Les Fujifilm X-T3 et X-T4 sont tous deux d’excellents appareils photo hybrides APS-C. Misant sur une fiche technique très fournie, ils permettent d’obtenir de superbes images, tant en photo qu’en vidéo. Mais au final, lequel choisir ? Petit tour d’horizon des principales différences – et des points communs – entre le Fujifilm X-T3 et son petit frère le X-T4.

Fujifilm X-T3 vs X-T4 : comme une certaine différence de prix

La différence la plus évidente entre les Fujifilm X-T3 et X-T4 est sans doute au niveau de leur prix. Le X-T4 est disponible sans objectif à partir de 1709 € en noir ou en argent. De son côté, le X-T3 bénéficie d’un tarif extrêmement attractif. Qui plus est, il profite actuellement d’une remise de 300 € et s’affiche à 1399 € au lieu de 1699 € avec un l’excellent objectif XF 18-55 mm f/2,8-4, le demi-étui BLC-X3 et une 2e batterie.

En clair, si votre budget est assez serré, votre préférence ira directement au X-T3. Ce dernier bénéficie d’un excellent rapport qualité-prix et représente un très bon investissement.

Fujifilm X-T3 et X-T4 : même couple capteur-processeur

Si les X-T3 et X-T4 diffèrent au niveau de leur tarif, ils possèdent un certain nombre de similarités au niveau de leurs caractéristiques. Ainsi, les 2 boîtiers sont équipés du même capteur CMOS APS-C de 4e génération, comptant 26,1 Mpx.

Ce capteur est rétroéclairé, et offre plus de pixels à détection de phase, offrant ainsi une meilleure réactivité et une sensibilité de l’autofocus jusqu’à -3 IL (-6 IL en détection de phase). On retrouve également le même processeur X-Processor 4.

En d’autres termes, la qualité d’image sera extrêmement similaire entre le Fujifilm X-T3 et le X-T4. Les deux boîtiers permettent de capturer de superbes photos, avec une très belle restitution des détails et des couleurs.

Bien évidemment, les deux appareils intègrent les simulations de films chères à Fujifilm. Elles permettent d’obtenir un rendu très proche du rendu des pellicules argentiques signées Fuji. Ce faisant, les 2 hybrides permettent d’obtenir des fichiers JPEG de très belle qualité, immédiatement exploitables sans avoir à passer obligatoirement par la case post-traitement.

 Fujifilm X-T3Fujifilm X-T4
CapteurX-Trans 4 CMOS APS-C BSI, 26,1 MpxX-Trans 4 CMOS APS-C BSI, 26,1 Mpx
ProcesseurX-Processor 4X-Processor 4
MontureXX
Viseur électronique3,69 millions de points, couv. 100 %, agrandissement 0,75x3,69 millions de points, couv. 100 %, agrandissement 0,75x
ÉcranLCD, 3 pouces, 1,04 millions de points, monté sur charnièresLCD, 3 pouces, 1,62 millions de points, monté sur rotule
Autofocus425 points (détection de phase et de contraste)425 points (détection de phase et de contraste)
Couverture AF100 %100 %
Plage de fonctionnement-3 à 20 IL (jusqu'à -6 IL en mode Low Light)-3 à 20 IL (jusqu'à -6 IL en mode Low Light)
Sensibilité du capteur160 à 12800 ISO (extensible de 80 à 51 200 ISO100 – 51 200 ISO (extensible de 50 à 204 800 ISO)
RafaleJusqu’à 20 i/s (obturateur électronique) / jusqu’à 11 i/s (obturateur mécanique)Jusqu’à 20 i/s (obturateur électronique) / jusqu’à 15 i/s (obturateur mécanique)
Vitesse d’obturationDe 1/8000s à 30s (jusqu’à 1/32000s en obturateur électronique)De 1/8000s à 30s (jusqu’à 1/32000s en obturateur électronique)
Vidéo4K jusqu’à 60 i/s, Full HD jusqu’à 120 i/s4K jusqu’à 60 i/s, Full HD jusqu’à 240 i/s
StockageDouble-emplacement compatible SDHC et SDXC (UHS I et II)Double-emplacement compatible SDHC et SDXC (UHS I et II)
ConnectivitéWifi, Bluetooth 4.2, USB-C 3.1, prise casque et prise micro 3,5 mm, griffe porte-accessoires, prise télécommandeWifi, Bluetooth 4.2, USB-C 3.2, prise micro 3,5 mm, griffe porte-accessoires, prise télécommande
BatterieNP-W126SNP-W235
Autonomie400 images500 images
Recharge via port USB-COuiOui
Dimensions132,5 x 92,8 x 58,8 mm134,6 x 92,8 x 63,8 mm
Poids539 g (avec batterie et carte mémoire)607 g (avec batterie et carte mémoire)

