Au CP+ au Japon, nous avons découvert sur le stand de Canon une zone destinée aux prototypes et expérimentations menées par le constructeur. Rien n’est officiel et ces produits ne sont pour le moment pas commercialisés ni finalisés, mais méritent le coup d’oeil. Cap vers le futur.

Envoyer son enfant en mission photographique

Entrée en matière légère avec cet appareil photo rose bonbon (existe aussi en prototype blanc et noir), destiné aux enfants, costaud et robuste qui fonctionne tel un jouet : Kids Mission Camera. En effet, ce dernier propose des missions photo à réaliser pour guider et donner envie aux enfants de faire de la photo, mais surtout d’utiliser un appareil photo (et non un smartphone). Réaliser un portrait, photographier une couleur, se prendre pour un chat (cat feeling), soit faire des photos à hauteur de chat, voici les missions susceptibles de tomber. Les parents peuvent même proposer une mission personnalisée via l’application. Malin.

100 ou 400 mm, l’étrange télézoom qui ne nous laisse pas le choix

Cet étrange produit est un téléobjectif qui permet de passer de 100 mm à 400 mm en un seul clic, mais c’est tout. Il n’y pas de focale intermédiaire. Un viseur électronique se trouve à l’arrière du téléobjectif (ça nous fait penser aux premiers Lytro) et l’appareil peut aussi se brancher à un smartphone pour utiliser l’écran comme viseur, comme on peut le constater sur l’une des images où il est connecté à un iPhone, un peu comme feu le DxO One. Nous restons toutefois dubitatifs sur le nom de code de ce projet : Multifunctional Telephoto Camera, puisque pas vraiment convaincus par l’aspect multifonctions.   

Si le produit existe un jour, Canon souhaite se concentrer sur un design et une taille proche de celle affichée ci-dessous et non correspondante à la photo du dessus, où le produit semble imposant. L’intérêt de ce produit reste encore à définir, mais après tout, cela n’est pour le moment qu’un prototype.

L’action-cam mousqueton

Outdoor Activity Camera, c’est une petite action-cam mousqueton, à première vue robuste et conçue pour accompagner les balades en extérieur. Accrochée à son sac on pourrait ainsi l’emporter partout avec soi. Le carré vide servirait de « viseur optique » virtuel. Peu d’informations techniques figurent, outre le fait qu’elle pourrait être étanche, résistante et disponible à un prix raisonnable. Pour le côté kawai, il serait possible de personnaliser sa caméra via divers styles aimantés. On apprécie le côté ultra-transportable et accessible, en balade ou en activité sportive extrême.

Intelligent Compact Camera, une caméra intelligente boostée à l’IA

Canon se concentre aussi sur les caméras intelligentes et propose ici un prototype intéressant pour la famille et les portraits. L’appareil intègre une intelligence artificielle capable de déterminer comment cadrer l’image, les réglages à choisir et quand déclencher (en cas de flagrant délit de grignotage ?). En démonstration, la caméra était capable de bouger sur elle même latéralement et verticalement et de suivre un sujet. La reconnaissance des visages semble être le point clé de cette caméra, que nous imaginons développée au fur et à mesure par l’IA intégrée. Sera-t-il possible de lui faire reconnaître un visage, des éléments, des objets et de traquer son chat à longueur de journée sans que la caméra ne soit perturbée par d’autres éléments ?

Les images nous laissent sous-entendre la possibilité de converser avec la caméra, de lui donner des instructions, à la manière d’une enceinte connectée. On pourrait aussi la fixer sur un trépied, la transporter sur la bandoulière de son sac ou encore la fixer sur son appareil photo pour réaliser des clichés faciles (et automatiques ?). Il faut laisser libre cours à son imagination et imaginer les possibilités multiples de cette petite caméra qui se veut aussi mobile et portable, contrairement au concept présenté.

Du sport en 3 dimensions

Free Viewpoint Video System c’est un système composé de plusieurs caméras positionnées autour d’un lieu (typiquement du sport) pour filmer et reproduire une scène en 3D et permettre ainsi une expérience immersive, de tourner autour du sujet, modifier les angles, zoomer, etc. Canon souhaite élargir les frontières de l’expression visuelle et contribuer au développement de la culture visuelle.

Le système comprendrait plusieurs caméras haute définition, avec un objectif haut de gamme pour une distorsion minimale, situées autour d’un espace, connectées à un réseau et contrôlées par un logiciel qui enregistre la scène simultanément via les différentes caméras. La technologie de traitement transformerait ensuite ces vidéos en données spatiales 3D haute résolution pour générer une vidéo qui peut être vue via différents angles, comme l’on regarde le relief sur une carte Google Maps par exemple.

Canon s’appuierait sur un large éventail de technologies propriétaires avancées pour prendre en charge cette vidéo. Il semble encore toutefois compliqué de traiter de telles données en temps réel, mais c’est l’objectif de Canon.

Cette technologie pourrait être utilisée à plusieurs fins, telles que la visualisation sur tablette ou en réalité virtuelle pour une immersion encore plus totale. Pour convaincre les sportifs, Canon mise même sur l’aspect tactique afin de permettre aux joueurs d’améliorer leurs performances en visualisant précisément leurs actions. Si le système se prête plus particulièrement au sport, on peut l’imaginer en place au sein de nombreux autres espaces pour différents évènements, tels que les défilés de mode, les documentaires qui présentent un lieu exceptionnel, à des conférences et bien d’autres encore.

Voici les innovations et prototypes proposés par Canon sur le salon du CP+, n’hésitez pas à partager avec nous vos premières impressions, vos avis, vos suggestions d’usage sur qui sera peut-être le futur de la marque rouge.