Noël se termine, les estomacs sont bien remplis et vous avez, nous l’espérons, été gâtés par le Père Noël. Si, comme de nombreux français cette année, vous avez reçu un reflex numérique (ou un tout autre appareil photo avec des réglages manuels), bienvenue dans le club. Désormais, vous allez enfin découvrir ce qui fait la différence entre un boîtier reflex et un compact (à part le poids et l’encombrement). Si vous n’avez pas encore choisi votre appareil, découvrez tout de suite nos guides d’achat.

Pour vous aider à débuter, nous vous avons concocté une liste des choses à absolument faire avec votre nouvel appareil photo numérique.

Sortez de chez vous et prenez le monde en photo

Il ne fait aucun doute que vous avez déjà pensé à cette idée maintenant que vous êtes équipé. Mais ne laissez pas les jours et les semaines passer. Même si parfois il fait froid, que le temps hivernal ne se prête pas pour vous à la photographie, sortez avec votre appareil et prenez des photos. Avec une batterie chargée à bloc et une carte mémoire prête à recueillir vos premières photos, partez à l’exploration de votre environnement et photographiez-le. Ces moments vont vous permettre de prendre vos premières marques avec votre matériel, de le sentir, de comprendre un peu mieux son fonctionnement, ses mécanismes et sa personnalité. Oui, un boîtier a bien une personnalité, et c’est d’ailleurs pour ça que certains restent attachés à une marque (autant que pour la gamme d’objectifs et accessoires acquis avec le temps).

Au fait, n’oubliez pas de bien régler la date et l’heure de votre appareil.

Lisez le manuel de votre appareil

Maintenant que vous êtes rentré chez vous, vous avez sûrement rencontrés quelques difficultés avec votre matériel. C’est normal et ce n’est pas très grave, car votre manuel est là. Oui, vous savez, ce pavé qui vous a été livré avec votre appareil, et qui de prime abord n’est pas très attrayant. Cependant, le manuel écrit par votre constructeur n’est parfois pas si mal, et vous pourrez trouver la réponse à de nombreuses questions. Bien entendu, si le manuel était suffisant, Phototrend ne serait pas là, et après avoir lu quelques pages, vous l’avez vite refermé. Voici juste un petit conseil : ne mettez pas votre manuel au grenier, car si vous avez des questions très précises sur votre matériel, ce sera le premier à pouvoir y répondre. Certains vous diront de l’ajouter à la pile de magazine qui traînent dans vos toilettes, c’est à vous de juger ;).

Utilisez le format RAW

Si vous venez de l’univers des compacts, le terme RAW vous est totalement inconnu. C’est pourtant une des grandes forces des boîtiers reflex (et de plus en plus pour certains hybrides). Le format RAW est en quelque sorte l’inverse du JPG. Si le JPG est léger et compresse vos images, empêchant toute retouche sans altérer votre photo, le RAW est quand à lui plus lourd, mais garanti un fichier non compressé qui pourra être retouché sans perte de qualité sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, je vous invite à consulter notre Mercredi Pratique dédié au format RAW. Pour nous, le RAW a énormément d’avantages, et permettra vraiment de tirer parti du capteur de votre reflex. En revanche, le revers de la médaille sera un temps de traitement plus long qu’avec un simple JPG, alors n’hésitez pas à choisir l’option RAW + JPG pour enregistrer vos images à la fois en JPG et en RAW sur votre carte mémoire. Le JPG sera parfait pour rapidement partager vos photos avec vos amis, et le RAW vous sera utile pour retoucher votre photo et archiver une version « brute » de votre image.

Dites au revoir au tout automatique

Si vous venez de faire l’acquisition d’un reflex, c’est sûrement parce que vous en aviez marre du « tout automatique » des compacts, qui ne vous permettent pas de construire votre propre photo avec vos réglages. Avec votre reflex, la première chose que nous vous conseillons est de fuir le mode « tout automatique ». Très souvent, il est représenté sur la roue de sélection de modes par un appareil photo vert. Attention, ce mode permet d’obtenir des images de très bonne qualité, mais je vous conseille tout de même d’utiliser le mode manuel, ou tout du moins les modes semi-manuels que sont le mode priorité ouverture et priorité vitesse.

