Pixter, fabricant d’objectifs pour smartphone, a popularisé son système à pince pour clipser divers objectifs photo sur smartphone. Fin 2016, la marque française dévoilait le pack « Pixter Pro » qui intègre 4 optiques censées apporter une polyvalence inédite aux terminaux dotés d’une seule optique dorsale.

Fisheye, ultra grand-angle, téléobjectif et macro : nous avons donc employé les quatre optiques Pixter du pack Pro pendant plusieurs semaines et avons testé leurs performances en conditions réelles. Ces quatre objectifs Pixter sont-ils vraiment la solution parfaite pour les photographes souhaitant libérer le potentiel de leur smartphone ? Quelle est la qualité optique de ces objectifs ? Peuvent-elles permettre à nos smartphones de rivaliser avec nos hybrides ou nos reflex à objectifs interchangeables ? Réponse dans ce test photo des Pixter Pro.

Pixter Pack Pro Huawei P30 Pro

Présentation des quatre optiques Pixter du pack Pro

Depuis plusieurs années, le petit monde des smartphones est marqué par une multiplication des capteurs photo dorsaux. En 2016, Huawei inaugurait le bal avec son P9, premier smartphone muni d’un double module photo ; en 2018, le constructeur chinois proposait le premier triple capteur photo avec le P20 Pro.

Toutefois, nombreux sont les utilisateurs dont le smartphone ne dispose que d’un seul capteur photo, offrant généralement une longueur focale équivalente à 27 mm. Pour bénéficier d’une plus grande polyvalence, plusieurs constructeurs – dont Pixter, une startup française (cocorico !) fondée en 2015 – se sont lancés dans la fabrication d’optiques complémentaires pour smartphone.

Leur principe d’utilisation est d’une remarquable simplicité : il suffit de les attacher sur l’appareil photo. Grâce à leur jeu de lentilles, vous pourrez obtenir une longueur focale plus courte ou plus longue qu’avec l’objectif de votre téléphone.

Pixter Pack Pro 4 Objectifs Alignés

Le pack Pro est censé regrouper la quintessence des optiques développées par Pixter. Vendu aux alentours de 159 €, cet ensemble se veut (beaucoup) plus qualitatif que le pack Starter de la marque française – ce dernier n’incluant que trois optiques « classiques », là où le pack Pro intègre des objectifs qualifiés de « premium » par leur constructeur.

Les optiques Pixter composant le pack Pro sont fournies dans une mallette noire très sobre, munie d’une double fermeture-éclair. Cet étui donne d’emblée une impression de qualité, et permet de ranger les objectifs dans leur logement individuel sans risque de les abîmer durant leur transport.

Visant à offrir une polyvalence inédite aux photographes de smartphone, ce pack inclut quatre optiques de la gamme Pro. Toutes sont équipées de lentilles dotées d’un traitement polarisant et antireflet. On retrouve ainsi :

  • Un objectif grand-angle Pro, censé offrir une longueur focale équivalente à 18 mm et un angle de vue de 110° à votre smartphone. Composé de 5 lentilles réparties en 4 groupes, son diamètre est de 35 mm.
Pixter Pack Pro Grand Angle

Pixter grand angle 18mm

  • Un objectif téléphoto Pro, constitué de 5 lentilles réparties en 5 groupes, visant à offrir un zoom x2 au smartphone sur lequel il vient se fixer.
Pixter Pack Pro Telephoto

Pixter Telephoto x2

  • Un objectif Macro Pro, muni de 3 lentilles réparties en 3 groupes, apportant un grossissement x4,5 et destiné à la photographie macro d’objets situés à moins de 2,5 cm de la lentille frontale.
Pixter Pack Pro Macro

Pixter Macro Pro 25mm

  •  Un objectif Super Fisheye Pro, qui offre un angle de vue de 238°. Constitué de 6 lentilles superposées (réparties en 5 groupes), il sera idéal pour faire passer un studio de 9m² pour un palace, pour réaliser des photos amusantes en voyage, etc.
Pixter Pack Pro Fisheye 1

Pixter Super Fisheye

Comparés aux objectifs « classiques » de Pixter, les optiques de la gamme Pro sont censées intégrer une meilleure formule optique, permettant d’obtenir un rendu plus qualitatif. Leur fabrication est également bien supérieure : à la place du plastique, les lentilles objectifs Pro sont entourées d’acier anodisé pour une plus grande solidité.

