Le Nikkor Z 24-70mm f/2.8 S, le zoom trans-standard lumineux de Nikon pour la monture Nikon Z, a été annoncé en février dernier pour une disponibilité à partir du mois d’avril 2019. Après avoir mis la main sur cette optique lors du CP+, nous avons pu la prendre en main pendant 1 heure dans le quartier du Jardin du Luxembourg à Paris, près du Nikon Plaza.

Attention, le modèle que nous avons utilisé est un modèle de pré-série. Les images publiées dans cet article sont donc à prendre avec des pincettes, même si on pense que la version finale de cette optique sera assez proche.

Rappel des caractéristiques techniques du Nikkor Z 24-70mm f/2.8 S

Nous avons déjà publié un article présentant les caractéristiques techniques de cet objectif, que je vous invite à relire en suivant ce lien :

Nikkor Z 24-70mm f/2.8 S : l’objectif polyvalent arrive en monture Z

Le Nikkor Z 24-70mm f/2.8 S est un objectif très attendu par les utilisateurs de Nikon Z6 et Z7 car cette plage focale est incontournable pour du reportage et offre un usage très polyvalent.

Voici la fiche technique de cet objectif :

  • Distance focale : 24-70mm
  • Compatible plein format monture Z
  • Ouverture maximale : f/2.8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Construction optique : 17 lentilles en 15 groupes (dont 2 lentilles en verre ED, 4 lentilles asphériques, des lentilles avec traitement nanocristal et ARNEO et des lentilles avant et arrière traitées au fluor)
  • Diaphragme : circulaire à 9 lamelles
  • Rapport de grossissement maximal : 0,22x
  • Angle de champ : 84° à 34°20′ (format FX) et 61° à 22°50′ (format DX)
  • Système de mise au point : interne, avec bague de mise au point dédiée
  • Distance minimale de mise au point : 0,38 m
  • Diamètre du filtre : 82 mm
  • Pare-soleil : oui, amovible
  • Tropicalisation : oui
  • Stabilisation : non (capteur Nikon Z 6 et Z 7 stabilisé)
  • Autofocus : oui, système AF multi-groupes avec moteurs pas à pas (STM)
  • Poids : 805 g
  • Dimensions : 89 x 126 mm
  • Monture compatible : Nikon Z

Passons donc maintenant à notre prise en main.

Prise en main du Nikkor Z 24-70mm f/2.8 S

Nous avons été parmi quelques médias chanceux à pouvoir prendre en main le seul modèle de ce 24-70mm disponible en France chez Nikon.

Ce zoom transstandard développé pour la monture Nikon Z dispose d’une compacité supérieure à la version stabilisée pour reflex, et est également moins lourd avec seulement 805g sur la balance. C’est un peu normal puisque cette optique peut se passer de stabilisation, les capteurs des Nikon Z6 et Z7 étant déjà stabilisés sur 5 axes.

L’objectif, monté sur un hybride Nikon Z, offre un équilibre très appréciable et nous a même paru moins encombrant à l’usage, comparé aux photos de produit présentés lors de son annonce. Une fois en main, on a vraiment l’impression d’avoir le parfait équilibre. Par rapport au Nikkor Z 24-70mm f/4 S vendu en kit avec les Nikon Z6 et Z7, cet objectif est plus dense mais je dirais qu’il offre un meilleur équilibre.

La version f/2.8 comparée à la version f/4

Ecran OLED sur l’objectif, utile ou pas ?

Déjà présent sur des optiques d’autres constructeurs comme Zeiss, un écran OLED se trouve sur la partie supérieure du Nikkor Z 24-70mm f/2.8 S. Il permet d’afficher au choix l’ouverture, la focale, ou l’échelle de mise au point. Après l’avoir utilisé pendant presque 1 heure, on peut déjà se faire une première idée sur cet écran.

L’écran est suffisamment lumineux pour être consulté même en plein soleil. L’affichage de l’ouverture n’est pas vraiment utile, car on retrouve cette information sur l’écran de contrôle du boîtier. En ce qui concerne la focale, à moins de vouloir être très précis et de toujours photographier à la même focale (au mm près), l’indicateur sur le fût de l’objectif offre un aperçu suffisant pour la plupart des cas. Le seul véritable avantage de cet écran, qui vient remplacer sur les versions AF-S pour reflex la fenêtre d’échelle de mise au point, est justement d’afficher cette information de manière numérique, grâce notamment à une ligne permettant de voir la couverture de profondeur de champ, assez utile pour le calcul de l’hyperfocale par exemple.