Voici notre petit livret qui pourra également vous aider :

Livret papier « Les bases du réglage manuel » : les commandes sont ouvertes

Selon la marque, ces modes ne sont pas nommés pareils, mais ils permettent de choisir la profondeur de champ (priorité ouverture) ou la vitesse d’obturation (priorité vitesse). Si ces termes sont un peu obscurs pour vous, faites un tour dans notre article explicatif sur le couple vitesse / ouverture en photographie.

Attention, un reflex numérique n’est pas tout puissant

Si vous pensiez que votre nouveau reflex allait vous transformer en photographe professionnel d’un coup d’objectif, vous avez malheureusement tord. Chez certains, il fera sûrement naître une vocation pour la photographie, mais chaque boîtier a ses limites et c’est à vous de les connaître et de les apprivoiser. N’hésitez pas à faire quelques tests dans des conditions difficiles, par exemple lorsque le soleil se couche, ou lorsqu’une lumière artificielle est présente sur l’image. Vous verrez que votre appareil photo se comporte différemment. Dans certains cas, il faudra monter en ISO pour que votre image ne soit pas floue, mais au prix d’une augmentation du bruit numérique, ces petits pixels que l’on voit apparaître un peu partout sur l’image. Ce n’est qu’en poussant son boîtier dans ses derniers retranchements que vous progresserez, alors autant vous y faire tout de suite.

Réfléchissez dès maintenant à votre stratégie de stockage pour vos photos

Le reflex numérique vous fera sûrement prendre énormément de photos, et les images d’un boîtier reflex pèsent bien plus lourd que celles d’un compact (surtout si vous avez suivi notre conseil concernant le format RAW). Alors si vous n’avez pas encore de stratégie de stockage pour vos photos, il vous faudra vous y mettre avant d’être submergé par toutes ces images. Heureusement pour vous, il existe aujourd’hui plusieurs logiciels (gratuits ou payants) qui vous permettent d’organiser et de retoucher vos photos. Parmi eux, Picasa de Google, ou Photos d’Apple (si vous êtes sur Mac) sont des solutions gratuites et suffisantes pour débuter. Si vous souhaitez utilisez des logiciels plus puissants, nous vous conseillons Adobe Lightroom (PC ou Mac).

Ces logiciels vous permettront de regrouper vos photos dans un seul endroit, de leurs appliquer des tags et de les organiser afin de pouvoir les retrouver, même plusieurs années plus tard. Il ne faut pas prendre ce sujet à la légère, car vos photos numériques seront sûrement le bien numérique le plus précieux que vous aurez en votre possession. Si vous souhaitez en savoir plus sur comment stocker vos photos et adopter une stratégie de sauvegarde efficace, je vous invite à découvrir notre guide complet sur la sauvegarde photo.

Ne prenez pas trop de photos

Aujourd’hui, avec le numérique, le photographe a en quelques sortes aboli les limites du stockage. Vous pouvez toujours acheter plus d’espace et de disques durs pour stocker vos photos. Attention donc à la boulimie de photos. Un bon photographe est, selon moi, quelqu’un qui sait se limiter et ne pas trop prendre de photos. Voici un article que vous devriez lire, au sujet du manifesto « A Lesser Photographer » de C.J. Chilvers. D’ailleurs, votre boîtier a quand même une limite, souvent méconnue, qui est le nombre de déclenchements garantis par le constructeur. Selon le boîtier (et notamment la gamme), le constructeur garantit un nombre de déclenchements qui se situe entre 50 000 et 400 000. Bien sûr, on ne parle pas de garantie matérielle, mais seulement d’une indication sur la durée de vie de votre déclencheur (c’est une partie mécanique, et donc qui s’use).

Apprenez la photographie avec nos Mercredi Pratique

Enfin, et parce que nous sommes là pour vous aider, je vous invite à découvrir tous les Mercredi Pratique de Phototrend. Ces articles, publiés le mercredi, vous permettent de découvrir chaque semaine un point précis de la photographie numérique. Parfois, il s’agit de techniques photo, de mises au clair de certaines expressions très utilisées en photo mais encore obscures, et d’autres fois de conseils plus pratiques, pour vous aider à appréhender la photographie dans toutes les situations.

Bonne découverte, et n’hésitez pas à laisser vos commentaires en fin d’article si vous avez des questions précises.