Le zoom 24-70 mm est un objectif standard incontournable et polyvalent puisqu’il permet de photographier divers sujets : paysage, reportage, photos produits, portraits et autres. Chez Sony, le zoom FE 24-70 mm f/2.8 GM est le zoom lumineux à ouverture fixe f/2,8, compatible avec les hybrides plein format en monture FE de la gamme A7 et A9. Cet objectif fait partie de la gamme G Master, le haut de gamme en matière d’objectifs chez Sony, conçu pour fournir un excellent bokeh, une haute résolution et des détails précis. Nous avons testé le zoom FE 24-70 mm f/2.8 GM avec l’hybride Sony A7 III, voici notre test terrain.

Présentation du Sony FE 24-70 mm f/2.8 GM

Le Sony FE 24-70 mm f/2.8 GM est un zoom standard en monture FE compatible avec les hybrides Sony à capteur 24 x 36 mm des gammes A7 et A9 et avec les hybrides Sony APS-C de Type E tel que l’Alpha 6500 par exemple. Sa plage focale adaptée à de nombreux types de prise de vue fait de lui un objectif particulièrement polyvalent, équivalent à un 36-105 mm monté sur un capteur APS-C.

Ce 24-70 mm f/2,8 appartient à la gamme G Master, le haut de gamme destiné aux professionnels qui comprend à l’heure où nous écrivons ce test 9 objectifs au total dont 5 focales fixes et 4 zooms. Il intègre un système autofocus et une bague de mise au point manuelle pour plus de précision.

Voici la fiche technique complète de cet objectif :

  • plage focale : 24-70 mm (équivalent 36-105 mm en APS-C)
  • format : plein format
  • ouverture maximum : f/2.8
  • ouverture minimale : f/22
  • construction optique : 18 lentilles en 3 groupes (avec 3 lentilles asphériques dont une lentille Extreme Aspherical XA, 1 lentille Super ED et 1 lentille ED)
  • diaphragme : 9 lamelles
  • angle de champ : 84°-34° (35mm) / 61°-23° (APS-C)
  • distance de mise au point minimale : 0,38 m
  • rapport de grossissement maximal : 0,24x
  • diamètre du filtre : 82 mm
  • tropicalisation : construction résistante à la poussière et à l’humidité
  • stabilisation : non, intégrée
  • autofocus : oui
  • dimensions : 87,6 mm x 136 mm (D x L)
  • poids : 886 g
  • montures compatibles : Sony FE

Prise en main du Sony FE 24-70 mm f/2.8 GM

On le remarque immédiatement, le Sony FE 24-70 mm f/2,8 GM est un objectif imposant, à la belle qualité de construction, mais au poids généreux. Seul en main, nous sentons peser ses 886 grammes. C’est plus lourd que le boitier hybride A7 III nu avec lequel nous avons testé l’objectif, qui pèse seulement 650 grammes. Avec un montage de plus d’1,5 kg, nous regrettons de perdre l’aspect léger, intérêt premier des hybrides, mais nous sommes en présence d’une optique de qualité professionnelle qui ne cherche pas à faire de compromis.

Les matériaux employés jouent beaucoup dans ce poids et participent cependant à l’excellente qualité de construction de l’objectif : l’extérieur est ainsi composé d’un fût en métal noir mat du plus bel effet. Outre son poids, sa largeur importante est également à noter puisqu’il mesure 87,6 mm de diamètre pour une taille de filtre de 82 mm. Le Sony FE 24-70 mm f/2,8 GM profite en tout cas d’une construction résistante à la poussière et à l’humidité pour photographier quelles que soient les conditions de prises de vue.

L’objectif comprend deux bagues, l’une destinée au zoom, fluide, mais avec une bonne accroche. Un petit loquet permet de verrouiller l’objectif à 24mm, utile lors du transport.

