Pour sa Spring Collection, Samyang a dévoilé 8 objectifs au printemps 2019, dont le Samyang AF 85 mm mm f/1,4 FE, compatible avec les hybrides Sony plein format en monture FE. Le prix plus accessible du 85 mm Samyang par rapport à l’objectif propriétaire de Sony est un réel argument et une belle alternative que nous nous sommes empressés de tester. Résistant, lumineux et disposant de l’autofocus, découvrez notre test du Samyang AF 85 mm f/1.4 FE, monté sur un hybride Sony A7 III.

Présentation du Samyang 85 mm f/1,4 FE

Le Samyang 85 mm f/1,4 est un objectif à focale fixe et à ouverture lumineuse, destiné principalement aux portraits. Compatible avec les hybrides Sony à capteur plein format 24 x 36 mm, il équivaut à un 127 mm, une fois monté sur un hybride Sony à capteur APS-C.

Il est le sixième objectif Samyang de la gamme compatible avec la monture FE qui comprend déjà un AF 24 mm f/2,8, un AF 35mm f/1,4, un AF 35 mm f/2,8; un 14 mm f/2,8 et un 50 mm f/1,4. Avec cet immanquable du portrait, Samyang complète ainsi sa gamme de focales fixes standards en monture Sony FE.

Voici la fiche technique complète du Samyang 85 mm f/1,4 FE :

  • Focale : 85 mm en plein format (127mm sur un APS-C en équivalent 24×36)
  • Angle de champ : 28,9° en plein format
  • Ouverture max : f/1,4
  • Ouverture min : f/22
  • Formule optique : 11 éléments répartis en 8 groupes (dont 1 lentille hybride asphérique)
  • Nombre de lamelles : 9
  • Distance minimale de mise au point : 0,90 m
  • Stabilisation d’image : non
  • Tropicalisation : oui
  • Grossissement max : 0,11x
  • Monture compatible : Sony FE
  • Mise au point : autofocus ou manuelle
  • Diamètre du filtre : 77 mm
  • Dimensions : 72 mm x 88mm
  • Poids : 568 g

Prise en main du Samyang 85 mm f/1,4 FE

Notre première impression à la découverte de cet objectif concerne le diamètre imposant de l’objectif. Les lentilles sont larges et le filtre utile pour cet objectif mesure pas moins de 77 mm. C’est grand, mais assez logique pour un objectif ouvrant à f/1,4 et dédié à un boîtier plein format.

L’objectif est sobre et propose une belle qualité de fabrication avec une fabrication tout métal. Comme pour les autres objectifs à focales fixes et à autofocus de cette gamme, le 85 mm f/1,4 opte pour un design minimaliste et épuré. Rien ne figure sur l’objectif outre le nom de l’objectif et le cerclage rouge à l’extrémité, signature de la marque Samyang (à ne pas confondre avec Canon). Il n’y a ni commutateur AF/MF, ni fonction de stabilisation (absente sur cet objectif), uniquement une large bague de mise au point manuelle qu’il faudra ainsi directement sélectionner au sein de l’appareil.

La large bague de mise au point est très agréable à utiliser. La course de mise au point n’est ni trop courte, ni trop longue. De quoi être efficace et précis, notamment grâce aux différents assistants disponibles au sein des boîtiers Sony A7 comme la loupe de mise au point et le focus peaking qui surligne la zone de netteté. Mais de toute façon, l’autofocus vient ici rendre l’usage bien plus pratique, nous le verrons plus loin dans le test.

L’objectif est fourni avec un pare-soleil, large, mais bien couvrant pour limiter le flare au maximum. Pour parer à d’éventuelles conditions difficiles, le 85 mm f/1,4 FE est aussi résistant à la poussière et aux éclaboussures, mais n’est pas réellement tropicalisé.

Le Samyang 85 mm f/1,4 FE se concentre sur l’essentiel : une prise en main simple pour effectuer le point de façon précise et photographier. Nous apprécions ce minimalisme et la très belle qualité de fabrication de l’objectif. Vous ne passerez toutefois pas inaperçu avec cet objectif aux mensurations imposantes, liées à ses caractéristiques techniques et à son poids de 568 grammes, toutefois bien en dessous du poids du Sony FE 85 mm f/1,4 GM qui pèse 820 grammes.

Avec une distance de mise au point minimale de 90 cm, cet objectif se destine particulièrement aux portraits ou à la photographie de packshot par exemple, même s’il peut être utilisé pour d’autres types de sujets. Sa grande ouverture lumineuse f/1,4 est un atout et procure à l’objectif un beau bokeh pour faire ressortir le sujet.

