iPhone 14, Plus, Pro et Pro Max : capteur photo 48 Mpx, « Photonic Engine » et fin de l’encoche

Enfin, les voici. Après plusieurs mois de suspense et de rumeurs en tout genre, Apple vient de dévoiler en grande pompe ses 4 nouveaux iPhone de 2022. Ces derniers inaugurent un nouveau traitement algorithmique baptisé « Photonic Engine », et certaines versions embarquent un nouveau capteur principal de 48 Mpx. Car les iPhone 14, iPhone 14 Max, iPhone 14 Pro et iPhone 14 Pro Max possèdent chacun leurs spécificités. Décryptage des 4 nouveaux terminaux de la Pomme croquée

iPhone 14

iPhone 14, iPhone 14 Plus, iPhone 14 Pro et iPhone 14 Pro Max : 4 modèles, 2 tailles d’écran

Les rumeurs étaient donc fondées. Cinq ans après la sortie de l’iPhone X, Apple commence à se débarrasser de la « fameuse » encoche, présente en haut de tous ses terminaux. Autre changement – et non des moindres : après avoir multiplié les tailles d’écran au cours de ces 4 dernières années, Apple change son fusil d’épaule, avec 2 modèles pour 2 tailles d’écran (6,1 ou 6,7 pouces). La version « Mini » disparaît du catalogue, faute d’avoir réellement trouvé son public.

Pour y voir plus clair, examinons les tailles d’écran des 4 nouveaux iPhone made in 2022 : 

  • iPhone 14 : écran 6,1 pouces avec encoche
  • iPhone 14 Plus : écran 6,7 pouces avec encoche
  • iPhone 14 Pro : écran 6,1 pouces avec « pilule »
  • iPhone 14 Pro Max : écran 6,7 pouces avec « pilule ». 
iPhone 14

Ladite « pilule » est donc réservée aux iPhone 14 Pro et Pro Max – les deux versions les plus haut de gamme. Appelée « Dynamic Island », elle se compose d’un unique trou étiré en largeur. Il sert à abriter le capteur de proximité, l’émetteur infrarouge dédié à Face ID – ainsi que la caméra frontale. 

iPhone 14
La nouvelle « Dynamic Island », réservée aux versions Pro et Pro Max

Un moyen astucieux de mettre fin à l’omniprésence de l’encoche. Il est vrai que la concurrence a recours à des solutions largement plus discrètes (sans reconnaissance faciale sécurisée cependant). Apple progresse ainsi, lentement mais sûrement, vers un écran occupant toute la face avant de l’appareil – un graal poursuivi par l’ensemble des constructeurs depuis plusieurs années. 

iPhone 14

L’autre (grosse) différence se situe au niveau du capteur photo. Les iPhone 14 Pro et Pro Max sont les seuls à bénéficier d’un nouveau capteur photo principal de 48 Mpx « quad pixel ». De même, ils profitent d’une nouvelle fonctionnalité « Always-on display » très répandue sur les appareils concurrents. 

iPhone 14

Enfin, l’autre atout différenciateur prend place sous le capot. Ainsi, seuls les iPhone 14 Pro et Pro Max disposent de la nouvelle puce A16 Bionic. De leur côté, les iPhone 14 et iPhone 14 Plus héritent de la puce A15 Bionic, inaugurée l’an passé. 

Analysons ensemble les caractéristiques de ces 4 nouveaux iPhone.

iPhone 14 et iPhone 14 Plus : les deux terminaux « grand public » profitent de quelques améliorations notables en photo

Comme indiqué ci-dessus, l’iPhone 14 « classique » et l’iPhone 14 Plus héritent d’une dalle de 6,1 ou 6,7 pouces. Cette dalle OLED est appelée « Super XDR Display » par Apple. La définition est de 1170 x 2532 pixels pour l’iPhone 14, et de 1284 x 2778 pixels pour la version « Plus ». Dans les deux cas, l’écran profite d’une fréquence de rafraîchissement de seulement 60 Hz

iPhone 14

Côté photo, les évolutions sont plus notables. En effet, ces 2 nouveaux modèles héritent du capteur principal des iPhone 13 Pro et Pro Max de l’an dernier. Ce dernier est de type 1/1,9 pouce. Selon Apple, il est capable de capturer 47 % de lumière en plus (par rapport au capteur type 1/2,55 pouce de l’iPhone 12). De plus, le capteur principal continue de profiter du mécanisme de stabilisation déjà présent l’année passée. L’objectif principal, équivalent 26 mm, ouvre à f/1,5

iPhone 14

Du côté de l’ultra grand-angle, on retrouve le même capteur de 12 Mpx que l’an dernier, accompagné d’une optique équivalent 13 mm ouvrant à f/1,8. Comme sur les précédentes itérations, le téléobjectif est réservé aux versions estampillées « Pro »

