Test Oppo Find X5 Pro : l’un des meilleurs photophones du moment ?

La suite après cette publicité

8.6
sur 10
Où acheter

Début 2022, Oppo lançait son Find X5 Pro, un smartphone résolument haut de gamme, dont le module photo a été conçu en partenariat avec Hasselblad. Autant dire que les ambitions de la marque en matière de photographie sont particulièrement élevées.

Quelle qualité d’image pouvons-nous obtenir avec ce smartphone prometteur ? Parvient-il à égaler les meilleurs smartphones du marché, comme le Samsung Galaxy S22 Ultra ?

Pour le savoir, nous l’avons utilisé au quotidien pendant plusieurs semaines comme téléphone principal, notamment lors d’un voyage en Islande. Voici donc notre test photo de l’Oppo Find X5 Pro

Phototrend Test Oppo Find X5 Pro

Oppo : l’une des étoiles montantes de la tech chinoise

Arrivé sous nos latitudes en 2018, Oppo fait partie des marques chinoises les plus dynamiques de la scène high-tech. Aujourd’hui, la marque caracole à la 4e place du classement mondial (et français) des plus gros vendeurs de smartphones, s’octroyant 8,7 % de parts de marché. 

Point notable, la marque fait partie du tentaculaire groupe BBK Communications, au même titre que Vivo, Realme – ou encore OnePlus, qui a d’ailleurs été absorbée par Oppo en juin 2021. 

Malgré un certain tassement des ventes liées au contexte économique et géopolitique, Oppo conserve sa 4e place au classement des constructeurs de smartphones. © Counterpoints

S’étant fait connaître pour ses terminaux d’entrée de gamme, la marque affiche clairement ses ambitions. À l’instar de Huawei en son temps, Oppo vise à se frotter aux 3 « grands » du marché – Xiaomi, Apple et Samsung. La marque place donc de grandes espérances dans son Find X5 Pro, un terminal à la fiche technique très fournie, avec une partie photo conçue avec Hasselblad… et au tarif assez salé de 1299 €. 

Phototrend Test Oppo Find X5 Pro

Voici les caractéristiques techniques de l’Oppo Find X5 Pro : 

  • Écran : 6,7 pouces à technologie AMOLED
  • Définition : 1440 x 3216 pixels
  • Appareil photo dorsal :
    • 50 Mpx, type 1/1,56 pouce, grand-angle 26 mm, f/1,8, autofocus à détection de phase, OIS ;
    • 50 Mpx, type 1/1,56 pouce, ultra grand-angle 15 mm, f/2,2, autofocus à détection de phase ; 
    • 13 Mpx, type 1/3,4 pouce, zoom x2 52 mm, f/2,4, autofocus à détection de phase, OIS
  • Appareil photo frontal : 32 Mpx, 21 mm, f/2,4
  • Vidéo : 4K jusqu’à 60p, FHD jusqu’à 240 fps
  • OS : Android 12, Color OS 12.1
  • Processeur : Snapdragon 8 Gen 1
  • Mémoire vive : 12 Go
  • Batterie : 5000 mAh
  • Stockage : 256 Go
  • Dimensions : 163,8 x 73,9 x 8,5 mm
  • Poids : 218 g
Phototrend Test Oppo Find X5 Pro
Paisible lever de soleil sur le rift – Oppo Find X5 Pro – 50 mm, f/2,4, 1/115s, 378 ISO

Design et finitions : Oppo, mention très bien

Au premier abord, l’Oppo Find X5 Pro nous laisse une excellente impression. Comme certains de ses concurrents, il opte pour un très bel écran aux bords finement incurvés. Ses mensurations nous rappellent le Huawei P50 Pro, mais aussi (et surtout) le OnePlus 9 Pro, lancé l’an dernier. Le terminal est assez haut (163,8 mm) mais n’est pas trop large (73,9 mm). En, revanche, son poids de 218 g est un poil élevé. 

