udZaywgMSzk

Comment le son des hybrides Fujifilm de la série X a-t-il évolué au fil des générations ? Dans une récente vidéo, le Youtuber nycphotog2006 compare le son des différents modèles de la marque, du X-T1 au récent X-T4 – en passant par le X100V. Branchez votre casque ou vos écouteurs !

La signature sonore de l’obturateur mécanique

Lorsqu’on parle des caractéristiques d’un nouveau boîtier photo, on évoque de nombreux critères tels la taille et le nombre de millions de pixels du capteur ou le viseur optique ou électronique… Mais on oublie un élément essentiel : la signature sonore de l’obturateur mécanique !

D’un modèle à l’autre, le son de ce dernier varie énormément – et peut s’avérer plus ou moins agréable à l’usage. Selon la technique employée par le constructeur, l’obturateur mécanique peut se montrer très silencieux – ou au contraire remarquablement bruyant, ce qui peut être très gênant pour photographier un concert ou une pièce de théâtre, par exemple.

Canon EOS RP face avant

Le Canon EOS RP est un très bon appareil mais le « clic » de son obturateur mécanique manque un peu de peps…

Les obturateurs électroniques présentent de multiples avantages (aucun bruit au déclenchement, rafale et vitesses d’obturation plus élevées) mais aussi quelques inconvénients, à l’instar de l’effet de flickering souvent rencontré avec certains éclairages artificiels.

Ainsi, le YouTuber – et employé de Fujifilm – nycphotog2006 compare le son des obturateurs des X-T1, X-T2, X-T3, X-T4 et X-H1, dans une expérimentation « absolument non-scientifique » basée sur ces différents boîtiers et le son occasionné par leur mode rafale.

Fujifilm X-T4 : l’hybride APS-C au capteur stabilisé 5 axes taillé pour la performance

À la fin de la vidéo, le YouTuber glisse une comparaison avec le boîtier à focale fixe Fujifilm X100V. Contrairement aux hybrides de la marque, ce dernier n’est pas équipé d’un obturateur à plan mécanique mais d’un obturateur central dont le sont est à peine perceptible.

Argentique vs numérique : quelle différence au niveau du bruit de déclenchement ?

Et pour le plaisir de nos oreilles, nycphotog2006 a publié une seconde vidéo, dans laquelle il compare les hybrides de Fujifilm à deux appareils de l’ère argentique : un Nikon F3 de 1980 et un Canon 1 NRS de 1995.

Et vous, quel est votre boîtier préféré au niveau de la sonorité de l’obturateur ? Dites-le nous dans les commentaires !