Sony E 11 mm f/1,8, E 15 mm f/1,4 G et E PZ 10-20 mm f/4 G : trois nouveaux objectifs grand-angle et compacts pour hybrides Sony APS-C

Sony fait son grand retour sur le terrain des optiques APS-C. Le constructeur dévoile trois nouveaux objectifs, deux focales fixes et un zoom motorisé : les Sony E 11 mm f/1,8, Sony E 15 mm f/1,4 G et Sony E PZ 10-20 mm f/4 G. Des objectifs haut de gamme et très compacts, qui viennent répondre aux besoins des photographes – et des vidéastes – aimant bénéficier d’un large champ focal. Tous trois seront disponibles à partir de la mi-juin

Phototrend Sony APS-C juin 2022

Le retour en grâce de l’APS-C chez Sony ?

Alors que Sony semblait concentrer ses efforts sur les boîtiers et optiques plein format, l’APS-C semblait quelque peu délaissé. À l’exception du ZV-E10, lancé l’an dernier (et dédié au vlogging), les dernières nouveautés Sony concernant l’APS-C remontaient (déjà) à il y a 3 ans, avec la sortie des A6400 et A6600, ainsi que des objectifs Sony E 16-55 mm f/2,8 G et Sony 70-350 mm f/4,5-5,6 G OSS en 2019. 

Dès lors, l’arrivée de ces trois nouvelles focales fixes devrait réjouir les possesseurs d’un hybride Sony de la série A6000 ainsi qu’un ZV-E10. Les Sony E 11 mm f/1,8, Sony E 15 mm f/1,4 G et Sony E PZ 10-20 mm f/4 G partagent un certain nombre de points commun, à commencer par leur focale nettement orientée vers l’ultra grand-angle. On notera également qu’ils sont conçus pour un usage tant photo que vidéo, afin d’accompagner les usages actuels et futurs.

Enfin, ces trois objectifs portent à 70 le nombre d’optiques Sony disponible pour la monture E, montrant le dynamisme de l’écosystème de la marque orange et noire.

Phototrend Sony APS-C juin 2022

Sony E 15 mm f/1,4 G : focale fixe grand-angle lumineuse et premium

En premier lieu, Sony dévoile un nouvel objectif 15 mm, qui vient grossir les rangs de la prestigieuse gamme G en APS-C. Avec sa plage focale équivalent 22,5 mm en plein format et son ouverture très lumineuse à f/1,4, il vise particulièrement les photographes et les amateurs amoureux du bokeh et souhaitant bénéficier d’un champ suffisamment large – tout en restant polyvalent.

Visant à offrir une qualité d’image stratosphérique en toute circonstance, le Sony E 15 mm f/1,4 G se dote d’une fiche technique à la hauteur de ses ambitions. Il est composé de 13 lentilles réparties en 12 groupes, dont 3 lentilles asphériques, 1 une lentille ED à extra faible dispersion et 1 lentille Super ED

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à lire notre test complet du Sony E 15 mm f/1,4 G.

Voici les caractéristiques techniques du Sony E 15 mm f/1,4 G : 

  • focale : 15 mm (équivalent 22,5 mm en plein format)
  • objectif pour capteur APS-C ou Super 35 mm
  • ouverture max : f/1,4
  • ouverture min : f/16
  • angle de champ : 87° (en APS-C)
  • construction optique : 13 éléments répartis en 12 groupes, dont 3 lentilles asphériques, 1 lentilles ED et 1 lentille Super ED
  • diaphragme : circulaire à 7 lamelles
  • distance minimale de mise au point : 20 cm (AF activé) / 17 cm (AF désactivé)
  • stabilisation d’image : non
  • tropicalisation : construction résistante à l’humidité et à la poussières
  • grossissement max : 0,15x
  • mise au point : motorisation AF linéaire
  • diamètre du filtre : 55 mm
  • dimensions : 66,6 mm x 69,5 mm (D x L)
  • poids : 219 g
  • accessoires fournis : pare-soleil et bouchons d’objectif
  • monture compatible : Sony E

Très compact, l’objectif mesure 6,95 cm de long et 6,66 cm de large. Des mensurations qui lui permettent de former un duo très bien assorti avec un ZV-E10 ou un hybride de la série A6000. 

Mais il se distingue en intégrant une bague d’ouverture manuelle, qui peut être décrantée grâce à un commutateur dédié. Une attention à laquelle les vidéastes seront sans doute sensibles – d’autant plus que le focus breathing est particulièrement maîtrisé. 

L’ouverture très lumineuse à f/1,4 est assurée par un diaphragme circulaire à 7 lamelles, offrant un superbe bokeh et des transitions d’une grande douceur. De même, les amateurs de photo de nuit à main levée seront aux anges. 