En revanche, Apple semble avoir modernisé la caméra frontale. Comptant 12 Mpx, elle profite d’une optique ouvrant à f/1,9 et dispose d’un nouvel autofocus. En outre, elle est compatible TrueDepth pour simuler la profondeur de champ sur les photos et vidéos. 

iPhone 14

Toujours côté photo, Apple inaugure « Photonic Engine », un nouveau traitement algorithmique des images. Ainsi, le mécanisme DeepFusion est censé intervenir beaucoup plus tôt dans le traitement des images capturées. À la clé, une meilleure gestion des scènes présentant une forte dynamique des contrastes, ainsi qu’une restitution améliorée des couleurs et des détails. Autant de points qu’il faudra évidemment vérifier sur le terrain. 

iPhone 14 Photonic Engine

Côté vidéo, les iPhone 14 et iPhone 14 Plus disposent d’un nouveau « mode Action ». À l’instar de certains de ses concurrents, l’appareil doit être capable de stabiliser les plans vidéos pour éliminer totalement les mouvements et vibrations parasites de l’utilisateur. Idéal pour filmer tout en courant, par exemple. La capture de séquences en Dolby Vision HDR est également disponible avec le « mode Action ». Du reste, les deux nouveaux iPhone filment en 4K jusqu’à 60 fps et en FHD jusqu’à 240 fps.

iPhone 14 Pro et iPhone 14 Pro Max : capteur 48 Mpx et puce A16 Bionic

Bien évidemment, Apple n’en reste pas là. La firme de Cupertino dévoile l’iPhone 14 Pro et l’iPhone 14 Pro Max – les deux déclinaisons les plus haut de gamme. Ces deux nouveaux modèles inaugurent un nouveau capteur principal de 48 Mpx, exploitant la fonction « quad bayer ». 

iPhone 14

48 Mpx et un regroupement matriciel intelligent

Le capteur principal repose sur la technologie de regroupement matriciel des pixels (pixel binning). Concrètement, 4 pixels sont fusionnés en un seul, afin de capturer plus de lumière et d’offrir une image plus détaillée, avec moins de bruit numérique.

Cette technologie est proposée par Sony depuis 2018 ; Samsung a poussé la logique encore plus loin en fusionnant jusqu’à 9 pixels en un seul (comme sur le Galaxy S22 Ultra).

Quad Bayer Sony IMX586 iPhone 14 Pro 48 Mpx
Le mécanisme de pixel binning, inauguré par le capteur Sony IMX586 en 2018

Sur le terrain, l’appareil capture par défaut des photos de 12 Mpx. L’enregistrement de photos haute-définition utilisant l’ensemble du capteur 48 Mpx est réservé au mode « ProRAW », introduit l’an dernier. Point notable, Apple rajoute un zoom x2 « logiciel« , qui tire parti du pixel binning. En tirant parti de la meilleure définition du capteur, l’appareil est capable de rogner directement dans l’image en limitant la perte de qualité (ce qu’il faudra vérifier sur le terrain évidemment).

Côté technique, ce nouveau capteur serait a priori de type 1/1,3 pouce – et serait donc environ 21 % plus grand que le capteur type 1/1,65″ des iPhone 13 Pro/Pro Max de l’an dernier. Les photosites mesurent 1,22 µm ; une fois combinés, ils atteignent 2,44 µm. Néanmoins, le passage à 48 Mpx cause une certaine baisse de la taille des photosites (de 1,9 µm à 1,22 µm). Nous sommes donc curieux de voir les performances (notamment en basse lumière) de ce capteur en mode 48 Mpx

