Après plusieurs mois de suspens, Adobe vient de lancer sa nouvelle application Photoshop Camera, disponible gratuitement pour iOS et Android. À la clé, des dizaines de filtres et d’effets créatifs pour donner vie à vos photos. Découverte de cette nouvelle appli ludique et intuitive.

Photoshop Camera : une nouvelle application photo créative

L’objectif de Photoshop Camera est simple : ouvrir de nouveaux horizons créatifs. Pour ce faire, elle propose d’enrichir vos photos grâce à de nombreux effets appliqués en temps réel. Et ce, sans nécessiter le moindre post-traitement.

L’application se veut donc extrêmement simple et intuitive, et ne nécessite aucune compétence technique (contrairement à la « vraie » version de Photoshop). Dans la pratique, Photoshop Camera propose une « bibliothèque d’objectifs« , qui regroupe un ensemble d’effets créatifs.

Au total, plus de 80 filtres sont proposés, d’après Adobe. Certains d’entre eux ont été conçus en collaboration avec des photographes professionnels. Mentionnons les filtre « Interstellaire » ou « Stellaire », conçus en partenariat avec Jaxson Pohlman, spécialisé dans l’astrophotographie. D’autres encore ont été créés par des influenceurs, comme la chanteuse Billie Ellish.

Quel rapport avec le logiciel Photoshop pour ordinateurs et iPad ? Dans sa communication, Adobe indique que l’application Photoshop Camera permet de profiter « d’effets Photoshop en temps réel« . On peut ainsi appliquer « des filtres et des effets Photoshop d’une simple pression du doigt« . Il ne s’agit donc pas de retoucher ses photos, mais de bénéficier d’un rendu similaire à celui que l’on pourrait obtenir après de longues retouches au sein du logiciel d’édition graphique.

Effet obtenu avec le filtre « Interstellaire » de l’application Photoshop Camera.

Certains modes de remplacement de ciel nous font d’ailleurs penser au logiciel Luminar 4 et sa fonction AI Sky Replacement.

Photoshop Camera : l’IA au service de votre créativité

Le fonctionnement de Photoshop Camera est enfantin. Il suffit d’ouvrir l’application, de choisir un effet créatif (Portrait, Lumière studio, Pop art, double-exposition…) et ce dernier s’applique automatiquement en surimpression – avant même que vous ayez déclenché la capture de la photo.

L’application est capable de modifier entièrement l’image, en recalculant en temps réel l’éclairage de la scène, en modifiant les couleurs, en floutant l’arrière-plan – voire en le remplaçant complètement.

Pour ce faire, l’application s’appuie sur un ensemble d’algorithmes particulièrement performants. Les informations envoyées par l’appareil photo du smartphone sont analysées en temps réel, et l’application se charge d’effectuer la modification de la scène de manière totalement transparente pour l’utilisateur.

Ainsi, Photoshop Camera est un très bon exemple de l’utilisation de la réalité augmentée dans le cadre d’une utilisation créative. De quoi « embellir [ses] photos grâce à la magie de Photoshop et de l’intelligence artificielle », indique Adobe. D’une manière assez prévisible, l’application n’est pas en mesure de capturer des vidéos « augmentées » – bon nombre de smartphones ne disposant pas encore d’une capacité de calcul suffisante.

D’une manière plus classique, l’application intègre plusieurs fonctionnalités destinées à améliorer le rendu de vos portraits. D’après Adobe, « la fonctionnalité Lumière sur le visage optimise l’éclairage afin d’éliminer les ombres trop marquées – adieu cernes disgracieuses ». L’application doit ainsi éviter de passer par la case post-traitement – même si bon nombre de constructeurs de smartphones intègrent déjà une telle fonctionnalité depuis plusieurs années. De la même manière, Photoshop Camera rectifie automatiquement l’exposition de vos photos et est capable de suggérer des filtres en fonction du sujet détecté.

Photo capturée avec le filtre « Écho couleurs »

Édition de vos images

Une fois la photo capturée, un éditeur léger permet de changer le filtre utilisé, ou encore d’affiner le rendu de l’effet créatif. Il ne reste plus qu’à « exporter » l’image vers la galerie du téléphone pour la partager sur les réseaux sociaux.