Chacune des optiques sont fournies avec une pince, elle aussi en métal – et munie d’une pastille en silicone pour empêcher toute rayure d’apparaître sur votre smartphone. Elles embarquent également un bouchon avant en plastique et, dans le cas de l’objectif macro, un pare-soleil translucide – qui vise essentiellement à prévenir tout risque de choc avec la lentille frontale.

Pixter Pack Pro Objectif Et Pince

La mallette du pack Pro inclut également une petite pochette destinée au transport d’un objectif, ainsi qu’un petit chiffon afin d’ôter toute trace de doigt ou poussière sur l’objectif.

À première vue, ces optiques – toutes dotées d’un fin liseré rouge qui rappelle la série L de Canon – donnent une impression de qualité et de solidité : un bon point pour ces optiques Pixter orientées haut de gamme.

Prise en main des optiques Pixter

Les objectifs de Pixter peuvent être utilisés sur la caméra avant ou la caméra arrière, même sur smartphones proposant nativement plusieurs objectifs. Leur maniement est très simple : il suffit d’utiliser le système de pince pour les placer devant la caméra du smartphone.

Cette pince en métal, baptisée « clip universel Pixter », est solide, agréable à l’usage et maintient l’objectif sur le téléphone… mais il arrive que ce dernier vienne à déraper, surtout si l’écran de votre smartphone est plutôt glissant. Toutefois, ce système permet d’installer et de retirer très facilement les objectifs Pixter de votre appareil.

Pixter Pack Pro Objectif Pince Smartphone

Pour limiter le nombre de pinces à emporter – lors d’une balade par exemple – il est possible de n’emporter qu’une seule pince, sur laquelle on vient visser les différents objectifs.

Malgré tout, ce « clip universel » montre très rapidement ses limites pour aligner parfaitement l’objectif Pixter avec le capteur de l’appareil photo. En effet, il nous est très fréquemment arrivé de décentrer les objectifs : il en résulte des photos inexploitables de par l’apparition de bordures noires et d’aberrations optiques très prononcées.

Ce souci peut également se produire pour celles et ceux utilisant une coque sur leur smartphone. Sur son site Internet, Pixter conseille fortement de retirer toute coque pour optimiser le rendu des images : dans la pratique, retirer la coque pour utiliser les différents objectifs s’avère vite assez fastidieux – et accroît le risque de dégâts importants en cas de chute du téléphone.

D’une manière générale, nous n’avons malheureusement pas été particulièrement convaincus par la solution de fixation proposée par Pixter. Conçue pour s’adapter à tous les smartphones du marché, le « clip universel » n’est finalement pas aussi pratique que nous l’avions escompté.

Coque Pixter

Pixter Coque IPhone 1.1

À noter que Pixter commercialise également une coque pour smartphone, sur laquelle les photographes viendront attacher leurs objectifs grâce à un pas de vis en laiton. Ce système présente l’avantage indéniable de permettre une fixation optimale des optiques en face du capteur (grand angle uniquement) : dans ces conditions, elles pourront plus aisément exprimer leur plein potentiel. Malheureusement, ces coques ne peuvent prétendre à l’universalité offerte par le système de pince. Seuls les iPhone à partir des modèles 6 et 6 Plus et les smartphone Samsung (à partir du Galaxy S6 et jusqu’au S8+ inclus) sont éligibles à ce procédé, pourtant fort pratique… On notera cependant que les derniers iPhones XS, XR, 11 et 11 Pro ne sont pas proposés, ni l’iPhone X pour lequel nous avions cependant obtenu une coque pour ce test.

La coque est en polycarbonate très rigide et est assez difficile à retirer. Sur l’iPhone X, nous avons du nous y prendre à plusieurs reprises, à l’aide d’un levier en plastique pour réussir à retirer la coque Pixter. L’avantage c’est que la coque est parfaitement adaptée et ne bougera pas, mais si vous devez souvent oter la coque de protection pour, par exemple, pouvoir disposer du flash du smartphone, il faudra vous armer de patience.

