Après l’annonce de la « L-Mount Alliance » qui associe Sigma, Panasonic et Leica, tous les regards sont à présent tournés sur le capteur photo qui équipera les futurs hybrides 24 x 36 à monture L. Sigma a déposé un brevet pour la fabrication d’un capteur Foveon à deux couches. Entre les avantages et les inconvénients que cela impliquerait, notre coeur balance. Rêve fou d’ingénieur ou idée de génie ?

Le capteur Foveon qui capture les trois couleurs primaires sur chaque couche génère une image plus riche en détails et en couleurs qu’un capteur à matrice de Bayer. C’est le principal avantage de ce type de capteur, déjà intégré aux très spéciaux appareils Sigma DP Quattro qui proposent effectivement une qualité d’image exceptionnelle. Plusieurs défauts connus sur ce type de capteur viennent toutefois entraver l’idée qu’il pourrait intégrer le prochain hybride 24 x 36 en monture L dont une gestion médiocre de la sensibilité ISO et une lenteur générale aussi bien au niveau de l’autofocus que du temps de traitement des fichiers par exemple.

La différence entre le capteur à matrice de Bayer et le capteur Foveon / Source Sigma

Pour pallier ce problème et limiter le temps de traitement, un nouveau type de capteur Foveon pourrait être développé et structuré sur deux couches uniquement : la première couche alternant des lignes de photodiodes sensibles au bleu ou au vert et la seconde couche des photodiodes sensibles au vert ou au rouge. Un savant mélange pour conserver précision et qualité d’image, tout en optimisant au maximum la réactivité globale de l’appareil.

Ce capteur pourrait se révéler particulièrement innovant en terme de qualité d’image et permettrait à Sigma de se démarquer encore un peu plus de la concurrence si l’ensemble fonctionne correctement.

Plusieurs questions subsistent toutefois à propos de ce développement et de l’alliance : Sigma peut-il profiter du savoir-faire technologique développé par Panasonic pour optimiser le développement d’un appareil ? Ce capteur développé par Sigma équipera-t-il un appareil Panasonic ? Les trois constructeurs vont être amenés à partager une monture commune, mais l’implication des fabricants dans ce développement reste encore floue.

Sigma a également annoncé officiellement l’arrêt du développement de la monture SA en précisant que tous ses futurs systèmes de caméras à objectifs interchangeables seront dotés de la monture L. Le fabricant continuera toutefois de produire des objectifs en monture SA compatibles avec les appareils hybrides expert SD Quattro et développe un adaptateur d’objectif spécial pour utiliser les objectifs à monture SA sur les systèmes à monture L.

Avec cette alliance et cette nouvelle architecture de capteur Foveon, Sigma remet les compteurs à zéro et nous promet sans doute encore bien des surprises.