Alors que les JO de Tokyo viennent tout juste de refermer leurs portes, le photographe canadien Dave Holland nous propose de revenir en images sur le stand de Sony réservé aux photographes professionnels, au cœur du centre de presse. À la clé : une profusion de boîtiers et d’objectifs photo (très) haut de gamme. De quoi faire saliver les boulimiques de matériel photo !

Pendant longtemps, seuls Canon et Nikon proposaient un espace dédié aux professionnels lors des Jeux olympiques. Mais pour la 1re fois, Sony aussi proposait son Photo Booth lors des JO de Tokyo 2020, offrant aux photographes pro un large panel de boîtiers et d’optiques pendant la compétition, ainsi qu’un service de vérification, nettoyage et réparation.

JO Tokyo 2020 : des étagères de Nikon D6 et téléobjectifs au service des photojournalistes

Il est vrai que la marque japonaise était déjà présente en marge des Jeux olympiques d’hiver de 2018, qui se sont tenus en Corée du Sud. Mais depuis, Sony a eu le temps d’accentuer sa présence, offrant aux professionnels de l’image un service ultra-complet et une profusion de boîtiers et d’objectifs dédiés aux photographes de sport.

© Dave Holland

Dave Holland, photographe canadien, a eu l’opportunité de visiter le service professionnel de Sony pendant les JO de Tokyo. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les étagères sont bien garnies ! On peut ainsi apercevoir de nombreux téléobjectifs, tels le Sony FE 200-600 mm f/5,6-6,3 G OSS ou le Sony FE 400 mm f/2,8 G Master OSS.

© Dave Holland

On notera aussi la présence de plusieurs focales fixes comme le Sony FE 135 mm f/1,8 GM, le 85 mm f/1,4 G Master, le 50 mm f/1,2 GM ou encore le 24 mm f/1,4 GM. Dave Holland aurait également aperçu plusieurs exemplaires de l’ultra grand-angle Sony FE 14 mm f/1,8, annoncé au printemps dernier.

Les boîtiers ne sont pas en reste. On peut apercevoir une profusion de boîtiers Sony A1, tous munis de leur poignée verticale. Affichant des caractéristiques techniques impressionnantes (50 Mpx, rafale à 30 i/s), ce boîtier est l’incarnation des hautes ambitions de la marque japonaise pour la photo de sport. Plus que jamais, Sony cherche à conquérir le cœur des photographes professionnels et des grandes rédactions – un marché particulièrement lucratif, et qui demeure (pour l’instant) l’apanage du duopole Canon-Nikon.

© Dave Holland

Sur ce point, il sera intéressant de conserver ces photos, et de les comparer avec celles qui seront prises en marge des JO de Paris en 2024. D’ici là, les hybrides auront-ils pris définitivement le pas sur les reflex ? Sony réussira-t-il à dépasser ses deux concurrents auprès des professionnels ? Réponse dans 3 ans.

Un grand merci à Dave Holland pour ses photos. Retrouvez ses travaux sur son site, son Tumblr et sur Instagram.

En savoir plus sur le service professionnel de Sony

JO de Tokyo : dans les coulisses du stand Canon CPS, des rangées de téléobjectifs et de reflex professionnels