Phototrend Test Oppo Find X5 Pro

La partie supérieure gauche de l’écran accueille un unique poinçon pour la caméra frontale, qui s’avère très discret. Le déverrouillage s’effectue soit via la caméra (de manière classique, non sécurisée), soit via le lecteur d’empreinte intégré à l’écran. Et pour une fois, ce dernier tombe naturellement sous le pouce… et est particulièrement rapide et efficace

Phototrend Test Oppo Find X5 Pro

Au bas du terminal, on retrouve une unique grille pour les haut-parleurs, le port USB-C 3.1 et le logement pour 2 cartes Nano-SIM. Hélas, point de slot pour cartes micro-SD, ni de prise jack 3,5 mm (disparue depuis longtemps de la quasi-totalité des smartphones haut de gamme, sauf chez Sony). 

Phototrend Test Oppo Find X5 Pro

Mais l’Oppo Find X5 Pro se différencie surtout par sa face dorsale. Celle-ci n’est pas en verre mais en céramique. Un matériau offrant plus de résistance, tout en demeurant compatible avec la charge sans fil. Dans la pratique, l’effet est particulièrement réussi (mais est un poil sensible aux traces de doigts).

Phototrend Test Oppo Find X5 Pro
Vous serez sûrement très déçus d’apprendre que malgré nos efforts acharnés, nous n’avons pas réussi à rayer la belle coque en céramique du Find X5 Pro !

D’une part, le rendu de ce dos est très, très qualitatif – et s’avère impossible à rayer (et pourtant, nous avons essayé). D’autre part, l’intégration du bloc optique est très réussie, le dos étant moulé d’une seule pièce. En bref, le design et les finitions de l’Oppo Find X5 Pro sont très séduisantes.

Phototrend Test Oppo Find X5 Pro

Côté matériel : un smartphone premium à tout point de vue

L’Oppo Find X5 Pro nous séduit également avec son très bel écran AMOLED de 6,7 pouces, au ratio 20:9. Ce dernier recouvre 89,6 % de la face avant et offre une résolution très confortable de 1440 x 3216 pixels. Comme sur les Samsung Galaxy S21/22 Ultra ou les OnePlus 9/10 Pro, la dalle est de type LTPO et offre une fréquence de rafraîchissement dite « adaptative », qui varie en fonction des usages entre 10 et 120 Hz

Phototrend Test Oppo Find X5 Pro

Le terminal offre une très bonne restitution des couleurs, et ne cherche pas (trop) à sur-accentuer les teintes avec le mode par défaut. Notez qu’un mode Naturel est présent pour un rendu plus équilibré, mais qui tire un peu vers le bleu. Cela étant, un mode Pro permet de reprendre la main sur la colorimétrie de l’écran. Enfin, la luminosité maximale est très correcte et permet de lire l’écran en plein soleil sans difficulté

Phototrend Test Oppo Find X5 Pro

Sous le capot, on retrouve une puce Snapdragon 8 Gen 1. Gravée en 4 nm, cette puce équipe la quasi-totalité des smartphones premium de ce premier semestre 2022. Cette puce est accompagnée de 12 Go de mémoire vive et d’un espace de stockage de 256 Go (hélas non-extensible). 

Phototrend Test Oppo Find X5 Pro

Côté photo, Oppo mise aussi grandement sur sa nouvelle puce MariSilicon X. Dédiée au traitement de l’image, cette dernière doit procurer une puissance de calcul supérieure, grâce à un ISP (Image Signal processor) et un NPU (Neural Processing Unit) hors pair. À la clé, selon Oppo, un traitement des fichiers RAW plus rapide, une meilleure gestion du bruit numérique, une plage dynamique plus large et un rendu des couleurs beaucoup plus fidèle à la réalité. Autant de points auquel nous serons attentifs pendant ce test. 

Oppo Find X5 Pro

Au-delà, l’Oppo Find X5 Pro mise sur un triple module photo… directement hérité de son prédécesseur, le Find X3 Pro (le chiffre 4 étant associé à la mort en Asie, le X4 est passé à la trappe). La puce MariSilicon X est donc le « vrai » atout différenciateur de ce modèle. Pour en savoir plus sur les caractéristiques matérielles des différents capteurs, n’hésitez pas à consulter notre article paru en février dernier

Notons cependant qu’Oppo a le bon goût de proposer le même capteur IMX766 de type 1/1,56 pouce, tant pour le grand-angle que pour l’ultra grand-angle. Toutefois, le capteur principal s’avère stabilisé sur 3 axes (vertical, horizontal, roulis), à l’instar des iPhone 13 Pro. De même, l’optique est stabilisée sur 2 axes. 