Le Samyang 85 mm f/1,4 FE n’intègre pas de stabilisation optique. Comme nous l’avions déjà évoqué à l’occasion de notre test du Sony FE 24-70 mm f/2,8 GM, cette absence n’est pas particulièrement perturbante, étant donné que les récents modèles Sony sont équipés de la stabilisation mécanique du capteur sur 5 axes. De plus, la réalisation de portraits implique rarement des vitesses d’exposition lentes. Au vu de l’usage de cette focale, nous ne trouvons pas cette option indispensable, même si votre appareil n’intègre pas de stabilisation sur 5 axes.

Qualité d’image du Samyang 85 mm f/1,4 FE

Pour ce test, nous avons testé le 85 mm f/1,4 FE avec l’hybride Sony plein format A7 III, muni d’un capteur de 24,2 millions de pixels. Comme d’habitude, les photos présentées sont les images RAW développées sous Lightroom avec une légère correction de l’exposition du contraste et de la balance des blancs, selon les images.

Pour voir les images en grand, il vous suffit de cliquer dessus.

Sony A7III – Samyang 85 mm f/1,4 FE – 85 mm – 1/125 s – ƒ / 1,4 – ISO 50 © Céline Nebor

Sony A7III – Samyang 85 mm f/1,4 FE – 85 mm – 1/125 s – ƒ / 2,5 – ISO 50 © Céline Nebor

Si la focale 85 mm se destine plus spécifiquement à la réalisation de portraits, notamment avec une distance de mise au point de 0,90 m, elle peut être utilisée pour des sujets divers et variés. Il faut surtout avoir conscience de cette distance qui ne permet pas de réaliser de la macrophotographie par exemple. Pour cela, il faudra zoomer dans l’image à posteriori (voir exemple plus bas).

Sony A7III – Samyang 85 mm f/1,4 FE – 85 mm – 1/60 s – ƒ / 1,4 – ISO 1600 © Céline Nebor

Sony A7III – Samyang 85 mm f/1,4 FE – 85 mm – 1/125 s – ƒ / 11 – ISO 50 © Céline Nebor

Sony A7III – Samyang 85 mm f/1,4 FE – 85 mm – 1/80 s – ƒ / 4 – ISO 100 © Céline Nebor

La grande ouverture f/1,4 et le très beau bokeh permettent de bien mettre en avant le sujet principal. Si vous photographiez à pleine ouverture, nous recommandons cependant de prendre le temps d’effectuer la mise au point manuellement. La zone de profondeur de champ étant extrêmement courte à cette ouverture, il n’est pas rare de manquer le point, ou de se rendre compte que ce sont les cils au premier plan qui sont nets et non l’intérieur de l’oeil par exemple.

Ici, nous avons légèrement manqué notre zone de netteté en mise au point automatique, effectuée sur la gauche de la barbe plutôt que sur les yeux ou sur le sourire.

Le bokeh généré par le diaphragme à 9 lamelles n’est pas parfaitement circulaire à pleine ouverture, mais plutôt ovale. Bien que l’effet arrondi soit souvent le plus recherché, cela ne nous pose pas particulièrement de problème. Un détail à analyser en fonction des goûts de chacun. Quoi qu’il en soit, nous sommes certains que la douceur du bokeh fera l’unanimité.

Sony A7III – Samyang 85 mm f/1,4 FE – 85 mm – 1/160 s – ƒ / 2,8 – ISO 50 © Céline Nebor

Sony A7III – Samyang 85 mm f/1,4 FE – 85 mm – 1/160 s – ƒ / 2,8 – ISO 50 © Céline Nebor

Sony A7III – Samyang 85 mm f/1,4 FE – 85 mm – 1/100 s – ƒ / 2,8 – ISO 50 © Céline Nebor

Nous avons un vrai coup de coeur pour le bokeh de cet objectif, doux et homogène, mis en lumière par des couleurs contrastées et qui ressortent particulièrement bien avec cet objectif. Notre seul bémol, concerne les hautes lumières qui ont tendance à cramer plus vite avec ce 85 mm, malgré la bonne dynamique du capteur de l’A7 III. Veillez à bien sous-exposer légèrement si les conditions lumineuses sont fortes et à rattraper en post-production si vous êtes en contre-jour par exemple ou à jeter un oeil sur votre image de prévisualisation ou histogramme afin d’ajuster les réglages.

