Test Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO : optique macro 2:1 pour hybrides plein format

8.5
sur 10
Où acheter

À l’été 2022, Venus Optics enrichissait son portfolio d’une nouvelle optique macro atypique. Conçu pour les hybrides plein format, le Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO se distingue par son rapport de grossissement maximal de 2:1 et une distance minimale de MAP de 20,5 cm seulement. Il vise ainsi à faciliter la capture de végétaux, d’insectes ou d’objets de très petite taille, révélant ainsi des détails peu visibles à l’œil nu. L’objectif dispose, comme les autres modèles Laowa, d’une mise au point manuelle.

Quelle qualité d’image pouvons-nous obtenir de cette optique macro ? Après plusieurs mois passés en sa compagnie, voici notre test complet du Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO, disponible en monture Canon RF, Nikon F, Sony E et L.

Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO

Présentation du Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le catalogue d’optiques macro de Venus Optics s’est considérablement étoffé. Disponible pour les hybrides plein format, le Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO vient ainsi se ranger aux côtés du Laowa 100 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO.

Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO

Cet objectif macro 100 mm, lancé initialement en avril 2018 pour les reflex Canon, Nikon et Pentax, avait été « porté » en monture Sony E un an plus tard – moyennant un encombrement supérieur. Ce 90 mm vient donc répondre aux contraintes spécifiques des boîtiers hybrides, avec une longueur focale un peu plus courte et un angle de champ plus large (27° vs 24,4°). Son gabarit a été également nettement retravaillé.

Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO

Cependant, ces deux objectifs 90 et 100 mm ont en commun leur rapport de grossissement de 2:1. À comparer aux objectifs macro de la concurrence, dont le rapport est de « seulement » 1:1. Concrètement, à la distance de mise au point la plus proche, la taille du sujet est doublée sur le capteur, permettant d’en apprécier les moindres détails.

Pour autant, l’objectif est également capable d’effectuer la mise au point à l’infini, ce qui lui offre une certaine polyvalence.

La distance minimale de mise au point est de 20,5 cm par rapport au plan focal. Sur le terrain, il est possible de s’approcher à environ 3-4 cm du sujet. De quoi mettre en valeur les sujets les plus petits : fleurs, insectes, gouttelettes d’eau, etc. L’objectif dispose en outre d’un diaphragme à 13 lamelles offrant une ouverture maximale à f/2,8.

La suite après cette publicité
Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO

La formule optique de l’objectif repose sur 13 lentilles réparties en 10 groupes. Il dispose de 3 éléments à très faible dispersion, afin de maximiser la qualité d’image. À ce titre, Laowa met en exergue la conception apochromatique (APO) de l’objectif, conçu pour mieux résister aux aberrations chromatiques. Un point que nous aurons l’occasion d’étudier au cours de ce test.

Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO

Enfin, notez que l’objectif est compatible acvec les hybrides plein format Canon, Nikon, Sony, Panasonic, Sigma et Panasonic ; cependant, il peut sans problème être utilisé sur un hybride APS-C. Il offre ainsi un équivalent 135 mm (Sony, Nikon, monture L) ou 144 mm (Canon).

Voici la liste complète des caractéristiques du Laowa 90 mm f/2.8 2x Ultra-Macro APO : 

  • Focale (en équivalent 35mm) : 90 mm
  • Angle de champ : 27° en plein format
  • Ouverture max : f/2.8
  • Ouverture min : f/22
  • Formule optique : 13 éléments répartis en 10 groupes, dont 3 lentilles ELD et 3 lentilles UHR
  • Diaphragme : 13 lamelles
  • Distance minimale de mise au point : 20,5 cm
  • Stabilisation d’image : non
  • Tropicalisation : non
  • Grossissement max : 2x
  • Mise au point : manuelle
  • Diamètre du filtre : 67 mm
  • Dimensions : ø 120 x 74 mm
  • Poids : 619 g
  • Monture compatible : Canon RF, Nikon F, Sony E, monture L
Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO
Une goutte de douceur – Canon EOS R, Laowa 90 mm f/2.8 2x Ultra-Macro APO – 90 mm, f/2,8, 1/2000s, 400 ISO

Prise en main du Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO

Avec son fût entièrement en métal, cet objectif fait forte impression. Comme sur les autres optiques Laowa, la sensation de qualité est bien présente et l’ensemble inspire largement confiance. Et l’on apprécie beaucoup sa compacité.

Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO

Ainsi, le Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO mesure « seulement » 12 cm de long, là où son grand frère, le 100 mm, accuse une longueur de 15,5 cm (en monture Sony E). Finition métal oblige, le poids est un peu élevé : 619 g sur la balance. Cependant, l’objectif s’avère assez équilibré et agréable à utiliser sur le terrain. On apprécie également la possibilité de visser des filtres circulaires de 67 mm de diamètre.

Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO

Pour autant, rappelons que l’objectif est entièrement manuel. À l’arrière, la baïonnette ne présente pas de contacteur : aucune communication avec le boîtier n’est possible. Ainsi, aucune donnée EXIF concernant l’ouverture (et la longueur focale) ne sera présente sur vos fichiers.

Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO

Ainsi, les réglage d’ouverture et de mise au point s’effectuent entièrement sur le fût de l’objectif. 

La suite après cette publicité
Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO

De même, cet objectif fait l’impasse sur la stabilisation optique. Une nette différence par rapport aux objectifs macro de Canon, Nikon, Sony ou encore Sigma. L’omission (volontaire) de l’AF et de la stabilisation expliquent la relative compacité de ce Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO.

Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO

La bague de mise au point, située à l’avant de l’objectif, est particulièrement large et offre une très bonne prise en main. Comme sur les précédents objectifs Laowa, sa course est très longue (210° !) et souple. Aidé par le focus peaking du boîtier et le zoom de visée, on peut ainsi effectuer la mise au point avec précision.

Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO

La bague d’ouverture, de son côté, est linéaire. On peut ainsi régler l’ouverture progressivement, y compris sur des valeurs « intermédiaires » – entre f/2,8 et f/4 notamment. On observe cependant un léger crantage avec petit « clic » à chaque valeur, que l’on perçoit au doigt… mais un peu moins à l’oreille, sans être pour autant silencieux.

Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO

Au-delà, on notera la profusion d’inscriptions sérigraphiées, qui indiquent l’ouverture, la distance de mise au point (en mètres et en pieds et le rapport de grossissement de l’objectif). 

Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO

En revanche, on regrette l’absence de joints d’étanchéité. Prudence si vous aimez capturer des images pendant une grosse averse…

Enfin, l’objectif est livré avec un pare-soleil assez imposant. Une fois replié pour le transport, il masque partiellement la bague de MAP. En revanche, le montage en position « normale » manque un peu de souplesse.

Qualité d’image

Nous avons testé le Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO sur un Canon EOS R – mais aussi sur le récent Canon EOS R7. Deux boîtiers exigeants (dont un doté d’un capteur APS-C), à la définition de 30 Mpx. N’hésitez pas à cliquer sur chaque image pour l’afficher en plus grand.

La suite après cette publicité
Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO
Jouons aux billes – Canon EOS R, Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO – 90 mm, f/2,8, 1/640s, 3200 ISO
Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO
Celle qui a terrorisé toute une génération – Canon EOS R, Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO – 90 mm, f/3,2, 1/640s, 800 ISO
Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO
Particules élémentaires – Canon EOS R, Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO – 90 mm, f/2,8, 1/60s, 40000 ISO

En termes de performances optiques « pures », le Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO est un très bon élève. Dès la pleine ouverture, la sensation de piqué au centre est déjà bien présente. Seuls les coins accusent une petite perte de netteté. 

Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO
Posée – Canon EOS R, Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO – 90 mm, f/2,8, 1/640s, 1600 ISO

En fermant légèrement le diaphragme, les performances deviennent encore meilleures, avec une remarquable homogénéité entre f/4 et f/8. En revanche, le piqué commence à diminuer assez nettement à f/11. Un comportement « logique » pour un objectif macro, prévu pour donner le meilleur de lui-même aux ouvertures les plus grandes.

Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO
Cronenberg – Canon EOS R, Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO – 90 mm, f/2,8, 1/640s, 500 ISO

Sur le terrain, le Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO livre une prestation de haute volée. La restitution du sujet (quelle que soit sa taille) est particulièrement soignée. Le niveau de détails est très élevé, permettant de révéler tous les aspects des insectes ou des végétaux. Comme avec les précédentes optiques Laowa, les contrastes sont assez prononcés – mais sans excès, heureusement.

Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO
Cœur de fleur – Canon EOS R, Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO – 90 mm, f/4, 1/640s, 400 ISO

De l’autre côté du spectre, l’objectif se montre aussi pertinent pour la photographie de portrait. D’autant plus que la restitution du bokeh est très plaisante, avec des bulles bien rondes, sans phénomène d’onion ring. De même, nous n’avons pas noté de phénomène d’œil de chat dans les coins.

