La photographie pendant le brâme du cerf est prisée par les photographes souhaitant photographier cet animal rendu mythique dès l’Antiquité. En effet, les cerfs sont plus repérables durant la période du brâme et montrent également des comportements assez spectaculaires. Comme ils sont à l’affût des biches, il est plus facile de les approcher sans qu’ils ne le remarquent.

Vincent Munier, que nous avions rencontré lors du vernissage de son exposition à la Saison photo de l’Abbaye de l’Epau, a réalisé une série spectaculaire sur le brâme du cerf, empreinte de mystère et de respect pour l’animal.

© Vincent Munier

S’il s’est rendu dans les zones parmi les plus froides du globe depuis 2002, en Norvège, dans le Grand Nord Canadien, et en Antarctique, c’est dans ses Vosges natales qu’est retourné Vincent Munier pour y photographier les cerfs durant la période du brâme.

Comme à son habitude, ce n’est pas un point de vue documentaire qu’adopte le photographe, que l’on connait pour ses photographies qui saisissent l’authenticité de l’animal. Il s’est cette fois-ci lancé dans un jeu de clair-obscur pour dévoiler peu à peu la silhouette du cerf majestueux dans son environnement. D’ailleurs, c’est en ces mots que Vincent Munier présente sa série : « Jeux de clair-obscur et discrètes lueurs, ambiances irréelles et flous surprenants dévoilent peu à peu la silhouette admirée de l’animal. »

© Vincent Munier

Alors que les photographies sont réalisées le soir ou de nuit, l’ambiance est parfois crépusculaire tandis qu’à d’autres reprises elle fait ressortir la silhouette des cerfs. On a l’impression d’être à la traque du cerf à travers les photos, qui le dévoilent peu à peu, et lorsque le photographe fait face à l’animal, c’est pour mieux capter son regard fier et furtif.

Dans ce travail réalisé sur plusieurs années, le photographe animalier vosgien a su capter l’attitude mystérieuse, souveraine et fugace du cerf, et le représenter en adéquation avec son environnement.

© Vincent Munier

© Vincent Munier

« La nuit du cerf » c’est un parcours à travers les forêts vosgiennes, en cette période automnale, dans l’intimité des cerfs et en immersion dans la forêt. Le style de Vincent Munier nous donne le sentiment d’être à la poursuite des cerfs alors qu’ils se dissimulent dans la brume, les feuillages et les teintes de leur environnement.

Pour la sortie de son livre CD « La nuit du cerf », Vincent Munier a également réalisé une vidéo en collaboration avec l’audio-naturaliste Marc Namblard. On peut voir la façon dont il se dissimule dans la forêt pour ne pas perturber les animaux lorsqu’il les photographie, entendre les sons particuliers du brâme du cerf et même y découvrir un combat de cerf, image qu’il est rare de capturer :

Pour en savoir plus sur le travail de Vincent Munier, rendez-vous sur son site.