L’autre bague prend en charge la mise au point manuelle, qu’il suffit d’activer via le loquet AF/MF positionné sur le côté de l’objectif. Grâce à une course de mise au point adaptée et aux assistants de mise au point de l’A7 III, comme le focus peaking ou encore le zoom de précision qui crop dans le viseur au moment de la mise au point, il est ainsi possible de faire le point de façon extrêmement précise. En un coup d’oeil, nous nous rendons compte du potentiel de l’objectif qui offre des détails incroyables. La mise au point manuelle est un vrai plaisir à utiliser.

Entre la bague de zoom et celle de mise au point, un bouton est dédié au verrouillage de la mise au point : utile une fois que le point est fait et que vous ne voulez pas refaire la mise au point pendant une série de photos.

L’objectif est fourni avec un pare-soleil. Un mécanisme de verrouillage évite que ce dernier ne se détache lors d’éventuels déplacements. Dommage, ce zoom n’est pas à encombrement constant.

Pas de stabilisation optique pour le FE 24-70 mm f/2.8 GM

Le Sony FE 24-70 mm f/2.8 GM n’intègre pas de stabilisation optique. Véritable manquement ou option pas si indispensable ? Il y a débat. Grâce à la stabilisation mécanique du capteur sur 5 axes du Sony A7 III, nous n’avons pas été perturbés plus que cela par cette absence. Ce n’est donc pas indispensable si votre boîtier est déjà stabilisé, comme c’est le cas sur les récents modèles Sony. Pour les possesseurs de modèles plus anciens, l’option intégrée aurait assuré plus de polyvalence, surtout au vu du prix de l’objectif.

Autofocus du FE 24-70 mm f/2.8 GM

Nous n’avons pas grand-chose à redire concernant l’autofocus du Sony FE 24-70 mm f/2.8 GM assisté par le système Drive SSM qui minimise les mouvements indésirables afin d’améliorer la réactivité de mise au point. Fluide et silencieux, l’objectif est ainsi adapté à tous les types de prises de vue et également à la captation vidéo. L’accroche est précise et rapide quelles que soient les conditions. Les boîtiers hybrides Sony sont réputés pour leur réactivité globale. Ainsi notre duo A7 III + FE 24-70 mm f/2.8 GM se révèle particulièrement efficace.

Qualité d’image du FE 24-70 mm f/2.8 GM

Cet objectif dispose d’une construction optique supérieure, comme tous les objectifs de la gamme G Master qui réunissent chez Sony ce qu’il se fait de mieux en termes de résolution et piqué, sans oublier un bokeh très agréable. Cet objectif est composé de 18 lentilles, dont une lentille asphérique XA qui permet de réduire les aberrations optiques comme la courbure de champ, le coma, l’astigmatisme, ainsi qu’une lentille Super ED pour contrôler les aberrations chromatiques et réduire les franges de distorsion de couleur.

Nous avons testé le 24-70 mm avec l’hybride plein format Sony A7 III, équipé d’un capteur de 24,2 millions de pixels. Les photos présentées ci-dessous sont les RAW développées sous Lightroom avec une légère correction globale de l’exposition, du contraste et de la balance des blancs au besoin.

Vous pouvez cliquer sur les images pour les voir en plus grand.

Sony A7III – FE 24-70 mm f/2.8 GM – 70 mm – 1/80 s – ƒ / 2,8 – ISO 50 © Céline Nebor

L’ouverture constante f/2.8 sur toute la plage focale est un avantage certain pour pouvoir utiliser l’objectif à fond de zoom et conserver une ouverture lumineuse, notamment en basse lumière afin d’opter pour des couples d’exposition plus aisés et limiter une montée trop rapide en sensibilité ISO.

Le piqué du 24-70 mm est excellent et le bokeh particulièrement doux notamment grâce au diaphragme circulaire composé de 9 lamelles. A pleine ouverture f/2.8 l’objectif produit des images extrêmement nettes sur une petite zone et la faible profondeur de champ révèle des flous d’arrière-plans très esthétiques. L’objectif qui s’en sort très bien sur ce capteur de 24,2 millions de pixels pourrait aussi aisément profiter des capacités d’un capteur encore plus défini, comme celui de l’A7R III qui grimpe à 42 Mpx.

