Topaz Sharpen AI, le nouveau logiciel de l’éditeur texan, propose de corriger le flou de mise au point, le flou de bougé et d’améliorer la netteté des détails grâce à l’intelligence artificielle. Une solution qui tiendrait du miracle si elle est tenue et permettrait de sauver pas mal de photos de votre bibliothèque. Nous vous proposons un rapide tour d’horizon du logiciel, téléchargé en version d’essai.

A propos de Topaz Labs

Topaz Labs est un éditeur de logiciel photo peu connu du grand public. Il propose de nombreux logiciels photo, très spécialisés, souvent proposés sous la forme de plugins. Topaz Studio permet de retoucher ses photos gratuitement, A. I. Gigapixel permet d’augmenter la taille d’une photo en utilisant le machine learning, JPEG to RAW AI permet lui de créer un fichier RAW à partir du fichier Jpeg et différents plugins permettent d’être créatif avec ses images ou de corriger certains problèmes comme les distorsions ou le bruit numérique.

Premier test de Topaz Sharpen AI

Topaz Sharpen AI promet donc une solution surprenante pour sauver les images qui pourraient être ratées : corriger le flou qui gâcherait certaines de vos photos. En s’appuyant sur l’apprentissage profond par l’analyse et la comparaison de million de paires d’images, les éditeurs de Topaz ont créé un logiciel qui détecte les zones de flou de l’image et qui est capable de reconstruire les pixels manquants pour recréer de l’information, le tout en limitant la création d’artefact et l’augmentation du bruit dans le reste de l’image.

Il existe déjà des logiciels qui permettent de jouer sur l’accentuation et les réglettes intégrées à Lightroom et Photoshop font déjà un bon travail, pour peu en tout cas que l’on accepte de travailler sur l’image entière et que l’on se contente de rehausser les détails, mais Topaz Sharpen AI promet d’aller plus loin. Nous n’attendions rien de la mention IA tant l’intelligence artificielle est agrémentée à toute les sauces par les fabricants et souvent nous sommes déçus. Autant rompre tout de suite le suspense pour aller à l’essentiel : Topaz Sharpen AI est une très bonne surprise.

Clairement le logiciel manque d’aspect pratique : il n’est pas possible de traiter les images en lot et il ne reconnaît pas les fichiers RAW. De plus, et c’est sans doute son plus gros défaut, il est lent. Nous l’avons essayé sur deux configurations différentes et clairement il est préférable d’avoir une configuration solide pour ne pas perdre son temps. Sur notre PC équipé d’un Core i7 2,80 GHz, d’une carte Nvidia GTX 1080 et de 16 Go de Ram il faudra compter environ 40 secondes pour exporter une image traitée au niveau de l’accentuation et 1 min et 7 secondes pour un traitement au niveau du flou de mouvement. Mais si cette lenteur permet de récupérer une photo, on peut attendre un petit peu.

Topaz Sharpen AI propose donc d’agir sur trois type de flou : le flou lié à l’objectif à cause de la diffraction ou la mollesse d’une optique, le flou de mouvement, souvent dû à un temps de pose trop long et le flou engendré par une erreur de mise au point. Si le logiciel n’est pas parfait, il réalise tout de même quelques prouesses qu’il convient de saluer.

N’espérez donc pas sauver toutes vos photos floues ni celles ou le sujet n’est que peu discernable mais après quelques essais, les résultats sont bluffants.

Correction d’accentuation :

Avant / Après

Correction flou de mouvement :

Avant / Après

Correction flou de mise au point :

Avant / Après

Le logiciel donne donc des résultats assez convaincants pour peu que le flou ne soit pas exagéré. Même sur un flou de mise au point comme sur l’image ci-dessus, il arrive à récupérer de l’information. Attention en revanche aux réglettes et à ne pas pousser l’effet de correction trop fort, l’apparition d’artefacts arrive vite, au contraire par contre du bruit qui est bien maitrisé.

Prix et disponibilité de Topaz Sharpen AI

Le logiciel Topaz Sharpen AI est disponible en version d’essai gratuite directement sur le site de Topaz Labs. Il est disponible à 79,99$ (environ 70€) en version autonome et en plugin pour Lightroom et Photoshop.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de Topaz Labs.