Canon réconcilie enfin l’APS-C et son écosystème EOS R

4 ans après l’annonce du système hybride EOS R, qui compte désormais 6 boîtiers plein format, Canon le marie enfin au format APS-C et propose deux premiers boîtiers sur la monture RF. Deux optiques de kit RF-S voient également le jour pour les accompagner, marquant une nouvelle étape importante pour le constructeur.

EOS R x APS-C, un nouveau paradigme

Il aura fallu 4 ans à Canon pour dévoiler ses premiers boîtiers APS-C sur le système hybride EOS R. En 2018, Canon lance l’EOS R. Un an plus tard, l’EOS RP, boîtier plus abordable, a vu le jour, avant d’être succédé par une doublette plus ambitieuse que sont les EOS R6 et R5. Enfin, en 2021, Canon a dévoilé l’EOS R3, le plus sportif des hybrides de Canon (pour l’instant). Aujourd’hui, Canon dévoile les EOS R10 et R7, deux boîtiers APS-C.

Canon EOS R et 2 optiques dévoilées au lancement de la monture RF en 2018

Comme on peut le voir, la stratégie de Canon sur la monture RF a été une montée en gamme progressive, pour s’adresser aux professionnels de l’image, que ce soit en photo ou en vidéo, avec notamment le dernier EOS R5 C.

Mais en se focalisant sur le plein format, Canon s’est petit à petit coupé d’une partie de ses utilisateurs. Pour certains, la taille du capteur est moins importante que le budget total (boîtier + optique). Certains photographes recherchent également une solution APS-C pour des pratiques bien ciblées, comme la photographie animalière ou sportive qui tirent profit du coefficient multiplicateur 1,6x.

Avec l’annonce des EOS R10 et R7, tous deux dotés d’un capteur APS-C, Canon souhaite “franchir une nouvelle étape” en étendant la monture RF à l’APS-C. Ainsi, l’EOS R10 se présente comme un appareil photo polyvalent, doté d’un capteur 24 Mpx, là où l’EOS R7 souhaite prendre la place d’hybride APS-C expert, successeur de la série EOS 7D et taillé pour la photographie animalière.

Pour en savoir plus sur ces deux boîtiers, nous vous invitons à consulter nos deux articles dédiés :

Pourtant, les EOS R10 et R7 ne sont pas les premiers hybrides APS-C de la marque…

La fin anticipée du système EOS M et de la monture EF-M ?

Souvenez-vous. Il y a 10 ans, Canon lançait son tout premier boîtier hybride, l’EOS M. Doté d’un capteur APS-C et d’une nouvelle monture EF-M plus compacte, ce système devait rivaliser avec les montures micro 4/3 et APS-C des autres constructeurs comme Panasonic, Olympus, Sony ou encore Fujifilm.

Pourtant, 10 ans plus tard, on peut dire que la sauce n’a pas vraiment pris. Les boîtiers hybrides APS-C ultra compacts de Canon, malgré quelques succès, n’ont pas eu la réussite commerciale escomptée, notamment en Europe.

Pire, avec seulement 8 optiques Canon – dont une majorité de zooms à ouverture variable – le système EOS M offre un choix assez restreint et pas vraiment lumineux aux photographes et vidéastes. Ce parc optique Canon peut être complété par certaines optiques de constructeurs tiers, dont Sigma et trois focales fixes lumineuses.

En clair, cet écosystème EF-M était un timide premier pas de Canon vers l’hybride. Mais il était clair que la marque ne voulait surtout pas fragiliser ses gammes reflex EF et EF-S.

Et l’investissement massif de Canon en faveur de la monture RF semble avoir scellé le destin de cette première gamme hybride, les optiques EF-M et RF étant totalement incompatibles entre elles. De fait, avec l’arrivée de boîtiers à capteur APS-C sur la monture RF, il y a fort à parier que le sort du système EOS M soit scellé.

Une monture RF pour plein format et APS-C : la stratégie gagnante

En proposant des appareils photo APS-C sur sa monture RF, Canon embrasse la stratégie de la monture unique, déjà utilisée par Sony et Nikon, et dans une moindre mesure Leica avec la monture L. Peu importe le format de capteur utilisé (APS-C ou full frame), la monture reste la même – avec le même diamètre et le même tirage optique.

Pour rappel, voici un tableau récapitulatif des différentes montures Canon :

 EF-MEF-SEFRF
Diamètre interne (en mm)47545454
Tirage optique (en mm)18444420
Année de lancement2012200319872018

Par ailleurs, la marque a choisi de ne pas modifier la taille de capteurs entre reflex et hybrides. Les hybrides en monture RF possèdent donc un capteur de la taille suivante :

  • Plein format (EF ou RF) : 24 x 36 mm,
  • APS-C (EF-S ou RF) : 14,9 x 22,3 mm.

Ceci présente un double-avantage. D’une part, Canon permet aux utilisateurs d’optiques EF-S de switcher l’ensemble de leur parc optique sans encombre, en utilisant l’une des bagues d’adaptation EF – EOS R. Ceci fournit un argument massif aux canonistes, qui pourront continuer à utiliser leurs objectifs sur leur nouvel hybride.

D’autre part, la marque peut continuer à utiliser les capteurs qu’elle avait développé pour ses gammes de reflex EF-S et d’hybrides EF-M, en un savant mécanisme d’économies d’échelle. Ainsi, l’EOS R7 hérite d’une version revisitée du capteur des EOS M6 Mark II et EOS 90D, tandis que l’EOS R10 profite d’une version rajeunie du capteur de l’EOS 80D. Rien ne se perd, tout se transforme.

Enfin, en concentrant ses efforts sur la monture RF, Canon décide de ne plus se disperser et permet également de mutualiser son parc optique entre RF et RF-S (et EF et EF-S à l’aide des bagues).

Concrètement, on peut donc monter une optique RF plein format sur un EOS R7 ou R10 (moyennant un crop factor de 1,6x). Et, pour la première fois chez Canon, on pourra aussi monter une optique RF-S sur un boîtier plein format (R, RP, R5, R6, R3), ce qui active de facto le mode APS-C du boîtier, qui n’utilise plus que la portion centrale de son capteur – ce que résume le tableau ci-dessous :

 Boîtier RF (plein format)Boîtier RF-S (APS-C)
Optique RF (plein format)Pas de crop factorCrop factor 1,6x
Optique RF-S (APS-C)Crop factor 1,6x (seule la partie centrale du capteur est utilisée)Pas de crop factor

Pour l’heure, aucune feuille de route optique n’a été évoquée par Canon concernant les optiques pour boîtiers APS-C. Par contre, les optiques RF étant compatibles avec les boîtiers APS-C, Canon conseille l’usage de quelques objectifs sur ces nouveaux R7 et R10 :

Finalement, si la stratégie de Canon pouvait sembler curieuse il y a quelques mois, avec la cohabitation de 3 écosystèmes différents (EF-M, EF et RF) et pas forcément rétrocompatibles, le constructeur semble enfin avoir « repris ses esprits » en embrassant l’idée d' »une monture pour les gouverner tous ». La fin prochaine de la monture EF-M ne fait aucun doute selon nous.

La monture EF est vouée à disparaître progressivement, surtout en l’absence de renouvellement des boîtiers reflex Canon – malgré un usage important en vidéo où le standard de nombreuses caméra reste les optiques EF. Petit à petit, la monture RF fera sa place, également dans la vidéo avec l’EOS R5C ou la C70. L’inconnue reste l’échelle de temps pour voir cela se réaliser.