On ne remarque pas de vignettage particulier. Ainsi, que ce soit à f/2.8 ou à f/8, l’exposition est homogène sur l’ensemble de l’image. Quelle que soit l’ouverture, l’objectif produit des images précises et homogènes que ce soit au centre de l’image et sur les bords.

Sony A7III – FE 24-70 mm f/2.8 GM – 70 mm – 1/1250 s – ƒ / 2,8 – ISO 100 © Céline Nebor

Sony A7III – FE 24-70 mm f/2.8 GM – 44 mm – 1/160 s – ƒ / 2,8 – ISO 500 © Céline Nebor

Sony A7III – FE 24-70 mm f/2.8 GM – 70 mm – 1/200 s – ƒ / 5,6 – ISO 200 © Céline Nebor

Sony A7III – FE 24-70 mm f/2.8 GM – 50 mm – 1/500 s – ƒ / 2,8 – ISO 100 © Céline Nebor

Au grand-angle, la distorsion est présente, mais ne nous semble pas excessive et peut facilement être corrigée en post-production. En contre-jour, quelques très légères aberrations chromatiques magenta sont visibles, mais peuvent aussi facilement être éliminées via Lightroom.

Sony A7III – FE 24-70 mm f/2.8 GM – 24 mm – 1/80 s – ƒ / 5 – ISO 400 © Céline Nebor

Sony A7III – FE 24-70 mm f/2.8 GM – 70 mm – 1/200 s – ƒ / 5,6 – ISO 2000 © Céline Nebor

Sony A7III – FE 24-70 mm f/2.8 GM – 70 mm – 1/1000 s – ƒ / 2,8 – ISO 100 © Céline Nebor

 

 

Sony A7III – FE 24-70 mm f/2.8 GM – 56 mm – 1/1250 s – ƒ / 2,8 – ISO 100

Sony A7III – FE 24-70 mm f/2.8 GM – 70 mm – 1/500 s – ƒ / 4 – ISO 100

Finalement, le Sony FE 24-70 mm f/2.8 GM est un objectif en qui l’on peut avoir une confiance totale et qui présente très peu de défauts optiques.

Le Sony FE 24-70 mm f/2.8 GM face à la concurrence

Les zooms 24-70 mm font partie des objectifs standards et chaque constructeur en possède au moins un. Il est généralement décliné en une version plus professionnelle via une ouverture constante lumineuse sur toute la plage focale, comme c’est le cas pour ce 24-70 mm f/2.8 GM qui appartient au haut de gamme.

De gauche à droite : Sony FE 24-70 mm f/2.8 GM, Tamron 28-75 mm f/2,8 Di III RXD, Sony FE 28-70 mm f/3.5-5.6, Sony 24-70 mm F/4 OSS SEL

Chez Sony, l’objectif entrée de gamme est le FE 28-70 mm f/3.5-5.6, moins lumineux et non constant, mais stabilisé et plus accessible par son prix de 429€. Il est souvent proposé en kit avec boîtier.

Zeiss Vario-Tessar T* FE 4/24-70 ZA OSS

La concurrence est encore rare sur le secteur des hybrides, contrairement aux boîtiers reflex, mais s’étend de plus en plus. Toujours chez Sony, on retrouve l’objectif réalisé avec Zeiss, le Vario-Tessar T* FE 24-70mm f/4 ZA OSSà ouverture constante moins grande, mais stabilisé et que l’on trouve aux environs de 900€. C’est l’alternative Sony la plus intéressante si la grande ouverture f/2.8 n’est pas indispensable pour vous.

