Pour sa 44ème édition, le concours de photomicrographie « Nikon’s Small World » a récompensé 20 lauréats — nous offrant une plongée dans une nouvelle dimension nano. 2000 participants issus de 89 pays ont soumis leurs photographies réalisées au microscope optique, nous ouvrant une fenêtre de premier plan sur la biodiversité de notre monde.

©Teresa Zgoda et Teresa Kugler

Le premier prix a été attribué à l’image d’un embryon de tortue fluorescente capturé par Teresa Zgoda et Teresa Kugler pour qui la microscopie « est une discipline leur permettant de rassembler leurs deux passions pour la science et l’art » . Le jury a été séduit par la variété des couleurs, la précision du détail et le challenge de cette prise de vue dû à la taille de l’échantillon à photographier. Alliant le duo de cette spécialiste de la microscopie et d’une étudiante fraîchement diplômée, la photographie a été capturée par la combinaison de la fluorescence et de la photographie microscopique.

« Les hommes derrière la lentille » : scientifiques, chercheurs, ou amateurs ont présenté des clichés impressionnants d’embryons d’animaux, d’insectes, observés dans leur dimension microscopique comme le moustique mâle de Jan Rosenboom. Mais la vie animale n’est pas le seul sujet qui a été exploré par les participants ; chacun y allant de son originalité.

Les photographies nous permettent d’observer les détails les plus infimes de la structure d’un flocon de neige, d’une gouttelette d’eau glacée, d’un bourgeon de tulipe ou encore d’une division cellulaire ou des vaisseaux sanguins du coeur d’une souris. Nous vous proposons de découvrir sans plus attendre le palmarès 2019 :

Le second prix est attribué au Dr.Igor Siwanowicz et à sa photographie « Depth-color coded projections of three stentors ».

©Dr.Igor Siwanowicz

À la 3ème place du palmarès on retrouve Daniel Smith Paredes et Dr.Bhart-Anjan S.Bhullar et leur photographie d’un embryon d’alligator développant ses nerfs et sa structure osseuse.

©Daniel Smith Paredes et Dr.Bhart-Anjan S.Bhullar

Jan Rosenboom et sa photographie d’un moustique mâle arrivent à la 4ème place.

©Jan Rosenboom

À la 5ème place, Caleb Foster et son observation d’un flocon de neige, suivi par l’araignée de Javier Rupérez à la 6ème place et la photographie titrée « Chinese red carnation stamen » du Dr.Guillermo Lòpez à la 7 ème place.

©Caleb Foster

©Javier Rupérez

©Dr.Guillermo Lòpez

L’observation d’une goutte d’eau glacée de Garzon Christian arrive à la 8ème place, suivi à la 9ème place par Andrei Savitsky et son bourgeon de tulipe « Tulipe bud cross section ».

©Garzon Christian

©Andrei Savitsky

« BPAE cells in telophase stage of mitosis » de Jason M.Kirk remporte la 10ème place, suivi à la 11ème place par la photographie d’une paire d’ovaires d’un « drosophile » femelle, appelée aussi mouche des fruits par le Dr. Yujun Chen et le Dr. Jocelyn McDonald. 

©Jason M.Kirk

©Dr. Yujun Chen et Dr. Jocelyn McDonald.

12ème place : « Mosquito larva », la larve de moustique de Anne Algar.

©Anne Algar

13ème place : « Cuprite (mineral composed of copper oxide) » du Dr. Emilio Carabajal Márquez.

©Dr. Emilio Carabajal Márquez

14ème place : « Female Oxyopes dumonti (lynx) spider » de Antoine Franck.

©Antoine Franck

15ème place : « Pregnant Daphnia magna (small planktonic crustacean) » de Marek Miś.

©Marek Miś

16ème place : Dr. Razvan Cornel Constantin.

©Dr. Razvan Cornel Constantin

17ème place : « Vitamin C » de Karl Deckart.

©Karl Deckart

18ème place : « Cristobalite crystal suspended in its quartz mineral host » de E. Billie Hughes.

©E. Billie Hughes

19ème place : « Octopus bimaculoides embryo » de Martyna Lukoseviciute et du Dr. Carrie Albertin.

©Martyna Lukoseviciute et Dr. Carrie Albertin

20ème place : « Blood vessels of a murine (mouse) heart following myocardial infarction (heart attack) » par Simon MerzLea Bornean et Sebastian Korste.

©Simon MerzLea Bornean et Sebastian Korste

Cette année encore la compétition Small World de Nikon a fourni des clichés impressionnants tant pas leurs formes, couleurs et impression 3D leur attribuant un esthétisme rare que par le contenu des informations qu’ils nous donnent à voir. Depuis 2011, la compétition contient une catégorie « Film », toujours à travers le microscope.

Découvrez les autres photos et films primés par cette compétition sur le site Nikon Small World.