Oppo Find X5 Pro

L’ultra grand-angle, quant à lui, se dote d’une lentille freeform pour minimiser les distorsions et accroître l’homogénéité des images. Malheureusement, nous sommes assez déçus par la timidité du téléobjectif. Alors que ses concurrents offrent a minima un équivalent 70 mm (et parfois bien plus), l’Oppo Find X5 Pro se contente d’un petit zoom x2, équivalent 52 mm. 

Mais au-delà de toutes ces considérations techniques, quelle qualité d’image pouvons-nous obtenir avec cet Oppo Find X5 Pro ? C’est que nous allons étudier ensemble. 

Phototrend Test Oppo Find X5 Pro
Oppoception

Qualité d’image : l’Oppo Find X5 Pro, un photophone séduisant et réussi

D’une manière générale, l’Oppo Find X5 Pro s’avère très polyvalent grâce à ses 3 objectifs (16, 27 et 52 mm). Point notable, Oppo a « hérité » du partenariat noué entre OnePlus et Hasselblad. À la clé, une amélioration du module photo, et une interface rappelant les appareils de la marque suédoise.

Sur le terrain, l’Oppo Find X5 Pro est capable de livrer de belles, voire de très belles images. Au global, la restitution des couleurs et des contrastes est très juste, et le terminal ne cherche pas à en faire trop. Le HDR du terminal est assez modéré, et les algorithmes ne cherchent pas à déboucher les ombres trop violemment. 

Phototrend Test Oppo Find X5 Pro
Début du jour – Oppo Find X5 Pro – 24 mm, f/1,7, 1/3600s, 395 ISO

Les images livrées par le capteur principal possèdent un très bon niveau de détails (pour un smartphone). Comme sur le Huawei P50 Pro, les images s’avèrent très propres, même si l’accentuation des détails est parfois un peu prononcé. Mais cet Oppo Find X5 Pro est clairement sur la bonne voie. 

Phototrend Test Oppo Find X5 Pro
Terre souffrée – Oppo Find X5 Pro – 24 mm, f/1,7, 1/3600s, 395 ISO
Reykjavik, géométrie – Oppo Find X5 Pro – 24mm, f/1,7, 1/1250s, 402 ISO

Nous sommes agréablement surpris par l’ultra grand-angle. Contrairement à certains concurrents, les distorsions sont bien gérées et le niveau de détails demeure très bon, y compris sur les bords. Clairement, la fameuse lentille freeform aide beaucoup. On notera que l’objectif est assez sensible aux effets de flare. Mais, comme avec l’objectif principal, le niveau d’accentuation est assez élevé, les algorithmes cherchant à rajouter du détail dans l’image… quitte à ce que le résultat soit un poil indigeste quand on zoome à 100 %. C’est là que réside la vraie limite des capteurs d’un smartphone…

Architecture – Oppo Find X5 Pro – 15 mm, f/2,2, 1/90s, 398 ISO
Fonte des glaces – 13 mm, f/2,2, 1/300s, 400 ISO
Lever de soleil et léger flare à gauche du cliché – 13 mm, f/2,2, 1/640s, 402 ISO

Comme sur certains modèles concurrents, l’ultra grand-angle permet aussi la capture d’images en macro. Un point que nous avions déjà rencontré sur l’iPhone 13 Pro (entre autres). Les images capturées dans ce mode sont particulièrement plaisantes, l’appareil permettant d’immortaliser des éléments de quelques millimètres seulement dans leurs moindres détails, la distance minimale de MAP étant très réduite.

Phototrend Test Oppo Find X5 Pro
Végétation islandaise – Oppo Find X5 Pro – 13 mm, f/2,2, 1/65s, 264 ISO

Notre seule vraie déception est au niveau du téléobjectif. Certes, les images sont agréables à l’œil et correctement exposées, avec une colorimétrie sans défaut (ce qui est déjà un bon début). Hélas, les clichés sont gâchés par une (très) grosse baisse du niveau de détails. En zoomant, on découvre bien souvent une bouillie de pixels. La faute à un capteur de très petite taille (type 1/3,4 pouce), indique d’un smartphone haut de gamme de 2022. Ce télézoom était déjà en retrait en termes de longueur focale, mais le choix de ce capteur laisse un goût encore plus amer. 