Pixter Coque IPhone 19.1

Qualité d’image des objectifs Pixter

Quelle qualité d’image peut-on obtenir avec les optiques Pro de Pixter ? En préambule, il conviendra de rappeler que le rendu des photos obtenues dépendra à la fois des objectifs attachés au smartphone mais aussi – et surtout – du module photo du smartphone.

On notera également l’importante différence de rendu en fonction de la solution de fixation utilisée. En effet, la qualité des clichés s’est révélée bien supérieure en employant la coque de fixation sur un iPhone X – que nous évoquions ci-dessus – qu’en utilisant la pince sur un Huawei P30 Pro.

Pixter Super Fisheye Pro

Cet objectif Fisheye offre un angle de vue de 238 degrés, allant bien au-delà des objectifs ultra grand-angle des smartphones les plus avancés. Toutefois, de par ses caractéristiques intrinsèques, cette optique produit des distorsions particulièrement prononcées. Si ces dernières peuvent accentuer les effets de perspective, elles n’en demeurent pas moins intéressantes pour valoriser un (très) grand espace… ou pour produire des portraits amusants.

Basée sur une formule optique composée de 6 lentilles réparties en 5 groupes, cette optique produit des images extrêmement larges (attention à ne pas laisser apparaître vos doigts dans vos photos !). Le rendu des images est correct… mais sans plus. Au centre de l’image, les couleurs sont restituées avec une certaine justesse et le niveau de détails demeure (à peu près) satisfaisant. On notera toutefois un vignettage assez prononcé, même s’il demeure acceptable.

iPhone X, Pixter Super Fisheye Pro

Néanmoins, on observe une nette dégradation de la qualité des clichés dès que l’on s’éloigne du centre de la photo. La sensation de piqué et la netteté globale descendent nettement et, en cas de lumière directe, on observe un niveau de distorsions chromatiques anormalement élevé.

Les bords de l’image, quant à eux, sont marqués par un manque de netteté et une importante perte de détails. Notre iPhone X de test, dans cette situation, a produit des clichés dont les bords sont particulièrement granuleux : en zoomant à 100 %, le résultat ressemble davantage à des à-plats de couleur qu’à une véritable photo.

Cet objectif, somme toute amusant à utiliser, produit donc des images au rendu assez peu homogène, et ne peut donc (hélas) réellement prétendre à la mention « Pro » qu’il arbore. Cependant, il demeure fidèle à sa vocation d’objectif ludique et fera sans dans la joie des photographes en vacances.

iPhone X, Pixter Super Fisheye Pro

Pixter Grand-Angle Pro

D’une longueur focale équivalente à 18 mm, cet objectif vise à pallier le manque de recul engendré par l’objectif grand-angle « standard » des différents smartphones (dont la longueur focale est généralement de 26 ou 27 mm).  Il offre un champ de vision beaucoup plus large (110 degrés), ce qui devrait ouvrir un certain nombre de possibilités créatives aux amateurs d’architecture de paysage.

Cette optique s’avère assez qualitative et est sans doute la 2e meilleure optique de ce pack « Pro » de Pixter. Composée de 5 lentilles réparties en 4 groupes, elle permet d’obtenir des clichés de bonne facture… même si ces derniers ne sont pas totalement exempts de défauts.

La colorimétrie des clichés est bonne, de même que le niveau de piqué. Les images sont nettes et bien définies – sauf au bord des images, où une certaine mollesse et une perte de détails assez importante peuvent être constatées.

Huawei P30 Pro, Pixter Grand Angle Pro

On observe également une petite tendance au vignettage : en plein soleil, les bords de l’image paraissent particulièrement sombre. Mentionnons également un petit défaut de conception de la coque pour iPhone conçue par Pixter : en vissant l’objectif à fond de course, le pare-soleil intégré n’est pas correctement positionné et peut apparaître dans le champ. Il convient alors de le dévisser légèrement pour régler le problème… mais l’objectif n’est plus aussi bien fixé devant l’appareil photo du smartphone. Gênant.