Fujifilm X-T3 vs X-T4 : une stabilisation du capteur qui change tout ?

Au-delà du capteur et du processeur, les Fujifilm X-T3 et X-T4 partagent quelques ressemblances. Tous deux s’avèrent légers et compacts, permettant d’être facilement transportés en toute circonstance. Mais de ce point de vue, le X-T3 l’emporte d’une courte tête, étant un poil moins lourd et moins épais que le X-T4. La « faute » au mécanisme de stabilisation du capteur sur 5 axes du X-T4, qui lui fait prendre un petit peu d’embonpoint (607 g contre 539 g, avec batterie et carte mémoire).

On notera l’écran sur rotule du X-T4, là où celui du X-T3 se contente d’un écran monté sur charnières. Sa définition est également plus élevée (1,62 vs 1,04 million de points). En revanche, la définition du viseur est inchangée (3,69 millions de points).

La stabilisation sur 5 axes est l’un des principaux atouts différenciateurs du Fujifilm X-T4. Très attendue de nombreux photographes et vidéastes, elle permet notamment de capturer des photos à main levée en basse lumière sans redouter les photos floues. En vidéo, la stabilisation capteur permet d’obtenir des séquences très fluides. Pour du vlogging, par exemple, la stabilisation sur 5 axes du capteur procure un avantage non-négligeable.

Mais si vous ne faites que de la photo, ce mécanisme de stabilisation est-il vraiment indispensable ? Il est vrai que la stabilisation sur 2 axes des optiques – comme l’excellent Fujinon XF 50-140 mm – est particulièrement efficace, permettant de compenser l’absence de stabilisation du X-T3.

À ce titre, mentionnons le système autofocus des 2 boîtiers. Sur le X-T3 comme sur le X-T4, l’AF est basé sur 425 points. Il s’avère particulièrement efficace, avec notamment des modes de détection et de suivi du sujet très performants. Avec la MàJ firmware v4.00 à venir, le X-T3 bénéficiera d’ailleurs des mêmes algorithmes que le X-T4 pour une fiabilité et une rapidité accrue.

Du côté de la rafale, les deux boîtiers font jeu égal… à une nuance près. Certes, en obturateur électronique, tous deux montent à 20 images par seconde. Toutefois, l’obturateur mécanique du X-T4 se montre plus rapide, étant capable d’atteindre les 15 images par seconde (contre 11 i/s sur le X-T3).

Fujifilm X-T3 vs X-T4 : la vidéo comme élément discriminant ?

Au-delà de la stabilisation sur 5 axes du capteur, le X-T4 parvient-il à distancer son prédécesseur sur la vidéo ? Concrètement, le Fujifilm X-T3 est déjà très bien pourvu, avec une fiche technique qui reste extrêmement complète, même face à des boîtiers lancés en 2020.

Le Fujifilm X-T3 offre en effet un enregistrement vidéo au format 4K DCI 60p, pour une définition Ciné 4096 x 2160 px en 4:2:0 10 bits. Toutefois, il permet également d’obtenir des fichiers en 4:2:2 10 bits (toujours en 4K 60p) grâce à la sortie HDMI. Sur ce point, le X-T3 fait donc jeu égal avec le X-T4. Les 2 boîtiers disposent également de l’enregistrement en F-Log et en HLG (Hybrid Log Gamma) pour une plage dynamique plus large.

