Après plusieurs mois d’attente et un (très) grand nombre de rumeurs, Apple vient enfin de dévoiler ses trois nouveaux modèles de smartphones, les iPhone Xs, Xs Max et Xr, un an après l’annonce de l’iPhone X. Quelles en sont les principales caractéristiques, notamment pour la partie photo ? Décryptage.

IPhone Xs et Xs Max

L’iPhone Xs et, à sa gauche, son grand frère le Xs Max

Très rares sont les constructeurs de smartphones capables d’entretenir un tel engouement autour de leurs produits. Lancé à l’occasion des 10 ans de son premier téléphone, l’iPhone X avait marqué une révolution dans le design des terminaux mobiles à la pomme croquée : exit les épaisses bordures en haut en en bas de l’écran, suppression du traditionnel bouton « accueil »… et apparition d’un très grand écran OLED bord à bord, affichant de bien meilleurs contrastes que les dalles LCD IPS traditionnellement utilisées sur les iPhone. L’écran occupe la totalité de la face avant, à l’exception d’une unique encoche – laquelle avait occasionné de nombreux débats et fait couler beaucoup d’encre.

À l’heure actuelle, de très nombreux constructeurs ont repris l’idée de l’encoche (ou notch en anglais), avec plus ou moins de succès. Cette encoche a permis à Apple d’intégrer sa solution maison de reconnaissance faciale, nommée FaceID, permettant de déverrouiller l’iPhone et de valider ses achats avec Apple Pay. Côté photo, l’iPhone X avait repris le principe du double-capteur dorsal, également présent sur l’iPhone 8 Plus, que nous avions testé dans les colonnes de Phototrend.

Les trois nouveaux iPhones dévoilés ce mercredi 12 septembre au Steve Jobs Theater (à l’Apple Park, le siège d’Apple, situé en Californie) reprennent ainsi largement les codes esthétiques de l’iPhone X, tout en intégrant de nouvelles solutions techniques.

L’iPhone Xs : vrai le successeur de l’iPhone X

L’iPhone Xs se place comme le successeur logique de l’iPhone X. Les dimensions de l’écran OLED restent inchangées (5,8 pouces), mais celui-ci supporte désormais la norme HDR 10 pour une meilleure gestion de la dynamique des contrastes, et est compatible Dolby Vision. Il se dote d’une puce A12 Bionic plus puissante ainsi que d’une puce dédiée à l’intelligence artificielle (NPU), améliorant les performances de l’appareil pour les jeux mais également pour les usages en réalité augmentée, sur lesquels Apple mise grandement. Elle permet également d’embarquer des mécanismes de deep learning, permettant à l’application photo d’iOS 12 d’identifier les meilleures photos prises par l’utilisateur.

iPhone Xs

L’iPhone Xs et son double capteur photo dorsal

Côté photo, l’iPhone Xs se différencie assez peu de l’iPhone X premier du nom. On retrouve ici un double capteur photo dorsal stabilisé de 12 Mpx, intégrant un module grand-angle avec ouverture à f/1,8, et un second module permettant d’effectuer un zoom x2, et doté d’une ouverture à f/2,4. Apple a donc choisi de ne pas imiter Huawei, qui avait intégré 3 capteurs photos (développés en partenariat avec Leica) au dos de son P20 Pro.

On notera également que la taille des photosites passe de 1.2 à 1.4 µm. On peut ainsi espérer de meilleures photos en basse lumière, un des points faibles de l’iPhone X face à la concurrence. Grâce au système neuronal embarqué, l’appareil photo est capable, selon Apple, de combiner 9 images prises simultanément, afin de générer ce qu’elle nomme le « Smart HDR » (voir plus bas).

Présentation Appareil Photo IPhone Xs

En outre, l’utilisateur aura la possibilité de modifier a posteriori la profondeur de champ de ses photos. Une fonctionnalité déjà présente depuis quelques temps au sein de certains smartphones sous Android, comme le Huawei P20 Pro. Côté vidéo, Apple a notamment mis l’accent sur la stabilisation de l’image ainsi que sur l’enregistrement en 4K avec un son en stéréo. Sur le terrain de l’autonomie, la batterie de l’iPhone Xs est censée, selon Apple, durer 30 minutes de plus que celle de l’iPhone X, ce qui devrait lui permettre de tenir plus d’une journée complète en utilisation « normale ».

L’iPhone Xs sera disponible en finition dorée, blanche et gris sidéral, avec un espace de stockage de 64, 256 et, fait inédit, en 512 Go à partir de 1159.

