OnePlus a lancé à la rentrée un nouveau mode photo pour ses smartphones OnePlus 9 et OnePlus 9 Pro. Ce mode intitulé XPan et conçu en collaboration avec Hasselblad, permet de photographier en panoramique, au ratio 65:24, à la manière de l’appareil Hasselblad XPan original. Nous avons pu tester ce mode sur un smartphone OnePlus 9 Pro et voici notre petit bilan avec quelques images exemples.

OnePlus et Hasselblad, un partenariat stratégique

En mars dernier, la marque chinoise de smartphones OnePlus officialisait un partenariat historique avec le suédois Hasselblad pour une durée de 3 ans. À la clé, une amélioration du module photo des smartphones de la marque, à commencer par les OnePlus 9 et 9 Pro, dévoilés quelques semaines plus tard.

Ce partenariat entre un géant chinois de la high-tech et une société historique dans le domaine de la photographie (qui depuis a été rachetée par le chinois DJI), à qui l’on doit des appareils photo moyen format iconiques, comme le Hasselblad 500C ou bien entendu le XPan, prévoit d’insuffler encore davantage de photographie dans les smartphones haut de gamme de chez OnePlus.

Prise en main des OnePlus 9 et 9 Pro, les premiers smartphones conçus avec Hasselblad

Mode XPan, pour des photos au format panoramique

Dévoilé dans une récente mise à jour des OnePlus 9 et 9 Pro, le mode XPan permet de capturer des images au format panoramique depuis l’application Photo du smartphone. C’est bien entendu un hommage aux appareils photo XPan dont le premier modèle a été dévoilé en 1998 par Hasselblad, en partenariat avec Fujifilm qui a permis sa production.

Appareil photo Hasselblad XPan, dévoilé en 1998

Cet appareil, au format 35 mm, permettait de réaliser très facilement des photos au format panoramique avec une visée télémétrique. Malheureusement, face à l’arrivée du panoramique au format numérique, la version 2 du XPan, sortie en 2003, sera la dernière.

Le XPan utilise un film 135 classique, mais avec un format d’image 24x65mm. Sur une pellicule traditionnelle de 36 poses, vous n’en avez ainsi que 21, mais au format panoramique. Au développement, il ne fallait pas se tromper, au risque de voir 36 cadres 24x36mm tirés de vos panoramiques.

Comment utiliser le mode XPan sur OnePlus 9 et 9 Pro ?

Pour revenir au mode XPan des derniers smartphones OnePlus, l’expérience est assez réussie. Une fois activé, l’écran du smartphone simule le viseur d’un XPan, avec le champ de visée et le cadrage retenu lors du déclenchement et un assombrissement sur les bords un peu exagéré. Attention pour ceux qui n’ont pas l’habitude : seule la partie de l’image présente dans le cadre en tiret sera enregistrée. Attention donc aux éléments qui dépassent.

Deux focales sont disponibles, 30 mm ou 45 mm. Il est également possible de choisir entre un mode noir et blanc, offrant un fort contraste et un « look » très argentique, ou bien un mode couleur, présenté comme « riche et réaliste » par OnePlus.

© OnePlus

Une fois la photo prise, la scène se fige, en affichant tout d’abord l’image en négatif, puis se développe petit à petit pour se révéler à l’écran avant de laisser la place de nouveau à la visée. Une sorte d’hommage à l’argentique.

Expérience argentique, fichier numérique

Pour obtenir ces images, l’appareil utilise les deux capteurs haute définition des OnePlus 9 : le capteur principal de 48 Mpx et le second capteur ultra grand-angle de 50 Mpx. Pas de pixel binning ici puisque les clichés finaux ne sont pas réduits à 12 Mpx mais conservent leur taille originale.

Ainsi, on obtient un fichier Jpeg de 7552 × 2798 pixels en 30 mm et de 7872 × 2916 pixels en 45 mm pesant entre 5 et 10 Mo chacune.

Pour le moment, ce mode n’est disponible que sur les OnePlus 9 et 9 Pro via une mise à jour système. Il y a fort à parier que les prochains modèles de OnePlus, réalisés en collaboration avec Hasselblad, pourront également proposer ce mode.

Voici quelques photos réalisées avec le mode XPan du OnePlus 9 Pro :

30 mm

45 mm

45 mm

30 mm

30 mm

45 mm

Comme on peut le voir, ces photos offrent un rendu panoramique très plaisant, avec un look cinématographique réussi. Le traitement de l’image, notamment le noir et blanc sombre, est très réussi. Il est d’ailleurs possible de surexposer ou sousexposer sa photo à la prise de vue.

Ces photos reprennent le style des clichés qu’il est possible de faire avec un véritable XPan, la pellicule en moins. Cette initiative, fruit de la collaboration entre Hasselblad et OnePlus et directement intégrée à l’appareil photo du smartphone, est à saluer par son esprit ludique. En espérant qu’elle donnera envie à certains utilisateurs de s’adonner à la photographie argentique.

A lire également :