Au-delà, on observe une certaine distorsion induite par cet objectif ultra grand-angle : sur la photo ci-dessous, les falaises paraissent beaucoup plus inclinées qu’elles ne le sont réellement ; de même, l’ensemble de l’image semble avoir été étiré en largeur.

iPhone X, Pixter Grand Angle Pro

Sur des sujets placés beaucoup plus près de l’objectif, le Pixter Grand-Angle Pro tend à déformer les lignes directrices, faisant apparaître les objets comme légèrement bombés. Un point qui se vérifie sur les deux photo ci-dessous : le bord de cette Peugeot 504 cabriolet semble légèrement se soulever, de même que le bâtiment situé à gauche de l’image. De même, le chat semble plus petit qu’en réalité. On déplorera également l’apparition de distorsions chromatiques vers les bords de l’image.

iPhone X, Pixter Grand Angle Pro

Cela étant, le niveau de détails restitués s’avère très correct – surtout au centre de l’image, comme on pourra le constater au niveau des moustaches du chat – et satisfera les photographes en quête d’un objectif ultra grand-angle facile à ajuster sur leur smartphone.

iPhone X, Pixter Grand Angle Pro

Pixter Téléphoto Pro

Comme son nom l’indique, cet objectif vise à apporter un zoom x2 aux smartphones dénués d’un objectif dédié à cet effet – et ils sont encore nombreux… même si la plupart des modèles récents sont de plus en plus souvent munis d’un zoom optique x2 voire x3.

Construit autour de 5 lentilles réparties en 5 groupes, cet objectif vise à offrir une longueur focale équivalente à 60 mm. Selon son constructeur, il doit permettre d’obtenir « une image très nette au centre ainsi qu’un flou artistique en arrière-plan ». Nous sommes quelque peu circonspects quant à la seconde partie de cette affirmation, le flou de profondeur de champ dépendant intrinsèquement de la taille de capteur de l’appareil employé. Ainsi donc, la sensation de bokeh obtenue avec un smartphone est bien davantage générée par le logiciel de la caméra…

Cela étant, l’objectif Pixter Téléphoto Pro permet notamment de réaliser des portraits nets et détaillés, comme en témoigne la photo ci-dessous.

Merci à Jacques de s’être prêté à ce test de l’optique Téléphoto Pro.

Sur le terrain, le Pixter Téléphoto Pro permet – sauf cas contraire – de capturer des clichés de bonne facture. Les détails sont correctement restitués au centre de l’image et on n’observe aucun vignettage. Les aberrations chromatiques sont également plus contenues qu’avec les autres objectifs. D’une manière assez surprenante, on constate la présence d’une légère distorsion aux bords de l’image, comme le montre la photo ci-dessous : tout à gauche de l’image, l’immeuble semble ployer vers la droite d’une manière assez peu réaliste.

iPhone X, Pixter Telephoto Pro

On observe également une certaine baisse du niveau de détails au bords de l’image : aux extrémités de la photo, les détails apparaissent brouillés, gommés… et viennent (un peu) gâcher la bonne impression générale que nous avait laissé cette optique.

Le Pixter Téléphoto Pro nous a également posé de nombreux problèmes avec notre Huawei P30 Pro. Lorsque l’objectif était fixé au smartphone avec la pince adéquate, les images devenaient quasiment inexploitables, la zone nette dépassant à peine quelques centimètres – et ce, même après avoir vérifié le bon alignement de l’optique avec l’appareil photo du terminal.

Huawei P30 Pro, Pixter Telephoto Pro

Si certains photographes apprécieront de pouvoir créer un effet artistique très prononcé sur leurs images (à la manière de certaines optiques Lomography), les autres déploreront le manque de fiabilité de cette optique, pourtant fort prometteuse. Heureusement, le problème s’estompe quasi-totalement avec la coque pour smartphone Pixter, mais cette solution vient remettre en cause la vocation universelle de cet objectif.

Huawei P30 Pro, Pixter Telephoto Pro

Pixter Macro Pro

La quatrième optique du pack « Pro » de Pixter ambitionne de faire découvrir les joies de la macrophotographie au plus grand nombre. D’une longueur focale équivalente à 25 mm, elle développe un facteur de grossissement de 4,5x.