Montagnes islandaises – Oppo Find X5 Pro – 50 mm, f/2,4, 1/730s, 100 ISO
Paysage vallonné – Oppo Find X5 Pro – 50 mm, f/2,4, 1/390s, 395 ISO
Un endroit bien incongru pour trouver un taxi ! – Oppo Find X5 Pro – 50 mm, f/2,4, 1/100s, 515 ISO

Pour aller plus loin, Oppo vante son zoom « hybride » x10. Sans être catastrophique, la qualité d’image est (hélas) loin d’être transcendante

La photo de nuit est un exercice très intéressant, car il met clairement en évidence les qualités et les défauts des différentes optiques. Avec le capteur principal, les clichés sont plaisants à l’œil, avec un rendu des couleurs et des contrastes très réaliste. On regrettera simplement que le tandem lissage / sharpening soit assez prononcé, y compris avec le mode Nuit dédié. 

Plaine fumante – Oppo Find X5 Pro – 24mm, f/1,7, 1/45s, 1279 ISO

L’ultra grand-angle confirme ses bonnes performances, et permet d’obtenir des clichés très satisfaisants, même en cas de faible luminosité. Néanmoins, certaines images paraissent assez sombres, alors même que le capteur est identique entre le grand-angle et l’ultra grand-angle. Mais dans tous les cas, cet objectif offre des performances nocturnes honorables

Géothermie – Oppo Find X5 Pro – 13 mm, f/2,2, 1/30s, 1600 ISO
Béton rêveur – Oppo Find X5 Pro – 13 mm, f/2,2, 1/8s, 18368 ISO
Vienne la nuit – Oppo Find X5 Pro – 13 mm, f/2,2, 1/13s, 2726 ISO

Hélas, nous ne pourrons en dire autant du téléobjectif. Ce dernier se débrouille comme il peut, mais n’est franchement pas aidé par son capteur de petite taille. D’une part, on observe quelques ratés au niveau de l’autofocus. D’autre part, les détails apparaissent souvent brouillés, et le résultat est peu flatteur. Les couleurs tendent aussi parfois à « baver ». Clairement, les oiseaux nocturnes aimant les longues focales risquent d’être un poil déçus

Road to… somewhere – Oppo Find X5 Pro – 50 mm, f/2,4, 1/40s, 959 ISO
En Islande, à la saison estivale, le soleil se lève très, très tôt ! Oppo Find X5 Pro – 50 mm, f/2,4, 1/13, 5553 ISO

De (très) nombreux modes de prise de vue

Au chapitre des modes de prise de vue, l’Oppo Find X5 Pro est loin d’être avare. Il a le bon goût de proposer un « vrai » mode Pro, qui est disponible pour les 3 objectifs !

Conçu en partenariat avec Hasselblad, il permet de reprendre la main sur la mise au point (avec une option de focus peaking bien pratique), la vitesse d’obturation, la sensibilité ISO, la balance des blancs, la mesure de l’exposition, etc. Néanmoins, il ne dispose pas d’un mode de rappel des réglages précédents (comme beaucoup de ses concurrents, il est vrai).

Avertissement : cette photo n’a pas été capturée en Islande. Elle permet cependant de constater la présence d’une option « focus peaking », qui facilite la mise au point manuelle.

Bien sûr, on peut capturer des images en RAW (avec une backup en JPEG), dont la colorimétrie est parfaitement conforme à nos attente. Aucune dérive colorimétrique n’est à noter – ce qui n’était pas le cas sur le Huawei P50 Pro, par exemple, ni sur le OnePlus 9 Pro. 

De la Terre à la Lune – Oppo Find X5 Pro, 24 mm, f/1,7, 1/1000s, 368 ISO

Les algorithmes liés au HDR étant désactivés, le smartphone fait montre d’une plage dynamique assez restreinte (comme tous ses concurrents il est vrai), avec des blancs très vite « cramés » et des noirs totalement bouchés si la scène est assez contrastée. 