Caractéristiques techniques de l’iPhone Xs :

  • Écran OLED bord à bord 5,8 pouces
  • Résolution de l’écran : 2436 x 1150 px, compatible HDR 10 et Dolby Vision
  • Processeur A12 Bionic, gravé en 7 nm
  • Double-module photo dorsal stabilisé de 12 Mpx
    • Module grand-angle avec une ouverture à f/1,8
    • Module zoom x2 avec une ouverture à f/2.4
  • Modes portrait et Smart HDR
  • Capture vidéo jusqu’en 4k à 60 fps
  • Enregistrement du son en stéréo

L’iPhone Xs Max : le très grand écran selon Apple

La déclinaison « Plus » avait toujours figuré, chez Apple, comme la version affichant la plus grande taille d’écran. L’iPhone 8 Plus incorporait par exemple un écran de 5,5 pouces (contre 4,7 pour l’iPhone 8). Se plaçant en héritier des modèles « Plus », ce nouvel iPhone Xs Max de (très) grande taille embarque un écran OLED de 6,5 pouces, des dimensions inédites pour la firme de Cupertino. Apple promet un confort inégalé en matière d’édition photo et vidéo, ainsi que pour les jeux.

iPhone Xs Max

L’iPhone Xs Max et son (très) grand écran de 6,5 pouces

En outre, ce très grand écran permet à l’utilisateur d’afficher simultanément deux applications à l’écran, une fonctionnalité bien connue des propriétaires de téléphones sous Android, et également présente sur l’iPad. L’Apple Pencil est également compatible avec ce modèle XXL. À noter que l’iPhone Xs Max fait la même taille qu’un iPhone 8 Plus, tout en incorporant un écran sensiblement plus grand. Du côté des spécifications techniques, l’iPhone Xs Max partage la quasi-totalité des caractéristiques de l’iPhone Xs. Ainsi, tous deux ont le même double-module photo stabilisé à 12 Mpx avec grand-angle et zoom x2. L’autonomie est censée être supérieure d’une heure et demi à celle de l’iPhone X.

Contrairement à certaines rumeurs qui le destinaient exclusivement au marché chinois (très friand de très grands écrans il est vrai), l’iPhone Xs Max sera disponible de par le monde à partir de 1259€ « seulement » pour la version embarquant 64 Go de stockage. Deux versions, l’une avec 256 Go, l’autre avec 512 Go ont également été annoncées.

Enfin, la firme californienne a annoncé l’intégration d’un module double-SIM au sein des iPhone Xs et Xs Max. Mais, contrairement à de nombreux modèles du marché, il ne s’agit pas de mettre deux cartes SIM physiques au sein de l’appareil, mais de bénéficier d’une carte eSIM, où l’utilisateur choisit son opérateur et son forfait depuis l’interface logicielle, sans devoir insérer un nouvelle carte physique dans son téléphone.

Caractéristiques techniques de l’iPhone Xs Max :

  • Écran OLED bord à bord 6,5 pouces
  • Résolution de l’écran : 2688 x 1242 px, compatible HDR 10 et Dolby Vision
  • Processeur A12 Bionic, gravé en 7 nm
  • Double-module photo dorsal stabilisé de 12 Mpx
    • Module grand-angle avec une ouverture à f/1,8
    • Module zoom x2 avec une ouverture à f/2.4
  • Modes portrait et Smart HDR
  • Capture vidéo 4k à 60 fps
  • Enregistrement du son en stéréo

iPhone Xr : un iPhone (presque) abordable avec écran LCD

Troisième iPhone dévoilé par Apple cette année, l’iPhone XR est lui aussi doté d’un grand écran, cette fois de 6,1 pouces. Toutefois, contrairement aux iPhone X et XS, cet afficheur n’est pas de type OLED mais en LCD IPS, une technologie d’écran moins performante en termes de contrastes… Mais aussi moins chère à produire. C’est également celle incorporée dans les précédentes générations d’iPhone (8 et 8 Plus). L’iPhone Xr se veut le plus abordable de ces nouveaux iPhone, avec un ticket d’entrée situé à 859€.

iPhone Xr

L’iPhone Xr, petit frère des iPhone Xs et Xs Max, dont il partage de nombreuses caractéristiques techniques

Cette version n’embarque qu’un seul capteur photo, au même titre que l’iPhone 8. À noter qu’il s’agit du même module photo que l’appareil principal des iPhone Xs et Xs Max. Au menu, on retrouve ainsi un capteur de 12 Mpx stabilisé avec une ouverture à f/1,8.

iPhone

L’appareil photo dorsal de l’iPhone Xr. On netera une certaine similarité entre le dos de l’iPhone 8 et celui de l’iPhone Xr.

Un seul capteur n’est pas synonyme de moindre qualité photo : des smartphones tels le Google Pixel 2, le HTC u11+ ou encore le Sony XZ2 ne sont équipés que d’un seul capteur dorsal, ce qui ne les empêche pas de faire partie des très bons élèves en matière de photographie… Nous ne manquerons pas de revenir sur ce point lors de nos prochains tests.

Cette version est censée présenter une autonomie supérieure d’une heure à celle de l’iPhone 8 Plus (dont la capacité de batterie était déjà confortable). L’iPhone Xr sera disponible avec 64 Go, 128 Go et 256 Go de stockage, ainsi qu’en différentes couleurs : on retrouve les habituels gris sidéral et argent, mais aussi du jaune, du rouge, de l’orange et du bleu. Une diversification des coloris qui n’est pas sans rappeler l’iPhone 5C dévoilé en 2013…à un tarif inférieur (à partir de 599€).