Huawei P30 Pro, Pixter Macro Pro

Contrairement à la plupart des objectifs macro pour reflex, cette optique Pixter dispose d’une distance maximale de mise au point de 2,5 centimètres. Il vous faudra donc vous coller aux sujets que vous souhaitez photographier : une pratique qui destine davantage cet objectif à la capture de végétaux que de petits insectes. Pour protéger la lentille frontale, l’objectif est muni d’un pare-soleil translucide – qui peut parfois apparaître dans le champ de la caméra.

L’objectif Macro Pro implique de se s’approcher extrêmement près du sujet

Nous avons été très agréablement surpris par la qualité des images obtenues avec l’objectif Macro Pro de Pixter – qui s’avère être l’optique la plus qualitative de ce quatuor, aussi bien avec notre Huawei P30 Pro qu’avec l’iPhone X.

iPhone X, Pixter Macro Pro

Même si le vignettage n’est pas totalement absent, les images obtenues sont d’une très grande homogénéité. Une fois la mise au point effectuée (si possible, essayez de privilégier la mise au point manuelle de votre smartphone), le sujet est d’une impeccable netteté, tandis que l’arrière-plan se fond dans un bokeh des plus esthétique. Si la distance au sujet s’avère trop longue (ou trop courte), des aberrations lumineuses pourront voir le jour ; toutefois, ces dernières pourront également s’avérer artistique, notamment en lumière naturelle.

Huawei P30 Pro, Pixter Macro Pro

Cette optique est une vraie réussite et fera donc un excellent compagnon à votre smartphone, d’autant qu’elle permettra d’aller beaucoup plus loin que le mode macro qui équipe certains smartphones.

Quelles sont les alternatives au pack « Pro » de Pixter ?

Pixter n’est évidemment pas le seul fabricant d’optiques amovibles pour smartphone. Parmi ses principaux concurrents, citons notamment la marque américaine Shiftcam : cette dernière propose également une gamme d’objectifs visant à accroître les possibilités offertes par nos smartphone. On retrouve ainsi un ultra grand-angle, un zoom ou encore deux objectifs macro. Notons également l’arrivée d’une nouvelle optique 12 mm munie d’une lentille asphérique, que nous évoquions en juin dernier. Si ces optiques se veulent particulièrement qualitatives, elles sont également plus chères que celles de Pixter, étant proposées à partir de 79,99 $. Le pack complet, quant à lui, est disponible à partir de « seulement » 399 $.

Shiftcam 12 mm Ultra Wide Aspheric Lense : focale ultra-large pour smartphone

Mais l’une des alternatives au pack « Pro » de Pixter vient de la marque elle-même. Comme nous l’indiquions précédemment, la startup française commercialise également une gamme « Starter », composée elle aussi d’un objectif macro, d’un fisheye et d’un grand-angle (hélas, point de télézoom à l’horizon). Cette série d’objectifs est peut-être un peu moins ambitieuse et bénéficie sans doute d’un niveau de finitions moins élevé. Toutefois, ces optiques – qui peuvent être acquises au sein d’un pack « Starter » – pourront certainement faire la joie des photographes novices souhaitant bénéficier de différentes optiques pour leur smartphone à moindre prix.

Si vous êtes par contre à la recherche d’une qualité d’image encore supérieure, le fabricant Moment propose des objectifs qualitatifs avec un système de fixation très pratique grâce à des coque compatibles avec de nombreux smartphones Apple, Samsung et Google. Nous avions testé leurs objectifs grand angle et macro qui offrent selon nous le meilleur rapport qualité / prix / ergonomie du moment. Et ce test de Pixter semble le confirmer.

Test Moment : Photo Case, New Wide Lens et New Macro Lens pour smartphone

Enfin, il y a également le système ExoLens de Zeiss, qui est la solution la plus haut de gamme avec des optiques Zeiss très lourdes et complexes, mais malheureusement ExoLens semble avoir abandonné la course en ne proposant pas de nouvelles coques pour s’adapter aux récents smartphones iPhone.

À qui s’adresse le pack  « Pro » de Pixter ?