Notons aussi la motorisation autofocus, composée de 2 moteurs linéaires. Ainsi paré, l’AF est particulièrement efficace – et surtout entièrement silencieux

On appréciera aussi la construction tout temps, l’objectif étant doté de nombreux joints d’étanchéité pour le protéger efficacement des projections d’eau et de la poussière, notamment autour du commutateur AF/MF et du bouton de rappel de la MAP personnalisable. 

Enfin, notons que la distance minimale de mise au point (20 cm) peut être raccourcie en désactivant l’AF, la faisant passer à 17 cm. De quoi capturer des images en gros plan très originales, en jouant avec la très large perspective offerte par cette petite focale fixe très séduisante.

Pour en savoir plus sur cet objectif, retrouvez notre test complet.

Sony E 11 mm f/1,8 : nouvelle focale fixe ultra grand-angle APS-C

Avec ce nouvel objectif, Sony vise deux cibles particulières. D’une part, les photographes ayant besoin d’une optique ultra-légère et lumineuse et parée pour la photo de paysages, capable de les accompagner partout. D’autre part, les vloggers souhaitant profiter d’une optique ultra grand-angle, notamment pour du face cam très large. 

Avec sa longueur focale de 11 mm (équivalent 16,5 mm en plein format), le Sony E 11 mm f/1,8 s’adresse à celles et ceux voulant voir très large. Jusqu’ici, la focale la plus courte en APS-C était l’objectif pancake 16 mm f/2,8, laissant un vide intersidéral que vient aujourd’hui combler Sony.

Voici les caractéristiques techniques du Sony E 11 mm f/1,8 : 

  • focale : 11 mm (équivalent 16,5 mm en plein format)
  • objectif pour capteur APS-C ou Super 35 mm
  • ouverture max : f/1,8
  • ouverture min : f/16
  • angle de champ : 104° (en APS-C)
  • construction optique : 12 éléments répartis en 11 groupes, dont 3 lentilles asphériques et 3 lentilles ED
  • diaphragme : circulaire à 7 lamelles
  • distance minimale de mise au point : 15 cm (AF activé) / 12 cm (AF désactivé)
  • stabilisation d’image : non
  • tropicalisation : construction résistante à l’humidité et à la poussière
  • grossissement max : 0,2x
  • mise au point : motorisation AF linéaire
  • diamètre du filtre : 55 mm
  • dimensions : 66 mm x 57,5 mm (D x L)
  • poids : 181 g
  • accessoires fournis : pare-soleil et bouchons d’objectif
  • monture compatible : Sony E

Pesant seulement 181 grammes, l’objectif mesure 5,75 cm de long et 6,6 cm de large. Il peut donc se glisser dans n’importe quel sac photo sans l’alourdir. De même, il permet de filmer de longues séquences de vlog à bout de bras sans s’épuiser. 

L’objectif est composé de 12 lentilles réparties en 11 groupes. Pour optimiser le rendu de l’image, au centre comme sur les bords, il se dote de 3 lentilles asphériques et 3 lentilles ED à faible dispersion.

L’ouverture à f/1,8, très lumineuse, est assurée par un diaphragme circulaire à 7 lamelles. Un très bon point pour cette optique, qui devrait séduire les amateurs de bokeh mais aussi les oiseaux de nuit aimant capturer des scènes en basse lumière à main levée

À ce titre, notons cependant que l’objectif fait l’impasse sur la stabilisation optique – ce qui, compte tenu de sa longueur focale, n’est pas gênant en photo mais davantage en vidéo

La distance minimale de mise au point est de 15 cm avec l’autofocus activé. On peut cependant diminuer cette distance en désactivant l’AF, passant ainsi à seulement 12 cm

Enfin, l’ergonomie de l’objectif est particulièrement minimaliste. Outre la large bague de mise au point linéaire, l’objectif se dote uniquement d’un commutateur AF/MF et du traditionnel bouton de rappel de la MAP personnalisable

Sony E PZ 10-20 mm f/4 G : un nouveau zoom motorisé et ultra-compact

Il y a quelques semaines, Sony avait créé la surprise en dévoilant son Sony FE PZ 16-35 mm f/4 G, un objectif plein format ultra grand-angle muni d’un zoom motorisé. Avec ce nouveau Sony E PZ 10-20 mm f/4 G, la marque propose son équivalent pour ses hybrides à capteur APS-C

Il s’équipe d’une double commande de zoom motorisé, accompagné d’une ergonomie résolument pensée pour un usage vidéo. Il vise ainsi les utilisateurs d’un ZV-E10. De plus, il vient succéder (ou compléter ?) le Sony E 10-18 mm f/4 OSS, lancé à l’époque des boîtiers Sony NEX. 

Optant pour un gabarit ultra-compact, le Sony E PZ 10-20 mm f/4 G mesure seulement 5,5 cm de long pour 6,98 cm de large, et tient au creux de la main. Son poids de 178 g est particulièrement remarquable.