iPhone 14 Pro photo camera

Apple indique également avoir amélioré les capteurs de l’ultra grand-angle et du téléobjectif. Ces derniers doivent être capables de capturer jusqu’à 2x plus de lumière (pour le téléobjectif) et jusqu’à 3x plus pour l’UGA. Hélas, nous ignorons pour le moment si ces deux objectifs bénéficient de capteurs plus grands. Notons en revanche que l’ouverture de l’UGA passe de f/1,8 à f/2,2… 

iPhone 14 Pro photo camera

De même, celles et ceux qui espéraient une portée allongée pour le téléobjectif resteront sur leur faim. Ce dernier offre toujours une focale équivalent 77 mm (soit un zoom optique x3), avec ouverture à f/2,8 et une stabilisation optique. De fait, point de nouvelle disposition « périscopique » des lentilles, comme sur certains modèles concurrents (coucou Samsung ou Sony). 

Cependant, le constructeur a apporté une subtile modification au niveau du flash. Ce dernier est désormais composé de 9 LED. L’appareil doit adapter le nombre de LEDs utilisé et leur intensité en fonction de l’objectif utilisé. Le but : éviter l’effet de halo disgracieux autour du sujet. Un point que les portraitistes devraient apprécier

Dynamic Island : adieu l’encoche !

Les iPhone 14 Pro et iPhone 14 Pro Max inaugurent également la nouvelle fonction baptisée « Dynamic Island ». Cette dernière vient étendre la « pilule » mentionnée ci-dessus, afin d’afficher les notifications d’une manière moins intrusive – et toujours sans quitter l’application au premier plan. Les appels entrants, la musique en cours de lecture, Face ID, Apple Pay… s’affichent ainsi plus discrètement

Côté technique, les iPhone 14 Pro et iPhone 14 Pro Max se parent d’un écran « Super Retina Display », basé sur une dalle OLED plus performante. Elle doit offrir une luminosité de 1600 nits, capable de monter à 2000 nits en plein soleil. Un point que les pilotes de drones apprécieront. La définition est (quasiment) inchangée : 1179×2556 pixels (iPhone 14 Pro) ou 1290×2796 pixels (iPhone 14 Pro Max).

En outre, cette nouvelle dalle est compatible avec la fonction « Always-on Display ». Une fonction très populaire sur les smartphones concurrents – cette technologie ayant été lancée avec le Samsung Galaxy S7 en… 2016. Le principe : l’écran affiche uniquement l’horloge ainsi que les principales notifications. Pour économiser l’énergie, la luminosité est diminuée, et l’appareil tire parti des cœurs les moins puissants (et les moins gourmands en énergie). Cependant, l’écran ne paraît pas être totalement noir, comme sur les terminaux concurrents. On se rapproche plus de l’expérience des dernières montres d’Apple.

En outre, cette dalle est compatible avec la technologie LTPO de rafraîchissement adaptatif, allant de 1 à 120 Hz (contre 10 Hz minimum l’an passé). Une manière supplémentaire d’économiser l’énergie. 

iOS 16 : nouvel écran de verrouillage intelligent

Les nouveaux iPhone inaugurent également un tout nouvel écran de déverrouillage. Entièrement personnalisable, il reprend certains ingrédients des cadrans des Apple Watch. On peut ainsi choisir à sa guise la police de l’horloge, ainsi que la manière dont s’affichent certaines notifications et indicateurs

Laissant une large place aux photos, ce nouvel écran de déverrouillage exploite pleinement la détection automatique du sujet. Ainsi, l’horloge vient se placer derrière le visage de votre fiancé(e), du petit dernier (ou de votre animal de compagnie). Un fonctionnement intelligent qui devrait permettre aux photographes de laisser parler leur talent – avant même d’avoir déverrouillé leur écran !

En parallèle, iOS 16 doit intégrer de nouvelles fonctionnalités de détourage en un clic. Grâce à sa profusion d’algorithmes, le terminal doit être capable de détecter automatiquement le sujet de la photo. Et ce, même lorsque l’image a été capturée avec un autre terminal (ou téléchargée sur Internet). On devrait ainsi pouvoir réutiliser l’image détourée sur une autre photo – ou en tant qu’autocollant dans une discussion. Pour l’heure, Apple s’est montré peu loquace à ce sujet : peut-être en saurons-nous davantage lors du lancement d’iOS 16, le 12 septembre prochain.

