Honor, filiale du groupe Huawei, vient de dévoiler deux nouveaux smartphones haut de gamme, les Honor 20 et 20 Pro. De par leur design et leurs caractéristiques techniques, ils reprennent plusieurs spécificités de deux autres modèles du groupe : le Huawei P30 Pro et le Honor View 20, qu’il vient remplacer.

Leur disponibilité reste toutefois inconnue en raison de la révocation de la licence Android par Google, sur fond de tensions entre Washington et Pékin.

En janvier dernier, Honor avait fait sensation en lançant son nouveau terminal haut de gamme, doté d’un écran « poinçonné » et d’un capteur photo Sony IMX 586. Cinq mois plus tard, le constructeur chinois renouvelle ce modèle… et scinde sa gamme en deux appareils distincts : une version « classique » et une version « Pro » – un point qui n’est pas sans rappeler la décision prise par OnePlus.

Honor 20 Pro : la déclinaison la plus premium

De par le design de sa partie dorsale et sa configuration photo, le Honor 20 Pro n’est pas sans nous rappeler le Huawei P30 Pro… à quelques différences près. En effet, les différents capteurs sont placés à la verticale sur le côté gauche de la face arrière en verre, laquelle se pare de reflets colorés.

Le Honor 20 hérite d’un quadruple module photo arrière, composé d’un capteur principal de 48 millions de pixels stabilisé couplé à une optique équivalente 28 mm ouvrant à f/1,4. Il est secondé par un module ultra grand-angle (équivalent 13 mm) de 16 millions de pixels avec ouverture à f/2,2, mais également par un troisième capteur de 8 millions de pixels muni d’un téléobjectif équivalent 80 mm stabilisé, ouvrant à f/2,4. Enfin, on notera l’apparition d’un quatrième capteur de 2 millions de pixels, dédié à la capture d’images en macro.

Ce capteur photo de 48 millions de pixels ne nous est pas inconnu : Honor a choisi de reconduire le capteur Sony IMX 586 équipant le Honor View 20. Ce capteur repose sur la technologie « stacked CMOS » (CMOS empilé) et tire parti du procédé « quad bayer » : en regroupant les photosites du capteur, l’appareil est censé capturer davantage d’informations lorsque la lumière vient à manquer. En outre, ce capteur mesure 8 mm de large, bien plus que les capteurs que l’on retrouve habituellement au sein de nos smartphones. Dévoilé en juillet 2018, ce capteur peut être retrouvé sur d’autres modèles concurrents, tels le Xiaomi Mi 9, l’Oppo Reno 10x Zoom ou encore les derniers OnePlus 7 et 7 Pro.

Quad Bayer Sony IMX586

Le procédé Quad Bayer du nouveau capteur Sony, qui repose sur la combinaison des pixels juxtaposés pour restituer le plus de détails possibles de la scène

À noter que l’organisme indépendant DxO Mark vient d’attribuer une note globale de 111 au Honor 20 Pro : 117 en photo et 97 en vidéo. Cette note lui permet de prendre la 3e place du classement des smartphones, juste derrière le Huawei P30 Pro et le Samsung Galaxy S10 5G.

En facade, le Honor 20 Pro se dote d’un capteur de 32 millions de pixels, surmonté d’une optique ouvrant à f/2,0. Ce capteur prend place au sein d’un petit trou percé dans l’écran de l’appareil. Une caractéristique introduite par son prédécesseur, le Honor View 20, mais également présente sur les récents Galaxy S10e, S10 et S10 Plus. Mais à la différence des terminaux de Samsung, Honor n’a pas (encore) réussi à intégrer ce poinçon sur un écran OLED : aussi le Honor 20 Pro est-il muni d’un écran IPS LCD de 6,26 pouces, avec une résolution de 1080 x 2340 pixels. À noter que cet écran occupe environ 85 % de la face avant.

L’ensemble est animé par le processeur Kirin 980 (que l’on retrouve aussi sur le Huawei P30 Pro), couplé à 8 Go de mémoire vive et à 256 Go de stockage. À noter que le Honor 20 Pro fait l’impasse sur la possibilité d’étendre la capacité de stockage de l’appareil.

La batterie est de 4000 mAh, promettant une autonomie très confortable. En revanche, on déplorera la limitation du port USB-C, compatible uniquement avec la norme USB 2.0 et non 3.0. Le lecteur d’empreinte, quant à lui, est placé sur le côté de l’écran, au sein du bouton Power.

Honor 20 : la version la plus « accessible »

De son côté, le Honor 20 se différencie assez peu de son grand frère… même s’il fait quelques sacrifices pour réduire son prix d’appel.

La partie photo est relativement similaire : on retrouve le capteur IMX 586 de 48 millions de pixels ; toutefois, son optique équivalent 28 mm est dotée d’une ouverture à f/1,8. Le module ultra grand-angle 13 mm est également de la partie… mais le Honor 20 fait l’impasse sur le télézoom. À sa place, il intègre deux capteurs de 2 millions de pixels (avec ouverture à f/2,4) : le premier sert à la capture de photos en macro, tandis que deuxième aide l’appareil pour la mesure de la profondeur de champ.

Cette décision de Honor de supprimer le télézoom (mais pas l’objectif ultra grand-angle) peut paraître surprenante ; de même, le capteur principal de 48 millions de pixels n’est pas doté de la stabilisation optique. Par ce biais, Honor cherche sans doute à diriger les photographes vers la version « Pro », mieux dotée.

À l’avant, on constate peu de différence avec la version Pro : la caméra frontale est dotée du même capteur de 32 millions de pixels (et une optique ouvrant à f/2,0). Le Honor 20 hérite lui du même écran IPS LCD poinçonné de son aîné, dont les dimensions et la résolution sont inchangés (6,26 pouces, 1080 x 2340 pixels).

Honor 20 Capture NuitSi le processeur Kirin 980 est lui aussi présent, le Honor 20 doit se contenter de « seulement » 6 Go de mémoire vive et d’une batterie de 3750 mAh. La capacité de stockage, quant à elle, passe à 128 Go, elle aussi non-extensible.

À l’image du Honor 20 Pro, ce modèle intègre lui aussi un lecteur d’empreinte intégré au bouton d’allumage/extinction, un port USB-C 2.0 et, à l’instar de son grand frère, n’est pas équipé de la recharge sans fil.

Prix et disponibilité des Honor 20 et 20 Pro

Le Honor 20 Pro est affiché sur le site du constructeur au tarif de 599 €. Deux coloris seront proposés, nommés « Phantom Blue » et « Phantom Black ». Néanmoins, sa disponibilité en Europe demeure inconnue.

Son petit frère, le Honor 20, disposera de trois coloris différents, dénommées « Midnight Black », « Sapphire Blue » et « Icelandic White ». Son tarif devrait être inférieur d’une centaine d’euros par rapport à la version « Pro », et devrait être proposée à 499 €. Une date « début juin » avait été évoquée par la marque, sans que nous ayons pu obtenir davantage de précisions.

Ainsi parés, les deux successeurs du Honor View 20 se dotent de caractéristiques très équilibrées, et disposent à l’heure actuelle de l’un des meilleurs rapports qualité/prix de leur catégorie. Toutefois, leur disponibilité en Europe est sujette à caution, Google ayant révoqué la licence Android de Huawei en application d’un décret signé par l’administration américaine.