En avril 2020, Tamron officialisait son télézoom à ouverture f/2,8 en monture Sony FE : le Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD. Compact et léger, ce téléobjectif professionnel à la plage focale originale met un grand nombre d’arguments dans la balance pour séduire les propriétaires d’hybrides Sony Alpha plein format : ouverture constante f/2,8, compacité, légèreté et performances optiques, le tout pour un prix plancher de 1500 €.

Quelles performances pouvons-nous attendre de ce tout nouveau télézoom signé Tamron ? À quels types de prises de vues est-il le plus adapté ? Réponses dans ce test terrain du Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD – couplé à un boîtier Sony A7 III.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Présentation du Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Avec ce nouvel objectif, Tamron continue d’enrichir son parc d’optiques réservées aux hybrides Sony plein format. Mais surtout, la marque japonaise vient compléter sa « trinité de zooms f/2,8 » en monture Sony FE.

En effet, le Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD vient prendre place aux côtés du 28-75 mm f/2,8 Di III RXD et de l’ultra grand-angle 17-28 mm f/2,8 Di III RXD, lancé il y a tout juste un an. Il vient agrandir le parc optique de la monture FE et offrir une alternative très intéressante aux optiques Sony, dont les tarifs atteignent parfois des sommets.

À l’instar des 2 zooms 17-28 mm et 28-75 mm, ce nouveau télézoom Tamron possède assurément une plage focale… atypique. Ainsi, la traditionnelle plage focale 70-200 mm a été « raccourcie » à 180 mm.

Selon Kenji Nakagawa, responsable de la planification produit chez Tamron, ce choix technique a été mûrement réfléchi. « Avec une plage focale jusqu’à 200 mm, la taille de l’objectif serait bien plus large comparée à ce que nous avons obtenu », a-t-il déclaré à Phototrend lors de notre rencontre à Tokyo en février dernier. « Avoir 180 mm permet de réduire la taille de l’ensemble. […] La taille de l’objectif est plus réduite, et lorsque vous le tenez, il est plus stable », indique-t-il.

Kenji Nakagawa, Tamron : « nos focales fixes sont une porte d’entrée vers Tamron »

Ce 70-180 mm est compatible avec les hybrides Sony plein format en monture E. Il peut également être monté sur un hybride APS-C : dans ce cas, il équivaut à un 105-270 mm.

Dans la pratique, ce téléobjectif 70-180 mm est effectivement d’une remarquable compacité. Il mesure 14,9 cm de long pour 8,1 cm de diamètre. Toutefois, cet objectif n’est pas à encombrement constant : à fond de zoom, il mesure 17,6 cm. On notera le petit interrupteur « Lock », qui permet de verrouiller le zoom à 70 mm.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Mentionnons aussi son poids (très raisonnable) de 815 g. On notera aussi le diamètre de filtre de 67 mm, commun à tous les objectifs de Tamron en monture E.

Les optiques Tamron pour monture Sony E partagent le même diamètre de filtre pour simplifier le partage d’accessoires et de filtres

Ce faisant, il se montre beaucoup plus léger et compact que son principal rival, le Sony FE 70 200 mm f/2,8 GM OSS. Certes, le télézoom de Sony est stabilisé ; cependant, il pèse quasiment 1,5 kg (le double de cette optique Tamron !) et mesure 20 cm de long pour 8 cm de diamètre.

Le Sony FE 70 200 mm f/2,8 GM OSS

Le Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD se distingue également par son ouverture constante et très lumineuse à f/2,8, dotée d’un diaphragme circulaire à 9 lamelles. Ainsi, il pourra jouer aisément sur la profondeur de champ. Mais aussi capturer plus facilement des photos en basse lumière à main levée.

L’optique propose également une distance minimale de mise au point de seulement 85 cm, un record sur cette plage focale. Mais Tamron permet d’aller encore plus loin avec une distance minimale de 27 cm, lorsque l’objectif est utilisé en mise au point manuelle et à 70 mm. Cette fonctionnalité totalement inédite ouvre ainsi les portes de la proxiphoto.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Pour livrer une optique aussi compacte, Tamron a dû consentir à quelques sacrifices. Ainsi, le Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD fait l’impasse sur la stabilisation. Il se repose donc sur la stabilisation 5 axes du capteur des hybrides Sony.

