Le constructeur chinois Venus Optics continue d’enrichir son catalogue, et dévoile un nouvel objectif macro, le Laowa 100 mm f/2.8 2x Ultra Macro APO. Doté d’un rapport de grossissement de 2:1, il fait suite au 60 mm macro f/2.8 de la marque et sera disponible en monture Canon EF, Nikon F et Sony FE.

Version Nikon

En avril dernier, la firme avait lancé en monture 4/3 son objectif grand-angle, le Laowa 9 mm f/2.8, également disponible en monture Fujifilm X, Canon EF-M, Sony E et DJI DL. Le constructeur s’était également fait remarquer avec son objectif macro 24 mm f/14, au form factor particulièrement distinctif.

L’objectif Laowa 24 mm Macro, un ovni dans la photographie

Avec ce nouveau 100 mm f/2.8 2x Ultra Macro APO, Venus Optics continue d’enrichir son portfolio et propose une alternative à son objectif 60 mm macro f/2.8, lui aussi doté d’un rapport de grossissement de 2:1.

Cette nouvelle optique, d’une longueur focale de 100 mm, vise à concurrencer les différentes optiques macro équivalentes proposées par Canon, Nikon en Sony… à un tarif nettement inférieur et surtout avec un rapport de 2x. Elle bénéficie d’une ouverture maximale à f/2.8, permettant une séparation optimale du sujet de l’arrière-plan. Le bokeh devrait se montrer assez progressif grâce à un diaphragme constitué de 9 lamelles pour la version Canon, 7 lamelles pour la version Nikon et 13 lamelles pour la version Sony FE.

Version Canon

L’objectif est composé de 12 éléments répartis en 10 groupes. La distance minimale de mise au point est de 24,7 centimètres, Laowa mettant en avant le grossissement de 2 :1 pour se placer au plus près du sujet (fleurs, insectes). Contrairement aux autres objectifs macro (dont le rapport de grossissement est de 1:1), cette optique permet bénéficier d’un facteur de grossissement de 2x et ainsi de doubler la taille du sujet enregistrée sur le capteur.

Le poids de ce nouvel objectif reste relativement contenu (638 grammes), tandis que ses dimensions s’avèrent relativement similaires aux optiques concurrentes : 125 mm de long pour 72 mm de diamètre. À noter que la version destinée aux hybrides Sony se montre légèrement plus longue (155 mm).

Pour lutter contre l’apparition d’aberrations chromatiques et sphériques, cette optique 100 mm macro f/2.8 est de type apochromatique (APO), qui permet de corriger les distances focales de trois longueurs d’onde différentes et réduit ainsi les aberrations chromatique et sphérique.

Cet objectif dispose d’une mise au point manuelle, que ce soit en monture Canon, Nikon ou Sony FE. La version Canon dispose de connecteurs EF qui permettent au boîtier de contrôler l’ouverture de manière électronique. Comparé aux modèles constructeurs chez Canon et Nikon, cet objectif ne dispose pas de stabilisation optique, ce qui explique aussi sa compacité et son tarif plus attractif.

Caractéristiques techniques du Laowa 100 mm f/2.8 2x Ultra Macro APO

  • Focale (en équivalent 35mm) : 100 mm
  • Angle de champ : 24,4° en plein format
  • Ouverture max : f/2.8
  • Formule optique : 12 éléments répartis en 10 groupes
  • Nombre de lamelles : 9 (Canon), 7 (Nikon), 13 (Sony FE)
  • Distance minimale de mise au point : 24,7 cm
  • Stabilisation d’image : non
  • Tropicalisation : non
  • Grossissement max : 2x
  • Monture compatible : Canon EF, Nikon F, Sony FE
  • Mise au point : manuelle
  • Diamètre du filtre : 67 mm
  • Dimensions : 125 mm x 72 mm (155 x 72 mm pour la version Sony FE)
  • Poids : 638 g

Exemples d’images prises avec le Laowa 100 mm f/2.8 2x Ultra Macro APO

Tarif et disponibilité du Laowa 100 mm f/2.8 2x Ultra Macro APO

Le Laowa 100 mm f/2.8 2x Ultra Macro APO sera disponible dans le courant du mois de juin, et sera proposé à 599 €.

Premier avis sur le Laowa 100 mm f/2.8 2x Ultra Macro APO

Avec cette nouvelle optique 100 mm f/2.8, Laowa vise directement les optiques conçues par les différents constructeurs – mais se différencie par un rapport de grossissement inédit (2:1), mais qui s’effectue au prix d’une distance de mise au point supérieure à ce que propose la concurrence (24,7 cm). On regrettera également que seule la version Canon soit équipée de l’autofocus, même si ce dernier est souvent peu utilisé en macro. Toutefois, la qualité apparente de sa construction et son prix contenu devraient séduire les amateurs de macrophotographie… mais également de portrait.