Outre un beau bokeh, l’objectif offre également un piqué précis et homogène au centre et sur les bords de l’image et cela même à pleine ouverture. De quoi exploiter pleinement les capacités du capteur de l’A7 III et zoomer dans l’image sans crainte.

Crop de 1544 x 2316 px + correction de l’aberration chromatique / Sony A7III – Samyang 85 mm f/1,4 FE – 85 mm – 1/100 s – ƒ / 3,5 – ISO 200 © Céline Nebor

En cas de contre-jour, certaines aberrations chromatiques sont visibles, notamment des franges violettes et bleuets ou encore vertes selon le sujet et apparaissent sur certains détails de l’image. S’il faut zoomer fortement pour les voir toutes, elles existent, mais seront corrigibles via un logiciel de retouche tel que Lightroom par exemple.

Avec ce type de focale, la distorsion est peu visible et s’élimine aisément via une correction en cas de nécessité. Idem pour le vignettage très léger à pleine ouverture, qui disparaît rapidement et se corrige de la même manière.

Autofocus du Samyang f/1,4 85 mm FE

Le système autofocus du 85 mm est géré par deux moteurs ultrasoniques pour optimiser sa réactivité. Conçu pour être silencieux, il n’est pas aussi discret que celui du Zeiss Batis 85 mm, puisque le mouvement des lentilles se fait légèrement entendre. Cela n’a rien de vraiment handicapant pour la prise de vue, mais lors d’un enregistrement vidéo, à volume maximum, le décalage de la mise au point en continu est audible. C’est léger, mais il faudra préférer un enregistrement audio externe si vous êtes pointilleux.

Outre cet aspect, l’autofocus plutôt réactif accroche correctement le sujet et suffit amplement pour une telle utilisation. Prenez garde à bien tenir compte de la distance de mise au point pour ne pas laisser l’objectif mouliner tout seul, même si on a tendance à vouloir se rapprocher.

À qui s’adresse le Samyang 85 mm f/1,4 FE ?

Le Samyang 85 mm f/1,4 FE s’adresse aux amoureux du portrait, en quête d’une focale fixe à ouverture lumineuse, avec un bokeh doux et très esthétique pour mettre en avant ses modèles. Ceux qui misent tout sur les focales fixes pour photographier d’autres sujets tels que les mariages, les natures mortes ou packshots peuvent également être convaincus par cet objectif, à condition d’avoir le recul nécessaire pour photographier. Couplé avec les excellents hybrides plein format Sony, le Samyang 85 mm f/1,4 FE permet de profiter pleinement des capacités des boîtiers et des capteurs haute définition.

Il est surtout une très bonne alternative à l’objectif propriétaire haut de gamme Sony FE f/1,4 GM dont le prix avoisine les 1900 €, soit environ 1200 € de plus que ce Samyang 85 mm f/1,4 FE vendu 699 €. Son prix est également très intéressant face au Zeiss Batis 85 mm f/1,8 que nous avons testé, moins lumineux, mais stabilisé et qui grimpe à 1199 €.

Samyang 85 mm f/1,4 FE : pour les amoureux du bokeh et du portrait

Nous avons pris beaucoup de plaisir à utiliser cet objectif, à la belle qualité de fabrication et au rendu saisissant, notamment en matière de bokeh et de couleur. Avec cet objectif, vos modèles favoris pourront aisément être mis en lumière et en valeur. Sobre et minimaliste, le Samyang laisse place à l’essentiel et permet de se concentrer uniquement sur la photographie.

Disponible uniquement en monture FE pour le moment, le Samyang 85 mm f/1,4 FE est vendu 669 € sur la boutique en ligne de Samyang, mais aussi chez les revendeurs tels que Digit-Photo et Miss Numérique. Il est l’un des 85 mm f/1,4 en monture FE au meilleur rapport qualité prix.

Test objectif Samyang AF 85 mm f/1.4 FE, le meilleur rapport qualité/prix en Sony FE pour le portrait
Qualité de fabricationConstruction résistanteBokeh très esthétiquePiqué de l'imageHomogénéité de l'objectifCouleurs contrastéesRapport qualité/prix
Pas de stabilisation optiquePas de "vraie" tropicalisationMouvement des lentilles légèrement audibleOptique encombrante sur un boîtier mirrorless
8.3Note finale
Fabrication / Finitions9
Qualité d'image8
Ergonomie / Praticité8