Pour choisir l’élément affiché, un bouton DISP se trouve sur l’objectif. L’écran ne consomme quasiment rien et s’éteint au bout de quelques secondes, et pour le rallumer il faut obligatoirement appuyer sur le bouton DISP, du moins sur ce modèle de pré-serie. Nikon, si tu nous entends, on aurait vraiment apprécié retrouver le comportement suivant : en touchant la bague d’ouverture de l’objectif, la bague de zoom ou la bague de mise au point, on aimerait bien avoir la possibilité d’afficher l’indication la plus pertinente (en pouvant bien entendu débrayer ce mode dans les menus). Par exemple :

  • tourner la bague de mise au point afficherait l’échelle de mise au point
  • tourner la bague d’ouverture afficherait l’ouverture de l’objectif
  • tourner la bague de zoom afficherait la focale

Cet écran est-il utile ? Je ne sais pas encore, mais on peut déjà dire qu’on peut très bien s’en passer avec les informations présentes dans le viseur électronique. J’aimerai d’ailleurs bien que Nikon reprenne la bonne idée de Panasonic avec le S1/S1R qui est d’indiquer le changement de focale directement dans le viseur électronique.

Bouton L-Fn et bague personnalisables

Sur ce zoom, on retrouve deux éléments personnalisables : une bague et un bouton L-Fn.

L’objectif dispose de trois bagues dont une bague de zoom (la plus large) et une bague de mise au point proche de la lentille frontale. La troisième bague, près de la monture, est personnalisable et peut contrôler l’ouverture ou bien la correction d’exposition. Pas de réglages rapide des ISO pour le moment, c’est dommage. Par contre, le bon point est que cette personnalisation peut être différente selon le mode photo ou vidéo de l’appareil. D’ailleurs, le 24-70mm f/4 S et le 14-30mm f/4 S disposent également de cette bague personnalisable, et étant donné qu’ils ne disposent pas de bague de mise au point à proprement parler, elle permet par défaut de régler la mise au point.

Le second élément de personnalisable est le bouton L-Fn. Il s’agit d’un bouton qui peut être personnalisé avec l’une des 21 fonctions également disponibles pour les boutons Fn1 et Fn2 des boîtiers Nikon Z. Voici la liste pour les curieux : AF-On, mémorisation AF seulement, mémorisation d’exposition temporise, mémorisation d’exposition (réinitialisation au déclenchement), mémorisation d’exposition seulement, mémorisation d’exposition/AF, mémorisation FV, activer ou désactiver le flash, aperçu de profondeur de champ, mesure matricielle, mesure pondérée centrale, mesure spot, mesure pondérée hautes lumières, rafale en bracketing, sélection déclenchement synchro, +NEF (RAW), affichage du quadrillage, zoom activé/désactivé, menu personnalisé, visualisation, protéger, choisir la zone d’image, qualité/taille d’image, balance des blancs, régler le Picture Control, D-Lightning actif, choix de la mesure, Mode/correction du flash, Mode de mise au point/mode de zone AF, bracketing automatique, surimpression, HDR, temporisation de l’exposition, mémorisation de la vitesse et ouverture, mise en relief (focus peaking), classement, choisir un objectif sans CPU (pas forcément utile pour un objectif qui en dispose …)

Ce bouton est accessible très rapidement à partir du pouce lorsque l’on manipule l’objectif. Durant notre prise en main, j’ai noté quelques usages intéressants, comme par exemple le choix d’un mode de mesure spot pour une photo en particulier : il suffit de maintenir ce bouton et de prendre la photo. En relâchant le bouton, vous revenez sur votre mesure habituelle. Si vous avez un réglage que vous utilisez régulièrement, l’avoir à bout de main est un vrai plus.

Traitement Nano crystal et ARNEO

La construction optique de ce Nikkor Z 24-70mm f/2.8 S repose sur 17 lentilles réparties en 15 groupes. Deux traitements sont appliqués : un traitement Nano crystal bien connu chez Nikon et nouveau, un traitement ARNEO qui permettent tout deux de réduire les images fantômes et autres flares.