Aux serres d’Auteuil – Canon EOS R7, Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO – 90 mm, f/2,8, 1/125s, 320 ISO

Nous sommes également très satisfaits par la gestion des aberrations chromatique, qui sont totalement absentes de nos clichés. La mention « APO » de l’objectif n’est pas usurpée. De même, les distorsions sont virtuellement absentes. Une infime déformation en coussinet est seulement visible en zoomant sur nos images de mire. Enfin, le vignettage est particulièrement modéré et disparaît dès f/4. En revanche, notez que le focus breathing est extrêmement prononcé.

Test Phototrend Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO
Jaguar – Canon EOS R, Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO – 90 mm, f/4, 1/80s, 640 ISO

En clair, les efforts déployés par Laowa portent leur fruit et cet objectif supporte largement les capteurs très définis. Un point que les utilisateurs d’un Canon EOS R5, d’un Nikon Z8/Z9 ou d’un Sony A7R V devraient apprécier.

Retrouvez ci-dessous une galerie de photos capturées avec le Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO au cours de notre test :

La suite après cette publicité

Quelles alternatives au Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO ?

La question des alternatives à cet objectif Laowa est singulière. En effet, les objectifs macro des principaux constructeurs (Canon, Sony, Nikon, Sigma…) vont rarement au-delà du ratio 1:1. Seule exception notable à cette règle : le Canon RF 100 mm f/2,8L Macro IS USM, qui offre un facteur de grossissement de 1,4x inédit.

Cependant, cet objectif motorisé et stabilisé s’avère plus gros et plus cher (1499 € tout de même). Il ne joue donc pas dans la même catégorie que ce 90 mm de Laowa.

Son « vrai » concurrent vient en réalité… de Venus Optics. Et plus particulièrement de son objectif Laowa 100 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO. Les deux objectifs partagent bon nombre de points communs : un ratio de 2:1, un fût en métal, une formule optique (très) similaire… et un tarif relativement proche.

À gauche, le Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO ; au centre, le Laowa 100 mm f/2,8 Ultra-Macro ; à droite, le même objectif en monture Sony E

Outre leur longueur focale, ces deux objectifs se distinguent donc par leur gabarit. Concrètement, le Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO se montre plus court que son aîné, ayant été conçu directement pour répondre aux cahiers des charges des montures hybrides (large diamètre, faible tirage optique). En revanche, aucune version avec réglage automatique de l’ouverture n’est disponible, contrairement à la version Canon EF et Pentax K du 100 mm.

Une version spécifique du Laowa 100 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO (en monture Canon EF) dispose de contacteurs pour le réglage automatique de l’ouverture depuis le boîtier.

À l’heure du choix, nous préférons cet objectif 90 mm, plus agréable à utiliser par son gabarit – mais aussi pour sa bague de mise au point, dont la course est plus souple. Le Laowa 100 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO reste cependant un poil plus abordable, étant proposé à partir de 599 €.

Venus Optics propose également le Laowa 58 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO, qui reprend la même philosophie, mais en offrant un angle de champ beaucoup plus large (40,9°, contre 27° pour le 90 mm). Un point qui, sur le terrain, permet d’obtenir une plus grande profondeur de champ – sans recourir au focus stacking. Cet objectif se montre également plus compact et un poil moins lourd (11,7 cm de long, 595 g). Cet objectif est proposé à partir de 659 € en monture Canon RF, Nikon Z, Sony E et en monture L.

Mentionnons également le Laowa 85 mm f/5,6 Ultra Macro APO. Ce dernier se différencie par son gabarit particulièrement réduit (7,8 cm de long, 258 g seulement), qui lui permet de trouver sa place dans n’importe quel sac photo. Mais cette compacité se fait au prix d’une ouverture à f/5,6 autrement moins lumineuse. En revanche, il conserve le ratio 2:1 et s’avère pertinent dans bien des cas. Il est disponible à partir de 539 € en monture Canon RF, Nikon Z, Sony E et Leica M.

La suite après cette publicité

Du côté des optiques manuelles concurrentes, citons également le Tokina Firin 100 mm f/2,8 Macro. Vendu 579 €, il offre un assez bon rapport qualité-prix… mais se contente d’un ratio « classique » 1:1.

Un aspect que l’on retrouve sur le Voigtländer 110 mm f/2,5 Macro APO-Lanthar. Certes, cet objectif est volumineux, lourd et onéreux. Pour autant, il propose une qualité d’image stratosphérique au ratio 1:1, qui séduira à coup sûr les amoureux de photographie macro. Il est proposé à 1199 € en monture Sony E.