Mode Pro : les sources de lumière sont surexposées, alors que le reste de la scène demeure un poil trop sombre.

Un mode « haute résolution » permet aussi de capturer des images de 50 Mpx, en exploitant la totalité des pixels du capteur principal (l’appareil désactivant les fonctions de pixel binning). Les images prises dans ce mode sont très correctes, même si l’on observe une légère baisse de détails par rapport au mode normal.

On ne le devinerait pas comme ça, mais cette photo a été prise à environ 6h du matin ! Oppo Find X5 Pro – 24 mm, f/1,7, 1/80s, 134 ISO

L’habituel mode « Portrait » est également de la partie. Le détourage du sujet a le mérite d’être très bien fait, même sur des détails complexes (les poils d’une parka par exemple). Le floutage de l’arrière-plan, quoi qu’un peu artificiel, est assez esthétique.

C’est beau, un Rollei ! On notera cependant la lanière Nikon, qui ici fait un peu tache ! Oppo Find X5 Pro – 24 mm, f/2,8, 1/50s, 280 ISO

On retrouve aussi avec plaisir le mode Xpan, déjà croisé sur les smartphones de OnePlus. Fruit de sa collaboration avec Hasselblad, il permet de capturer des photos panoramiques, au ratio 65:24, à la manière des appareils argentiques d’antan. La marque entend ainsi démocratiser ce mode de prise de vue – les Hasselblad Xpan d’origine étant réputés pour leur cherté.

Deux modes sont disponibles : un mode couleur, et un mode N&B aux contrastes très forts. Hommage à l’argentique, l’image se fige, s’affiche en négatif puis se révèle petit à petit à l’écran. 

Mode Xpan – Oppo Find X5 Pro – 24 mm, f/1,7, 1/610 ISO, 384 ISO

Mais le mode que nous avons le plus apprécié est sans doute le mode « pose longue ». Contrairement à un appareil photo « classique » (ou avec le mode Pro), il ne s’agit pas de laisser le capteur exposé pendant plusieurs secondes. Ici, l’appareil capture un très grand nombre d’images, qui sont alignées et fusionnées automatiquement, avec un flou de mouvement sur les éléments qui ont bougé. Un mode redoutable pour immortaliser l’eau d’une cascade par exemple. 

Vallarvegur – Oppo Find X5. Pro – 13 mm, f/2,2, 1/1100s, 174 ISO

Mieux encore, ce mode est capable de fonctionner « à main levée », moyennant un léger crop. Cette fonction n’est pas forcément indispensable au quotidien… Mais en voyage, elle s’avère particulièrement bien conçue et permet d’obtenir des images très créatives.  

La possibilité d’utiliser le mode « pose longue » à main levée est un vrai plus. On observe toutefois une légère erreur de fusion des photos en bas de l’image.

En vidéo, l’Oppo Find X5 Pro permet de filmer en 4K 60p avec les trois capteurs. Les images sont très plaisantes, avec un niveau de détails analogue à celui des photos. 

Le seul hic vient du « crop » : à cause de la stabilisation (logicielle), le cadrage obtenu en vidéo avec l’UGA est identique à celui du grand-angle en photo ! De même, le crop est particulièrement prononcé avec l’objectif grand-angle, alors que ce dernier bénéficie de la stabilisation capteur + optique… Dommage que le rognage soit si important !

Retrouvez ci-dessous une galerie d’images capturées avec l’Oppo Find X5 Pro :

Interface et performance : un terminal agréable

Avec son processeur Snapdragon 8 Gen 1 et ses 12 Go de mémoire vive, l’Oppo Find X5 Pro offre une expérience sans compromis. Le terminal est livré avec Android 12 (dernière version en date), équipée de la surcouche maison Color OS 12.1. 

Et nos quelques appréhensions ont été très vite dissipées : l’interface est d’une impeccable fluidité en toute circonstance. De même, elle s’avère agréable à utiliser, sobre sans paraître nue, intuitive sans être pauvre en réglages. Les utilisateurs d’un Samsung, d’un Xiaomi ou d’un Huawei devraient se sentir à l’aise sans souci. 

