Le reflex n’est pas mort ! C’est en tout cas le message que veut renvoyer Canon avec le lancement du Canon EOS 850D, une nouvelle version de son boîtier milieu de gamme. Disponible en avril 2020 à partir de 909,99 € nu, il vient à la fois succéder à l’EOS 800D et à l’EOS 77D. Processeur Digic 8, rafale à 7 i/s, vidéo 4K… Retour sur les caractéristiques de ce nouveau boîtier reflex.

Une mise à jour du Canon EOS 800D

Chez Canon, la série des reflex à 3 chiffres a toujours été celle devant incarner le meilleur compromis entre performances et accessibilité. Destinée aux « amateurs enthousiastes », comme le décrit Canon, elle permet de découvrir l’univers des reflex APS-C et d’obtenir des images de bonne facture pour un tarif (relativement) raisonnable. L’auteur de ces lignes a d’ailleurs fait ses armes sur un EOS 600D.

Avec ce nouvel Canon EOS 850D, Canon réalise la fusion des EOS 800D et EOS 77D – qui reposaient d’ailleurs sur une base technique commune. Cependant, le dernier-né du constructeur japonais dispose des dernières technologies Canon en matière de capteur et de processeur.

Le Canon EOS 850D bénéficie d’un capteur APS-C de 24,2 millions de pixels – comme ses deux prédécesseurs. Toutefois, il dispose d’un nouveau capteur de mesure d’exposition RGB+IR de 220 000 pixels couvrant 216 zones – hérité du Canon EOS 90D, dévoilé en août 2019. Il s’agit là d’un très bon point pour ce nouveau boîtier milieu de gamme, qui devrait bénéficier d’une mesure d’exposition beaucoup plus précise.

Canon EOS 90D et EOS M6 Mark II : le reflex et l’hybride expert APS-C renouvelés

Le Canon EOS 850D bénéficie aussi (enfin !) du processeur Digic 8, dont l’efficacité a été prouvée sur bon nombre de boîtiers récents de la marque. La plage ISO s’étend de 100 à 25 600 ISO (extensible à 51 200 ISO). On peut donc s’attendre à une (très) bonne gestion du bruit numérique – d’autant que les photosites du capteur seront moins resserrés que ceux du 90D, ce dernier faisant 32,5 Mpx.

Du côté de la visée, l’EOS 850D est muni d’un viseur optique classique couvrant 95 % de la scène. L’autofocus se base sur 45 points AF, tous croisés – comme sur l’EOS 90D. Ce nouveau boîtier bénéficie d’un nouveau mécanisme de détection et de suivi automatique des visages – qui doit grandement faciliter la mise au point en visée optique. Une nouveauté que l’on ne retrouve sur aucun autre boîtier Canon, à l’exception du reflex professionnel Canon EOS 1D-X Mark III.

Mais l’EOS 850D profite également de l’autofocus Dual Pixel (en Live View), d’ordinaire extrêmement efficace. Il se base sur 143 points AF en mode auto et de 3975 points AF en sélection manuelle. Il dispose en prime de la détection et du suivi automatique de l’œil du sujet. Un point qui devrait ravir les amateurs de portraits. En basses lumières, l’autofocus est sensible jusqu’à -2 IL en Live View – contre -5 IL sur l’EOS 90D.

En parallèle, le Canon EOS 850D profite désormais d’une rafale à 7 i/s (contre 6 i/s sur l’EOS 77D et l’EOS 800D) en visée optique et de 7,5 i/s en Live View. Le boîtier dispose d’une vitesse d’obturation allant de 30s à 1/4000s et peut capturer jusqu’à 75 images en JPEG en continu. À noter qu’il ne dispose pas d’un obturateur électronique. Si vous pratiquez la photographie de sport, le Canon EOS 90D sera donc plus adapté. On apprécie aussi la présence du format C-RAW (Compact RAW) qui génère des fichiers plus légers.

Un boîtier compact et facile à prendre en main

Au niveau du boîtier proprement dit, le nouveau Canon EOS 850D reprend le design de l’EOS 800D. Constitué d’un alliage d’aluminium et du polycarbonate, le boîtier dispose d’un gabarit « standard » pour un reflex APS-C : il mesure 13,1 x 10,3 x 7,6 cm et pèse seulement 515 grammes (avec carte mémoire et batterie). Couplé à l’objectif Canon EF-S 18-55 mm f/4-5,6 IS STM – avec lequel il est livré en kit – l’ensemble ne pèse que 730 grammes et pourra donc vous suivre facilement dans toutes vos aventures.

À l’arrière du boîtier, on retrouve un grand écran tactile de 3 pouces (7,5 cm de diagonale) de 1,04 million de points. Ce dernier est toujours monté sur rotule, offrant un plus grand confort pour viser à bout de bras ou au ras du sol. On remarquera aussi l’arrivée du bouton AF-ON et d’une molette crantée arrière autour de la croix directionnelle, jusque-là réservés aux boîtiers plus experts. En revanche, point de joystick de sélection des collimateurs.