À qui se destine le Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO ?

De par ses caractéristiques – et notamment son ratio de grossissement 2:1 – cet objectif Laowa s’adresse prioritairement à celles et ceux voulant immortaliser des sujets de très petite taille. Insectes, fleurs, feuilles, gouttelettes d’eau, détails d’objets du quotidien… les fans de macrophotographie devraient être ravis.

Bourdon suspendu – Canon EOS R, Laowa 90 mm f/2.8 2x Ultra-Macro APO – 90 mm, f/4, 1/640s, 640 ISO

Pour autant, la possibilité de régler la MAP à l’infini lui permet de se transformer en un excellent objectif pour portrait, livrant des images particulièrement détaillées. L’ouverture à f/2,8 permet de profiter d’un bokeh très esthétique. En jouant sur la profondeur de champ, on peut également capturer des photographies abstraites au rendu singulier.

Nuit pluvieuse – Canon EOS R, Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO – 90 mm, f/2,8, 1/60s, 25600 ISO

Cependant, difficile d’omettre l’absence de l’autofocus, que certains photographes pourraient juger rédhibitoire. Pourtant, à une époque pas si lointaine, il était préférable d’effectuer la mise au point manuellement en macro, tant l’AF pouvait être aléatoire.

Sur le terrain, l’objectif offre une expérience particulière – mais pas sans saveur. Clairement, la mise au point entièrement manuelle oblige à plus de patience et de minutie, surtout à main levée. En s’aidant du focus peaking et du zoom de visée des boîtiers hybrides, le réglage de la MAP s’effectue cependant avec une relative aisance – surtout si vous utilisez un trépied. En revanche, capturer un insecte en plein vol ou une fleur se balançant sous le vent relèvent du coup de chance.

Tout doucement – Canon EOS R, Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO – 90 mm, f/3,2, 1/640s, 100 ISO

Enfin, l’absence de stabilisation optique oblige à garder un œil sur sa vitesse d’obturation. Cela étant, l’emploi d’un hybride au capteur stabilisé permet d’atténuer ce point.

La suite après cette publicité

Conclusion

Difficile de résister face au charme du Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO. Une nouvelle fois, le constructeur chinois réussit à proposer un objectif remarquablement équilibré – tant en termes de construction que de performances. 

Déjà remarquable à la pleine ouverture, l’objectif devient excellent en fermant un chouïa le diaphragme, pour de superbes photos en toute circonstance (et quelle que soit la taille de votre sujet). Car l’objectif est capable d’immortaliser des sujets de quelques millimètres à peine. Et de livrer de très belles photos de portrait, grâce à sa mise au point à l’infini.

Vers le ciel – Canon EOS R, Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO – 90 mm, f/5, 1/640s, 1000 ISO

L’absence d’autofocus amène à une plus grande rigueur, tant en termes de mise au point que de composition. De ce point de vue, l’expérience est donc très formatrice. Une fois maîtrisé, l’objectif s’avère extrêmement gratifiant.

Enfin, on apprécie les efforts consentis par Laowa pour réduire la taille et le poids de son objectif par rapport au 100 mm Ultra Macro conçu au départ pour les reflex. La seule ombre au tableau vient sans doute de l’absence de joints d’étanchéité. Mais en dehors de ce point, nous recommandons cet objectif sans hésitation.

Le Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO est disponible en monture Sony E, Canon RF, Nikon Z ainsi qu’en monture L (Sigma/Panasonic/Leica), au tarif de 729 €. Vous pouvez le retrouver chez Digit-Photo, Digixo, Camara, Photo-Univers, IPLN et à la Fnac.

Test Laowa 90 mm f/2,8 2x Ultra-Macro APO : optique macro 2:1 pour hybrides plein format
Qualité d'image
8.5
Fabrication / finitions
8.5
Fonctionnalités
8.4
Qualité du bokeh
8.7
Ergonomie
8.5
Taille et poids
9
Rapport qualité-prix
8.2
Points forts
Très bonne qualité d'image
Grossissement max 2x et distance minimale de MAP réduite
Bague de MAP souple et précise
Absence d'aberrations chromatiques
Gabarit maîtrisé
Bokeh esthétique
Points faibles
Pas de joints d'étanchéité
Aucune communication entre le boîtier et l'objectif
Diffraction à partir de f/11
Tarif un poil élevé pour une optique manuelle
La fixation du pare-soleil pourrait être plus fluide
8.5
sur 10
Où acheter