Ce point a retenu toute notre attention durant la présentation du produit et ce premier test terrain nous a permis de noter l’incroyable maîtrise du flare avec cet objectif. En plein soleil, avec l’objectif dirigé vers le soleil, le flare est quasi invisible comme on peut le voir sur cette image

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 24 mm - ¹⁄₅₀₀₀ s - ƒ / 2,8 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 24 mm – ¹⁄₅₀₀₀ s – ƒ / 2,8 – ISO 100

Dans une autre situation, en réalisant un effet Starburst, on peut noter la présence de flare mais ce dernier reste maîtrisé et assez agréable à voir. Et pourtant on a vraiment essayé de mettre à défaut l’optique. D’ailleurs, on pourrait se dire que si Nikon avait supprimé complètement le flare, également vu parfois comme un effet artistique, certains photographes, autant professionnels qu’amateurs se seraient plaint de cette stérilité dans l’image.

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 24 mm - ¹⁄₆₀ s - ƒ / 16 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 24 mm – ¹⁄₆₀ s – ƒ / 16 – ISO 100

Dans l’ensemble, on peut noter que la conjugaison du traitement nano crystal et ARNEO est réussie. Ce traitement ARNEO est d’ailleurs pensé pour supprimer le flare en provenance d’un élément lumineux présent dans le cadrage, selon Nikon.

En parlant de flare et de lumière, le filetage pour placer un filtre circulaire à l’avant reprend le diamètre 82mm du Nikkor Z 14-30mm f/4 S.

Qualité d’image et performance du Nikkor Z 24-70mm f/2.8 S

Parlons maintenant de la qualité d’image. J’ai pu prendre en main une version de pré-série de ce Nikkor Z 24-70mm f/2.8 S durant une petite heure pour faire des photos dans Paris, escorté de l’équipe Nikon puisqu’il s’agit de l’unique exemplaire disponible en France à ce jour. Etant donné que ce n’est pas une version finalisée, il n’est pas possible de juger de la qualité finale de cette optique, mais ces premières images nous donnent déjà une idée, plutôt bonne d’ailleurs !

Voici donc une sélection de photos prises avec le Nikon Z7 et le Nikkor Z 24-70mm f/2.8 S. Il s’agit ici de fichiers RAW développés sous Lightroom (exposition, contraste, balance des blancs). Sous chaque photo, vous pouvez retrouver les EXIFs. Vous pouvez également cliquer sur l’image pour la voir en plus grand.

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 70 mm - ¹⁄₁₆₀₀ s - ƒ / 2,8 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 70 mm – ¹⁄₁₆₀₀ s – ƒ / 2,8 – ISO 100

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 70 mm - ¹⁄₄₀₀₀ s - ƒ / 2,8 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 70 mm – ¹⁄₄₀₀₀ s – ƒ / 2,8 – ISO 100

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 24 mm - ¹⁄₃₀ s - ƒ / 18 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 24 mm – ¹⁄₃₀ s – ƒ / 18 – ISO 100

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 70 mm - ¹⁄₈₀₀ s - ƒ / 2,8 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 70 mm – ¹⁄₈₀₀ s – ƒ / 2,8 – ISO 100

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 70 mm - ¹⁄₁₂₅₀ s - ƒ / 2,8 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 70 mm – ¹⁄₁₂₅₀ s – ƒ / 2,8 – ISO 100

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 50 mm - ¹⁄₃₂₀ s - ƒ / 9,0 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 50 mm – ¹⁄₃₂₀ s – ƒ / 9,0 – ISO 100

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 70 mm - ¹⁄₁₂₅₀ s - ƒ / 2,8 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 70 mm – ¹⁄₁₂₅₀ s – ƒ / 2,8 – ISO 100

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 51 mm - ¹⁄₂₀₀₀ s - ƒ / 3,2 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 51 mm – ¹⁄₂₀₀₀ s – ƒ / 3,2 – ISO 100

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 70 mm - ¹⁄₅₀₀ s - ƒ / 2,8 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 70 mm – ¹⁄₅₀₀ s – ƒ / 2,8 – ISO 100

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 70 mm - ¹⁄₁₂₅₀ s - ƒ / 2,8 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 70 mm – ¹⁄₁₂₅₀ s – ƒ / 2,8 – ISO 100

On note une très bonne qualité d’image, avec une absence d’aberrations chromatiques et un flare bien maîtrisé (voir plus haut). L’image dispose également d’une très bonne homogénéité, avec une netteté de bord à bord, l’un des atouts avancé par la nouvelle monture Z. A f/2.8, un vignettage est présent sur les bords de l’image. Il s’estompe à f/4 et disparait complètement à partir de f/5.6.