En ce qui concerne la construction optique, ce télézoom Tamron est constitué de 19 éléments répartis en 14 groupes. Il dispose notamment de 6 lentilles XLD (eXtra Low Dispersion) et LD (Low Dispersion) et de 3 lentilles asphériques. Ainsi paré, l’objectif doit mieux gérer les aberrations chromatiques et offrir des performances optimales avec les capteurs à haute résolution, comme les Sony A7R. Les éléments optiques sont également munis d’un traitement antireflet BBAR pour réduire le flare et les effets de ghosting.

Du côté de l’autofocus, le Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD s’équipe d’un tout nouveau système de motorisation linéaire. Nommé VXD (Voice-coil eXtremeTorque Drive), il doit offrir un autofocus à la fois plus rapide, plus silencieux et plus précis. « Nous utilisons deux moteurs pour déplacer les éléments optiques répartis en deux groupes optiques indépendants, qui se déplacent selon la distance focale. Ces derniers sont contrôlés avec des aimants et une bobine mobile », nous expliquait Kenji Nakagawa lors de notre visite au siège de Tamron Japon en février dernier.

Grâce à cette motorisation, l’objectif doit être pleinement compatible avec les technologies de Sony : suivi en temps réel du sujet, Eye-AF, autofocus « hybride », mise au point manuelle continue…

Enfin, ce télézoom Tamron est tropicalisé. Il intègre plusieurs joints d’étanchéité et bénéficie d’un traitement au fluor sur la lentille frontale pour être nettoyé plus facilement.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Voici les caractéristiques complètes du Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD :

  • plage focale 70-180 mm
  • compatible plein format
  • ouverture maximum : f/2,8
  • ouverture minimale : f/22
  • construction optique : 19 éléments en 14 groupes
  • diaphragme : 9 lamelles circulaires
  • rapport de grossissement maximal : AF: 1:4.6 (à 180 mm), MF: 1:2 (à 70 mm) / 1:4.6 (à 180 mm)
  • angle de champ : 34°21′ – 13°42′
  • distance de mise au point minimale : 0,85 m (sur toute la plage focale) en AF et 0,27 m (à 70 mm) ou 0,85 m (à 180 mm) en MF
  • diamètre du filtre : 67mm
  • tropicalisation : oui, joints d’étanchéité
  • autofocus : oui, moteur VXD (Voice-coil eXtremeTorque Drive),
  • poids : 815 g
  • pare-soleil : oui, amovible
  • stabilisation : non
  • dimensions : 149 x 81 mm
  • montures compatibles : Sony E

Prise en main du Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Depuis plusieurs années, Tamron mène un travail de fond pour améliorer l’ergonomie de ses objectifs. Un travail qui s’avère payant : le Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD est un très bel objectif, particulièrement équilibré.

Avec seulement 14,9 cm de long et 8,1 cm de diamètre, cet objectif à ouverture constante à f/2,8 s’avère très compact. Il forme un tandem très homogène avec le Sony A7 III. Toutefois, il faut compter environ 4,7 cm supplémentaires lorsque le zoom est entièrement déployé et environ 5,8 cm quand on installe le pare-soleil fourni.

Par ailleurs, son poids de 815 g s’avère très raisonnable : une fois monté sur notre boîtier, le duo pèse seulement 1465 grammes. Ainsi, il pourra être emporté partout et évitera aux photographes de devoir aller chez le kiné après chaque sortie photo !

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

De par son encombrement et son poids très contenus, cet objectif n’a pas besoin d’être équipé d’un collier de pied. Une fois l’appareil installé sur un trépied, l’objectif ne donne pas l’impression de « tirer » sur le boîtier et le duo demeure équilibré.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Tout de noir vêtu, l’objectif opte pour une livrée très sobre, qui s’accorde très bien avec les boîtiers Sony. On retrouve la philosophie « Human Touch », chère à Tamron – et toujours aussi agréable.

À l’instar du 28-75 mm f/2,8 Di III RXD, cet objectif profite d’une construction en polycarbonate – et non en aluminium. Un choix technique logique, puisque Tamron réussit à gagner plusieurs grammes sur la balance. Pour autant, l’objectif bénéficie d’une construction robuste.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Située à l’avant de l’objectif, la bague de zoom est assez large et offre une excellente préhension. À l’usage, elle se montre souple (mais sans excès), et sa course n’est ni trop courte, ni trop longue.

De même, la bague de mise au point, située plus près du boîtier, se montre assez souple. Cette bague actionne un moteur interne pour effectuer la mise au point et ne possède pas de butée. En revanche, sa course est assez longue, ce qui peut parfois être un peu gênant. À noter que sur les boîtiers Sony il est nécessaire de passer en mode Direct MFocus pour bénéficier de la retouche du point, indisponible dans les modes d’autofocus automatiques.