De par leurs caractéristiques, les objectifs du pack « Pro » de Pixter s’adressent aux photographes voulant disposer d’un ensemble d’objectifs d’une grande polyvalence à portée de main, grâce à ce quatuor qui leur permettra de couvrir un grand nombre de sujets avec leur smartphone – que celui-ci soit doté de plusieurs objectifs dorsaux ou non.

iPhone X, Pixter Grand Angle Pro

Les deux optiques « classiques », l’ultra grand-angle et le téléobjectif, permettront aux amateurs d’architecture, de paysage ou encore de portraits de pallier au manque d’amplitude de l’objectif principal des smartphones (équivalent à 26 ou 27 mm selon les modèles).

De son côté, l’objectif Macro permettra aux photographes de s’initier à moindre frais à la macrophotographie et de capturer la nature qui les entoure, à la ville comme à la campagne.

iPhone X, Pixter Macro Pro

Enfin, le Fisheye permettra aux amateurs du genre de voir le monde différemment et de jouer avec les déformations des perspectives induites par l’objectif.

Avec ce pack composé de 4 optiques, Pixter semble vouloir nous inciter à laisser au placard nos appareils photo « traditionnels » : de cette manière, ce pack « Pro » se destine à tous ceux voulant avoir toujours avec eux un ensemble d’objectifs qui leur permettra de produire des photos de bonne qualité dans la plupart des circonstances… et de voyager léger.

Disponible au tarif de 159 €, ce pack s’avère assez complet et exhaustif et permettra aisément de démultiplier les capacités de son smartphone… sans avoir à vider son PEL.

Conclusion

De par leur design soigné et leur haut niveau de finition, les optiques du pack Pro de Pixter forment un ensemble plutôt qualitatif. Répondant à une grande variété d’usages photographiques, ce pack s’avère particulièrement complet, et l’on prend plaisir à utiliser les différents objectifs en de nombreuses occasions.

Néanmoins, ces différentes optiques ne sont pas parfaites. Si l’objectif Macro Pro propose une qualité d’image exemplaire et plaira beaucoup aux amateurs de photo d’insectes et de fleurs, les trois autres objectifs souffrent de plusieurs défauts.

Ainsi, on déplorera une réelle perte de netteté aux bords de l’image, ainsi qu’une gestion des aberrations chromatiques quelque peu aléatoire. De même, le vignettage pourrait se montrer plus contenu. Ces défauts se vérifient sur 3 des 4 objectifs de ce pack, et sont particulièrement marqués sur l’ultra grand-angle (18 mm) et le téléobjectif Pixter (60 mm). Ce qui est bien dommage, tant ces deux optiques permettent de pallier le manque d’amplitude des objectifs « standard » de nos smartphones.

iPhone X, Pixter Telephoto Pro

Les images obtenues sont assez peu homogènes et ne permettent malheureusement pas de bénéficier du résultat harmonieux que la mention « Pro » laissait entendre.

Nous avons également rencontré un autre problème avec l’optique Téléphoto Pro lors de notre test avec le Huawei P30 Pro : la zone de netteté était restreinte à quelques centimètres à peine, rendant les images quasiment inexploitables. Avec la coque Pixter pour iPhone, le problème a disparu ; toutefois, il est à craindre que l’universalité tant vantée par le constructeur ne soit pas totalement au rendez-vous. Ainsi, ces objectif semblent davantage se destiner aux possesseurs d’iPhone – et autres téléphones munis d’un seul objectif photo – qu’aux terminaux munis de plusieurs optiques dorsales.

Commercialisé aux alentours de 160 €, de pack permet certes d’obtenir des résultats intéressants, mais qui se destineront davantage aux réseaux sociaux qu’aux tirages d’art.

Test des objectifs Pixter Pro pour smartphone
Mallette de transport de bonne factureQualité de fabrication et des finitionsQualité des images capturée avec l'objectif macroCompatible avec de nombreux modèles de smartphones
Problème de compatibilité avec certains smartphones dotés de plusieurs capteurs dorsauxQualité d'image en deçà de nos attentesCoque pour iPhone X difficile à retirerPerte de qualité au bord des images sur tous les objectifs (sauf macro)
7.2Note finale
Fabrication / Finitions8.2
Qualité d'image6.7
Ergonomie générale / Praticité7.9