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 70 mm - ¹⁄₄₀₀ s - ƒ / 2,8 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 70 mm – ¹⁄₄₀₀ s – ƒ / 2,8 – ISO 100

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 70 mm - ¹⁄₄₀₀ s - ƒ / 8,0 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 70 mm – ¹⁄₄₀₀ s – ƒ / 8,0 – ISO 100

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 70 mm - ¹⁄₃₂₀₀ s - ƒ / 2,8 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 70 mm – ¹⁄₃₂₀₀ s – ƒ / 2,8 – ISO 100

Le bokeh créé par cet objectif est très appréciable, même en pleine journée. Un prochain test plus poussé nous permettra de réaliser des photos de nuit.

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 70 mm - ¹⁄₁₀₀₀ s - ƒ / 2,8 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 70 mm – ¹⁄₁₀₀₀ s – ƒ / 2,8 – ISO 100

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 24 mm - ¹⁄₂₅₀₀ s - ƒ / 4,0 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 24 mm – ¹⁄₂₅₀₀ s – ƒ / 4,0 – ISO 100

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 70 mm - ¹⁄₂₅₀ s - ƒ / 2,8 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 70 mm – ¹⁄₂₅₀ s – ƒ / 2,8 – ISO 100

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 70 mm - ¹⁄₄₀₀ s - ƒ / 2,8 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 70 mm – ¹⁄₄₀₀ s – ƒ / 2,8 – ISO 100

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 70 mm - ¹⁄₁₂₅ s - ƒ / 2,8 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 70 mm – ¹⁄₁₂₅ s – ƒ / 2,8 – ISO 100

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S - 70 mm - ¹⁄₂₀₀₀ s - ƒ / 2,8 - ISO 100

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 24-70mm f/2.8 S – 70 mm – ¹⁄₂₀₀₀ s – ƒ / 2,8 – ISO 100

En termes de performances, le Nikkor Z 24-70mm f/2.8 S est vraiment silencieux et l’autofocus multi-groupes STM offre une mise au point précise et rapide. C’est simple, à moins de coller l’oreille sur l’objectif, on ne l’entend pas. En mode AF-C, l’objectif accroche bien son sujet, comme avec ce joueur de tennis. Bon, on vous l’accorde, le Nikon Z7 n’est pas le boîtier Nikon qui a le meilleur autofocus, et on espère que la prochaine mise à jour firmware permettra de corriger cela.

On apprécie également la distance minimale de mise au point de 0,38m qui permet de photographier des éléments proches, une caractéristique héritée de la version AF-S du Nikon 24-70mm f/2.8.

Prix et disponibilité du Nikkor Z 24-70mm f/2.8 S

L’objectif Nikkor Z 24-70mm f/2.8 S est disponible à partir du mois d’avril 2019 au prix conseillé de 2499€.

Nikkor Z 24-70mm f/2.8 S : le zoom transstandard qui ne déçoit pas !

En conclusion de cette première prise en main du Nikkor Z 24-70mm f/2.8 S, on peut dire que cette optique ne déçoit pas et offre une excellente qualité d’image à destination des photographes professionnels.

Première optique à ouverture f/2.8 de la série d’objectifs Nikon S pour la monture Z, ce zoom transstandard laisse entrevoir un avenir hybride pour les nikonistes sans renier cette focale fétiche. On apprécie la troisième bague paramétrable ainsi que le bouton L-Fn pour ajouter un accès rapide à l’optique, à la manière des téléobjectifs Nikon. En ce qui concerne l’écran OLED, certains trouveront que c’est un gadget, d’autres qu’il est indispensable, c’est selon.

Reste son prix, qui à 2499€ fera peut-être hésiter plus d’un photographe à passer sur cette version, surtout s’ils disposent déjà d’une version AF-S compatible avec l’adaptateur FTZ.

Mise à jour 19/04/19 : ça y est, l’objectif 24-70mm f/2.8 en monture Z est en stock !