Malgré tout, avec le zoom de visée et le focus peaking, on peut facilement effectuer la mise au point manuellement avec précision, notamment pour les plans très rapprochés à 70 mm en proxi.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

En revanche, les professionnels habitués aux optiques Sony GM – comme le Sony FE 70 200 mm f/2,8 GM que Tamron vient taquiner – regretteront l’absence de commutateur pour désactiver l’autofocus : pour cela, il faudra passer par l’interface du boîtier. Tamron fait aussi l’impasse sur la fonction de limitation de la plage de mise au point, ainsi que sur le bouton programmable qui équipe habituellement les optiques Sony. De même, il est dommage que le bouton « Lock » ne permette pas de verrouiller l’objectif à une autre focale que 70 mm – ce qui aurait été très utile pour capturer une série de photos à la même valeur focale, par exemple.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Avec sa longueur focale de 70-180 mm, cet objectif est particulièrement polyvalent. Du paysage à l’urbex en passant par de la photographie sportive – sans oublier les portraits bien sûr –, ce télézoom permet de capturer une très grande variété de sujets.

Grâce à sa distance minimale de mise au point de 85 cm (sur toute la plage focale) en AF, il ouvre les portes de la proxiphoto. Mais il permet (presque) de pratiquer la photo en macro, grâce à sa distance minimale de 27 cm en mise au point manuelle avec une focale de 70 mm. Une petite subtilité qui vient ajouter une corde supplémentaire à l’arc de ce télézoom.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Qualité d’image du Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Passons maintenant à la qualité d’image de cette optique Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD. Ici, point de mire, de diagrammes ou de courbes à décrypter, mais un vrai test des performances de l’objectif sur le terrain.

Gare de Charonne, Paris 20e – Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 148 mm, f/7,1, 1/160s, 200 ISO

Quelle qualité d’image pouvons-nous attendre avec ce nouvel objectif signé Tamron ? Pour en juger, n’hésitez pas à cliquer sur les images pour les voir en qualité optimale. Comme indiqué précédemment, nous avons testé ce télézoom avec un Sony A7 III en réalisant une série de photographies au quotidien.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD Petite Ceinture

La gare d’Avron, patrimoine ferroviaire parisien méconnu – Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 95 mm, f/4,5, 1/250s, 100 ISO

Mettons fin au suspens : le Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD est une très belle optique, capable de produire de très belles images, avec un très bon piqué et un bokeh très agréable.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD Petite Ceinture

Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 105 mm, f/3,2, 1/160s, 100 ISO

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD Petite Ceinture

Traverse ancienne, détail – Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 98 mm, f/2,8, 1/125s, 100 ISO

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD Petite Ceinture

Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 161 mm, f/3,5, 1/320s, 100 ISO

Le piqué au centre de l’image est excellent à f/2,8, de 70 mm à 110 mm environ. Au-delà, comme souvent avec les zooms, le meilleur piqué s’obtient en fermant un peu le diaphragme – soit entre f/4 et f/5,6. Sur les bords, le sweet spot se situe aux alentours de f/7,1.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD Petite Ceinture

Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 140 mm, f/14, 1/160s, 800 ISO

À f/16, la diffraction se fait sentir assez nettement et le piqué devient un peu moins bon. Globalement, le comportement de ce zoom s’avère très cohérent. Ses performances optiques sont une très belle surprise. Les images qu’il permet de capturer sont très agréables à l’œil.

Le vignettage est absent… grâce à la correction automatique des distorsions des boîtiers Sony Alpha. Sans cette correction – activée par défaut – on observe toutefois un certain vignettage, surtout aux ouvertures les plus grandes.

Il en va de même avec les distorsions : avec la correction automatique, on ne constate aucune déformation des objets. Si on la désactive, en revanche, on constate une certaine différence.

 

Enfin, nous avons été agréablement surpris par la gestion des aberrations chromatiques. Grâce aux 6 lentilles LD (Low Dispersion) et XLD (eXtra Low Dispersion), l’objectif réussit à générer des images très propres, où les aberrations s’avèrent virtuellement inexistantes.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 172 mm, f/2,8, 1/200s, 160 ISO

Comme indiqué précédemment, la distance minimale de mise au point passe à seulement 27 cm en désactivant l’autofocus – et en shootant à une distance focale de 70 mm. Mais cette valeur est donnée par rapport au capteur du boîtier : sur le terrain, la lentille frontale de l’objectif peut être placée à 8 cm environ du sujet.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Devinette : à quel boîtier appartiennent cette molette et ces boutons ? – Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 70 mm, f/2,8, 1/80s, 1250 ISO

Cette particularité est vraiment intéressante… mais dans ce cas de figure, les distorsions chromatiques s’avèrent assez importantes et un fin liseré bleu et rouge fait son apparition.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Mise au point manuelle – Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 70 mm, f/2,8, 1/250s, 100 ISO

Malgré tout, nous avons été séduits par cette fonctionnalité qui permet de se rapprocher du sujet et de réaliser des images très créatives.

