Mise à jour 26 août 2021 : Tamron annonce officiellement l’objectif Tamron 18-300 mm f/3,5-6,3 Di III-A VC VXD qui sera disponible à partir du 24 septembre en monture Sony. La version pour monture Fujifilm X n’a pas encore de date de disponibilité, et le prix reste inconnu. 

Tamron lève le voile sur un objectif à destination des hybrides APS-C en monture Sony E et Fujifilm X : le Tamron 18-300 mm f/3,5-6,3 Di III-A VC VXD. Si Tamron s’est déjà imposé comme un acteur majeur sur les montures Sony E, ce nouvel objectif représentera la première proposition du fabricant en monture Fujifilm X, qui n’est ouverte que depuis mai 2020.

Tamron 18-300 mm f/3,5-6,3 Di III-A VC VXD

Le Tamron 18-300 mm f/3,5-6,3 Di III-A VC VXD en monture Sony E

Un objectif tout-en-un pour hybrides APS-C

Tamron n’en est pas tout à fait à son coup d’essai en matière de zooms polyvalents. Après le 18-400 mm f/3,5-6,3 Di VC HLD conçu pour reflex, nous avions apprécié la proposition du 28-200 mm f/2,8-5,6 DI III RXD pour plein format Sony. Dans les deux cas, il s’agit d’optiques qui imposent quelques compromis, mais offrent portabilité et polyvalence.

L’arrivée d’un zoom dédié aux capteurs APS-C devrait satisfaire les amateurs de voyages et randonnées qui valorisent davantage leur plage focale très étendue que le piqué ultime.

Avec une plage focale équivalente à un 27-450 mm en plein format, cette solution tout-en-un devrait permettre de couvrir un maximum de besoin avec des caractéristiques très intéressantes comme une construction tout temps et un rapport de grossissement 0,5x:

  • Un loquet de verrouillage pour éviter l’extension du barillet
  • Un filtre de 67 mm, à l’instar des précédents objectifs conçus pour la monture E de Sony
  • Une construction tout temps
  • Une stabilisation optique
  • Un moteur autofocus VXD annoncé comme étant rapide et silencieux
  • Un rapport de grossissement 0,5x à la position 18 mm, permettant de pratiquer la proxiphotographie.

On notera également l’ouverture glissante, allant de f/3,5 à f/6,3. Certains photographes auraient sans doute souhaité une ouverture plus lumineuse (et constante). Mais il s’agit ici d’un choix assumé de Tamron, afin d’être en mesure de contenir les mensurations de l’objectif (ainsi que son prix, en toute logique).

Tamron 18-300 mm f/3,5-6,3 Di III-A VC VXD

Le Tamron 18-300 mm f/3,5-6,3 Di III-A VC VXD en monture Fuji X

Un premier pas prometteur en monture Fuji X ?

Au-delà de l’arrivée de ce mega-zoom, les Fujistes peuvent se réjouir de voir enfin un constructeur « tiers » de renom s’attaquer à la monture X. Pour mémoire, Fujifilm avait annoncé l’ouverture de sa monture X en mai 2020. Il n’aura fallu qu’un peu plus d’un an à Tamron pour investir ce segment.

Fujifilm annonce l’ouverture de la monture X aux constructeurs tiers

Si la gamme Fujifilm est très riche, on peut regretter que la tarification du constructeur ne soit pas toujours des plus attractives – à l’exemple du XF 8-16 mm f/2.8 (lire notre test) proposé à 1879 €. Cette gamme souffre également d’optiques vieillissantes dont les formules optiques (XF 18mm f/2) ou l’autofocus (XF 56 mm f/1.2) ne sont plus en ligne avec les exigences actuelles. Dès lors, les futures propositions de Tamron – et de ses concurrents – seront les bienvenues.

Par ailleurs, les objectifs de Tamron déjà disponibles pour les hybrides APS-C de Sony représenteraient un ajout judicieux au parc optique de la monture X – même si, pour l’heure, Tamron n’a fait aucune annonce en ce sens.

Cependant, le récent Tamron 11-20 mm f/2.8 DI III-A RXD, disponible pour l’heure uniquement en monture E, représenterait une excellente alternative au XF 8-16 mm f/2.8 R LM WR. Malgré ses qualités optiques, ce dernier se montre beaucoup moins polyvalent, en raison de son poids et de sa lentille frontale bombée.

De la même manière, le Tamron 17-70 mm f/2,8 Di III-A VC RXD (lire notre test) pourrait fournir une alternative intéressante au Fujinon 16-55 mm f/2,8 R LM WR, tout en se montrant plus léger, plus polyvalent et (un peu) moins cher.

Test Tamron 17-70 mm f/2,8 Di III-A VC RXD : Tamron à l’assaut du format APS-C

Voici la liste complète des caractéristiques du Tamron 18-300 mm f/3,5-6,3 Di III-A VC VXD :

  • distance focale : 18-300 mm (équivalent 27-450 mm en plein format)
  • objectif pour capteur APS-C
  • ouverture maximum : f/3.5 – 6.3
  • ouverture minimale : f/22 – 40
  • construction optique : 19 lentilles réparties en 15 groupes
  • diaphragme : 7 lamelles circulaires
  • rapport de grossissement maximal : 0,5x à 18mm / 0,25x à 300mm
  • angle de champ : 46,2° (APS-C)
  • distance de mise au point minimale : 0,15m à 18mm / 0,99m à 300mm
  • diamètre du filtre : 67 mm
  • tropicalisation : oui
  • autofocus : oui
  • poids : 620 g
  • pare-soleil : oui, amovible
  • stabilisation : oui
  • dimensions : 75,5 x 125.6 mm (D x L)
  • monture compatible : Sony E, Fuji X

Construction optique du Tamron 18-300 mm f/3,5-6,3 Di III-A VC VXD

Sélection de photos réalisées avec le Tamron 18-300 mm f/3,5-6,3 Di III-A VC VXD (source Tamron France)

Prix et disponibilité de l’objectif Tamron 18-300 mm f/3,5-6,3 Di III-A VC VXD

Le Tamron 18-300 mm f/3,5-6,3 Di III-A VC VXD sera disponible à partir du 24 septembre 2021 en monture Sony E. Le fabricant n’a pas encore communiqué sur le tarif ou la disponibilité de l’équivalent pour Fujifilm.

Pour mémoire, le Tamron 28-200 mm (pour les hybrides Sony plein format) est vendu au tarif de 799 € . Le Tamron 18-300 mm f/3,5-6,3 Di III-A VC VXD devrait rester dans ce voisinage.

Notre premier avis sur le Tamron 18-300 mm f/3,5-6,3 Di III-A VC VXD

Les objectifs tout-en-un, à plage focale très étendue, restent une solution très prisée en voyage et en randonnée. Le choix de Tamron s’avère a priori judicieux, puisque la concurrence est assez peu présente sur ce segment.

Si Sony propose déjà un 18-200 mm f/3,5-6,3, Fujifilm se limite au XF 18-135 mm f/3,5-5,6 R LM OIS WR. Pour peu que la performance optique soit en ligne avec ses plus récentes productions, cet objectif devrait plaire à de nombreux photographes. Il signe surtout l’enrichissement prochain du parc XF, pour le plus grand bonheur des propriétaires d’un boîtier Fujifilm.