Resolution, qui permet d’agrandir une photo sans perte de qualité. Ce système s’appuie notamment sur la nouvelle puce A14 Bionic des derniers iPad, ainsi que sur la dernière version d’iOS.

ML Super Resolution : un ensemble d’algorithme pour agrandir une image

Dans bon nombre de films de science-fiction, le héros semble disposer d’un arsenal technologique hors de la portée du commun des mortels. Ainsi, dans Blade Runner, Rick Deckard (interprété par Harrison Ford) parvient sans aucune difficulté à agrandir le détail d’une image. Une opération pratiquement impossible à réaliser dans la vie de tous les jours.

Seulement voilà : grâce à Pixelmator, l’agrandissement d’une image devient enfin possible. Déjà introduite dans la version pour Mac en janvier dernier, la fonction ML Super Resolution débarque au sein de la version iPad du logiciel, nommée Pixelmator Photo.

Pixelmator Pro intègre une fonction ML Super Resolution pour zoomer sans perdre de détails

L’intérêt de cette fonction est assez évident. On peut ainsi augmenter la définition de n’importe quelle image, tout en conservant la netteté et le niveau de détails. Grâce au machine learning, le logiciel est ainsi capable de « comprendre » l’image.

Le but : reconnaître les contours des objets, les motifs et les textures via la création d’une « représentation en couches de l’image sur plus de 100 canaux de profondeur« , explique l’éditeur. Ces canaux sont améliorés séparément, avant d’être fusionnés dans l’image finale. Une opération particulièrement gourmande en ressources.

L’apport de Core ML et d’iOS 14

Ce n’est pas un hasard si Pixelmator a été mis en lumière lors de la keynote d’Apple de présentation du derniers iPad Air, en septembre dernier . En effet, l’application se repose sur la dernière puce A14 Bionic, développée pour ses nouveaux iPhone et iPad.

Grâce à l’intégration d’une puce « Neural Engine« , Pixelmator peut exécuter les calculs de machine learning bien plus rapidement qu’avec le processeur d’un ordinateur. Ainsi, Pixelmator Pro (pour Mac) peut prendre plusieurs minutes pour analyser et agrandir une photo. Avec cette version pour iPad, l’opération doit être une question de secondes.

Quid des performances avec un iPad plus ancien, non-équipé d’une puce A14 ? Concrètement, les algorithmes pourront bel et bien fonctionner… mais l’analyse prendra considérablement plus de temps. De même, l’agrandissement sera beaucoup moins prononcé. On comprend mieux pourquoi l’équipe de Pixelmator a dû attendre l’arrivée du processeur Apple A14.

À noter que l’application prend en charge les fichiers RAW, et doit également être capable d’effacer les marques de compression des fichiers les plus abîmés. De quoi restaurer vos visuels en (très) basse qualité.

Nouveaux iPad Air 4 (2020) et iPad de 8e génération : les nouveaux compagnons des photographes ?

Les autres nouveautés de cette version de Pixelmator Photo

En parallèle, l’équipe de Pixelmator indique avoir ajouté un nouveau slider avant/après au sein de son application. Fonctionnant avec tous les outils de retouche, il se présente sous la forme d’une règle que l’on peut déplacer vers la gauche ou vers la droite pour voir les modifications apportées à son image.

Par ailleurs, l’application intègre de nouvelles fonctionnalités liées à l’Apple Pencil. Vous pourrez ainsi définir l’action à exécuter après un double-tapotement avec le stylet : annuler ou refaire une action, sélectionner l’outil de réparation, ou afficher le nouveau slider avant/après mentionné ci-dessus. Selon l’éditeur, de nouvelles fonctionnalités relatives à l’Apple Pencil doivent être dévoilées dans les prochaines mises à jour de l’application.

Prix et disponibilité de Pixelmator Photo

Pixelmator Photo est disponible pour l’iPad sur l’App Store, au tarif de 8,99 €.

L’application requiert a minima la version 11 d’iOS, et est compatible avec l’iPad (5e génération), l’iPad Pro 12,9 pouces et suivants.