Autofocus du Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Le Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD inaugure un tout nouveau type de motorisation AF, baptisé VXD (Voice-coil eXtremeTorque Drive). Le but : offrir un autofocus à la fois plus silencieux, plus précis et plus rapide.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Marée de vélos JUMP à l’abandon – Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 89 mm, f/7,1, 1/100s, 100 ISO

Sur le terrain, ce nouveau télézoom de Tamron est très discret. À moins d’avoir l’oreille collée à l’objectif, la motorisation AF s’avère quasiment inaudible. Associé à l’obturateur électronique du Sony A7 III, l’ensemble est totalement silencieux. Idéal pour les concerts ou les pièces de théâtre, par exemple.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Clair-obscur – Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, f/5, 1/4000s, 1250 ISO

En termes de rapidité d’autofocus, le 70-180 mm de Tamron fait le point de manière quasi instantanée, quelle que soit la focale ou l’ouverture utilisée. La détection et le suivi du sujet sont très efficaces, que le sujet soit en plein soleil ou en contre-jour. Dans cette situation, le Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD se montre exemplaire.

Note de la rédaction : durant notre test, nous avons remarqué que l’autofocus était moins véloce se faisait entendre en mode AF-A, AF-S et DMF qu’en AF-C. Ainsi, dans ces modes, l’autofocus est instantané à f/2,8, mais pompe de manière progressive lorsque nous fermons le diaphragme, jusqu’à gêner la prise de vue à partir de f/8 pour des sujets en mouvement, le suivi du sujet étant impacté. Heureusement, en mode AF-C, l’objectif se comporte de manière exemplaire.

Une mise à jour prochaine du micrologiciel viendrait corriger ce problème. En attendant, il est donc conseillé d’utiliser le mode d’autofocus continu AF-C avec cet objectif. Nous mettrons à jour ce test une fois la mise à jour firmware sortie.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Vélotaf, pont de Bercy – Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 180 mm, f/8, 1/250s, 1250 ISO

Globalement, l’autofocus du Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD est très réactif et silencieux en mode AF-C. Gageons qu’une mise à jour viendra rapidement corriger le point soulevé plus haut.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Vélotaf (2) – Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 180 mm, f/5,6, 1/640s, 1250 ISO

Les fonctionnalités made by Sony de détection de l’œil fonctionnent très bien. Ainsi, l’objectif permet de capturer de belles photos de portrait. À noter que la fonction Eye-AF du Sony A7 III a parfaitement fonctionné alors même que notre sujet portait des lunettes de soleil.

Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 70 mm, f/6,3, 1/800s, 100 ISO

De même, la détection du sujet fonctionne à merveille avec les animaux. Ainsi, le duo Sony A7 III + Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD  nous a permis de capturer de très beaux portraits félins.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Sphinx antique normand – Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 180 mm, f/4,5, 1/200s, 125 ISO

Le Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD face à la concurrence

Sur les hybrides Sony A7 et A9, la concurrence face à ce Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD est assez limitée.

Côté Sony, on retrouve le Sony FE 70 200 mm f/2,8 GM OSS. Membre de la prestigieuse série G Master, cet objectif haut de gamme se dote d’un mécanisme de stabilisation optique (contrairement à ce 70-180 Tamron). Si la qualité optique de ce télézoom est indéniable, elle ne peut rivaliser avec notre objectif Tamron en termes de compacité et de prix. En effet, elle s’avère 2 fois plus lourde (1480 g contre 815 g) et 2 fois plus chère : comptez 2799 € pour cette optique hautes performances.

Le constructeur japonais propose aussi le Sony 70-200 mm f/4 G OSS. Proposé à 1499 €, il vient jouer dans la même gamme tarifaire que le Tamron 70-180 mm f/2,8. Par ailleurs, il bénéficie d’un mécanisme de stabilisation efficace. Ses performances optiques sont très bonnes et son AF est très réactif. Seulement voilà : avec son ouverture à « seulement » f/4, il ne peut totalement rivaliser avec le Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, doté d’une ouverture plus lumineuse.