Caractéristiques techniques de l’iPhone Xr :

  • Écran LCD bord à bord 6,1 pouces « Liquid Retina »
  • Résolution de l’écran : 1792 x 828 px, compatible HDR 10 et Dolby Vision
  • Processeur A12 Bionic, gravé en 7 nm
  • Module photo dorsal grand angle stabilisé de 12 Mpx à f/1.8
  • Modes portrait et Smart HDR
  • Capture vidéo 1080p à 60 fps
  • Enregistrement du son en stéréo

Un mode Portrait amélioré et un format Smart HDR

Dans la continuité de celui présent au sein de l’iPhone X, les nouveaux modèles de la marque à la Pomme embarquent un mode Portrait avancé. Selon Apple, « une segmentation avancée de la profondeur en mode Portrait permet d’obtenir des portraits plus sophistiqués avec un bokeh de niveau professionnel ». Il est intéressant de constater que ces fonctionnalités ne concernent pas que les iPhones Xs et Xs Max, tous deux dotés d’un double module photo, mais également l’iPhone Xr, qui n’embarque pourtant qu’une seule optique.

Ainsi, ces nouveaux modèles offrent la possibilité de générer un flou d’arrière-plan (le fameux bokeh) que l’utilisateur pourra ajuster lors du post-traitement de l’image grâce à la présence d’un petit slider dans l’application de retouche photo. Cette fonction est inédite chez Apple, du moins dans son application photo maison, puisque certaines applications comme Focos proposent des réglages similaires. Cette nouveauté fera sourir les utilisateurs de smartphones Huawei ou Honor, pour lesquels l’option est présente depuis plusieurs générations.

Le slider permettant de régler la profondeur de champ après la capture de la photo

Enfin, on notera l’intégration de cette fonctionnalité tant pour les modules dorsaux que frontaux. Les amateurs de selfies n’en seront que ravis.

Apple a également dévoilé un nouveau mode, baptisé « Smart HDR ». Celui-ci est censé aller plus loin que le HDR « classique », qui repose sur la fusion de 3 photos prises à des niveaux d’exposition différents. Ici, l’appareil photo combine les valeurs d’un grand nombre d’images, pour une meilleure restitution de la dynamique des contrastes. Suivant un procédé relativement similaire à celui embarqué par les Google Pixel, l’appareil photo capture 4 images, ainsi que 4 images secondaires réalisées à des valeurs d’exposition différentes. Enfin, l’appareil prend une photo supplémentaire avec un temps de pose plus long, afin d’emmagasiner plus d’informations sur les zones d’ombre de la photo.

Le mode « Smart HDR » des nouveaux iPhone : 9 images prises simultanément et fusionnées automatiquement

L’application se charge d’analyser les différentes images, de sélectionner les meilleures portions de chacune d’entre elles, et de les combiner pour créer une version idéale de la scène que l’utilisateur a choisi de capturer. Une performance rendue possible, selon Apple, grâce à la puce neuronale dédiée, capable de réaliser jusqu’à 1000 milliards de calculs par photo. Ce qui permet à la firme de Cupertino d’annoncer « l’ouverture d’une nouvelle ère de la photographie, celle de la photographie computationnelle ». Un discours assez semblable à celui de Huawei, qui parlait de la « renaissance de la photographie » lors du lancement de ses derniers modèles.

Apple Iphone 2018 Smart HDR

Les différentes étapes du traitement de l’image par l’appareil photo

Ces nouveaux iPhone viendront s’insérer sur un marché du haut de gamme déjà particulièrement saturé, et à la concurrence exacerbée par la montée en puissance des acteurs chinois. Samsung, quant à lui, avait également riposté avec les S9 et S9+ et, dernièrement, avec le Note 9, en proposant un mécanisme de double-ouverture (f/1,5 et f/2,4), pour des photos de nuit de meilleure qualité.

Concernant le positionnement tarifaire, l’iPhone X avait considérablement marqué les esprits en franchissant la barre symbolique des 1000€. Le fait qu’Apple propose un nouvel iPhone plus « abordable » peut être interprété comme une volonté de s’adresser à une cible plus large… Bien que le prix de l’iPhone X ne l’ait pas empêché de battre tous les records de vente. En outre, certains concurrents ont également proposé des modèles avoisinant les 1000€ comme Samsung avec ses Galaxy Note 8 et 9, mais également le constructeur chinois Oppo avec le Find X, dont l’écran recouvre 100% de la façade avant.

Ces trois nouveaux iPhone auront donc à affronter une concurrence de plus en plus affutée, et misent donc également sur l’écosystème Apple (incluant notamment la nouvelle Apple Watch Series 4, également dévoilée lors de cette conférence), cher aux fans de la marque, pour pouvoir s’imposer comme la nouvelle référence des smartphones.