Connu pour fournir gratuitement les mises à jour de ses applications, l’éditeur américain Topaz vient d’annoncer son intention de changer son fusil d’épaule. Selon une récente déclaration de son CEO, Eric Yang, les futures mises à jour d’applications telles que Gigapixel AI, DeNoise AI (et bien d’autres encore) seront désormais payantes.

La fin des mises à jour gratuites

Parmi les logiciels de retouche photo, les noms de Lightroom et de Photoshop viennent immédiatement à l’esprit. Toutefois, nombreuses sont les alternatives aux logiciels d’Adobe. Parmi les entreprises les plus dynamiques, mentionnons ainsi le nom de Topaz Labs, éditeur texan de logiciels comme Sharpen AI, Mask AI, DeNoise AI ou encore Gigapixel AI.

Capture d’écran de l’outil Topaz DeNoise AI

Jusqu’à présent, Topaz Labs se distinguait de beaucoup de ses concurrents en proposant gratuitement les mises à jour de ses applications. Ce point pourrait toutefois changer à brève échéance, comme l’indique Eric Yang, CEO de Topaz Labs. Il explique que la gratuité des mises à jour « était une manière de nous différencier des autres entreprises ».

Mais ce fonctionnement aurait, selon ses dires, entraîné un effet imprévu : « nous nous sommes rendus compte que nous ne nous concentrions pas assez sur l’amélioration des outils existants », a-t-il ainsi déclaré dans un récent post de blog.

Test de Topaz Sharpen AI : l’intelligence artificielle au secours de vos photos floues

Financer l’amélioration des logiciels existants et le développement de nouveaux outils

Ainsi, à partir de cette année, les mises à jour des différents outils ne sont plus fournies gratuitement pour une durée illimitée – mais seulement pendant 1 an après l’achat du logiciel.

Passé ce délai, les utilisateurs auront la possibilité d’acheter une licence – valable 1 an et vendue 49,99 $ – qui leur permettra de  bénéficier des mises à jour pour une application donnée. Pour celles et ceux ayant acheté plusieurs applications signées Topaz, une licence globale, valable pour tous les logiciels, sera vendue 99,99 $.

L’objectif, selon Eric Yang, est de permettre à l’éditeur de financer l’amélioration des outils existants et le développement de nouveaux outils. En un mot, cette stratégie vise à assurer l’avenir de l’entreprise – sans pour autant amener les utilisateurs à souscrire à un abonnement mensuel ou annuel. On se souvient ainsi de Skylum Software, qui a récemment lancé une version par abonnement de Luminar via le Mac App Store.

Luminar 4 : Skylum teste l’abonnement annuel sur le Mac App Store

Ce changement affectera uniquement les logiciels DeNoise AI, Sharpen AI, Gigapixel AI et Mask AI. Pour l’heure, les autres logiciels continueront à recevoir des mises à jour gratuites. Dans la pratique, vous serez donc libres de décider si vous souhaitez bénéficier (ou si vous avez besoin) des mises à jour de vos applications Topaz : dans ce cas, l’achat d’une licence sera nécessaire. Sinon, vous pourrez continuer à utiliser vos applications dans leur version actuelle – sans devoir débourser un centime supplémentaire.

Capture d’écran du logiciel SharpenAI

Améliorer la lisibilité du catalogue de logiciels de Topaz

Ce changement de paradigme s’inscrit dans un contexte plus large. Alors que plusieurs outils différents proposaient parfois les mêmes fonctionnalités, Topaz a décidé de rationaliser son portfolio applicatif selon un principe simple : un outil pour une fonctionnalité phare. Le but : offrir une meilleure lisibilité de l’offre de Topaz et permettre aux photographes de choisir le ou les logiciel(s) correspondant le plus à leurs besoins.

Faisant appel à l’IA pour la retouche de vos photos, Gigapixel AI a notamment été mis en lumière par un Youtuber, nommé Denis Shiryaev, qui a utilisé le logiciel pour livrer une version 4K à 60 fps entièrement restaurée du film l’arrivée d’un train en gare de la Ciotat.

« L’arrivée d’un train en gare de La Ciotat » restaurée en 4K à 60 i/s grâce à l’intelligence artificielle

Le site de l’éditeur Topaz Labs