Mise à jour : le Canon EOS R5 devrait être disponible courant mai 2020. Voici une vidéo 360° du Canon EOS R5 partagée par Canon Japon dans laquelle on peut voir l’appareil sous toutes ses coutures :


Pluie d’annonces du côté des hybrides Canon. La marque japonaise vient de confirmer l’arrivée prochaine du Canon EOS R5 et d’un nouveau téléobjectif RF 100-500 mm f/4,5-7,1 L IS USM. Retour sur toutes les annonces du constructeur japonais.

Canon EOS R5

Canon EOS R5

Canon EOS R5 : le futur hybride (très) haut de gamme

À l’arrivée du Canon EOS R, certains photographes s’étaient montrés un tantinet déçus par les caractéristiques de l’appareil – malgré des qualités indéniables. Aujourd’hui, Canon lève le voile sur un futur hybride plein format haut de gamme qui devrait pleinement répondre aux attentes des photographes les plus exigeants.

Pour l’heure, les caractéristiques détaillées de cet appareil n’ont pas été dévoilées. De même, si l’on sait que le boîtier sera disponible pour les JO de Tokyo, la date de commercialisation n’a pas encore été révélée.

Canon EOS R5

Toutefois, un certain nombre d’éléments ont été rendus publics par la marque – qui viennent d’ailleurs confirmer les rumeurs ayant circulé sur la toile ces dernières semaines.

Ce futur Canon EOS R5 sera donc muni d’un tout nouveau capteur plein format de 45 Mpx (contre 30,2 pour l’EOS R). Principale nouveauté – et non des moindres ! – ce capteur sera stabilisé sur 5 axes, Canon comblant son retard par rapport à Sony, Nikon et Panasonic.

Grâce à cette résolution en forte hausse, le Canon EOS R5 sera capable de filmer en 8K, dépassant de très loin ses concurrents en la matière. Il se paye même le luxe de dépasser le récent Canon EOS 1D-X Mark III, dont les vidéos plafonnent à la 5,5K (avant d’être sous-échantillonnées en 4K). Avec la capture de vidéos en 8K, Canon espère susciter le même engouement qu’avec le 5D Mark II, dont les capacités vidéo étaient très ambitieuses pour l’époque.

Canon EOS-1D X Mark III : le reflex plein format professionnel enfin dévoilé !

Le futur Canon EOS R5 devrait également se montrer très réactif, offrant des rafales de 12 i/s avec l’obturateur mécanisme et 20 i/s avec l’obturateur électronique. Sur ce point, il fait donc légèrement mieux que le Sony A9 II, qui plafonne à 10 i/s avec l’obturateur mécanique. En toute logique, le Canon EOS R5 devrait bénéficier des dernières avancées de Canon en matière d’autofocus : Dual Pixel AF, détection et suivi automatique de l’œil du sujet… dont les propriétaires de l’EOS R bénéficient déjà depuis la fin de l’année 2019. Pour stocker les images capturées, le Canon EOS R5 s’équipe d’un double-emplacement pour cartes mémoires (sans plus de précisions sur les cartes acceptées).

Ce nouveau boîtier se dotera d’une nouvelle molette crantée à l’arrière – et devrait, en toute logique, abandonner la zone tactile tant décriée. De même l’EOS R5 hériterait de la molette permettant de passer du Live View à la vidéo que l’on retrouve sur les autres boîtiers de la marque.

Ainsi paré, le Canon EOS R5 ferait son apparition peu de temps avant l’été – et avant les JO de Tokyo. En revanche, le prix de ce futur concurrent des Nikon Z 7 et Sony A9 II demeure inconnu… même s’il est probable qu’il soit bien supérieur à celui de l’EOS R premier du nom.

Canon EOS R : mise à jour firmware 1.6.0 pour plus de stabilité

Canon RF 100-500 mm f/4,5-7,1 L IS USM : le prochain télézoom en monture RF

En parallèle du futur EOS R5, Canon a confirmé le développement d’un nouveau télézoom à la plage focale inédite : le Canon RF 100-500 mm f/4,5-7,1 L IS USM. On ignore pour l’instant sa date de disponibilité et son tarif ; toutefois, il sera accompagné de deux multiplicateurs de focale (x1,4 et x2), faisant passer la focale maximale à 700 mm ou à 1000 mm. De quoi satisfaire pleinement les photographes sportifs ou animaliers. Point notable, cet objectif, devrait autoriser le fonctionnement de l’autofocus à f/11 ─ y compris avec les multiplicateurs de focale.