Test Sony FE 70-200 mm f/4 G OSS, le téléobjectif pro accessible pour hybrides Sony

In fine, ce télézoom Tamron est une très bonne alternative aux 2 objectifs de Sony. Il se montre très abordable par rapport à ce que nous avons l’habitude de voir sur la monture E. L’occasion pour les propriétaires d’un hybride A7 (ou A9) de s’équiper à moindres frais sans rogner sur la qualité d’image

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

À qui s’adresse ce téléobjectif ?

Contrairement à certaines idées reçues, les téléobjectifs s’avèrent extrêmement polyvalents et peuvent capturer une multitude de sujets différents. Loin d’être réservés à la photographie sportive ou animalière, ils sont un atout de choix pour la photographie de paysage, de portrait… ou encore d’architecture et d’urbex.

Crocodile en liberté – Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 70 mm, f/4,5, 1/200s, 100 ISO

Ils permettent aussi de découvrir les joies de la proxiphotographie. Sur ce point, le Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD est aidé par une distance minimale de mise au point beaucoup plus faible qu’à l’accoutumée : 85 cm seulement sur toute la plage focale.

Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, f/3,5, 1/100s, 100 ISO

Mais cette optique a plus d’un tour dans son sac : en désactivant l’autofocus, la distance minimale de MAP passe à seulement 27 cm (à 70 mm). Ainsi, cette optique ouvre les portes de la macrophotographie et permettra de capturer des images très originales, avec une zone de netteté très réduite et un bel effet bokeh.

Brillance – Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 70 mm, f/4, 1/80s, 100 ISO

Par ailleurs, l’encombrement et le poids très limités en font une optique de choix pour celles et ceux ayant facilement mal au dos. Ainsi, ce 70-180 mm se fait (presque) oublier dans notre sac et on peut l’emporter dans toutes nos aventures photo.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD

Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 180 mm, f/2,8, 1/1250s, 100 ISO

Le Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, un très bon téléobjectif compact et performant

« Pourquoi payer plus cher pour la même qualité ? », écrivions-nous en 2017 à l’issue de notre test du Tamron SP 70-200mm F/2.8 Di VC USD G2. Nous sommes fortement tentés de réutiliser cette phrase à propos de ce télézoom Tamron pour hybrides Sony plein format.

L’opticien japonais nous livre une optique bien conçue, bien finie et agréable à utiliser au quotidien. Grâce à une série de choix techniques ambitieux, Tamron évite d’entrer frontalement en concurrence avec les 2 télézooms Sony… tout en offrant une très bonne qualité optique.

Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 180 mm, f/2,8, 1/200s, 100 ISO

Les 20 mm de différence par rapport à un 70-200 mm « standard » ne sont pas gênants au quotidien et se font rapidement oublier.

La marque réussit l’exploit de proposer une optique à ouverture constante à f/2,8… dans un gabarit compact et très équilibré. Le tout pour un tarif très correct. On apprécie aussi beaucoup sa distance minimale de MAP à 27 cm seulement en désactivant l’autofocus (à 70 mm), qui permet de capturer des photos très créatives.

En mettant de côté le problème lié aux modes d’autofocus pour lequel Tamron devrait rapidement proposer une mise à jour, sa qualité optique reste peut-être un léger cran en dessous du Sony FE 70-200 mm f/2,8 G Master.

Seulement voilà : grâce à un rapport ouverture-qualité-prix imbattable, ce Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD est tout simplement l’un des meilleurs choix (sinon le meilleur choix) en matière de télézoom pour les hybrides plein format Sony.

Le Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD est disponible en monture FE au tarif de 1499 € chez Digit-Photo, Miss Numérique, Camara, Digixo et tout magasin photo spécialisé.

Phototrend Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD Petite Ceinture

Graffiti ferroviaire – Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, 140 mm, f/4,5, 1/500s, 100 ISO

Test Tamron 70-180 mm f/2,8 Di III VXD, le télézoom léger, compact et abordable pour hybrides Sony
Compact, léger et bien équilibréQualité de fabrication et de finitionOuverture constante à f/2,8Bokeh agréable à l'œilTrès belle qualité d'imageAbsence d'aberrations optiquesBague de zoom très confortableDistance minimale de mise au point très réduite......et encore plus en désactivant l'AF pour des images très créatives
AF capricieux en AF-S, AF-A et DMF (mise à jour firmware attendue de Tamron)Verrouillage "lock" uniquement à 70 mmCourse de la bague de MAP un peu longue
7.8Note finale
Fabrication / Finitions8
Qualité d'image8
Ergonomie générale7.5