Tamron 28-75 mm f/2,8 Di III RXD en monture Sony FE

L’objectif qui nous semble le proche et le plus concurrentiel, c’est le Tamron 28-75 mm f/2,8 Di III RXD. Si sa focale n’est pas aussi large (bien que plus longue), son ouverture constante f/2,8 le rapproche du Sony 24-70 mm f/2.8 GM. Il n’est pas stabilisé non plus, mais propose également de très belles performances techniques, comme nous avons pu le constater lors de notre test. L’avantage principal de cet objectif, concerne son poids, extrêmement léger (550 g), surtout face au Sony dont c’est le principal inconvénient. Enfin, le prix du Tamron peut également sensiblement faire pencher la balance, disponible sous la barre des 900 €, creusant considérablement l’écart avec le Sony que l’on trouve lui à plus de 2200€.

Du côté de Sigma, l’opticien n’a pas encore proposé de zoom 24-70mm en monture FE.

À qui s’adresse le zoom Sony FE 24-70 mm f/2.8 GM ?

Le zoom Sony FE 24-70 mm f/2.8 GM s’adresse tout particulièrement aux professionnels, de par sa construction haut de gamme, sa qualité optique supérieure mais surtout son coût élevé.

Particulièrement polyvalent, il produit des images très précises, avec un bokeh doux, la marque de la série GM de Sony. Couplé avec les boîtiers haut de gamme de la série A7, dont les récents modèles stabilisés, il permet d’exploiter pleinement les capacités des capteurs plein format, même les plus élevés en définition. La qualité d’image est au rendez-vous et la réactivité globale convient ainsi pour tous les sujets, aussi bien en photo qu’en vidéo.

Son poids assez élevé (886g)  peut toutefois freiner l’achat surtout si l’on envisage les alternatives. Il faut assumer un objectif lourd et imposant, qui fait perdre beaucoup d’intérêt à l’achat d’un boîtier hybride. Tout dépend de l’usage que vous en faites, mais s’il doit vous accompagner dans tous vos déplacements, c’est un point non négligeable à prendre en compte. Rien que pour cet aspect, nous avons préféré opter pour le Tamron 28-75 mm f/2,8 Di III RXD, très léger et bien plus abordable. Cela n’enlève rien aux performances de l’objectif que nous avons eu beaucoup de plaisir à utiliser.

Conclusion

Le Sony FE 24-70 mm f/2.8 GM a toutes les cartes en main pour répondre à un niveau d’exigence élevé en ce qui concerne la qualité d’image. Précision, réactivité et prise en main efficace sont maîtres. Sony a intégré à cet objectif ses dernières technologies et peaufine la qualité de construction, robuste et résistante. L’absence de stabilisation intégrée n’est pas particulièrement dérangeante si vous utilisez l’un des boîtiers hybrides stabilisés sur 5 axes, elle aurait toutefois été un argument supplémentaire pour justifier le prix élevé de l’objectif qui peut laisser un peu dubitatif.

Le Sony FE 24-70 mm f/2.8 GM, disponible au tarif de 2248€, n’est donc pas adapté à toutes les bourses et son positionnement haut de gamme le destine plus particulièrement aux professionnels qui recherchent un objectif lumineux et polyvalent, à condition de ne pas être effrayé par le poids conséquent de cet objectif.

Jusqu’à 28 juillet, 100€ sont remboursés sur cet objectif grâce à une ODR Sony.

Pour en savoir plus sur les optiques Sony G Master et notamment sur leur tarif élevé, nous vous invitons à découvrir notre interview réalisée au CP+ 2018 :

Yutaka Iwatsuki, Sony : « les objectifs G Master sont faits pour le futur de l’imagerie »

Test du Sony FE 24-70 mm f/2.8 GM : le zoom sans compromis destiné aux professionnels
Excellent piquéRéactivité globale de l'objectifBokeh douxBagues fluides et agréables à prendre en mainConstruction résistanteQualité de fabrication
Prix élevéPas de stabilisation optiquePoids de l'objectif imposant
8.8Note finale
Fabrication / Finitions9
Qualité d'image9.5
Ergonomie générale / praticité8