Enfin, les nouveaux iPhone inaugurent l’envoi de messages par satellite. Une fonction réservée aux cas d’urgence, et qui est limitée pour l’instant aux États-Unis et au Canada

Nouvelle puce A16 : plus de puissance et un ISP dernier cri

Comme indiqué au début de cet article, les iPhone 14 Pro et iPhone 14 Pro Max sont propulsés par la nouvelle puce A16 Bionic. Gravée en 4 nm, elle doit procurer un meilleur équilibre entre performances de pointe et autonomie.

Elle est composée d’un CPU de 6 cœurs (2 cœurs haute performance, 4 cœurs plus économes en énergie). On découvre également un nouveau moteur Neural Engine, capable d’assurer jusqu’à 17 000 milliards (!) d’opérations par seconde. En parallèle, la partie graphique est assurée par un GPU à 5 cœurs. Enfin, l’ISP dédié (Image Software Processing) doit être capable de réaliser 4000 milliards d’opérations pour une seule photo. Il doit ainsi gérer le traitement intelligent des 48 Mpx du capteur principal. 

Côté vidéo, les iPhone 14 Pro et iPhone 14 Pro Max profitent eux aussi de l’Action Mode, qui doit éviter de recourir à une gimbal pour stabiliser les scènes les plus mouvementées. On retrouve également le mode ProRes, ainsi que le mode Cinématique, désormais capable de filmer en 4K 24 fps (en plus du mode 4K 30 fps).

Prix et disponibilité des iPhone 14, iPhone 14 Plus, iPhone 14 Pro et iPhone 14 Pro Max

Les nouveaux iPhone seront disponibles à partir du 9 septembre 2022. Les livraisons débuteront le 16 septembre – à l’exception notable de l’iPhone 14 Plus, qui sera livré seulement à partir du 9 octobre.

Côté tarifs, on notera une certaine augmentation par rapport à l’an dernier. Ainsi, les nouveaux iPhone de 2022 seront disponibles aux tarifs suivants :

La version la moins onéreuse dépasse ainsi la barre symbolique des 1000 € (contre 809 € pour l’iPhone 13 Mini, dont le petit format disparaît cette année). De l’autre côté du spectre, la déclinaison la plus luxueuse (ou la moins raisonnable…) franchit allègrement la barre des 2000 € (contre 1838 € l’an dernier pour l’iPhone 13 Pro Max en version 1 To). 

Notez cependant que l’iPhone 13 et l’iPhone 13 Mini restent au catalogue, et voient leurs tarifs revus à la baisse. En revanche, les iPhone 13 Pro et iPhone 13 Pro Max sont envoyés à la retraite. Enfin, les iPhone SE (2022) et iPhone 12 constituent l’offre d’entrée de gamme d’Apple, avec un tarif plancher à 529 €.

Notre premier avis sur les iPhone 14, iPhone 14 Plus, iPhone 14 Pro et iPhone 14 Pro Max

Petit à petit, Apple continue d’apporter un certain nombre d’évolutions à ses iPhone. Outre une rationalisation des tailles d’écran, on notera surtout la disparition de la « fameuse » encoche tant raillée par la concurrence – mais sur les version Pro et Pro Max uniquement. 

Côté logiciel, on apprécie particulièrement le nouvel écran de déverrouillage et les nouvelles options offertes par iOS 16, qui laissent une large place aux photos en s’appuyant sur la reconnaissance automatique du sujet. Ledit écran devient en outre beaucoup plus personnalisable (et intelligent) que sur Android : un comble !

Côté matériel, la plus grosse nouveauté est évidemment l’arrivée du nouveau capteur de 48 Mpx et de la fonction de pixel binning – bien que cette technologie soit déjà présente sur bon nombre de smartphones concurrents. Néanmoins, la science de l’image d’Apple devrait permettre d’obtenir une qualité photo a priori encore meilleure

En définitive, ce cru 2022 est prometteur… Mais il semble qu’Apple réserve ses nouveautés les plus impressionnantes pour l’année prochain, avec l’arrivée (très symbolique) des iPhone 15. Un constat que nous avions déjà fait l’an dernier, soit dit en passant.

Advertisement