Cependant, l’application permet aussi de post-traiter n’importe quelle photo de votre smartphone – ou présente dans votre bibliothèque Lightroom. Ainsi, vous pouvez améliorer en un clic l’exposition de la photo… mais aussi (et surtout) rajouter tous les effets que vous souhaitez à vos photos. L’image ci-dessous a ainsi été obtenue avec l’effet « attrape-rêves ».

Ce mode de fonctionnement est sympathique et permet en quelques clics d’appliquer un rendu très graphique à vos images. Dans ce cas, pourquoi cette fonctionnalité de retouche est-elle aussi peu accessible au sein de l’application ? Pour la trouver (sur Android), il faut en effet ouvrir la galerie de photos de l’application (et non celle du téléphone), cliquer une petite icône Google Photos et enfin ouvrir l’image… On a certainement vu plus simple et plus explicite ! Gageons qu’Adobe améliorera ceci dans une prochaine mise à jour. Sur iOS, l’accès aux photos de la pellicule est plus simple.

Une application photo conçue pour une cible jeune et connectée

Avec cette nouvelle application, Adobe vise à élargir son cœur de cible. Avec Photoshop Camera, le géant californien cherche à séduire un public plus jeune, plus mobile et largement habitué aux applications de photo et vidéo comme Snapchat ou Tiktok. À ce titre, Adobe a lancé le tag #photoshopcamera, offrant une visibilité supplémentaire aux plus belles images capturées avec son application.

Avec cette application, Adobe s’appuie sur la popularité du nom Photoshop – largement ancré dans la culture populaire – et fait entrer un public plus large dans son écosystème. Avant, sans doute, de lui proposer la galaxie des services Adobe, inclus dans l’incontournable abonnement Creative Cloud. Un pont avec Photoshop Express existe dans l’application. À noter que l’application aurait pu s’appeler « Adobe Lens« , selon certains indices laissés par l’éditeur sur le Google Play.

Cette nouvelle application est ainsi une nouvelle illustration de la stratégie développée par Adobe depuis plusieurs années. Au-delà de la partie « ordinateur » (centrée autour des ordinateurs portables ou de bureau) et de sa clientèle historique, Adobe se concentre de plus en plus sur les usages mobiles – avec, entre autres, Photoshop pour iPad ou les applications Adobe Sketch ou Adobe Fresco. Une manière pour l’éditeur d’aller conquérir de nouveaux utilisateurs là où ils se trouvent, quel que soit l’appareil qu’ils utilisent : ordinateur, tablette ou smartphone.

Photoshop fête ses 30 ans et reçoit une nouvelle mise à jour pour Mac, PC et iPad

Disponibilité et compatibilité de Photoshop Camera

La nouvelle application Photoshop Camera est disponible dès maintenant sur l’App Store (iOS) et sur Google Play (Android). L’application est gratuite, mais nécessite un compte, Adobe ou autre.

L’application est compatible avec les iPhone équipés d’iOS 12 et iOS 13 à partir de l’iPhone 6S. Côté Google, Photoshop Camera est compatible avec les smartphones dotés d’Android 9 et Android 10. Adobe recommande l’utilisation d’un terminal récent : Samsung Galaxy S9 ou S10, bet au-delà, ou encore Pixel 3 ou 4 XL.

De notre côté, nous l’avons également testée sur un Huawei Mate 20 Pro et n’avons rencontré aucun souci de compatibilité – mis à part quelques ralentissements intempestifs avec certains filtres.

Notre premier avis sur la nouvelle application Photoshop Camera

Cette nouvelle application pour smartphone signée Adobe est intéressante à plus d’un titre. Elle permet d’obtenir très facilement des images très créatives. Son mode de fonctionnement n’est pas sans analogie avec les filtres Snapchat. Aussi, Adobe cherche à séduire une cible plus jeune, plus connectée et adepte des réseaux sociaux. Son but : élargir sa base d’utilisateurs… et l’amener progressivement à souscrire à un abonnement Creative Cloud.

Très intuitive, cette application n’a pas vocation à concurrencer (ni à remplacer) le logiciel Photoshop pour ordinateurs et iPad. Elle cherche bien davantage à démocratiser les effets visuels en vogue et à les rendre accessibles en un clic, depuis son smartphone.

Il reste cependant à savoir comment cette application évoluera dans le futur, et si elle sera massivement adoptée par le public visé, particulièrement friand de photos, mais aussi de vidéos – lesquelles ne sont pas gérées par l’appli.