Pour y parvenir, Sony mise sur un matériau plastique, et fait l’impasse sur la stabilisation. Sur les hybrides démunis de la stabilisation capteur (ce qui est le cas de la quasi-totalité des modèles actuels, à l’exception du A6600), il faudra se rabattre sur la stabilisation numérique, ou sur une gimbal. 

Voici les caractéristiques techniques du Sony E PZ 10-20 mm f/4 G : 

  • focale : 10-20 mm (équivalent 15-30 mm en plein format)
  • objectif pour capteur APS-C ou Super 35 mm
  • ouverture max : f/4
  • ouverture min : f/22
  • angle de champ : 109°-70° (en APS-C)
  • construction optique : 11 éléments répartis en 8 groupes, dont 3 lentilles asphériques, 2 lentilles ED et 1 lentille asphérique ED
  • diaphragme : circulaire à 7 lamelles
  • distance minimale de mise au point : 20 cm (AF activé) / 13-17 cm (AF désactivé)
  • stabilisation d’image : non
  • tropicalisation : construction résistante à l’humidité et à la poussière
  • grossissement max : 0,18x
  • mise au point : autofocus, 2 moteurs linéaires XD
  • diamètre du filtre : 62 mm
  • dimensions : 69,8 mm x 55 mm (D x L)
  • poids : 178 g
  • accessoires fournis : pare-soleil et bouchons d’objectif
  • monture compatible : Sony E
Phototrend Sony E PZ 10-20 mm f/4 G

L’objectif est constitué de 11 lentilles réparties en 8 groupes. Pour accroître la qualité d’image, il s’équipe de 3 lentilles asphériques, 2 lentilles ED à faible dispersion et une lentille asphérique ED. Il doit ainsi être paré pour lutter efficacement contre les aberrations chromatiques et les effets de flare et de ghosting. De même, Sony promet un niveau de focus breathing particulièrement maîtrisé – ce qui semble le cas à premier vue. 

L’ouverture constante à f/4 est assurée par un iris circulaire à 7 lamelles, promesse d’un bokeh d’une grande douceur. Côté autofocus, l’objectif mise sur un double moteur linéaire, qui doit se montrer à la fois souple, rapide et totalement silencieux, efficace en photo comme en vidéo. En outre, la distance minimale de mise au point, déjà très courte lorsque l’AF est activé (20 cm), peut être raccourcie en désactivant l’autofocus (13 cm au grand-angle, 17 cm à fond de zoom). 

Sony E PZ 10-20 mm f/4 G

Enfin, un mot sur l’ergonomie du Sony E PZ 10-20 mm f/4 G. Concrètement, l’objectif se dote d’un petit levier de zoom, placé directement sous le pouce. On retrouve également une bague de zoom motorisée, qui permet de zoomer ou dézoomer plus ou moins rapidement en fonction de l’effet désiré. De plus, on peut régler le zoom avec la molette prévue à cet effet sur certains boîtiers (ZV-E10 et FX3), ou encore avec les touches arrière du boîtier (Sony A1, A7S III et A7 IV notamment). 

Sans oublier la bague de mise au point linéaire, le commutateur AF/MF et le bouton de verrouillage de la MAP personnalisable. Compacité oblige, aucune bague d’ouverture manuelle n’est présente. 

Prix et disponibilité des Sony E 11 mm f/1,8, Sony E 15 mm f/1,4 G et Sony E PZ 10-20 mm f/4 G

Ces trois nouveaux objectifs sont d’ores et déjà disponibles en précommande, et seront livrés à partir de la mi-juin 2022. Les tarifs, quant à eux, sont assez salés :  

Les objectifs sont disponibles en précommande chez Digit-Photo, IPLN et Miss Numérique.

Phototrend Sony APS-C juin 2022

Notre premier avis sur ces trois nouveaux objectifs Sony

Avec ces trois nouveaux objectifs, Sony envoie un message fort : non, l’APS-C n’est pas la 3e roue du carrosse, bien au contraire. Chacun à leur manière, les Sony E 11 mm f/1,8, Sony E 15 mm f/1,4 G et Sony E PZ 10-20 mm f/4 G répondent à des besoins spécifiques, mais viennent combler un réel vide au sein de son portfolio en APS-C. À ce titre, n’hésitez pas à lire notre test du Sony E 15 mm f/1,4 G

Mais en dépit de leurs qualités, ces trois focales fixes demeurent particulièrement onéreuses. En voyant le verre à moitié vide, on peut regretter que le positionnement de ces objectifs soit aussi élitiste – surtout pour des format APS-C. 

En voyant le verre à moitié plein, cependant, on ne peut qu’apprécier cette montée en gamme, avec des objectifs offrant un excellent ratio performances/légèreté.

Advertisement