Cependant, le X-T4 se distingue en séparant les réglages liés à la photo de ceux liés à la vidéo. Il est également possible de régler les paramètres d’exposition, d’ouverture et de sensibilité ISO depuis l’écran tactile du X-T4. De cette façon, vous pouvez modifier vos réglages sans enregistrer le « clic » des boutons physiques. Par ailleurs, ce nouveau mode permet de garder indépendants les réglages pour la photo et pour la vidéo.

Du côté de la vidéo, le Fujifilm X-T4 devance donc le X-T3… même si ce dernier demeure un excellent boîtier. Qui plus est, le X-T3 dispose d’une prise micro et d’une prise casque, là où le X-T4 relègue cette dernière… via un adaptateur à brancher sur la prise USB-C. La prise casque se trouve ainsi sur le grip additionnel.

Et du côté de l’autonomie ?

L’une des grosses nouveautés du Fujifilm X-T4 se situe également au niveau de la batterie. En effet, le dernier-né de Fujifilm intègre un nouvel accumulateur de 2200 mAh, nommé NP-W235. À la clé, une meilleure autonomie. Comptez 500 images en mode normal, et jusqu’à 600 images en mode économie.

De son côté, le X-T3 opte pour la « traditionnelle » batterie NP-W126S de 1260 mAh, que l’on rencontrait déjà sur les précédents modèles de Fujifilm. L’autonomie affichée est d’environ 400 images en mode normal. C’est moins que le X-T4, évidemment. Mais si vous possédez déjà un stock de batteries NP-W126S, vous ne serez pas obligé de le ranger au placard si vous optez pour le X-T4.

À noter que les deux boîtiers peuvent être rechargés via le port USB-C. En voyage, vous pourrez donc redonner des couleurs à votre X-T3 ou à votre X-T4 en utilisant une batterie externe. Simple et efficace.

À l’heure du choix

Au final, les Fujifilm X-T3 et X-T4 sont tous deux d’excellents boîtiers hybrides, qui sauront vous satisfaire pendant de nombreuses années. Ils permettront de réaliser tous deux des images de très bonne qualité et en toute circonstance. Pour savoir lequel des deux vous correspondra le mieux, il vous faudra considérer vos usages photo et vidéo.

Si vous ne faites que de la photographie, le Fujifilm X-T3 demeure une valeur sûre. Dans ce scénario, la stabilisation du capteur sur 5 axes, principale innovation du X-T4, ne viendra pas radicalement changer la donne. De même, si l’aspect budgétaire est prédominant, la victoire va clairement au X-T3. Deux ans après sa sortie, il bénéficie d’un tarif extrêmement intéressant.

En ce moment, la Fnac propose d’ailleurs un pack très complet, incluant le boîtier X-T3, l’objectif XF 18-55 mm f/2,8-4, un demi-étui en cuir BLC-X3 et une 2e batterie. Ce pack bénéficie en plus d’une remise exceptionnelle de 300 €, faisant passer son tarif à seulement 1399 € au lieu de 1699 €.

Si vous faites à la fois de la photo et de la vidéo, votre choix se portera sans doute sur le Fujifilm X-T4. Ce dernier dispose en effet d’un mode vidéo entièrement repensé, qui regorge d’options de prise de vues. Grâce à la stabilisation du capteur sur 5 axes, vous pourrez obtenir des séquences d’une grande fluidité – et encore plus si vous tirez parti de la double-stabilisation optique + boîtier. Si vous êtes amateurs de vlogging, vous apprécierez également le nouvel écran monté sur rotule, particulièrement pratique.

Le Fujifilm X-T4 est disponible à partir de 1709,06 € sans objectif, et à partir de 2184,06 € avec l’objectif XF 16-80 mm f/4.


Contenu réalisé en collaboration avec Fnac
Il s’agit d’un contenu original créé par Phototrend avec nos critères de qualité pour présenter les derniers hybrides Fujifilm vendus à la Fnac.