Canon RF 100-500 mm f/4,5-7,1 L IS USM

Canon RF 100-500 mm f/4,5-7,1 L IS USM

Cette optique fait partie de la prestigieuse série L, signe d’un fort investissement de la marque japonaise. On notera l’ouverture variable de l’objectif (f/4,5-7,1) ; compte tenu de la (très) grande longueur focale, ce point devrait toutefois s’avérer assez peu gênant. Il devrait également permettre à ce RF 100-500 mm d’être plus abordable que les traditionnelles focales fixes de 400 mm et plus, dont les prix dépassant largement les 10 000 €.

On notera également la présence d’un mécanisme de stabilisation : couplé à la stabilisation 5 axes du futur Canon EOS R5, ce tandem devrait permettre de gagner plusieurs stops… sans que nous n’ayons plus d’informations à ce sujet pour le moment. De même, si la mention USM indique une motorisation a priori ultra-rapide et silencieuse, nous ignorons si elle sera munie du système Nano-USM qui équipe notamment l’objectif RF 24-105 mm f/4 L IS USM.

À l’image du Canon EOS R5, cette nouvelle optique devrait être disponible pour les Jeux Olympiques de Tokyo : nous aurons donc plus d’informations d’ici là.

Roadmap Canon : cinq nouveaux objectifs à monture RF pour 2020

Enfin, Canon a dévoilé une nouvelle feuille de route de développement de ses objectifs à monture RF pour 2020.

Roadmap optiques février 2020 Canon EOS R5

Nouvelle feuille de route de développement de ses objectifs à monture RF pour 2020

Depuis le lancement du Canon EOS R en 2018, ce sont déjà 10 objectifs qui ont été lancés – dont 6 en 2019. Selon les informations dévoilées aujourd’hui par Canon, 5 autres objectifs seront lancés en 2020 – en plus du téléobjectif RF 100-500 mm, des deux multiplicateurs de focale et du zoom polyvalent RF 24-105 f/4-7,1 IS STM. De quoi accroître substantiellement le parc optique de la nouvelle monture RF et renforcer l’attractivité des hybrides Canon.

L’avis de la rédaction de Phototrend

Au terme de cette vague d’annonces, plusieurs enseignements peuvent être tirés à propos de la stratégie de Canon. La marque japonaise semble nettement accélérer le développement de son écosystème hybride, lancé en 2018. Après les EOS R et EOS RP, Canon lance (enfin !) un véritable hybride haute résolution, capable de répondre pleinement – voire de dépasser – les boîtiers proposés par Sony ou Nikon. Capteur plein format de 45 Mpx stabilisé sur 5 axes, vidéo 8K… le constructeur nous met l’eau à la bouche et vient confirmer bon nombre de rumeurs qui circulaient sur la toile. Il nous tarde de prendre en main ce boîtier pour juger de ses performances réelles.

Canon continue de développer sa gamme d’objectifs RF haut de gamme, répondant aux besoins des professionnels les plus exigeants. Preuve en est avec le nouveau RF 100-500 mm f/4,5-7,1 L IS USM, dont les premières caractéristiques ont été dévoilées aujourd’hui.

Certaines rumeurs faisaient état d’un Canon EOS R6, aux caractéristiques très proches de l’EOS R mais avec un capteur stabilisé sur 5 axes. Pour l’heure, Canon n’a livré aucun élément pouvant confirmer cet élément – ce qui ne veut pas dire que la marque ne s’apprête pas à le dévoiler ultérieurement.

Cependant, cette intensification du développement de l’écosystème RF ne signifie pas pour autant que Canon délaisse son univers reflex à monture EF/EF-S : preuve en est avec le Canon EOS 850D, qui sera disponible à partir du mois d’avril prochain.

Canon semble donc particulièrement dynamique en ce début d’année 2020 : il ne nous reste donc plus qu’à vérifier cela lors du CP+ 2020, qui débutera à la fin du mois de février.