Et, contrairement à Huawei, le terminal embarque les services de Google. Aucun problème, donc, pour télécharger ses applications favorites depuis Google Play. 

Côté photo, l’interface conçue avec Hasselblad est séduisante. Les modes de prise de vue « avancés » sont rangés dans un onglet Plus. Aucun souci de réactivité n’est à signaler, sauf en mode Pro où le changement d’objectif et le déclenchement sont un peu moins rapides. 

Enfin, un mot sur les capacités gaming du terminal. Même avec des titres très gourmands en ressources comme Asphalt 9, l’Oppo Find X5 Pro se montre très fluide et la chauffe est limitée. Bon point, une petite cartouche permet d’accéder rapidement à certaines fonctions spécifiques : effectuer une capture vidéo, couper les notifications, etc. De même, trois modes de performances sont disponibles, afin d’optimiser le ratio puissance disponible/consommation d’énergie. 

Une autonomie très correcte

L’Oppo Find X5 Pro intègre une batterie de 5000 mAh – comme beaucoup de ses concurrents actuels. Point notable, cette dernière est divisée en 2 cellules afin d’offrir une vitesse de chargement beaucoup plus élevée. Grâce à la charge filaire 87W (!) on peut regagner sans effort 50 % de batterie en 12 minutes environ. Une performance très impressionnante. On notera aussi la recharge sans-fil 50W, elle aussi très rapide. 

Sur le terrain, l’autonomie est honnête. En utilisation « normale », l’appareil dépasse la journée sans difficulté. Si vous êtes davantage sur une utilisation modérée (peu ou pas de vidéos sur Youtube par exemple), le terminal peut tenir tout un week-end sans difficulté. 

En revanche, nous avons constaté que les 20 derniers pourcents de la batterie se vidaient plus rapidement. Un phénomène étrange, qui demandera sans doute un petit ajustement logiciel.

À l’heure du bilan : l’Oppo Find X5 Pro, un smartphone très séduisant

Au terme de ce test, l’Oppo Find X5 Pro nous laisse une impression globale très favorable. Le design est particulièrement réussi, notamment avec le dos en céramique et l’intégration du module photo. De plus, le terminal dispose d’un superbe écran et offre une impeccable réactivité. Enfin, son interface est agréable à utiliser au quotidien.

Sommes-nous encore sur Terre ? Oppo Find X5. Pro – 13 mm, f/2,2, 1/2000s, 165 ISO

En photo comme en vidéo, il s’avère un très bon compagnon. La restitution des couleurs est très soignée, et les images sont agréables à l’œil. Dommage que le lissage et le sharpening (accentuation artificielle du niveau de détails) soient parfois prononcés. 

In fine, notre seul vrai reproche est au niveau du téléobjectif. Avec sa focale 52 mm, il est particulièrement timide face à la concurrence. De plus, il souffre du syndrome petit capteur – petite optique, offrant une qualité d’image en retrait par rapport aux deux optiques principales. Pour un smartphone aussi haut de gamme, c’est assez regrettable. 

Enfin, un mot sur le positionnement tarifaire : vendu 1299 €, l’Oppo Find X5 Pro fait payer cher ses prestations. Et Oppo ne dispose pas encore de la même image de marque que Samsung et Apple. Le pari de la marque est donc osé – bien que le terminal ne manque pas de qualités.

L’Oppo Find X5 Pro est disponible au tarif de 1299 € à la Fnac et chez Boulanger

Test Oppo Find X5 Pro : l’un des meilleurs photophones du moment ?
Design
8.7
Ergonomie et prise en main
8.6
Fonctionnalités
8.9
Qualité d'image
8.4
Points forts
Le même capteur photo pour le grand-angle et l'ultra grand-angle, qualité des clichés
Très bel écran et très bonne qualité de construction
Dos en céramique très résistant, intégration du module photo très réussie
Très bonnes performances, interface agréable et très fluide
Recharge très rapide
Points faibles
Téléobjectif en retrait
Crop très prononcé en vidéo
Tarif élevé
8.6
sur 10
Où acheter