portrait

David Bailey aux éditions Taschen : la première monographie du photographe en édition limitée SUMO

La première monographie du photographe légendaire David Bailey sort aux éditions Taschen en édition limitée et signée. Devenu un des symboles du "Swinging London", le photographe a pointé son objectif sur la contre-culture des années 60, et créé une rupture dans les codes de la photographie de mode qu'il aborde dans un style plus libertaire et naturel.

« Brut » de Pierre-Louis Ferrer : des portraits en ultra-violet qui révèlent des détails invisibles à l’oeil nu

Des portraits intimistes réalisés en ultra-violets, c'est ce qu'on découvre dans la nouvelle série "Brut" de Pierre-Louis Ferrer. À travers dix diptyques, le photographe spécialisé dans la notion d'imperceptible et d'invisible, invite notre regard à se poser sur un univers qui nous apparait familier mais pourtant différent de ce que nous percevons.

« Henkō » de Massimo Giovannini : Photos d’identité(s)

Deux portraits, une seule personne, deux genres ; c’est l’objectif du projet « HENKO » mené par le photographe Massimo Giovannini. Sur son site officiel l’artiste explique : « Henkō est un mot japonais composé par les kanjis 変 Hen, qui signifie « changement », et Kō, qui signifie « lumière variable / inhabituelle ».

Le dessous des images : L’Afghane aux yeux verts

Lorsqu'une photographie conjugue composition, force du sujet, et en appelle à l'émotion, elle peut devenir LA photo et se hisser au rang d'image-icône. C'est le cas de "l'Afghane aux yeux verts" — certainement la photographie la plus connue de Steve McCurry — prise en 1984 dans le camp de réfugiés de Nasir Bagh, dans le nord du Pakistan.