Sur la tranche supérieure, on notera l’absence d’écran LCD affichant les principales informations de prise de vue : sur ce point, la parenté avec l’EOS 800D est davantage marquée. Dans un effort de simplification, Canon a revu la traditionnelle molette PASM : ainsi, les différents modes de scènes ont été déplacés et sont désormais accessibles via l’interface tactile de l’appareil.

Le boîtier dispose d’un flash pop-up intégré (toujours utile pour déboucher les ombres dans certains cas de figure) et peut évidemment accueillir un flash Speedlite grâce à sa griffe porte-accessoires.

Canon met en avant la simplicité de son nouveau boîtier, qui doit permettre très facilement aux néophytes de s’approprier l’appareil et de réaliser facilement de très belles images.

Canon EOS 850D : vidéo 4K et autonomie en hausse

Le Canon EOS 850D se distingue également de ses aînés en offrant (enfin !) la capture vidéo en 4K à 24, 25 ou 30 i/s. En Full HD (1080p), le boîtier propose aussi de filmer à 60 i/s pour un rendu encore plus fluide. Quelle que soit la résolution choisie, les séquences sont limitées à 29 minutes et 59 secondes.

On notera aussi que la capture vidéo en 4K se base sur un mécanisme d’autofocus à détection de contraste, certes très précis mais aussi très lent. La transition entre les plans risque donc de prendre beaucoup de temps – un point que nous avions constaté lors de notre test de l’hybride Canon EOS RP. On se consolera avec la stabilisation numérique sur 5 axes, baptisée Movie Digital IS… mais qui vient légèrement rogner l’image.

La connectivité du nouveau Canon EOS 850D s’avère assez complète. Il dispose d’un emplacement pour cartes SD/SDHC/SDXC (compatible avec la norme UHS-I). Il se munit également d’un module Wifi 2,4 Ghz et du Bluetooth Low Energy, qui permettra de transférer les images vers un smartphone ou une tablette via l’application Canon Camera Connect. Les photos et les vidéos pourront être transférées sur le tout nouveau service Canon Image.Canon, dont vous pouvez retrouver toutes les caractéristiques dans cet article dédié :

Image.Canon, un nouveau service Cloud de Canon pour stocker, retoucher et partager vos photos

Sur la tranche gauche de l’appareil, on retrouve également une prise jack 2,5 mm pour la télécommande filaire, une prise micro dédiée ainsi qu’un port micro-USB et mini-HDMI.

L’autre nouveauté du Canon EOS 850D se situe au niveau de l’autonomie. Le nouveau boîtier Canon reprend la même batterie LP-E17 que son prédécesseur ; toutefois, l’appareil doit être capable de capturer jusqu’à 310 photos en Live View et 800 photos en visée optique classique. À titre de comparaison, les EOS 800D et EOS 77D plafonnaient à 600 images au viseur et 270 photos en visée par l’écran.

Prix et disponibilité du Canon EOS 850D

Le Canon EOS 850D sera disponible en avril 2020 au tarif de 909,99 € nu.

Il sera également proposé sous forme de kits : le Canon EOS 850D avec l’objectif EF-S 18-55 mm f/4-5,6 IS STM sera disponible à partir de 1009,99 € avec également le même kit avec sac à dos, carte SD et batterie supplémentaire à 1079,99 € .

Un second pack sera vendu 1309,99 € avec l’objectif polyvalent EF-S 18-135 mm f/3,5-5,6 IS STM.

Notre premier avis sur le Canon EOS 850D

Avec ce nouvel EOS 850D, Canon livre une copie très équilibrée. Ce boîtier devrait séduire aisément les photographes amateurs désirant profiter d’un boîtier performant, facile à prendre main et capable de prendre de belles photos lors des prochaines vacances en famille.

Ce Canon EOS 850D bénéficie de tous les points forts des reflex Canon : compatibilité totale avec l’ensemble du parc optique EF et EF-S, grand viseur optique, autonomie très largement supérieure à celle d’un hybride…

Par ailleurs, il bénéficie de la détection et du suivi du visage en visée optique et de l’œil en Live View, permettant de capturer de belles photos de portrait en toutes circonstances. On notera aussi son mécanisme Dual Pixel AF, sa rafale à 7 i/s ainsi que son nouveau capteur d’exposition hérité du Canon EOS 90D.

Ainsi, le Canon EOS 850D réunit les EOS 800D et 77D dans un boîtier abordable, ergonomique et aux caractéristiques techniques intéressantes. Il vient se placer juste en-dessous de l’EOS 90D, encore plus réactif et adapté à la photo de sports.

Il ne nous reste donc plus qu’à tester ce tout nouveau reflex Canon sur le terrain pour confirmer la qualité des images qu’il permet d’obtenir.


Contenu réalisé en collaboration avec Canon
Il s’agit d’un contenu original créé par Phototrend avec nos critères de qualité pour présenter le nouveau boîtier EOS 850D de Canon.