Rumeur : Fujifilm X-T50, le petit frère du X-T5 en approche ?

Mise à jour : Fujifilm a dévoilé le X-T50 durant le X-Summit 2024

Le Fujifilm X-T50 serait-il dans les starting-blocks ? Les rumeurs au sujet du prochain hybride APS-C de Fuji se multiplient et laissent croire à un lancement avant l’été prochain. Retour sur les caractéristiques (présumées) de ce boîtier prometteur.

Fujifilm X-T50 : un mini X-T5 ?

Depuis son lancement en février dernier, le Fujifilm X100VI n’en finit pas de battre des records de précommande. En parallèle, la marque préparerait activement le lancement de son nouvel hybride APS-C milieu de gamme. Le Fujifilm X-T50 viendrait succéder directement au X-T30 II (dévoilé en 2021).

Le Fujifilm X-T30 II

Inutile de chercher le X-T40 :  ce dernier serait envoyé aux oubliettes. Car si les X-T30et X-T30 II dérivait étroitement du X-T3, le futur X-T50 s’appuierait largement sur le très populaire Fujifilm X-T5, lancé l’an dernier. Une manière pour Fuji de confirmer le passage à la 5e génération de capteur et de processeur.

Un capteur de 40 Mpx bien connu

Pour l’heure, les détails concernant le X-T50 sont soumis à caution. Cependant, les différentes rumeurs indiquent que le boîtier reprendra le capteur 40,2 Mpx déjà croisé sur les X-H2, X-T5 et X100VI. Espérons toutefois que le capteur sera stabilisé – ce qui n’était pas le cas sur les X-T30…

On retrouverait aussi (logique) le X-Processor 5, ainsi que les nouveaux algorithmes de détection et de suivi du sujet. L’appareil devrait hériter des trois nouvelles simulations de films (Nostalgic Neg, Eternal Bleach Bypass et Reala Ace).

Côté rafale, le X-T50 devrait a minima faire aussi bien que son prédécesseur. Ce dernier était capable de monter jusqu’à 8 i/s (obturateur mécanique) et 20 i/s (obt. électronique) avec suivi AE/AF. Reste à voir si le buffer sera suffisamment capacitaire. On espère également un passage à l’UHS-II pour le port de carte SD.

La suite après cette publicité

De même, côté vidéo, il devrait faire au moins aussi bien que le « petit » X-S20, qui est capable de filmer en 6,2K à 30 fps et en 4K UHD et DCI à 60 fps.

En parallèle, le Fujifilm X-T50 devrait reprendre le design vintage classique de la série X-T. On retrouverait ainsi les trois molettes sur le capot supérieur, ainsi que les lignes anguleuses au niveau du viseur électronique. Du côté de l’écran, on ignore pour l’instant si le X-50 héritera d’un mécanisme sur rotule ou sur charnière.

Le Fujifilm X-T30 et son écran arrière sur rotule

Enfin, ce nouveau boîtier devrait reprendre (plus ou moins) les mêmes dimensions que son aîné. Pour mémoire, le X-T30 II mesurait 118,4 x 82,8 x 46,8 mm (L x H x P) pour un poids de 378 g avec batterie et carte mémoire.

Couplé à une focale fixe compacte comme le XF 27 mm f/2,8 R WR, le duo pourrait se glisser facilement dans n’importe quel sac photo.

Nouveau zoom de kit XF 16-50 mm f/2,4-4,8

Last but not least, le Fuji X-T50 inaugurerait le nouveau zoom de kit XF 16-50 mm f/2,8-4,8. Fujifilm avait annoncé son développement lors du X-Summit Tokyo 2024. Ce nouvel objectif équivalent 24-75 mm doit (en théorie) réussir à coupler qualité d’image, polyvalence et compacité.

Prix et disponibilité du Fujifilm X-T50

La date de lancement et les tarifs du futur Fuji X-T50 restent inconnus pour le moment. Le boîtier devrait a priori être lancé avant l’été 2024.

À titre de comparaison, le X-T30 II (en kit avec le zoom XF 18-55 mm f/2,8-4) avait été lancé à 1299 € et s’affiche aujourd’hui au tarif de 1369 €. En toute logique, le X-T50 devrait reprendre ce positionnement tarifaire, approchant celui du X-S20.

La suite après cette publicité

De son côté, le Fujifilm X-T5 est disponible à 1869 € nu et en kit avec le XF 18-55 m à 2299 €.